Crise du « Grande America », Gilets Jaunes et écologie radicale…


La déferlante de la merde marchande

 

Contre la marée noire de la merde du Capital…

 

Collectif In-Contrôlable

 

15 mars 2019

 

« La production capitaliste ne développe donc la technique et la combinaison du procès de production sociale qu’en épuisant en même temps les deux sources d’où jaillissent toute richesse : la terre et le travailleur ».
Charles Marx, Livre I du Capital

Après le naufrage du Grande America, bateau poubelle baptisé d’un nom de crotte impérialiste qui fait soumission au colonisateur yankee, à 300 km au large de La Rochelle, la côte atlantique est, une nouvelle fois,  menacée par une nappe d’hydrocarbures de plus de 10 km de long. Le fuel pourrait toucher les côtes de Gironde et de Charente-Maritime dimanche ou lundi. Le bateau transportait plus de 300 conteneurs, dont un grand nombre contenant des matières dangereuses complètement incontrôlables et encore non reconnues…

C’est tout le littoral qui va puer, s’enlaidir et mourir un peu plus…

La marée noire qui se prépare à déferler sur  la côte atlantique n’est pas un accident de parcours naval… C’est le produit de la logique des grands trafics maritimes de la loi despotique du profit et de la crise généralisée du système de la concurrence marchande…

A l’heure où tous les clowns réformistes écolos bobos vont nous appeler au cul de tous les gangs politiques et syndicaux de toutes les droites et de toutes les gauches de l’aliénation afin de  réformer, améliorer les mécanismes d’exploitation de la nature et de l’humanité asservie pour que la déchetterie capitaliste universelle soit plus belle et moins sale et davantage sécurisée, nous entendons réaffirmer que c’est cette société toute entière qui, par essence, est cancérigène, pourrie, meurtrière et anti-humaine et que nous n’en voulons plus…

Contre tous les gangs officiels et officieux du Capital… Contre toutes les maffias étatiques, médiatiques, politiciennes, universitaires, artistiques, commerciales, industrielles et bancaires qui sont du même monde que toutes les pègres qui spéculent sur le marché des armateurs…

Nous n’avons rien à négocier… ni avec le larbin commercialMacron, ni avec aucune des chapelles de rechange de la pourriture marchande…

Vive la colère de la terre et de la mer pour un monde sans argent !

NOUS VOULONS VIVRE ET NOUS IMPOSERONS L’EMANCIPATION HUMAINE CONTRE LA DICTATURE DU PROFIT TOTALITAIRE !

Demeurons In-contrôlables… Mars 2019

 

6 Réponses to “Crise du « Grande America », Gilets Jaunes et écologie radicale…”

  1. Gageons que ce soir, le Castagneur n’ira pas finir la soirée en boite de nuit…

    Alors Macron était parti se ressourcer à La Mongie, et alors les gueux, et les gueuses circulez y’a rien à voir…

    Et je viens de lire que le 16 mars 1978, s’échouait l’Amoco Cadiz ► https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/naufrage-de-l-amoco-cadiz-l-une-des-pires-pollutions-marines-de-l-histoire_121909

    Et bim : Grande America sur nos tronches, piske je réside entre Gironde et Charente Maritime…

    J’ai fait un test cette aprèm, j’ai fait du jardinage (côté route) en GJ, et ben c’est fou ce que les gens klaxonnent et font coucou, alors que sans GJ, ben c’est pas pareil…
    Vu ma forme physique, j’ai bien fait de rester à dom, vu que je me fais doubler par les limaces…

    Jo

      • Finalement, Manu a écourté son week-en à La Mongie et dirige une cellule de crise…

        Il veut des réponses fortes = Kisekasse… On se débrouillera très bien sans lui !

        Quand même, Castaner, dès ce matin, annonçait qu’il y avait 1500 casseurs qui étaient venus pour en découdre.

        Pouvait rien faire pour empêcher ça alors ?
        Heu non, l’objectif était de discréditer le MdGJ, coco ! Mission accomplie donc…

        • La triste réalité est la suivante: L’État est le plus froid des monstres froids, il ne comprend que des rapports de force. Les ploucs du « pouvoir » illusoire ne tendent l’oreille que quand ils ont peur et craignent pur leurs privilèges et seul le fait de secouer le cocotier produit un résultat, celui d’un semblant d’écoute.
          L’État ne discute pas, il écrase et il impose, s’il n’a pas le dessus, il gagne du temps pour mieux écraser ensuite.
          Il y a 2 solutions:
          1- Répondre à la force par la force et à terme renverser le pouvoir. Question: pour faire quoi après ? Organiser de nouvelles élections ?… c’est à dire tirer le pompon et repartir pour un tour de manège infernal et non pas enchanté ?… ou bien:
          2- Ignorer l’ensemble du système et construire une société parallèle solidaire fondée sur les Assemblées populaires et les communes libres confédérées.
          Nous optons pour la solution #2 tout en pensant que l’oppresseur étatique luttera pour la préservation des privilèges du plus petit nombre, il faudra donc nous préparer à défendre les acquis, ce qui aura été construit hors système, seul un peuple en arme peut le faire, ne serait-ce que par la dissuasion. Retour à la France des sections communales mais sans tribunaux « révolutionnaires ».
          Le but ne sera pas d’imposer mais de montrer un exemple qui marche et laisser la masse nous rejoindre, comme ce fut le plus souvent le cas dans l’Espagne de 36 par exemple.

          • Oui, absolument d’accord avec votre conclusion. Et on voit bien, d’ailleurs, que c’est par là que ça pèche puisque beaucoup parle « d’imposer le RIC » comme seule solution pour s’en sortir, sans changer le système…
            Comme je l’ai déjà démontré autour du tract que les GJ avaient distribués : Révoquer un clampin à Macron pour mettre un autre clampin à Mélenchon par ex, c’est poursuivre le bouzin…
            Même si c’est un GJ, y fera rien dans le système et avec les règles de celui-ci !
            Oui, un peuple en arme, à l’exemple des zapatistes, même (surtout) si on est parfaitement non violent, car ceux d’en face ne le sont pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.