L’après CoV19… Amérique en flamme, bienvenue à Barbouzeland, la guerre contre les peuples suit son cours (Veterans Today)

 

 

“Nous voyons les oppresseurs unifiés dans leur entrainement et leurs pratiques, ils utilisent les mêmes techniques de domination. Entre la communauté Black Lives Matter et la communauté palestinienne et bien d’autres communautés dans le monde, nous devons nous unifier contre ces systèmes. Ce sont les mêmes systèmes d’oppression qui affectent toutes ces communautés, en conséquence nous devons lutter et riposter ensemble.”
~ Huda Ammori du groupe “Apartheid off Campus “, juin 2020 ~

Lire notre essai en rapport avec cette citation:
« Nous sommes tous colonisés! »

Lire notre article précédent sur le sujet:
« L’après CoV19 ou la chute totalitaire, des barbouzes alimentent les émeutes à Yankland suite au meurtre de George Floyd »

 

Le cas étrange d’une Amérique en flamme

 

Gordon Duff

 

1er juin 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/06/01/neo-the-strange-case-of-an-america-in-flames/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pendant plus d’une décennie, le monde a vu des émeutes qui n’en étaient pas du tout, Place Maidan en Ukraine , Hong Kong, Tripoli, Le Caire, nous avons vu des attaques terroristes, Paris, Boston et d’autres. Tout cela fut mis en scène.

Maintenant, l’Amérique est en flamme.

Y a t’il ici quelque chose de commun ? Il ne faut pas être un génie pour comprendre que l’Ukraine a été renversée par un complot de la CIA ou que le printemps arabe, cette série de fausses révolutions, échouées, et en Syrie, furent aussi des mises en scène, chacune d’entre elles sans exception.

Maintenant, ceux qui ont mis le monde à l’envers sont prêts à se retourner “encore” pour mettre les Etats-Unis un pas plus proche du cauchemar orwellien prédit par les analystes politiques après l’élection de 2016. (NdT: qui mit Trump au pouvoir)

Les outils utilisés furent façonnés dans un monde post-11 septembre, alimentés par de fausses guerres, un faux terrorisme, des milliers de milliards de dollars de richesse volée et une bureaucratie de la sécurité qui emploie maintenant plus de 2 millions d’américains, presqu’autant que les prisonniers incarcérés aux Etats-Unis.

Où réside le “cœur noir” de l’État profond des Etats-Unis ?

Il est temps maintenant pour que l’Amérique bénéficie de ces années de connaissance et d’expérience glanées par l’école du renseignement militaire de Fort Huachuca en Arizona, où furent entraînés ceux qui planifièrent Maïdan et Hong Kong.

Nous voyons maintenant les mêmes visages brûlant des voitures de police et menant des groupes d’émeutiers bizarrement bien formés et exclusivement blancs dans des douzaines de villes ; l’histoire est toujours la même : des manifestations pacifiques menées par les africains-américains se déroulent, puis les contre-manifestants se pointent et le brûlage et le pillage commencent, comme par hasard.

Les manifestants violents ? Ils sont blancs, mais plus que ça, c’est une répétition de ce que nous avons vu à maintes reprises, que ce soit les rues de Dallas en 1963 ou Hong Kong aujourd’hui.


Barbouzerie en action…

Qui sont-“ils”, les acteurs de ce théâtre de rue ?…

  • Des membres des forces spéciales commandos et du renseignement militaire de l’armé américaine
  • Des sous-traitants du renseignement comme Black Cube et des groupes liés à l’équipe DeVos/Prince, la crème de la communauté mercenaire
  • Des membres infiltrés de la police et des représentants du FBI Washington Field Office
  • Des politiques de terrain financés par des think tanks de Washington

La science du recrutement de “flash mobs” en utilisant les médias sociaux et la direction de la guerre urbaine est une spécialité de l’armée de terre des Etats-Unis. En fait, c’est la façon préférée de combattre les guerres des Etats-Unis de nos jours, émeutiers, terroristes, assassinats ciblés et propagande obscure.

Maintenant, tout cela est retourné contre les Etats-Unis dans une année électorale où le président en exercice est largué dans les sondages et blâmé, à juste titre, pour le plus grand désastre de l’histoire [la gestion de la pandémie CoV19].

Quelles politiques de Trump maintiennent donc l’armée, la CIA et la police entre autres, la main dans la main pour détruire le pays ? Est-ce l’énorme défiscalisation des riches ? La réduction de la population au travers de la mauvaise gestion de la pandémie ? Ou est-ce la défense d’Israël en ignorant à quel point d’absurdité et d’insanité cette nation est arrivée ?

Y a t’il de plus sinistres raisons, cela a t’il une importance ?

Ground Zero Minneapolis

Le meurtre de George Floyd, un agent de sécurité de boîte de nuit, par plusieurs policiers, incluant le collègue de longue date de Floyd du El Nuevo Rodeo Nightclub, Derek Chauvin, est supposé avoir déclenché des manifestations “organiques”.

Mais il n’y a rien “d’organique” au sujet de tout cela, pas l’étrange coïncidence que Floyd et son meurtrier, ou l’un d’entre eux, se connaissaient assez bien et de longue date, quelque chose que les médias ont dûment découvert pour très rapidement l’enterrer, comme s’ils avaient été ordonnés de le faire. Remontons quelques semaines en arrière. Des Américains mouraient, alors seulement quelques dizaines de milliers et non pas les plus de 100 000 à l’heure où j’écris ces lignes. Des manifestants ont envahi le Capitole de l’état du Michigan à Lansing, tous armés jusqu’aux dents, certains avec des armes automatiques militaires et des chargeurs de grande capacité. Ils rentrèrent dans le bâtiment pour impressionner les législateurs. La police ne fit rien.

Les organisations impliquées, malgré la pandémie, bougeaient ouvertement d’état en état, conduisant les mêmes véhicules, voyageant des milliers de kilomètres et, vous l’avez deviné, alors que tout ceci était illégal, la police ne fit rien.

Bien entendu, ces organisations étaient financées par Betsy DeVos, la sœur d’Erik Prince (NdT: le barbouze milliardaire fondateur de l’agence mercenaire Black Water/Xe/Academi ou quelque soit le nom aujourd’hui, dont la sœur Betsy, milliardaire sans aucune éducation ni diplôme, n’ayant jamais eu d’expérience de près ou de loin avec quelque école que ce soit, soutenant l’éducation privée, ayant donné plus de 200 millions de dollars à des écoles religieuses, est devenue ministre de l’éducation de Trump après avoir participé à hauteur de 9 millions de dollars dans la campagne électorale de celui-ci en 2016, bref un foutage de gueule en règle…), la main suspectée derrière plus d’une douzaine de conflits dans le monde.

Puis, alors qu’il apparaissait que beaucoup de ceux qui portaient ouvertement des armes militaires dans des bâtiments gouvernementaux étaient légalement interdits de porter ou de posséder des armes et même de voter à cause de condamnations et de problèmes de violence domestique, la police ne fit toujours rien.

Maintenant la police fait tout, particulièrement lorsque confrontée par des manifestations pacifiques à travers le pays. Plus c’est pacifique, plus violente est la police (NdT: ça vous rappelle quelque chose, Gilets Jaunes ?…)

Puis attendez un peu, et les mêmes visages se pointent, le type militaire à la coupe “carrée” de ceux qui lancent des cocktails molotov et des morceaux de béton. Aucune manifestation ne peut rester pacifique alors qu’une police militarisée requiert la violence pour lâcher ses “chiens méchants” et “armes menaçantes”, comme l’a dit Trump dans un tweet du samedi 30 mai 2020.

Puis, il y a les armées d’adolescents des banlieues blanches, amenées par les réseaux sociaux, chaque vidéo les montre et personne, sauf ceux qui essaient désespérément de maintenir les manifestations pacifiques, ne pose la question : mais pourquoi sont-ils ici ?

Réponse facile également : l’utilisation par la CIA et l’armée US d’”influenceurs sociaux” pour mettre en scène des évènements violents. La CIA et l’armée adorent ces “adolescents blancs”, enfants du privilège et de la désaffection, qui sont le plus facilement menés à la violence.

A quoi croyez-vous que servent les jeux vidéos ?…

Le logiciel spécialisé utilisé pour organiser et “lâcher” ces gens, une version modifiée du même logiciel que les groupes politiques utilisent, a fait une véritable carte de chaque nation de la planète et identifié des centaines, des milliers d’”influenceurs” primordiaux à qui on fournit “du matériel ciblé” et pour ceux qui sont dans le premier tiers, sont payés pour le faire.

Sous eux, il y en a des millions, dans chaque nation, profilés par une Intelligence Artificielle (IA) que les Etats-Unis affirment n’existe pas, certains sont fichés “utiles”, les autres fichés pour être arrêtés ou pire.

J’ai personnellement travaillé sur ces programmes, logiciels, je possède ce logiciel. je l’ai vu déployé en Egypte en toute première main, mais aussi dans d’autres nations, créant couche après couche de cartographie humaine qui montre chaque voisinage, cartographie cette marque, identifie et classifie non pas des milliers d’individus mais des millions.

Derrière les données se trouvent la planification et la capacité et celles-ci existent dans tellement de nations, des capacités que nous voyons maintenant déployées aux Etats-Unis par ces éléments criminels qui sont, en fait, le gouvernement des Etats-Unis.

L’organisation qui fait tout ceci, la planification et la capacité pour l’armée américaine est le Google Idea Groups/Google Jigsaw, travaillant de concert avec Facebook et toute une série d’entreprise de la haute technologie et menée par l’ancien conseiller à la sécurité de la Maison Blanche, Jared Cohen.


Jared Cohen de Google en conférence…
avec l’armée

Jared Cohen, en tant qu’employé de Google, enseigne la technique de guerre irrégulière utilisant les réseaux sociaux pour l’armée américaine. Cohen fait des conférences de manière régulière à West Point (NdT: l’équivalent yankee de St Cyr Coëtquidan) sur le sujet.

Conclusion

Nous avons identifié les organisations, qu’elles soient du renseignement, civiles ou militaires ou qu’elles soient politiques, c’est à dire “mondialistes”, comme actrices principales.

Nous pouvons aussi assumer sans nous tromper que chaque évènement est suivi et exploité, en fait nous savons que cela se passe ainsi. Pouvons-nous aussi assumer que beaucoup si ce n’est tous les “évènements”, sont aussi mis en scène ?

On commence alors un processus qui commence avec la question “A qui cela profite t’il ?” très rarement la réponse sera “les terroristes” ou “les chercheurs de vérité”. La réponse, invariablement, pointe vers “les suspects habituels”.

Mais ils ne seront pas nommés, pas tenus responsables, ne seront pas freinés, ni même sujets à enquête. Ils possèdent le sénat américain, un des leur est le ministre de la justice et ils contrôlent 5 des 9 juges de la Cour Suprême des Etats-Unis.

Ils ont toujours contrôlé les armes et le système carcéral.

Ils contrôlent la presse, ils contrôlent certainement l’internet, en fait, ils sont propriétaires de l’internet, c’est leur terrain de jeu, leur outil. Alors on pourrait demander, qu’en est-il des véritables aspirations d’une humanité recherchant la liberté ? Si elles existaient, les capacités pour les corrompre ou les écraser sont le pourquoi Google est Google.

Et si quelqu’un regardait dans le monde, utilisant de tels outils qu’on puisse rassembler, tout ceci implique l’internet, tout étant filtré et déformé, censuré et semé de conneries sans nom, quelle pureté de cœur pourrait-on trouver ?

Si ceci existait, Facebook le bannirait. Google le retirerait de ses listes, Youtube le censurerait.

Si cela existait, les médias l’étiquetterait terroriste et les Etats-Unis lui enverraient ses drones.

Ce serait sanctionné.


Même technique… même idéologie

Dans les rues des Etats-Unis, des milliers de personnes se battent pour leur vie contre une police vicieuse et militarisée qui s’est alignée il y a bien longtemps avec les éléments mondialistes.

Il n’y a pas de ligne de séparation entre la police et l’armée, la police et une agence d’espionnage ou la police et en fait… les criminels.

Depuis deux décennies, le but principale de l’armée des Etats-Unis a été de créer une atmosphère mondiale dans laquelle l’état policier contrôle, dans laquelle la surveillance totale et le contrôle total, manipulation totale, existent dans le monde.

La “communauté du monde des affaires” le demande.

Maintenant, ici même aux Etats-Unis, tous les trucs employés contre la Libye, la Syrie et l’Ukraine nous reviennent en effet boomerang… en pleine tronche !

= = =

Note de Résistance 71 : Comme malheureusement beaucoup d’analystes de l’altmedia, Duff et VT publient des analyses essentielles, mais ne proposent jamais de solution si ce n’est occasionnellement de voter pour Pierre, Paul ou Jacques, pensant qu’il suffit de changer le management pour que le système change et devienne vertueux. Leur naïveté (?) est touchante, mais il est temps de comprendre qu’en fin de compte…

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 


vaincra !

10 Réponses to “L’après CoV19… Amérique en flamme, bienvenue à Barbouzeland, la guerre contre les peuples suit son cours (Veterans Today)”

  1. en France, 20 000 manifestants manifestent contre la mort d’un noir français tué par la police en 2016
    évidemment les manifestants ont été accueillis par la police à coups de tirs LBD pour les mutiler, et de gaz lacrimogènes pour les asphyxier (évidemment, les victimes des gaz lacrimogènes seront répertoriés comme ayant le corona pour renforcer la dictature corona)
    Castaner a dit que la violence n’a pas sa place en démocratie, cependant ses flics sont violents face à des manifestants pacifiques, ils prétendent que c’est parce que les manifestants lancent des pierres, mais on sait que les casseurs sont des flics déguisés en civils pour décrédibiliser les manifestantshttps://reporterre.net/Cet-homme-est-il-un-casseur-Non-c-est-un-policierhttps://www.revolutionpermanente.fr/VIDEOS-Acte-53-2-policiers-deguises-en-black-bloc-pour-interpeller-4-autres-pris-en-flagrant-delit
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/06/03/environ-20-000-manifestants-a-paris-lors-d-un-rassemblement-interdit-contre-les-violences-policieres_6041560_3224.html

    Paris : Les Gilets Jaunes démasquent les policiers déguisés en casseurs
    Les Gilets Jaunes démasquent les policiers déguisés en casseurs et les ont dégagés et chassés de leurs manif.
    Sur la deuxième vidéo on peux y voir un type cagoulé et la personne qui filme interpelle les policiers sur la personne cagoulé et sans brassard et le flic lui dit : « c’est des méchants, il à le droit de aérer dans les rues comme tout le monde » « Apparemment le reporter a été interpellé et malmené.https://youtu.be/2MLTm1t9ULI

    « 2 black blocs protégés par les CRS. Castaner, Pourquoi tes policiers sont déguisés en CASSEURS ?
    Contactée par franceinfo, la préfecture de police de Paris n’avait pas encore apporté d’explications au moment de publier ces lignes. Toutefois, la présence de policiers en civil dans les manifestations de « gilets jaunes » est loin d’être exceptionnelle : elle est même systématique dans les rassemblements conséquents. C’est exactement ce qu’expliquait la police nationale dans un tweet en décembre 2018.https://generationbethune.wordpress.com/2019/11/18/des-policiers-se-sont-ils-fait-passer-pour-des-black-blocs-lors-de-la-manifestation-des-gilets-jaunes-samedi-a-paris/

    • les mêmes techniques sont employées partout. Les flics infiltrés en provocateurs c’est pas nouveau, ça existe depuis toujours… partout, c’est vieux comme… l’État et ses forces de répression systématique. 😉

  2. phil13 Says:

    Nous sommes en guerre…
    une guerre sur tout les fronts pour l’obscure.
    Maintenant que le virus a échoue,remuons la bonne vieille carte de l’ethnie ( blanc,black ,beurre,jaune).
    Un bon vieux cocktail explosif .

    DERNIÈRE CARTE

    • Pas sûr du tout néanmoins que la mayonnaise prenne sur cette ligne… C’est certes une vieille recette, mais on pense que cette affaire de fraude du CoV19 est en train de changer la donne. Les gens gobent quand même de moins en moins les mouches, du moins de + en + de gens s’éveillent, jusqu’à atteindre une masse critique (évaluée à environ 10% d’une population pour qu’une idée minoritaire mais puissante commence à renverser la vapeur de la machine de la pensée unique…)
      Ce qu’ils vont sans doute essayer de faire pour mettre le feu aux poudres est de provoquer et d’organiser un ou plusieurs « Maidan Square » (où des barbouzes embusquées avaient allumé flics et manifestants, provoquant un carnage en retour…) à Yankland et ailleurs.
      Va falloir être vigilants dans les manifs, observer les hauteurs et repérer les snipers. Ce genre de recette marche encore, elle a été utilisée dans bien des pays, il est à craindre qu’elle soit utilisée en occident. Le but de l’oligarchie maintenant est le chaos politico-économique universel pour imposer leur solution toute prête, la grille de contrôle du N.O.M.
      On n’a pas posté par hasard il y a quelques jours le discours de V de « V for Vendetta » pour rien. Il y est dit clairement que le « haut chancelier Sutler » est arrivé au pouvoir plébiscité par les gens après des « guerres, le terrorisme et une pandémie » tout cela organisé par le gouvernement… Où est la réalité ? où est la fiction ?… 😉

      • Maintenant, suite à cette manif, ils veulent renforcer la dictature.
        Le plus ironique, c’est qu’ils disent que c’est pour contrôler les discriminations contre les noirs, comme si les gens pouvaient vérifier les big data du gvt

        un vieux projet de loi de 2012 big brother que le facho Hollande avait renoncé mais proposé dans sa campagne présidentielle htps://www.europe1.fr/societe/comment-assurer-la-tracabilite-des-controles-didentite-2979056, mais qu’ils remettent maintenant sur le tapis en 2020, après la manif de 2020 contre la mort du noir
        htps://www.lepoint.fr/societe/la-france-a-besoin-d-une-tracabilite-des-controles-d-identite-rappelle-le-defenseur-des-droits-04-06-2020-2378440_23.php
        bref, il s’agt de la traçabilité du contrôle d’identité
        ils ne précisent pas ce que c’est que ce truc
        mais avec cela, les policiers qui ont une appli pour ficher les données ethniques des gens, avec la nouvelle loi que Tourbon propose sur la traçabilité du contrôle d’identité, ils vont pouvoir garder les données d’identité de chaque citoyen dans leur poche violant la RGPD, cela va leur permettre d’avoir un big data à la disposition et de faire un recensement ethnique pour chaque quartier de ville
        bien évidemment, ils vont imposer la traçabilité du contrôle d’identité sous prétexte oh ironique,que c’est pour lutter contre la discrimination contre les noirs

        On se rappelle qu’aux USA, les gens sont recensés selon leur couleur de peau, et que cela entraine la discrimination, et non la stoppe
        la même chose va sur le point d’arriver en France

        suite à la manif pour le noir en France, le gouvernement facho français va faire une loi de fichage ethnique pour chaque quartier de chaque ville de France sous prétexte de lutte contre la discrimination, (appelé loi traçabilité contrôle d’identité) ( vu que les flics sont assignés à chaque quartier de ville, donc chaque flic aura l big data des races pour chaque quartiers vu qu’il aura gardé une copie de la carte d’identité de chaque ville dans sa poche)
        htps://www.lepoint.fr/societe/la-france-a-besoin-d-une-tracabilite-des-controles-d-identite-rappelle-le-defenseur-des-droits-04-06-2020-2378440_23.php

        la Big Brother se renforce
        maintenant, le public va t-il croire les mensonges de Big Brother et laisser se faire la traçabilité du contrôle d’identité en croyant faussement que cela sera utile contre les discriminations de toutes sortes?

        On se rappelle que les flics n’ont pas hésité à presque tuer des jeunes des cités pendant le confinement
        htps://www.nouvelobs.com/societe/20200327.OBS26701/confinement-un-jeune-homme-porte-plainte-pour-violences-policieres-lors-d-un-controle-en-essonne.html

        avec la traçabilité du contrôle d’identité, ce genre de chose va fréquemment se produire…

        La traçabilité du contrôle d’identité va être utilisé pour justifier la répression plutôt que lutter contre les discriminations

        mais cela, est-ce que les moutons le savent?

        un français gilet jaune d’origine arabe qui va perdre un oeil à cause de la violence policière
        tps://www.lexpress.fr/actualite/societe/jeune-homme-tabasse-par-la-police-une-enquete-ouverte_2051714.html

        Mais évidemment, Tourbon veut donner encore plus de pouvoir Big Brother aux flics, et cela, sous oh prétexte que cela va limiter la discrimination des flics

        on se demande quel con va gober cela

        remarque les français ont eu leur QI baissé à cause des pesticides et du manque de nourriture à cause de la crise financière causé par le corona, et non pas par la crise du corona comme le disent ls médias, qui veulent cacher que la misère sociale n’est pas causée par les lois du gouvernement, mais la crise du corona, or ce n’est pas le corona qui fait baisser le pouvoir d’achat contrairement à ce qu’ils disent, mais leurs lois stupides qui font baisser le pouvoir d’achat des français

  3. 2020 fin des zones blanches, ondes partout, et autorisation aux opérateurs de cacher les antennes 5G small cells dans les parkings, centres commerciaux, panneaux publicitaires, abribus, etc… sans que personne le sache
    https://reporterre.net/La-5G-des-frequences-des-antennes-et-des-crainteshttps://www.boursier.com/actions/actualites/economie/fin-des-zones-blanches-en-france-d-ici-2020-37891.html

    les ondes affaiblissent le système immunitaire
    et donnent le cancer

  4. […] : à lire sur R71 L’après CoV19 : Amérique en flamme, bienvenue à Barbouzeland, la guerre contre les peuples … plusieurs […]

  5. […] : à lire sur R71 L’après CoV19 : Amérique en flamme, bienvenue à Barbouzeland, la guerre contre les peuples … plusieurs […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.