Cybersécurité et Nouvel Ordre Mondial: L’entreprise suisse Crypto AG outil d’espionnage pour l’empire…

 

 

Info qui « sort » via le Washington Post, une des voix de la CIA avec le New York Times (Opération Mockingbird) et les organes d’info propagandistes du système germanophones agissant aussi pour les « services » (Udo Ulfkotte). On peut aussi questionner le timing… Pourquoi cette info sort-elle maintenant alors qu’elle est connue de longue date ?..
~ Résistance 71 ~

 

Les services secrets américain et allemand ont espionné une centaine de pays grâce à une société de cryptage

 

 

Al Manar

 

11 février 2020

 

Source: https://french.almanar.com.lb/1643402

 

Les services secrets américains et allemands ont espionné pendant des années plus d’une centaine de pays à travers une société suisse spécialisée dans le cryptage des conversations, ont révélé mardi des médias de ces trois pays. La société Crypto AG est devenue après la Seconde guerre mondiale le leader sur le marché des équipements de cryptage, vendant pour des « millions de dollars » son matériel à plus de 120 pays jusqu’à récemment, indique le Washington Post dans une enquête menée avec la télévision allemande ZDF et la radio-télévision suisse SRF.

Parmi ses clients, on trouve « l’Iran, les juntes militaires d’Amérique latine, l’Inde et le Pakistan, et même le Vatican », explique le quotidien américain. Mais Crypto AG a été secrètement achetée en 1970 par la CIA, dans le cadre d’un « partenariat hautement confidentiel » avec le BND, le renseignement allemand. Le service allemand s’est désengagé au début des années 1990 et la CIA a revendu Crypto en 2018. Les deux agences de contre-espionnage « ont truqué les équipements de la société afin de casser facilement les codes que les pays (clients) utilisaient pour envoyer des messages cryptés ».

« Le coup du siècle »

Elles ont ainsi surveillé la crise des otages à l’ambassade américaine de Téhéran en 1979, fourni des informations sur l’armée argentine à la Grande-Bretagne pendant la guerre des Malouines, suivi les campagnes d’assassinats des dictateurs sud-américains, et surpris des responsables libyens se féliciter après l’attentat contre une discothèque à Berlin-ouest en 1986 qui avait tué deux soldats américains, affirme le Washington Post.

L’opération, nommée « Thesaurus » puis « Rubicon », a été « le coup du siècle » en matière de renseignement, se félicite la CIA dans un rapport de 2004 consulté par les auteurs de l’enquête. Ils ont également eu accès à des documents rassemblés par les services de renseignement allemands en 2008. Ni la CIA ni le BND n’ont souhaité commenter cette enquête, sans pour autant nier l’authenticité des documents, selon le Washington Post.

L’ancien coordinateur du renseignement allemand, Bernd Schmidbauer, a pour sa part confirmé à la ZDF l’existence de cette opération, estimant que « Rubicon » avait permis « de rendre le monde un peu plus sûr ». La société suédoise Crypto International, qui a racheté Crypto AG, a estimé que l’enquête était « très alarmante », assurant qu’elle n’avait « aucun lien avec la CIA ou le BND ». Les autorités suisses ont indiqué mardi à l’AFP avoir lancé une « recherche » sur le sujet le 15 janvier.

4 Réponses to “Cybersécurité et Nouvel Ordre Mondial: L’entreprise suisse Crypto AG outil d’espionnage pour l’empire…”

  1. Oui, comme d’hab, le timing est presque parfait pour être honnête !

    Concernant Dame Kékel, dont on entend plus parler en France depuis ses mystérieux tremblements, auxquels il n’est même plus fait référence par les Merdias aux ordres, et depuis Udo Ulfkotte et son « Journalistes vendus » et sa mort (très opportune et similaire à Webb qui a révélé l’affaire Iran-CONTRA) tout est lié que s’en est plus que troublant…

    Surtout à chaque fois que qu’il est fait référence à l’Allemagne sous la Dame KékeldeFer, me reviennent en mémoire, l’article de GD que vous aviez traduit dès 04/2016 mettant au jour des « révélations » très très troublantes : L’article est, en fait, une confession générale de la complicité du gouvernement allemand dans un complot bizarre et sinistre aux proportion épiques.”

    Une chose est claire, l’Allemagne aide l’EIIL avec des milliards d’aide, en argent liquide, beaucoup en équipement militaire, le tout envoyé par la Turquie.

    Il est aussi très clair que l’Allemagne, ou cette Merkel et le DVD sur lequel nous reviendrons dans une minute, sont au cœur même du coup qui a renversé le gouvernement en Pologne et sont aussi impliqués jusqu’au cou dans la préparation de la junte de Kiev pour qu’elle mène une plus large guerre. C’est issu de l’analyse de Gordon Duff source VT traduit par R71 à propos d’un 11 septembre nucléaire ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/16/makrel-enmarche-vers-la-reduction-de-la-population/ (en analyse et en lien).

    Y’a vraiment pas de hasard, hein ?
    Jo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.