Empire de la tromperie et du mensonge (suite)… Arrestation d’Assange, photo et questions…

« Je suis constamment ennuyé par le fait que les gens sont distraits par de fausses conspirations comme celle du 11 septembre, alors que nous fournissons de vraies conspirations pour faire la guerre ou pour de massives fraudes financières. »
~ Julian Assange dans un entretien avec Matthew Bell du Belfast Telegraph, juillet 2010 ~

 

Résistance 71

 

12 avril 2019

 

Alors que couvait cet évènement depuis un moment, il y avait très peu de journaleux en embuscade pour saisir le moment. Néanmoins, quelques photos furent prises, diffusées le jour même 11 avril par Cryptome. Nous reproduisons ci-dessous la 1ère de ces photos, qu’on voit mieux sur la page de Cryptome :

 

Cette photo nous interpelle et nous fait poser quelques questions:

Assange n’a pas voulu sortir de lui-même de l’ambassade équatorienne, il est porté par les flics, soit…

Sur ce cliché cinq flics s’affairent à le transporter, tous regardent où ils mettent les pieds, il y a des marches. Seul Assange regarde droit vers le photographe. Il tient dans sa main droite un magazine…

Questions:

1- Embarqué par les flics, Assange emmène avec lui un magazine de l’ambassade, pourquoi ? Il veut lire dans le fourgon et en cellule ?

2- Il le tient d’une curieuse façon, s’assurant dirait-on que la couverture soit bien visible, pourquoi ?

3- Quel est ce magazine ?

4- Il y a la photo d’un homme en « Une », de qui s’agit-il ?

5- Se pourrait-il que ce soit un message ?

6- Nouveau visage présentant une image « christique » allant vers son « martyr » planifié, tout cela n’est-il pas une belle mise en scène sous le plus grand chapiteau du monde ?…

Sur les autres clichés publiés par Cryptome, on voit Assange très relax, souriant, pouce levé, clin d’œil… Attitude très incongrue pourrait-on dire pour un homme qui vient de perdre son « asile politique », est embarqué et ne semble pas bien stressé de ce qui l’attend (extradition aux USA, procès, voire en tant que « dissident informateur » perdre la vie…).
Sait-il quelque chose que nous ne savons pas ?…

Juste quelques questions, comme ça, à chaud…

Mise à jour 13 avril 2019: Une partie du mystère résolue. Assange ne tient pas un magazine dans sa main mais un livre de Gore Vidal: « History of the National Security State » il s’agit donc bien d’un message… crypté ou non ?… à suivre…


Notre dossier « Assange et Wikileaks »

Publicités

11 Réponses to “Empire de la tromperie et du mensonge (suite)… Arrestation d’Assange, photo et questions…”

  1. Bernardo1871 Says:

    en partant de l’hypothèse que julian assange est un agent de désinformation / limited hangout:

    https://ronaldthomaswest.com/2019/04/11/assanges-arrest/

    Consider this: certain alternative media stars either fail to realize or selectively black out the fact Julian Assange was a critical gear in the intelligence agency (primarily CIA & MOSSAD) information operations responsible for the so-called ‘Arab Spring’ … leading to not only revolution and counter-revolution in Egypt but also the overthrow of Gaddafi and the Syrian ‘civil war.’ How do Glen Greenwald, Elizabeth Vos, Chris Hedges, Caitlin Johnstone, Vanessa Beeley and Raul Ilargi Meijer (among others), when defending their perception of Assange as a hero, drive their square peg into the round hole of Wikileaks supported the intelligence agency geopolitical engineering called the Arab Spring?

    Then recall WikiLeaks is accused of releasing the DNC mails via a Russian hack but the Wikileaks organization denies Russia was the source yet declines to offer proof, allowing the false perception to persevere. Why does Wikileaks persist in concealing the otherwise well known fact it was the assassinated Seth Rich leaked the DNC mails? Is it because Assange’s currency as an intelligence agency asset isn’t yet entirely exhausted? A few of the possibilities:

    Possibility 1) As stated at this website previously, the point of charging Assange with an older crime could be to bury the DNC mails prime witness (Assange) in maximum security where any testimony threatening John Brennan’s CIA invented DNC ‘hack’ narrative will never come to light. This possibly reflects the old rivalry between CIA and FBI is in play and the business of ‘Russiagate’ is opportunity for CIA to take the FBI down a solid notch or two. Upon arrival in USA more charges will be piled on and Assange will be buried in super-max forever, removing a problematic witness in the process of protecting CIA asset CrowdStrike’s ‘the evil Russians did it’ hack nonsense concerning the DNC servers the FBI never had access to.

    Possibility 2) This is part of a staged event by the USA’s neocon/Christian Zionist alliance at the CIA, working with MOSSAD (recalling Assange’s MOSSAD connections attested to by former CIA clandestine services officer Robert Steele) to sink the neoliberal element of the USA’s intelligence establishment; where Trump will perhaps pardon Assange for Assange’s cooperation with the Justice Department (recently under new management) while sinking the Obama/Clinton/John Brennan aligned clique behind ‘Russiagate’ (maybe resolving the DNC mails but probably not.) The neoliberals no longer threaten the Zionist clique, Assange eventually goes free and back to work. But for who?

    Possibility 3) Assange is allowed to wiggle free via legal mechanism, creating a new set of heroes and there is never a critical exam of Wikileaks dumping tailored (deliberately misleading) document collections that have sometimes supported but have never harmed the Western intelligence agencies in any significant way (and to now don’t ever seem to have burned Israel, particularly.)

    Meanwhile, the Russian propaganda machine will pull no punches while ‘flipping’ the Western propaganda back onto itself … propping up the urban legend of Wikileaks as the white knight of persecuted press freedoms in the Western democracies (and enjoy a few belly laughs as the Western institutions grapple with the fallout.)

    le réquisitoire de Ronald Thomas West sur julian assange de janvier 2017:
    https://ronaldthomaswest.com/2017/01/08/agent-assange/

    • le dernier article est très intéressant.
      Le pire dans toute cette histoire est que beaucoup de sources convergent depuis 12 ans pour dire que WL et JA sont des taupes, des fraudes, des agents, des PsyOp, fonctionnant pour le système et pourtant, à chaque fois que ça revient sur le tapis, la « dissidence contrôlée » est rameutée pour soutenir le « héros de la liberté d’expression » dans son « martyr pour la cause ». Il y a même un nouveau côté « christique » chez JA qui arrache bien le sac… 😉
      Toute cette affaire est mise en scène par les illusionnistes habituels. JA doit continuer de servir ses maîtres dans de nouvelles aventures. Fallait mettre un terme à l’illusion du confinement équatorien.
      Cousu de fil blanc… de A à Z. 😉

    • P.S: merci de commenter, les deux billets sur WL et JA qu’ont vient de publier sont lus à grande échelle, mais il semble que personne ne veuille toucher à cette histoire même avec une perche de 5m de long… 😉
      Il est vrai que le consensus est: défilez et pétitionnez pour Assange, et fermez vos gueules !
      C’est la ligne du parti… 😉

      • Bernardo1871 Says:

        je l’ai encore constaté, un peu toujours les mêmes personnes qui sont *au courant* pour la guerre globale contre la Syrie, la PsyOp du Russiagate, toussa toussa, mais dès que l’on ose remettre en cause, douter de certaines vaches sacrées, comme Saint-Assange, ils vous envoient bouler! 🙂

        la capture d’assange reste quand même une surprise, qu’il soit ou non ce qu’il prétend être, ce que l’on croit ou pas qu’il soit, cela reste, du point de vue neutre comme le nôtre, une arrestation arbitraire sans aucune raison légitime..

        • oui, mais si on se place dans la perspective que tout cela fait partie du plan d’utilisation du gars… il va continuer à remplir sa mission, il n’avait plus grande utilité là où il était, il y a aussi la question du timing, pourquoi maintenant ?
          l’avenir le dira, on s’avance peut-être un peu, mais est-ce que cela aurait quelque chose à voir avec une grande diversion de l’attaque qui se prépare contre l’Iran ?… possible, ou alors pour le blanchir comme Elsberg (et les documents du Pentagone) et le remettre en mission commandée ? Ce qui rejoint tout à fait ce que tu dis…
          Il y a grosse anguille sous roche et tous ceux qui réagissent émotionnellement n’y verront jamais bien clair… et c’est le but de l’oligarchie 😉

  2. Tout à fait d’accord, merci pour la précision sur le livre de Gore Vidal, effectivement, plus qu’anguille sous roche, comme on disait dans mon jeune temps : Y’a baleine sous gravillon !

    Et comme je vous l’ai dit en mp, si instinctivement, j’ai trouvé son look christique, a tel point que j’ai eu du mal à le reconnaitre, immédiatement j’ai pensé qu’il était plus « rabbinique » qu’autre chose, finalement, hein ?

    Jo

  3. […] Et c’est ce qu’à fait Résistance 71 dans ► Empire de la tromperie et du mensonge (suite)… Arrestation d’Assange, photo et questions… […]

  4. […] investigation, Résistance 71, précise que ce n’est pas un magazine que tient Assange, mais un livre « History of the […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.