Guerre de l’empire contre l’Iran… Bavure iranienne à Téhéran

 

Résistance 71

 

12 janvier 2020

 

Un avion de ligne ukrainien s’écrase à Téhéran quelques heures après la réplique iranienne à l’assassinat du général Soleimani en Irak, occasionnant la mort des 176 passagers et de l’équipage. Stupeur et confusion générale. On a entendu et lu tout et n’importe quoi à ce sujet depuis lors. Le manque d’info fiable aurait dû généré un silence attentiste, ce ne fut bien souvent pas le cas.
Les Iraniens refusèrent la thèse du missile tant qu’ils n’avaient pas les résultats de leur enquête…
Quelques jours plus tard, ceux-ci tombent… implacables : l’avion de ligne ukrainien a été victime d’une « erreur humaine », confondu avec une menace aérienne et a été abattu par le système anti-aérien iranien.
Situation horrifique dans un contexte de tragédie régionale et internationale menant le monde au bord de la 3ème guerre mondiale. Une bavure qui ne peut qu’entacher la position morale prise par l’Iran jusqu’ici en tant que pays agressé.
Néanmoins, une question brûle les lèvres : comment cette erreur grossière de jugement a t’elle pu se produire sachant que les avions de lignes commerciaux émettent des signaux électroniques identificateurs en permanence via leur transpondeur, ce boitier électronique embarqué qui communique en permanence l’identité de l’appareil en vol à tous systèmes radar afin d’assurer sa sécurité dans les airs. Ce boîtier sert essentiellement à tracer l’avion sur sa route et à aider ainsi les aiguilleurs du ciel de tous les aéroports civils à gérer le trafic aérien. De plus, les signaux sont captés par les installations de surveillance militaires qui peuvent identifier les appareils en vol comme « civils » ou « militaires », « amis » ou « ennemis ». Aura t’on des informations sur la situation d’émission/réception de l’avion ukrainien ? Lorsque le transpondeur d’un appareil de l’aviation civile est allumé (et il doit l’être en permanence pour des raisons de sécurité évidente, surtout dans une zone « chaude » de conflit), il devient alors impossible pour un système de défense antiaérien qui l’a localisé sur son radar, de le méprendre pour autre chose qu’il est…
Ainsi trois options se présentent:
1- Le tir fut intentionnel (peut-on l’imaginer ? Quel en serait le motif ?…)
2- Le système a « lu » une information erronée occasionnant le tir… Dans ce cas, comment et pourquoi ?…
3- Le transpondeur était éteint ou a « mal fonctionné »… Pourquoi ?
Il est évident que cette énorme bavure iranienne va mobiliser les merdias occidentaux pour éclipser l’origine de cette tragédie : l’assassinat par drone par l’armée américaine sur l’ordre de son commandant en chef, le président « Donnie mains d’enfant » Trump, du général iranien Soleimani sur le sol irakien, illégalement occupé depuis 2003 par ces même Etats-Unis.
Ainsi, si l’Iran est directement responsable de cette tragédie, le General Amir-Ali Hajizadeh, chef de la division aérospatiale du CGRI, ayant endossé la pleine responsabilité de cette erreur, il n’en est pas moins vrai que Trump et l’armée terroriste des Etats-Unis en sont les causes indirectes de par leur action criminelle de l’assassinat programmé d’un haut responsable iranien en mission commandé en Irak en la personne du général Soleimani, tué avec  huit autres membres d’une délégation incluant des responsables irakiens venus les accueillir à l’aéroport de Bagdad.
Il est notoire que ce que nous voyons ou entendons le plus récemment tend à garder notre attention. C’est là dessus que vont tabler les propagandistes usuels pour faire passer l’Iran du statut d’agressé à celui d’agresseur et lui faire perdre sa position d’avantage. Il ne faut donc pas perdre le fil de l’histoire et garder notre réflexion claire.
Nous le réitérons ici car ce qu’on lit en dernier lieu tend à rester plus longtemps incrusté dans les esprits: La question du transpondeur du Boeing 737 de l’Ukrainian International Airline (UIA) et les questions relatives, sont vitales. Y aura t’il des réponses apportées ? A suivre…

 

7 Réponses to “Guerre de l’empire contre l’Iran… Bavure iranienne à Téhéran”

  1. https://strategika51.org/2020/01/12/liran-confirme-son-rang-de-puissance-balistique-mais-devra-assurer-la-cohesion-de-sa-strategie-face-a-une-guerre-hybride-par-lexploitation-de-la-colere-dune-partie-de-sa-population-et-l/

    La défense antiaérienne iranienne a abattu par erreur dans la même nuit un Boeing 737-800 de Ukraine International Airlines (vol 752) assurant la liaison Téhéran-Kiev. L’appareil civil aurait été atteint par un missile TOR M-1 dont l’opérateur avait eu moins de dix secondes pour décider si oui ou non il devait appuyer sur le bouton de tir sans s’en référer à sa hiérarchie. Les radars iraniens ont touts été « allumés » par de fausses attaques impliquant plus de 170 appareils hostiles. Une cyberattaque d’envergure coïncidant avec le décollage d’une douzaine d’avions de combat et de drones US simulant une attaque aérienne visant des objectifs à l’intérieur de l’Iran. Au moins deux drones US dotés de puissantes capacités de brouillages électromagnétiques ont participé dans cette cyberattaque d’un type inconnu.

    • ceci expliquerait cela en effet, mais les Iraniens doivent maintenant publier toutes ces données qui ont été enregistrées, tout comme les données, falsifiées ou non, du transpondeur de l’avion ukrainien, pas besoin des « boîtes noires » pour ça, tout a été enregistré au sol par le système antiaérien et par les aiguilleurs du ciel civils qui doivent eux aussi avoir des données de brouillage à tout va…
      S’ils ne fournissent pas ces preuves, ils seront dans la merde… Est-ce un deal qu’ils ont avec les yankees ?… va savoir… 😉
      D’où vient l’info de S51 ??…

      • Bien sûr on a ici une agression barbare dans le plus pur style cow boy. Mais les ayatollahs ne sont pas plus dignes de foi, surtout en temps de quasi guerre. D’où la question à un trillon de dollars: à quoi diable sert l’ONU?

        • Mais à rien !… L’ONU est l’ossature de marche du Nouvel Ordre Mondial qui disparaîtra lorsque les Corporations (le grand capital) auront totalement phagocyté les états-nations. L’ONU est construite pour servir les dominants et maintenir les dominés dans la servilité absolue. Son QG est sis à New York sur un terrain « donné » par Rockefeller, ce qui permet à cette clique oligarque de contrôler le système et de le verrouiller, dernière cagade en date: l’interdiction au ministre des AE iraniens de venir s’exprimer à la tribune de l’ONU…
          L’ONU est une mascarade totale, une facétie de plus sous le plus grand chapiteau du monde !…
          😉

    • d’Al Manar, 11 janvier 2020:

      « Le site militaire russe Avia.pro est revenu sur l’accident du à une erreur humaine et qui a provoqué le crash du Boing 737 ukrainien en Iran, le 8 janvier dernier, quelques minutes après son décollage, causant la mort de 179 passagers et membres de son équipage.

      Se fiant à des experts militaires, il rapporte que le coup ressemble point par point à la destruction au large de Lattaquié en Syrie, en septembre 2018, d’un IL-20 russe : les chasseurs israéliens qui étaient traqués par les missiles syriens l’avaient utilisé comme bouclier, quitte à en causer la destruction et la mort de 15 passagers.

      Le site militaire russe se réfère à une enquête indépendante qui conclut à la « responsabilité au moins partielle US » dans la tragédie du 8 janvier :

      « Selon des experts, l’armée américaine a délibérément modifié les informations sur le vol du Boeing 737 ukrainien, ce qui en a fait une véritable cible pour les systèmes de défense aérienne iraniens. Selon les données qui ressortent des sources liées au Pentagone, plusieurs avions militaires américains ont été observés dans le ciel près de l’espace aérien iranien, juste au moment du vol du Boeing et des anomalies ont été observées sur les radars iraniens, vraisemblablement dues à une cyberattaque. L’avion civil a alors été pris pour un avion de combat se dirigeant droit vers une cible militaire.
      Dans la mesure où le pilote a fait un demi-tour, il est fort probable que la cyberattaque US ait également visé le système de navigation du Boeing ukrainien. Ce n’est pas la première fois que les Américains font ce genre de coups », dit le site.

      En outre, un membre de la commission de Sécurité et de Défense dans la Douma russe a accusé les mesures provocatrices américaines contre l’Iran d’aoir été la cause de la catastrophe du crash de l’avion ukrainien. »

      Source:
      http://french.almanar.com.lb/1613262

  2. Pepe Escobar: « L’attaque du boeing ukrainien pourrait bien être une attaque cybernétique » :

    http://french.almanar.com.lb/1614824

  3. […] nous avions dit juste après ce bien triste évènement que cette question du transpondeur de l’avion ukrainien abattu serait une importante question… Bingo ! Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’affaire commence à sortir. Une fois de […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.