Pédagogie critique de libération des opprimés avec Paulo Freire (suite): Extension ou Communication

 

Résistance 71

 

25 avril 2019

 

Nous vous proposons de larges extraits d’un essai de l’éducateur radical brésilien Paulo Freire qu’il rédigea en 1969 peu avant sa « Pédagogie des opprimés », cet essai représente le second volet de la genèse de son œuvre phare pédagogique.

Dans cet essai il est question d’extension [de zone rurale] et de la communication à véritablement employer pour communiquer avec les paysans des zones impliqués. Ceci est un exemple lié à la nature agraire de la société brésilienne de cette époque, mais est parfaitement adaptable, intégrable plutôt, à toute conjoncture socio-politique.

Dans cet essai il mentionne certains thèmes clef qu’il développera plus avant dans sa « pédagogie des opprimés »:

« Les êtres humains sont humains parce qu’ils existent dans et avec le monde. Cette existence implique une relation permanente au monde aussi bien qu’une action exercée sur celui-ci. Ce monde, parce que c’est un monde d’histoire et de culture, est un monde d’hommes et de femmes, pas seulement un monde de “nature”. »

« […] Le véritable humanisme qui sert les êtres humains, ne peut en aucun cas accepter la manipulation sous quelque forme que ce soit. Pour l’humanisme, il n’y a aucune autre voie que celle du dialogue. S’engager dans le dialogue, c’est être véritable. Pour le véritable humanisme, s’engager dans le dialogue n’est pas s’engager sans implication réelle. « 

« Avec le dialogue, l’invasion culturelle ne peut pas exister. Il n’y a pas de manipulation dialogique ni de conquête, cette démarche est impossible. Ces termes sont exclusifs l’un de l’autre. »

« L’éducation est communication et dialogue. Elle n’est pas le transfert de connaissances, mais la rencontre de sujets en dialogue à la recherche de la signification de l’objectif de savoir et de penser. »

 

Paulo_Freire_Extension ou Communication
(version PDF de Jo)

Bonne lecture !…

 

Lectures complémentaires:

Leducation-comme-pratique-de-la-liberte_Paulo_Freire_1965

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Francis_Cousin Ce n’est qu’un début…

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Pierre_Bance_Lheure_de_la_commune_des_communes_a_sonne

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

Manifeste pour la Société des Sociétés

 

 

6 Réponses to “Pédagogie critique de libération des opprimés avec Paulo Freire (suite): Extension ou Communication”

  1. […] de Paulo Freire, 1969 publié lors de son exil au Chili par de larges extraits de traduction de Résistance 71, avril […]

  2. Nous pouvons ainsi proposer les indispensables de Paulo Freire ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/04/25/extension-ou-communication-paulo-freire-1969-version-pdf/

    Et ainsi démontrer, comme certains GJ en appellent, qu’il n’y a aucune négociations à avoir avec le pouvoir oppresseur !

    Et alors que d’autres nous appellent à négocier avec le pouvoir oppresseur en place ; ICI (source OD)

    Communiqué de 15 Gilets Jaunes : Priscillia Ludosky, Laetitia Dewalle, Julie Castin, Élodie Crisias (95), Faouzy Lellouche, Benoit Le Cam (Chartres), Maxime Nicolle, Philippe Pascot, Nathanaël RAMPHFT (Lille), Éric Drouet, Juan Branco, François Boulo, Hakim Lowe, Maxime Souque (Le vrai débat), Jérôme Rodrigues.

    S’il souhaite réellement mettre un terme à cette situation, nous invitons expressément le président Macron à mettre en actions nos revendications. Il les trouvera par exemple dans les conclusions du Vrai Débat.

    Notre détermination est intacte, et nous resterons mobilisés autant qu’il le faudra.

    =*=

    Comme exprimé dans le Tract Aux Gilets Jaunes, inclus : Toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive. Ignorons-les !

    PF nous donne les moyens de « conscientiser » la Société des sociétés, aussi ne lâchons rien, et c’est Jojo la Gilet Jaune qui l’affirme modestement mais surement, car j’ai le ventre vide et les yeux rouges d’avoir chialé ma rage après un nouveau coup de Macron qui après avoir raboté 50 balles à mon époux qui seul perçoit une retraite aujourd’hui de 1188 €, vient de se voir signifier par la complémentaire qu’ils vont lui raboter 21 balles et récupérer le trop perçu de 110 balles, donc on touche encore le fond et il faudrait négocier avec Macron ???

    Nan, j’ai la dalle, je me caille le cul et je suis fatiguée mais « ma détermination est intacte et je resterais mobilisés autant que je le pourrais » pour réaliser tous les PDF nécessaires en lecture, téléchargement et/ou impression gratos !

    Jo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.