Seattle, quand une Zone Autonome Temporaire investit l’espace politique tout autant que géographique…

 

Il est assez incroyable de trouver cette info sur le site d’information Al Manar en français alors que cela est occulté par tous les médias et que même les médias dits de « gauche » ou « d’ultra-gauche » font l’impasse sur l’affaire…
~ Résistance 71 ~

A lire aussi: « La CHAZ dans sa seconde semaine »

Reclâmons-le haut et fort: TOUT LE POUVOIR AUX RONDS-POINTS !

 


CHAZ-Gilets Jaunes même combat :
Tout le pouvoir aux ronds-points ! (GJ 10ème round)

 

La ville de Seattle livrée aux “anarchistes” ? Passe d’arme entre Trump et les élus locaux

 

Al Manar

 

12 juin 2020

 

url de l’article en français: https://french.almanar.com.lb/1783124

 

Une passe d’armes sur Twitter a opposé, jeudi 11 juin, des élus de Seattle, dans l’Etat de Washington, au président Donald Trump qui a accusé ces derniers d’avoir abandonné la ville à d’ »affreux anarchistes » et « terroristes intérieurs » sur fond de manifestations contre les brutalités policières.

Au coeur de la polémique, une « zone autonome » auto-proclamée qui s’est organisée depuis quelques jours autour d’un commissariat de police fermé temporairement après des manifestations parfois violentes.

La chef de la police de Seattle, Carmen Best, a déploré cette décision, accusant la municipalité d’avoir « cédé à la forte pression publique » dans une vidéo destinée à ces policiers.

« Reprenez notre ville MAINTENANT. Si vous ne le faites pas, je le ferai », avait écrit mercredi soir sur Twitter le président Trump, apostrophant directement le gouverneur de l’Etat de Washington Jay Inslee et la maire démocrate de Seattle, Jenny Durkan.

« Ce n’est pas un jeu. Ces affreux anarchistes doivent être stoppés IMMEDIATEMENT. AGISSEZ VITE! », a ajouté le président républicain.

« Des terroristes de l’intérieur ont pris Seattle, dirigée par des démocrates de la gauche radicale, bien sûr. LOI & ORDRE! », a-t-il écrit un peu plus tard dans un autre message, sur le même ton autoritaire qu’il adopte depuis les manifestations massives dénonçant la mort de George Floyd et d’autres personnes noires arrêtées par la police.

Jay Inslee a répondu par un message railleur moquant les coquilles du président dans son tweet, corrigé depuis.

Jeudi, Jenny Durkan s’est élevée lors d’une conférence de presse contre cette « menace d’envahir Seattle » lancée par le président Trump, assurant que la majorité des manifestations dans sa ville ont été pacifiques.

Donald Trump n’avait pas explicitement fait référence à la « zone autonome de Capitol Hill » proclamée cette semaine par des manifestants mais ses tweets ont suivi de peu la diffusion d’un reportage réalisé sur le sujet par la chaîne Fox News, très suivie par le président conservateur.

Le reportage décrivait ainsi « la prise totale d’une zone de sept pâtés de maisons dans un quartier de Seattle », affirmant que des manifestants armés patrouillaient dans la zone.

Des manifestants ont effectivement investi les rues entourant un commissariat de police laissé temporairement vacant par les forces de l’ordre mais aucun incident n’a été signalé dans cette zone, où l’ambiance oscille entre fête de quartier et mouvements contestataires.

Dans ces rues barrées à la circulation, des familles avec enfants déambulaient jeudi après-midi, au milieu de bénévoles proposant des soins médicaux gratuits, de même que nourriture et boissons données par des commerces locaux.

« La situation ici est aussi paisible que possible », assure à une correspondante de l’AFP Jahtia, femme noire qui travaille à l’hôpital pour enfants de Seattle et vient de participer à une manifestation à vélo contre les brutalités policières avec une cinquantaine de personnes.

« J’ai lu ces choses sur internet qui ne sont manifestement pas vraies », déclare de son côté Tom Hobson, enseignant blanc venu se promener dans la « zone autonome ». « C’est mieux que n’importe quelle fête de quartier. Je vois des gens de tous horizons. Ca ne va peut-être pas durer longtemps mais c’est vraiment un bel instant », juge-t-il.

Les policiers ne sont toutefois pas les bienvenus à la fête. Deux d’entre eux ont en vain tenté de passer les barrières bloquant la circulation mais ont dû y renoncer sous les huées des manifestants leur refusant l’entrée dans cette « zone autonome ».

La police de Seattle a assuré qu’elle répondait toujours aux appels d’urgence dans le périmètre mais s’est inquiétée de la présence d’individus armés à certains points de contrôle, tout en reconnaissant leur droit légal à porter une arme de manière apparente dans cet Etat.

= = =

Lectures complémentaires :

Réseau de Résistance et de Rébellion International

T.A.Z / Z.A.T ou Zone Autonome Temporaire

 

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 


¡Ya Basta!… à l’échelle planétaire !

16 Réponses vers “Seattle, quand une Zone Autonome Temporaire investit l’espace politique tout autant que géographique…”

  1. […] de l’anglais par R71 avec lequel nous œuvrons, comme dans la nature, en parfaite coopération symbiotique pour tenter […]

  2. Je suppose que vous avez lu, le point de vue de PCR sur la CHAZ, qui tombe le masque, comme jamais, car pour ma part, j’ai cessé, complètement de le relayer depuis des lustres, tant ses regrets de son « Amérique » de sa jeunesse sont partout en filigrane dans ces billets : https://www.alterinfo.net/Ca-sent-le-roussi-aux-Etats-Unis_a155960.html

    C’est une traduction de Petrus Lombard qui a lui aussi un style bien particulier que je n’affectionne pas tant que cela sur le sujet…

    Tenez, je vous livre le début : Salut putains de bourriques étasuniennes. N’en avez-vous pas marre de la diversité et du multiculturalisme ? Si ce n’est pas le cas, vous n’avez qu’à élire un prochain président démocrate, et le deuxième raz-de-marée de manifestants pacifiques pilleront et incendieront vos maisons et vos cités. Enfoncez-vous dans la caboche que diversité veut dire fin des statues de Blancs et de l’histoire des Blancs, puisque c’est raciste. Le multiculturalisme signifie la fin de la civilisation blanche, qui est raciste. Vous devrez sans doute aussi abandonner votre langue, parce que l’anglais est raciste.

    Je vous dis depuis des années que vous vivez Le Camp des Saints. N’en ayant pas pris conscience, vous n’avez aucune idée de ce qui se trame. Quand enfin vous vous en rendrez compte, il sera trop tard.

    Tout est à l’avenant, PCR en fait même appel au Camp des Saints de Raspail mort il y a peu…

    C’est chicos, hein ?
    JBL

    • oui on a lu le tout… le but de l’oligarchie est d’attiser le communautarisme étriqué et le patriotisme idiotique (pléonasme) pour nous dresser une fois de plus les uns contre les autres pendant qu’elle continue à piller le monde et à maintenir son pouvoir…
      Le but est de ne pas tomber dans le panneau. PCR sert maintenant son but, les chiens de garde endormis dans la dissidence sont réveillés un à un pour satisfaire l’idéal de leurs maîtres.

  3. Et il en remet une couche aujourd’hui dans ► https://www.alterinfo.net/George-Floyd-ne-serait-pas-mort-etouffe-par-le-flic_a156023.html

    Ce mouvement s’est inversé à notre époque. Désormais, les libéraux blancs attisent chez les Noirs la haine ethnique contre les Blancs. Les libéraux blancs ont inventé une histoire bidon, symbolisée par le projet 1619 du New York Times, une histoire racontant que les États-Unis se sont édifiés sur le racisme blanc. Cette calembredaine est désormais institutionnalisée dans le système d’éducation et la presse, ce qui veut dire que la fracture entre Blancs et Noirs ne peut que s’aggraver.

    =*=
    Cela s’appelle, dans sa tête, en tous cas, un renversement de la charge de la preuve…

    Quand on pense, qu’un temps, PCR était tout près de rejoindre le cercle de pensée de Sutton et Zinn !

    Avec un ami comme lui, pas besoin d’ennemi…

    JBL

    • Il a eu son utilité et met bas le masque maintenant… qu’attendre au bout du compte, d’un adorateur de Reagan ?… On ne pense pas qu’il ait jamais été proche de franchir la cap de Sutton ou Zinn, marrant aussi qu’on ait décidé d’arrêter de la traduire depuis un bon moment. 😉 😀
      PCR incarne la dissonance cognitive institutionnalisée.

      • En présentant le dernier des 3 PDF d’Anthony Sutton que j’avais réalisés à votre demande, voici ce que vous expliquiez :

        Résistance71 a traduit le discours du Pr. Antony C. Sutton à Miami Beach en 1972 sous la présidence Nixon et Sutton était encore à ce moment là un conservateur convaincu, qui essayait de faire corriger la déviance du système dans lequel il croyait encore. Comme d’ailleurs, Paul Craig Roberts qui un temps rejoignait aussi bien Zinn que Sutton sur la falsification de l’histoire, ici. Pour finalement se convaincre, et tenter de nous convaincre, qu’il n’y a d’autre possibilité qu’en réformant le système et en opérant d’importantes purges… Alors que nous le voyons bien au contraire qu’il n’y a aucune solution au sein du système, et que le maintenir en vie, le nourrir par la votation notamment ne sert et ne change rien, pour nous les peuples, sinon à continuer à vivre sous l’oppression, la coercition, et la menace de la guerre perpétuelle y compris thermonucléaire !

        C’était le 24/04/2017…

        Pour ma part, je l’ai intégrée en incise et pour la dernière fois dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/09/01/minorite-blanche-par-mohawk-nation-news-traduction-analyse-de-jbl1960/

        Car sur le fond son affirmation était juste, mais sous le prisme zunien, et surtout sur le fondement même de la doctrine chrétienne de la découverte, dont PCR n’a cessé de regretter la perte de puissance (que nous savons toute relative) regrettant, du même coup, l’Amérique de sa jeunesse, et vue son âge ces l’Amérique des années 30, celle où les Natifs étaient invisibles et les africains considérés, à leur tour, comme des Res Nullus…

        • bien vu oui… tu as une meilleure mémoire que nous !… 😀 😀
          Pour nous Sutton est le plus remarquable parce que c’est un mec qui est passé de conservateur bon teint à une forme « d’anar de l’intelligentsia » par le truchement de ses recherches, on peut suivre sa transformation au fil de ses écrits et qui culmine dans ce constat du dernier paragraphe de la conclusion de son « Wall Street et la montée en puissance d’Hitler »… Superbe et grandiose !
          Zinn a moins de « mérite » car il était déjà arrivé là, c’était un socialiste organique de la première heure, pour Sutton ce fut un cheminement au travers de la supercherie de l’histoire officielle et son travail de vérité lui révéla la seule voie politique tenable et viable. PCR est loin, si loin de ces deux grands historiens du « nouveau monde »… et aujourd’hui, soit il tombe le masque, ou montre à quel point il a été fourvoyé et retourné comme une crêpe… Chacun arrivera à sa « croisée des chemins » personnelle avant de se fondre dans le collectif… quelqu’il soit.
          Merci de nous avoir remémoré tout ça. 😉

          • De rien, ma mémoire c’est ce qui m’a toujours sauvée !

            Zinn a tout de même participé au bombardement de Royan, ce qu’il l’a profondément marqué, et il a su transformé tout cela en devant un anti-guerre, car il avait vécu le truc de l’intérieur.

            Par ailleurs, les « alliés » lorsqu’ils ont bombardé/rasé Royan, car ce sont les alliés, rappelons-le, en ont profité pour faire un test en balançant de l’agent orange, en trop grande quantité d’ailleurs, lorsque je raconte aux gens du cru, ils ouvrent des yeux grands comme des assiettes…

            Ne pas connaitre son histoire, c’est être né d’hier, disait Zinn, et c’est parfaitement d’actualité.

            • errata : ce n’est pas l’agent orange que les alliés ont utilisé sur Royan Jo, mais les premières bombes au napalm. L’agent orange est un défoliant chimique (qui contient de la dioxine etc…) utilisé en grande quantité au Vietnam pas durant la seconde guerre mondiale à notre connaissance, le napalm est incendiaire et comme plus tard cette autre merde chimique de phosphore blanc, colle à la peau et brûle.
              Ce qui est intéressant de noter est que le bombardement de Royan a eu lieu le 5 janvier 1945 et le tristement célèbre bombardement incendiaire de Dresde en Allemagne qui a fait plus de 30 000 morts, a eu lieu le 13 février 1945, 5 semaines plus tard… De là à dire que Royan fut un test de terrain de la nouvelle munition au napalm, il n’y a qu’un pas… 😉

            • Oui, exact, mais l’Agent Orange, a exactement le même « effet » destructeur sur l’homme, d’où ma confusion.

              Surtout lorsqu’on sait qu’il a été versé plusieurs centaines de milliers d’hectolitres de cette merde…

              Oui, le bombardement de janvier 45 à Royan fut une répétition générale de celui « criminel » de Dresde. Dresde fut planifié, et sa population sacrifiée…

              Royan fut l’évènement déclencheur pour Zinn. Il retourna à Royan, et le lien que j’ai mis dans le PDF sur Zinn et très souvent consulté ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/pdfhowardzinn092017.pdf

              Cliquer pour accéder à pdfhowardzinn092017.pdf

            • Ici aussi, Zinn est toujours bien lu… heureusement… 😉

            • Oui, preuve que tout n’est pas complètement perdu !

            • en fait, ce qu’on pourrait dire est que si utopie il y a, elle n’est pas l’Idée [de la société des sociétés] en soi, mais peut-être de croire que les peuples soient un jour capables de la mettre en place.
              Nous y croyons fermement, même si parfois on peut se demander.. 😉

            • C’est tout à fait ça !

              On a tous noté une « accélération » du temps, des évènements.
              Ce qui prenait des années avant pour être débunké, aujourd’hui c’est presque en temps réel…

              Et les psychopathes aux manettes qui ont toujours eu plusieurs coups d’avance sur nous, les peuples,voient cette avance se réduire à peau de chagrin…

              Logique, ça marche dans les 2 sens.

              Je suis passionnée de numérologie, c’est une marotte, entendons-nous bien, et précisément, une « règle » veut que toute date de naissance (d’une personne, ou d’un évènement) contienne son année marquante.

              Ainsi l’année marquante du 11/09/2001 est 2021…

              S’agit pas d’attendre les bras ballants pour voir, hein ?

              Et bien entendu, y’a toujours des exceptions qui confirment la règle…

              JBL

            • plus on expose les mensonges et les manipulations, et plus de gens co,prennent qu’il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système (pensée critique). De là => masse critique => action critique libératrice ancrée dans la réalité pour la transformer radicalement. L’humanité est sur le chemin libérateur, l’oligarchie est à court de temps et essaie de refermer au plus vite la grille de contrôle technotronique sur nos tronches. Elle échouera à terme et sera balayée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.