Coronavirus: Que sait-on…. Plus précisément que ne sait-on bizarrement pas sur le CoVD19 ?… (Veterans Today)

 

 

 

Coronavirus… Une pandémie fabriquée ?

 

Gordon Duff

 

12 mars 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/03/12/neo-covid-19-an-engineered-pandemic/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le virus CoVD19 perturbe les économies, les voyages et la vie quotidienne dans le monde entier. Il a déjà éradiqué quelques 10% des liquidités des nations comme les Etats-Unis, même si temporairement, et le pire est encore à venir.

Derrière cette sombre histoire se cache quelque chose d’encore plus sinistre. Le CoVD19 n’a “peut–être pas juste été fabriqué” en tant qu’arme biologique, mais il l’a “très certainement” été.

Commençons à exposer notre cas:

Tous les efforts les plus inimaginables ont été utilisés pour conspirer et rendre toujours plus confus cette affaire de CoVD19.

Ceci constitue la maladie la plus infectieuse de l’histoire de l’humanité ayant une période d’incubation “impossible” (NdT: de 14 jours ou plus… du jamais vu, pendant lesquels des malades asymptômatiques répandent le virus sans savoir…), des semaines d’infection aérosol sans symptômes, une maladie sans aucun doute improbable (naturellement). Est-elle fabriquée, est-ce une guerre bactériologique, biologique ?…

Pour examiner les faits, et les faits sont minces voire inexistants, des techniques curieusement retenues seront appliquées. D’abord et peut-être par dessus tout, le simple fait que les “faits sont ténus voire inexistants” en dit suffisamment long.

C’est une maladie, une de celles reliées au Syndrome Aigu Respiratoire (connu sous le sigle de SARS) et du Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient (MERS), tous des coronavirus.

Du dictionnaire Meriam-Webster:

Definition du coronavirus:  Tout virus de la famille des coronaviridae des virus à ARN à une bande qui ont une enveloppe lipide présentant toute une série d’excroissances en forme de club, d’aiguille, infectent les oiseaux et bon nombre de mammifères incluant les humains et comprenant les agents responsables des maladies SARS et MERS

Première connaissance du coronavirus: 1968, comme défini ci-dessus.

Historique et étymologie du coronavirus: CORONA + VIRUS, 

NOTE: Le mot fut introduit par un groupe de virologues dans un court article “Coronavirus” dans la section “News and Views” de la revue “Nature”(vol. 220, no. 5168, November 16, 1968, p. 650): 

“… bronchite aviaire contagieuse qui  a une apparence particulière sous microscope électronique, forme ressemblant à celle des myxovirus. Cette apparence, rappelant la corona solaire, est partagée par le virus de l’hépatite chez la souris… De l’opinion des huit virologues, ces virus font partie d’un groupe non connu auparavant, dont ils suggèrent qu’il pourrait être appelé groupe des coronavirus, pour leur ressemblance sous microscope électronique.”

Jusqu’ici peu est connu sur le taux de mortalité du CoVD19, jusqu’ici sans aucun doute bien moins que le taux du MERS qui était de 34,5%, mais il est possible qu’il soit supérieur à celui du SARS (de l’ordre de 9,6%). Beaucoup ne sont pas d’accord avec ce chiffre, mais les données sont rares, non, elles sont inexistantes.

Le MERS a pris un an pour tuer 106 personnes et le SARS, qui a pris des mois pour se diffuser, a tué 813 personnes avant d’être stoppé. Quoi qu’il en soit et en rapport avec cette affaire quand vous lirez ceci, le CoVD19 peut très bien avoir infecté un million de personnes et non pas 200.

Méthodologie

Nous pouvons faire quelques commentaires de base sur ce CoVD19 et allons maintenant le faire:

  • La capacité de créer le CoVD19 existe
  • La volonté de créer le CoVD19 existe
  • L’intelligence et l’humanité de ne pas créer le CoVD19 n’existent pas
  • La volonté d’expérimenter en infectant le public avec un agent pathogène tel que le CoVD19 existe, il y en a même des précédents historiques indiscutables
  • Des laboratoires “secrets et financés par d’obscures entités” opèrent sous couvert de labos de recherche sur les maladies animales ou sous le couvert de facilités de défense contre la guerre bactériologique, labos gérés par les gouvernements américain, britannique, israélien et autres ; ils ne sont pas les seuls à pouvoir créer un virus comme le CoVD19, mais sont prouvés être financés pour justement ce type de programme

Tout simplement, il existe des acteurs qui peuvent fabriquer et relâcheraient une pandémie mondiale en tant que composant d’une opération de “théorie du chaos” de long terme.

Ces mêmes acteurs le feraient et l’ont fait, à répétition, sans aucun soucis du coût en vies humaines. Je pense que nous pouvons certainement dénoncer les attentats du 11 septembre 2001 et ce qui s’en est suivi, comme étant une de ces opérations.

On pourrait aussi citer les efforts pour de multiples changements de régimes politiques et pouvons même annoncer les noms des pays impliqués dans ces changements: Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Arabie Saoudite et Israël.

En fait, 3 millions de morts et plus de 10 millions de réfugiés est un prix que la cabale de l’état profond n’a pas sourcillé à payer. De part ces standards, le CoVD19 n’est sans doute qu’une opération test pour quelque chose à venir qui sera bien plus mortel.

Nos “amis” ne sont sans doute qu’en train de collecter des données, une grosse “banque de données” et nous savons à quel point ils en sont friands.

Traçage à rebours

Une autre manière d’apprendre et de discerner est de remonter à rebours ce qu’on nous dit, ce qu’on ne nous dit pas et les séquences sur la façon dont nous sommes “désinformés”. D’abord on ne nous dit rien, certainement une peau de chagrin d’info sur la nature de la maladie en elle-même, ses symptômes par exemple et la progression de la maladie. Pourquoi cela ?

Rien sur ceux qui sont infectés et ceux qui meurent, rien d’autres que les chiffres rendus publics en Iran et maintenant en Italie, rien n’est vraiment connu.

Ce qui semble être discerné jusqu’ici, et ce malgré la prévention de fuite de toute information, est que les enfants ne semblent pas prônes à être touchés par la maladie ou s’ils le sont, ils ne sont pas à risque de mortalité.

Nous savons que le taux de mortalité est plus important chez les personnes âgées… mais de quel âge exactement ? Des gens avec quelles autres types de vulnérabilité ? Il y a suffisamment de données pour informer le public en ce qui concerne le risque, mais cette information est tenue sous le boisseau. Ceux qui la place là le font d’une manière bien suspicieuse.

Tout autant voire même plus suspicieux est la maladie elle-même, comment elle s’est développée. comment elle est devenue quelque chose jusqu’ici encore jamais vu, une “parfaite tempête” de l’infection ?

Non seulement aucune information utile n’est donnée, mais il n’y a pas non plus de discussion publique ou quoi que ce soit qui pourrait être d’intérêt.. Ainsi, nous nous heurtons semble t’il à une “ligne rouge” et nous devons faire machine arrière pour savoir qui étouffe et met l’info sous le boisseau, ce qui serait normalement info vitale pour le public.

Ce retour en arrière mène, nous le pensons. à un virus fabriqué en laboratoire, une modification du SARS qui prendra quelques deux années à arrêter, coûtera au moins 50 milliards de dollars ou bien plus et qui aura un autre effet non discuté, mais un de ceux qui touchera plus fort “entre les deux yeux”.

Le CoVD19 est 99% peur et 1% résultat.

Les conspirations

La théorie de la conspiration prévalante dans les premiers jours de février 2020 mettait en scène une hypothèse que le CoVD19 a été créé pour cibler racialement les Chinois et les Iraniens.

Mais un mois plus tard, avec la maladie se répandant en Italie et dans d’autres nations, cette théorie est morte et enterrée.

On pourrait noter que la base pour une telle assertion est toujours trop de “reliage de points” et n’est pas fondé sur une analyse de faits de la réalité. Un nombre de nations, certainement les Etats-Unis, ont collecté des échantillons génétiques des populations de nations qu’ils pourraient considérer comme cibles, la cible principale étant la Russie.

Les Etats-Unis attaquent-ils maintenant ou le projettent-ils dans le futur, la Russie avec une arme biologique, une pandémie génétiquement fabriquée ? En se basant sur l’attitude des Etats-Unis ces 20 dernières années et sur les leaders en charge à Washington, la réponse à cette question pourrait être à minima “probablement”, mais pas encore “bien sûr qu’ils le font”.

Une autre théorie implique la technologie 5G. Il est postulé que les émissions d’ondes de la 5G altèrent l’ADN. Il n’y a en revanche aucune donnée scientifique validant le cas d’un impact sur l’ADN par des radiations non-ionisantes.

En fait, il est facile de tracer l’origine de ces conspirations à l’anti-science qui est la base de Trump. […]

Politiquement, ces groupes sont généralement des soutiens de l’intervention militaire en faveur d’Israël et de ses intérêts, de la torture et des assassinats ciblés malgré les “dommages collatéraux” et des droits de l’Homme basés sur la race et la religion.

On peut remonter aux origines de ces assertions extravagantes faites et promues par ces “experts” et même par l’administration courante, à ce qui se fait de pire dans l’anti-science, la main de ceux qui pourraient bien être responsables de la pandémie du CoVD19 devient visible.

Conclusion

Mensonges, censure et théories conspirationistes quasi-officielles seraient parties prenantes d’une pandémie fabriquée. Dire qui et pourquoi est encore un peut trop tôt pour le savoir précisément.

Comme pour le 11 septembre, il est évident qu’il y a un énorme impact sur la finance et le marché des commodités et les algorithmes qui auraient du être créés il y a bien longtemps pour reconnaître les complots du  “va t’en guerrisme pour le profit” ou du “désastre pour le profit” ont été interdits, même de la discussion.

En 2010, une série télévisée, Rubicon, qui parlait exactement de ce sujet, fut mystérieusement annulée malgré sa grande popularité et des coûts de production très élevés. Du New York Times : 

La série suit quelques analystes et gérants d’une entreprise fictive API, une entreprise privée qui synthétise des données fournies par différentes agences de renseignement américain. Quiconque écrit pour la TV et en fait un boulot se doit d’être attiré par cette histoire de gens bien intentionnés essayant de réfléchir et de comprendre de narratifs avec des trous inexplicables et des inconsistances défiant tout entendement.

Mais il y a bien plus concernant “Rubicon” que son attraction pour binoclards premiers de la classe. Maintenant que les théories conspirationistes se sont déplacées de la périphérie au centre de la vie politique, les questions que pose “Rubicon” au sujet de la manipulation de la vérité et des manières par lesquelles les puissants obscurcissent intentionnellement leurs agendas les plus crasses, sont plus importes que jamais.

Aujourd’hui, les analystes d’ “API/Rubicon” sont consignés dans la fiction et le public est laissé face à la peur et aux mensonges comme consolation.

Ce qui est laissé de côté est le fait qu’il pourrait bien y avoir un parti responsable et, pire encore, que cela ne soit seulement que le début.

= = =

Notre dossier « CoVD19 »

 


Notre nouveau croquemitaine… Qui l’a lancé ?

16 Réponses vers “Coronavirus: Que sait-on…. Plus précisément que ne sait-on bizarrement pas sur le CoVD19 ?… (Veterans Today)”

  1. Clairement, en France en tout cas, pour nous le peuple, pas pour les zélites, on en n’est plus là.

    Ce vendredi 13/03 ► https://fr.sputniknews.com/france/202003131043261786–une-explosion-retentit-dans-lusine-saipol-classee-seveso-pres-de-rouen/

    Et en même temps, Macron et tout son gouvernement-qui-ment interdisent les rassemblements de plus de 100 personnes…

    On y vient, on y vient. Mais par contre, n’oubliez pas d’aller voter dimanche, hein ? Priorité sera même donner aux ainés, la Mairie vient de nous remettre des consignes de vote, en mains propres (ou sales, c’est pareil) venez avec votre stylo, y’aura distribution de gel hydro-alcoolique…

    Combien de preuves faudra-t-il encore aux mougeons et aux moutruches pour comprendre qu’il est temps de reprendre les commandes de ce bateau ivre ?

    Perso, je suis même pas inscrite sur les listes électorales, je n’irai donc pas veauter, ça risque pas, mais viennent quand même vous refilez les consignes, au cas où, hein ?

    Donc, tous les mômes de France et de Navarre seront confinés chez eux, à partir de lundi. Les + de 70 ans doivent rester chez eux, mais aller veauter quand même et surtout pour LaREM…

    Si vous ne comprenez pas, après tout ça que le grand nettoyage a commencé, vous savez, comme c’est écrit sur les Georgia Guidestones : Maintenir l’Humanité à 500 millions d’individus maximum…

    Qu’on se fout de notre tronche quand on le claque au museau des endormis !

    Viendrez pas chouiner après ça, là pour le coup, y sera trop tard !

    JBL1960

  2. saipol c’est pa loin de chez moi à vol d’oiseaux – bizarre !!

  3. j’ai du te le dire Jo – le labo à wuhan est français –

  4. […] 71 : Coronavirus : Que sait-on…. Plus précisément que ne sait-on bizarrement pas sur le CoVD19 ?… Source Veterans Today ► […]

  5. La Chine a aussi créé un laboratoire qui invente le coronavirus
    pouruqoi Veterans today veut nous fare croire que les laboratoires de création de virus n’existent pas en Chine?
    Vuelent-ils nous faire un nouvel ordre mondial dirigé par la Chine?
    Que le NVO soit dirigé par la Chine, les USA,Israel, c’est pareil, le même programme de réduction de population

    e régime du Parti communiste chinois (PCC), bien qu’il soit signataire de la Convention sur les armes biologiques, considère le développement d’armes biologiques comme un élément clé pour parvenir à la domination du monde par voie militaire. He Fuchu, le vice-président de l’Académie chinoise des sciences médicales militaires, a déclaré en 2015 que les biomatériaux représentaient le nouveau moyen de « contrôle stratégique » de la guerre.Nous savons que la Chine maîtrise la technologie CRISPR permettant l’épissage d’un gène nécessaire pour la création d’une super arme biologique. Après tout, c’était He Jiankui, un scientifique chinois, qui a annoncé qu’il avait remanié le génome humain pour le rendre résistant au VIH – un exploit pour lequel il a récemment été condamné à trois ans de prison.

    En même temps, si on a l’intention de fabriquer génétiquement des armes offensives de guerre biologique, on a également besoin d’une installation très sécurisée pour assurer qu’elles ne s’échappent pas de l’espace de leur confinement. Après tout, on a affaire à des agents pathogènes très dangereux comme le SRAS, Ebola et diverses souches de coronavirus et on essaye de les rendre encore plus meurtriers. La Chine ne possède qu’un seul laboratoire de microbiologie classé comme P4 – celui qui fait partie de l’Institut de virologie de Wuhan et – comme vous l’avez deviné – qui se trouve dans la ville de Wuhan.https://fr.theepochtimes.com/coronavirus-arme-biologique-de-chine-1239020.html

  6. Ratuma Says:

    et Yves Lévy – que fait -il la dedans ?????

  7. Farfouillant à la recherche du temps perdu, qui ne reviendra plus, dans votre blog, sur la coopération sino-franco-canado-zunienne du Labo de Wuhan, cette précision : C/le labo de Wuhan : le PDF du discours officiel prononcé le 25 février 2017 par le Premier Ministre de l’époque, Bernard Cazeneuve, à la cérémonie d’accréditation du laboratoire de haute sécurité biologique P4 – Wuhan (Chine) : « La France est fière et heureuse d’avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à WUHAN en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l’accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes. » Preuve que Macron savait et qu’il a laisser-faire pire, qu’il a blâmé la Chine intentionnellement !

    Pour que ceux qui prétendent qu’ils ne pouvaient pas savoir, pis surtout si zavaient su, hein ?

    Cliquer pour accéder à 23.02.2017_discours_de_m._bernard_cazeneuve_premier_ministre_-_ceremonie_daccreditation_du_laboratoire_de_haute_securite_biologique_p4.pdf

  8. Bon, Macron le cyborg va parler à la téloche ce soir…

    Autant vous dire que j’en ai rien à cirer, mais bon, en même temps, on apprend aujourd’hui que la vaccination à nanotech pour tous ce précise : https://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-l-espoir-d-un-vaccin-avant-la-fin-de-l-annee-13-06-2020-8335035.php

    Voilà, voilà, voilà…

  9. Ce qui est sûr, c’est que partout où les covidiens passent, l’Humanité trépasse…

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/05/30/partout-ou-les-troupeaux-des-covides-passent-lhumanite-trepasse/

    Bêêêêêhhhh non !
    Mêêêêêhhhhh si !

    😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.