Guerre impérialiste en Syrie: Une opération de provocation à l’arme chimique organisée par la France et la Belgique serait en cours

D’après un général russe, les services spéciaux français et belge préparent une attaque chimique de provocation en Syrie

 

Al Manar

 

30 mars 2019

 

url de l’article original: http://french.almanar.com.lb/1306098

 

La France et la Belgique prévoient d’organiser une provocation à l’arme chimique en Syrie, a affirmé la Défense russe.

«Les services secrets de France et de Belgique préparent une provocation à l’arme chimique en Syrie afin d’accuser les forces aérospatiales russes d’avoir porté des frappes contre les civils», a déclaré vendredi aux journalistes le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le général de brigade Victor Kouptchichine.

«Les représentants des services secrets occidentaux ont déjà tenu une réunion appropriée avec les chefs de file des terroristes à Idlib», a-t-il indiqué.

Selon des informations détenues par le Centre, les formations armées illégales qui déploient leurs activités sur le territoire de la zone de désescalade d’Idlib préparent des provocations en vue d’accuser les militaires russes et les troupes gouvernementales syriennes d’avoir employé des substances toxiques.

«Pour organiser ces provocations, des représentants des services secrets français et belges sont arrivés à Idlib. Une rencontre s’est tenue sous leur direction avec des chefs de file des groupes terroristes Hayat Tahrir al-Cham (anciennement Front al-Nosra) et Tanzim Hurras ad-Din (ayant prêté allégeance à Al-Qaïda), ainsi qu’avec des représentants de l’organisation soi-disant humanitaire des Casques blancs», a poursuivi Victor Kouptchichine.

Il a ajouté que la réunion avait été consacrée à la mise en scène d’images «censées prouver que la Russie et la Syrie ont employé des substances toxiques contre les civils».

Toujours selon Victor Kouptchichine, chaque participant à la mise en scène de l’attaque chimique sera payé 100 dollars US (presque 90 euros).

Il a fait remarquer également que les organisateurs de la provocation pourraient avoir recours à des gaz toxiques réels afin de garantir «l’authenticité» des photos et des vidéos.

Dans ce contexte, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a appelé les chefs des formations armées illégales à refuser toute provocation armée et à s’engager dans la voie d’un règlement pacifique dans les régions qu’ils contrôlent.

Du 14 au 27 mars, des représentants des services secrets belges ont filmé les frappes aériennes réalisées par les forces aérospatiales russes contre des entrepôts de munitions et des centres d’assemblage de drones de groupes terroristes dans la zone de désescalade d’Idlib, afin de s’en servir par la suite comme «preuves» de l’emploi d’armes chimiques, a souligné le ministère russe de la Défense.

Le 23 mars, sous contrôle des services secrets français, une substance toxique, supposément à base de chlore, a été livrée depuis Saraqeb dans les localités de Khan Cheikhoun, Maaret al Horma et Kafr Zita, a encore révélé le ministère.

Publicités

2 Réponses to “Guerre impérialiste en Syrie: Une opération de provocation à l’arme chimique organisée par la France et la Belgique serait en cours”

  1. Bernardo1871 Says:

    sur-réaliste.
    la guerre est finie, la Syrie et les Syriens ont gagné, les oxydentaux ont perdu, mais ils continuent de fomenter des opérations sous faux drapeau pour.. pourquoi?

    qu’est-ce qu’ils cherchent à faire?

    d’un autre côté, la campagne militaire jusque dans les chiottes (!) d’Idlib n’a toujours pas eu lieu..

    • certes, hypothèses:
      1- Ils ne savent toujours pas qu’ils ont perdu
      2- Ils refusent la défaite (ça c’est bien plausible vu le niveau de psychopathies des gugusses)
      3- Ils s’acharnent à vouloir créer un casus belli qui permettrait d’intervenir directement
      4- Ils continuent de penser:
      a) que personne ne sait que les armées occidentales sont en Syrie
      b) que les faux-drapeau ça marche toujours

      Autre hypothèse qu’on ne peut négliger: les Russes manipulent l’info pour accélérer la déconfiture occidentale en minimisant l’impact de terrain et forcer un retrait définitif. Pas impossible, mais dans cette guerre qui est aussi celle de l’info, les Russes ont besoin de rester crédibles et de garder la main « morale » si on peut dire, s’ils manipulent, ils prennent un sacré risque de se discréditer et ils n’ont pas besoin de ça, ni les Syriens du reste. Mais on devait le mentionner. 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.