La guerre nucléaire est déjà en marche… L’AIEA confirme l’utilisation d’armes nucléaires tactiques (VT)


Arme Nucléaire Tactique Yémen

 

Histoire nucléaire : L’AIEA confirme l’utilisation continuelle d’armes nucléaires contre la Syrie (et les Etats-Unis)

 

Ian Greenhalgh et James Smith (ex-inspecteur de l’AIEA)

 

27 novembre 2019

 

url de l’article original (avec vidéos, photos et graphiques):

https://www.veteranstoday.com/2019/11/27/nuclear-history-iaea-confirms-israels-continual-use-of-nukes-against-syria-and-the-us/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Tard dans la soirée du 28 avril, la Syrie a été touchée par une série de raids aériens vers 22:30 heure locale environ deux heures après le coucher du soleil. D’un intérêt particulier est l’attaque qui toucha une zone près de Hama, ce qui est supposé avoir été un dépôt d’armes. Cette attaque a produit une explosion d’une telle amplitude, qu’elle a fait trembler la terre violemment, suffisamment en tout cas pour que des ondes sismiques aient été enregistrées par des stations de contrôle en Europe avec une amplitude de 2,6 sur l’échelle de Richter.

Une explosion à la surface de la terre, afin d’être enregistrée dans la zone des 2 et 3 sur l’échelle de Richter par des sismographes, doit être d’une force se situant entre 1,5 et 3 Kt (kilotonnes) équivalent TNT. Clairement, ceci fut la détonation d’une arme nucléaire tactique et le narratif du dépôt d’armes est la couverture habituelle utilisée lorsqu’on a affaire à un gros bang de la sorte.

Bien qu’il n’y ait eu aucune déclaration officielle en provenance de Tel Aviv ou de Damas, il est clair que l’attaque fut perpétrée par les Israéliens. Ils ont le plus probablement utilisé une bombe planante de modèle GBU-28 transportée par un avion F-15, bombe qui fut larguée sur la cible après une approche au dessus du Liban en rase-motte, puis en remontant sur les montagnes frontalières, larguant la bombe au sommet de l’ascension avant de faire rapidement demi-tour pour un retour à la base. Comme vous pouvez le voir sur les photos publiées par Al-Masdar (voir l’article original pour les croquis de l’approche et les photos du site après l’attaque), la cible a été totalement détruite, ceci ressemble à l’après explosion d’une arme nucléaire tactique, tout est réduit en ruines. Notez les containers de transport disséminés alentour comme de vulgaires jouets, les arbres couchés et un très grand cratère peu profond.

Ce cratère est bien trop important pour un engin explosif standard de 500kg. Il apparaît que cet engin fut un engin explosif à détonation à basse altitude, ce qui causa l’amplitude de 2,6 sur l’échelle de Richter. Tout fut vaporisé, pas de cendres, ni du suie, c’est à dire de carbone, présents sur le sol. Seulement des morceaux d’acier demeurés intacts de véhicules, fondus à haute température. Pas d’aluminium, ce qui veut dire que la chaleur dégagée fut au-delà de 3000oC afin de le vaporiser. Une grosse explosion telle que celle-ci est au-dessus de 10 t d’explosif, donc pas un explosif conventionnel. Les munitions des petites armes et les obus d’artillerie pètent comme du pop-corn dans un four à micro-ondes. Des explosions d’engins conventionnels ont une petite boule de feu et font monter beaucoup de terre et de poussière en l’air.

Ces explosions avec grosse boule de feu plasmique et nuage en forme de champignon sont celles de bombes à neutron utilisant beaucoup de lithium 6 avec une fine couche extérieure de matériau fissile. Grosse chaleur combustion intense avec très peu de retombées radioactives. Après quelques heures, les radiations sont presque indétectables à la surface du sol.

Ces bombes à neutron tactique sont le plus sûrement basé sur une charge d’uranium afin de masquer leur utilisation. Le combustible nucléaire provient soit de surplus de missiles nucléaires ukrainiens ou russes SS-21 ou un matériau plus récent israélien utilisant des surplus de stocks américains transférés en Israël par papa Bush. C’est pourquoi les deux parties sont très silencieux sur leur utilisation. La plupart de ce marché noir de la prolifération nucléaire s’est produit sous la direction de Hillary Clinton et de Tom Countryman sous la section T du ministère des affaires étrangères des Etats-Unis. C’est pourquoi Trump a viré Countryman et a assaini la section T du département, ils ont laissé les trucs “tomber du camion”…

Il n’y a eu jusqu’ici aucune déclaration officielle sur ce raid aérien que ce soit de la part de Damas, de Moscou ou de Téhéran, il n’y aura vraisemblablement jamais aucune déclaration publique pour reconnaître qu’une arme nucléaire a été utilisée, tout comme il n’y en a jamais eu dans toutes les autres occasions où ces armes ont été utilisées.

[plus à lire sur l’article original en anglais]

= = =

Lecture complémentaire:

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

 

4 Réponses to “La guerre nucléaire est déjà en marche… L’AIEA confirme l’utilisation d’armes nucléaires tactiques (VT)”

  1. […] Ian Greenhalgh et James Smith (ex-inspecteur de l’AIEA) | 27 novembre 2019 | URL de l’article original (avec vidéos, photos et graphiques) ► https://www.veteranstoday.com/2019/11/27/nuclear-history-iaea-confirms-israels-continual-use-of-nukes-against-syria-and-the-us/ – Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans : La guerre nucléaire est déjà en marche… L’AIEA confirme l’utilisation d’armes nucléaires… […]

  2. VOUS AVEZ TOTALEMENT RAISON
    ICI VOUS TAPEZ JUSTE = LEUR GUERRE NUCLÉAIRE EST DÉJÀ EN MARCHE ET ELLE PROUVE QU’IL N’Y A AUCUNE SOLUTION
    DANS LE SYSTÈME QU’IL FAUT RENVERSER – DÉTRUIRE ET NON PAS TRANSFORMER COMME VOUS LE PRÉCONISEZ
    10% DE RÉVOLTÉ CE NE SERA PAS ASSEZ

    Soutenons le documentaire «Fedayin, le combat de Georges Abdallah»
    par Robert Bibeau

    Fedayin, le combat de Georges Abdallah retrace le parcours d’un infatigable communiste arabe et combattant pour la Palestine. Des camps de réfugié·e·s palestinien·ne·s qui ont forgé sa conscience, à la mobilisation internationale pour sa libération, nous allons à la découverte de celui qui est devenu le plus ancien prisonnier politique d’Europe.

    ________________________________

    • Robert tu ne lis pas ce que nous écrivons: on ne dit pas de transformer le système, c’est du réformisme, ce que sont les marxistes en pratique coincés dans leur hiérarchie de parti et ne remettant pas en cause ni État, ni argent… nous disons qu’il faut comprendre notre réalité pour la changer et donc changer de système complètement par la société des sociétés. Pour ce faire, tout doit partir: état, marchandise, argent, salariat… tout le reste n’est que pisser dans un violon, voilà ce que nous disons depuis un bail… 😉

    • L’État est contre-révolutionnaire par construction: il est fondé sur la relation dominant/dominé initiale et ne peut donc en aucun cas mener à quoi que ce soit de radicalement différent. Il ne doit pas « s’effacer » dans le temps à l’issue d’une phase de « dictature du prolétariat » aussi floue que contre-productive ne faisant que maintenir l’état dans ses fonctions même réformées.
      Tout doit partir d’un bloc. Ceci a constitué le débat « anarchiste-marxiste2 depuis le départ et même au sein du mouvement anarchiste entre bakouniniste « collectiviste » et kropotkinien « anarcho-communiste ». Nous pensons qu’il est nécessaire de transcender toutes ces guéguerres de clocher…
      Concernant les 10-15% de population: Il est impossible de convaincre tout le monde, par contre avec 15% de la population française par exemple ce qui re@r´tenterait environ 9 millions de personnes œuvrant simultanément, sur tout le territoire en communes libres condéérées, ce serait fin de partie pour les instances et l’état, impossible à gérer, à réprimer, de là l’effet rôle-modèle fera que plus de gens pas à pas rejoindront une structure populaire qui fonctionne et offre enfin la vie et non plus la survie.
      On commence à 10-15% et l’effet boule de neige fait le reste comme en Espagne 36 (et avant pour en arriver là…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.