Archive pour 12 mars 2019

Gilets Jaunes: 16 mars pour un 18ème round faisant date…

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, gilets jaunes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 12 mars 2019 by Résistance 71

“La Commune ne supprimera pas l’État pour le reconstituer, et bien des communes sauront prêcher d’exemple, en abolissant le gouvernement de procuration, en se gardant de confier leur souveraineté aux hasards du scrutin.”
~ Pierre Kropotkine ~

Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir… Tout le pouvoir aux Ronds-Points !

 

 

Appel du collectif Cerveaux Non Disponibles pour la journée du 16 mars à Paris.

 

Collectif Cerveaux Non Disponibles

 

12 mars 2019

 

Source: https://paris-luttes.info/du-16-mars-a-jupiter-11796?lang=fr

 

Samedi 16 mars s’annonce comme une date importante pour le mouvement des Gilets Jaunes. Personne ne peut prédire le résultat de cette nouvelle mobilisation nationale à Paris. Ce qui est sûr, c’est qu’elle sera un tournant pour la suite. Il ne tient qu’à nous que ce tournant prenne la bonne direction. Celle de la révolte contre ce système et ceux qui en profitent sur le dos des plus faibles. C’est la fin du grand débat, et le début du grand débarras.

Certains caressent l’espoir de revivre un 17 novembre ou un 1er décembre. Nous pensons que cela n’arrivera pas. En quatre mois, le pouvoir et ses forces armées ont totalement changé leur façon de gérer les rassemblements des GJ. En quatre mois, plus de 15 000 GJ ont été blessés et/ou incarcérés. 15 000 !

Non, le 16 mars doit devenir LE 16 mars. Une des dates importantes dans l’histoire des Gilets Jaunes, et peut être même au delà. Nous ne savons pas où, quand, et comment. Mais nous savons que des milliers de citoyens en colère seront présents et décidés à ne plus enchaîner les manif « bien dociles » qui ont été imposées depuis 4 ou 5 semaines par quelques dizaines de GJ ayant joué le jeu du pouvoir en déclarant les manif et en acceptant que le cortège soit encerclé de CRS.

Ces milliers de GJ déterminés vont tous jouer un rôle ce 16 mars. Chacun à son niveau, chacun à sa manière, mais tous solidaires et tolérants avec les pratiques des autres.

Car nous savons où est l’ennemi : à l’Élysée et dans tous les palais de la République. Dans tous les sièges de banques et de multinationales.

Nous savons que les personnes âgées vivent dans une précarité de plus en plus intolérable. Nous savons que l’éducation nationale est en pleine crise de moyens. Nous savons que les hôpitaux et tous les services de santé sont en sous effectifs, pour raison financière. Nous savons que les millions de français aux revenus les plus modestes ont de plus en plus de mal à vivre. Et même à survivre.

Et nous savons que les quelques milliers d’ultras riches en France sont de plus en plus riches, y compris depuis la crise financière.

Sachant cette injustice, nous ne pouvons plus continuer nos vies comme si tout allait bien. Comme si tout était normal. Ce serait immoral et inhumain.

C’est notre humanité et notre désir d’un monde meilleur pour le plus grand nombre qui va nous pousser samedi à exprimer notre colère, et pas qu’avec des paroles.

Une colère qui sera renforcée par l’insoutenable bilan de la répression de ce mouvement depuis quatre mois : plus de 2 500 blessés, plus de 14 000 tirs de LBD, 22 éborgnés, 5 mains arrachées, un décès, plus de 8 500 arrestations, dont la plupart totalement arbitraires.

La Ligue des droits de l’Homme, Amnesty International, la commission européenne ou encore l’ONU ont lancé des avertissements au gouvernement français. Nous savons que l’histoire retiendra de Macron et de son gouvernement qu’il a répondu à une crise sociale par une ultra violence aveugle mais totalement calculée.

Reste à savoir si cette réponse sera appréhendée dans les cours d’histoire comme une réponse efficace (à défaut d’être morale), ou si elle aura au contraire accéléré le soulèvement de tout un peuple. Le 16 mars va, en ce sens, être un début de réponse. Tout reste encore possible.

Il nous reste 5 jours pour mettre toutes les chances de notre côté, en étant le plus nombreux possible dans les rues de Paris samedi.

A vous tous, il vous appartient de mobiliser votre entourage : amis, familles, collègues. En premier lieu ceux qui ont déjà participé à des rassemblements de GJ depuis quatre mois, et qui auraient peut être perdu la force. S’il n’y a qu’un seul samedi à consacrer à nouveau à la lutte, c’est celui là. Mais également à tous vos amis et familles qui n’ont pas encore franchi le pas mais qui partagent ce sentiment d’injustice sociale et d’indécence des plus riches et des plus puissants. Les tenants du pouvoir s’efforcent par tous les moyens à nous faire croire qu’aucun autre horizon n’est possible, et que le seul mécontentement possible est celui qui s’exprime dans le cadre de leurs règles, elles mêmes faites pour maintenir le système.

Mais leur pouvoir ne tient finalement qu’à un fil. Et sous leur apparence de fermeté et de tranquillité, Macron et son monde espèrent fortement que le mouvement s’essouffle (depuis le temps qu’on vous le dit). Car s’il ne s’essouffle pas, il suffira de souffler sur les braises pour que leur château s’enflamme.

Et si leurs remparts tombent, il sera alors bien plus facile d’aller les chercher.

= = =

Six textes fondamentaux pour nous aider à  y parvenir, ensemble, à  lire, relire et diffuser sans aucune modération:

 


Howard Zinn

Publicités

La psycho-pathologie coloniale d’hier et d’aujourd’hui (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 12 mars 2019 by Résistance 71

“Soyons bien clair sur une chose: l’Amérique est une compagnie pétrolière avec une armée !”
~ George Carlin  ~

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~

 

 

Qui est fou ?

 

Mohawk Nation News

 

10 mars 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/03/10/whos-crazy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le 7 mars 2019, ce discours d’introduction fut donné au BIOPC Mental Health Symposium de l’université Concordia par Kahentinetha [Horn], de la nation Kanionkehaka (Mohawk), clan de l’Ours:

“Sego. Bienvenue. Pour quelqu’un qui a été sur liste noire pendant plus de 40 ans, c’est un acte d’échauffement, je vais faire de mon mieux.

Le PTSD (Post Traumatic Stress Disorder) est un traumatisme politique (NdT: ici donc Political Traumatic Stress Disorder en forme de jeu de mot) causé par une guerre psychologique contre les peuples natifs depuis plus de 500 ans. Il provient de la tentative de nous convertir à votre esprit malade et nous à résister à votre système “obéissez aux ordres sinon…” qui fait partie du processus de génocide.

La psychiatrie et les médicaments psychotropes sont une énorme industrie qui a besoin de victimes qui puissent être qualifiées de “cas cérébraux” plutôt que de “victimes de l’établissement colonial”.

La politique à notre encontre a été celle de “l’extermination” par l’invasion militaire, la famine, les maladies induites, le contrôle, la destruction, toujours en utilisant des professionnels de la santé. L’objectif politique fut et est toujours le vol des terres et des ressources naturelles, par l’assassinat et l’assimilation forcée.

Il y a eu et il y a toujours une tentative d’établir le fait que nous sommes des êtres inférieurs pour votre industrie de la “santé mentale” et vos programmes de stérilisation.

La psychothérapie fait partie de la colonisation. On m’a envoyé chez des psys toute ma vie, spécifiquement après la crise d’Oka en 1990 afin que j’obtienne de l’aide pour moi et mes enfants. Chaque psy que j’ai vu était blanc et j’ai du faire dans le créatif pour obtenir le certificat dont j’avais besoin. J’ai été mise en liste noire pendant 40 ans parce que j’ai toujours refusé de m’intégrer dans votre société malade et corrompue.

Nous sommes stressés des efforts continuels pour nous protéger de l’annihilation. Nous n’avons jamais rien eu à dire dans quelque plan que ce soit pour nous exterminer comme celui de 1857 et la loi pour notre “civilisation” graduelle, le British National Act (BNA) de 1867, qui est de fait la lettre de patente d’exploitation de nos terres et de nos ressources offerte à l’entreprise coloniale britannique “Canada” [gérée depuis la City de Londres]. La reine d’Angleterre [et la famille royale] n’est qu’une actionnaire de la “Couronne” / Vatican ; 1876 et la loi sur la politique d’assimilation ; 1884 la loi “d’avancement des Indiens” ; 1924 et les lois sur les terres indiennes pour légaliser le vol et le génocide, lorsque furent instaurés les Conseils de Bandes coloniaux ; 1928 et la loi sur les personnes disant que nous n’étions pas humains et que nos terres, nos ressources naturelles, nos enfants et le fond fiduciaire pour les Indiens devaient être pris de force ; 1969 et les “papiers blancs” du PM Chrétien mis en place pour notre “extinction” ; 1996 et le cadre d’accord entre voleurs, le Canada et ses Conseils de Bandes et 2019 qui est un autre cadre d’accord de directive de gouvernement pour établir une loi disant qu’il n’existent pas “d’Indiens”. Nous ne sommes toujours pas regardés comme des êtres humains.

Les envahisseurs continuent à créer des règles pour nous exterminer. Nous sommes en cages, appelées “réserves” et on nous affuble toutes sortes de classifications.

Vous, les colons, nous interviewez, mais vous ne nous demandez jamais ce que nous pensons de vous. Personnellement, je pense que la psychée du colon est malade, que les vapeurs de la moquette fumée la rendent hors de contrôle. L’assassinat, le vol, les maquillages de crimes, les enlèvements, les pensionnats, la relocation des gens, le ramassage des enfants, les femmes et filles enlevées et “disparues”, tout cela continue de plus belle, avec les règles, lois et réglementations pour continuer à tout nous prendre. Qu’en est-il de l’assassinat de 100 millions d’onkwehonwe (natifs du continent depuis plus de 500 ans) et du mensonge permanent à ce sujet ?… Vous les malades mentaux avez perpétré tout ça !

Évangéliser, christianiser, socialiser, minimiser, légiférer, assimiler, économiser et génocider, telle est la mission. Et au travers de toute cette folie furieuse, nous sommes toujours là… Maintenant vous voulez nous étudier pour comprendre comment se fait-il que quelques-uns d’entre nous aient survécu.

Vous êtes tellement malades que vous ne vous en rendez même pas compte. Que vous êtes la cause de toute cet PTSD. Qui êtes-vous ? Vous êtes les colons d’une société colonialiste qui perpétue les atrocités tout en développant une culture artificielle qui vous profite aux dépends de toute la nature.

Vous ne vous occupez aucunement de votre propre maladie créée par l’entreprise de la “Couronne” [City de Londres] et son entreprise coloniale régionale appelée “Canada”. Nous nous plaignons et nous rebiffons et vous voulez nous emmener chez les frapadingues.

L’actuel tumulte et démissions de votre système corrompu provient de ce que vous nous avez fait à nous et à notre terre. Le monde académique, militaire et de gouvernement ne réalise pas à quel point il est malade. La santé mentale de vos colons devrait être le point de focus de votre profession. Ces gens n’ont même pas de culture. Alors ils en inventent une. Ils parlent des langues étrangères. très peu d’entre eux ont appris une langue native. Ils n’ont pas de terre sauf quand le tout dernier d’entre nous sera mort ou absorbé dans le corps politique entrepreneurial colonial.

Quelle est la racine de votre maladie ? Vous passez trop de temps à étudier comment vous allez nous endoctriner dans votre système fasciste. Quand nous résistons, vous appelez cela une maladie (NdT: c’est le principe même du “goulag” et des hôpitaux psychiatriques des dictatures fascistes bruness et rouge autoritaires d’état…). Quand nous ne savons pas et ne mettons pas en pratique ce qu’on nous dit de faire… On est malade.

La maladie principale est appelée owista, une maladie de l’esprit qui transfère la priorité de la pensée du nous au je,au moi.

Nous avons diagnostiqué owista: la vénération de l’argent. C’est peut-être la première fois que vous entendez parler de cela. Le tueur à gages économique dit: ne vous souciez pas des gens, ne pensez qu’à vous-même !

Vous devriez étudier collectivement ce qu’est le programme MK Ultra développé par les têtes pensantes militaires et qui est derrière tout le programme de gestion des médias, de l’éducation, qui dirigent vos esprits colonialistes. Voilà votre maladie dont personne ne parle.

De votre point de vue, nous sommes tous des barjots, nous sommes des retardés mentaux. Comme je suis perçue comme une retardée mentale, mon message que je vous transmets est de quitter notre terre, redonnez-nous tout cet argent du fond fiduciaire indien volé. On se sentira bien mieux. Tout est à nous, vous êtes arrivés ici sans rien.

Nous nous sentirons mieux lorsque vous nous montrerez comment pensez-vous avoir acquis le titre de propriété de nos terres ancestrales. Le Canada n’a aucune constitution, ce qui, d’après le droit international, ne peut être créée que par referendum. Le Canada n’a aucune terre, aucune culture, aucun langage. Après votre referendum, vous devrez rencontrer les Onkwehonwe d’Onowaregeh (les peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue), les peuples originaux placés ici par la création/nature. Vous ne pourrez demeurer ici que si vous suivez les préceptes de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix et de Teiohateh, le wampum deux rangées.

Votre industrie de la santé mentale est faite, construite et créée dans votre société et maintenant vous avez infecté toutes les autres sociétés.

Merci de votre attention, je suis venue ici pour mettre un coup de pied dans la fourmillière.”

Il y eut un silence glacial dans l’audience. Un avocat se leva et s’approcha et fut d’accord avec tout ce qui avait été dit. “Vous avez raison. Le Canada n’a aucune constitution”. Une femme dit alors: “Nous devrions avoir un séminaire sur ce que vous venez de dire.”

= = =

Lectures complémentaires:

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Peau_Noire_Masques_Blancs.Frantz_Fanon

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Manifeste pour la Société des Sociétés

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Francis_Cousin Ce n’est qu’un début…

Effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally

 


Wampum deux rangées