Réflexions politiques pour un changement de paradigme avec un « Bref manifeste pour un futur proche » de Francis Cousin (version pdf)

« La commune ne supprimera pas l’État pour le reconstruire et bien des communes sauront prêcher d’exemple, en abolissant le gouvernement de procuration, en se gardant de confier leur souveraineté aux hasards du scrutin. »
~ Pierre Kropotkine ~
« Nous possédons la réalité du vivant, l’esprit communal individuel en nous et nous ne devons que le laisser émerger créativement. Le désir de créer de petits groupes et des communautés de justice et non pas une abstraction paradisiaque ou une forme symbolique, mais une joie sociale terrestre et la promptitude des individus à former un peuple, amèneront le socialisme et le commencement d’une véritable société. »
~ Gustav Landauer ~
Résistance 71
11 mars 2019
Nous avons mis ce texte de Francis Cousin sous format pdf (mise en page de la toujours excellente Jo de JBL1960) datant de 2010, tant son contenu et ses conclusions ne peuvent être plus d’actualité 9 ans plus tard.
Ce « Bref manifeste pour un futur proche » précède de 7 ans notre « Manifeste pour la société des sociétés » et nous pensons que ces deux textes sont très complémentaires dans leur approche, même s’ils empruntent des chemins différents pour parvenir et, finalement, converger vers une même conclusion, que nous avons résumée il y a plusieurs années sous la formule:
Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !
Nous suggérons leur lecture dans leur ordre chronologique et profitons de cette occasion pour adresser à tout lecteur une notice importante:
Vous ne serez plus le/la même après les avoir lu.
Bonne lecture !
« Bref manifeste pour un futur proche » (format PDF):
Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

19 Réponses to “Réflexions politiques pour un changement de paradigme avec un « Bref manifeste pour un futur proche » de Francis Cousin (version pdf)”

  1. […] proposition de (re)lecture de Résistance 71 dans une nouvelle version PDF N° 88 de 16 pages réalisée par […]

    • En venant prendre le lien de cet article pour l’intégrer dans mon billet de présentation de ce dernier PDF N° 88 chez moi ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

      Ainsi que les 2 citations de Kropotkine et de Landauer, j’ai constater que et sans se concerter sur ce point, nous avions mis en exergue la même pensée = Réfléchir c’est commencer à désobéir…

      Vous avez absolument raison, car en combinant toutes ces lectures il y a de très grandes chances qu’après nous ne soyons plus le/la même…

      Je puis témoigner combien ce fut le cas pour ma pomme, et à chaque fois…

      J’ai même l’impression assez curieuse « d’ascensionner » et depuis 2010 justement, époque où j’ai commencé à m’éveiller…

      Comme quoi il n’y a pas de hasard, hein ?

      Jo

      • non… il n’y en a pas… 😉

        • C’est d’ailleurs pourquoi le pouvoir en place passe, encore, la surmultipliée et pour mieux nous museler…
          Jo

          • peine perdue.
            Le système est cerné, il devra abdiquer en plus de son obsolescence programmée.

            • Oui, cette phrase de Cousin au chapitre : La mascarade électorale (2010 donc) m’a particulièrement frappée tant elle est d’actualité, notamment avec les personnes qui pensent qu’en veautant pour FA et Chouard en maitre d’œuvre du RIC, elles feront l’économie d’une révolution sociale :

              Le prolétariat n’a rien à faire sur le terrain de la votation qui organise les territoires de la Cité du maintien de l’ordre capitaliste, pas plus à participer qu’à s’abstenir.

              C’est raccord d’ailleurs avec l’affirmation de la Nation Mohawk = Quiconque vote ou a voté pour ce Système, vote pour que celui-ci continue ».

              Ce n’est pas plus compliqué que cela à comprendre…

              Un journalope devant une intervenante GJ (qui a fait une magistrale intervention, expliquant pourquoi le mouvement ne voulait pas se structurer, comme on lui ordonnait de le faire) affirmait que « tout le monde avait besoin d’un guide, d’un leader à suivre »…

              Cela nous renvoie à la première citation du Manifeste de FC = « Il ne faut pas agir et parler comme nous l’avons appris par l’héritage de l’obéissance » ; Héraclite.

              Et Ricardo Flores Magon, dans le chapitre Les Chefs, ne dit pas autre chose…

              Franchement, ça leur trou le ulc quand on leur démontre que non on n’a pas besoin de leader, de chef, ou alors sans pouvoir, dans l’esprit zapatiste (qui affleure aussi à cette lecture) d’un peuple qui dirige et d’un (bon) gouvernement qui obéit…

            • Bien sûr et les oligarques le savent très bien… Cette voie est la voie politique la plus SUBVERSIVE.
              Le système se gausse de tous les votards et autres organisateurs de la division de partis, de la gestion de la discorde institutionnalisée. Il applaudit des deux mains les baltringues qui veulent en croquer et participer à la grande messe électorale, car il sait que ces guignols ne sont en rien dangereux et totalement sous contrôle.
              Quiconque pédale d’une manière ou d’une autre pour le système politico-économique en place est sous contrôle, un larbin, de son plein gré ou par ignorance !
              le seul mot d’ordre ne peut-être que:
              A bas l’État ! A bas la société marchande ! A bas l’argent, à bas le salariat !Vive la Commune des communes, la société des sociétés..
              Tout le reste n’est que pisser dans un violon !

            • Voilà…
              Et ça va beaucoup mieux en le disant…

  2. Si vous le permettez, une lecture qui personnellement m’a énormément apportée en profondeur, c’est le tout premier roman de Zénon, dont vous trouverez un passage inédit, en plein accord avec l’auteur, dans ce billet de présentation ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/01/14/de-zenon-fin-de-regne-roman/

    Car s’il n’est aucune lecture capable de changer le monde, en lisant le roman de Zénon, « Fin de Règne », votre Manifeste, celui de Cousin, ou la Pédagogie des opprimés de Paolo Freire, ou le Manifeste contre le travail et ses lois… C’est notre regard lui-même qui en sera bouleversé, pour nous permettre à notre tour de transformer le cours des choses.

    C’est ce que je pense, très profondément, et que j’ai pu vérifier, encore aujourd’hui et c’est pour cela que je continue…

    Jo Busta Lally

    • oui nous ne sommes rien d’autre que des messagers de cet universel dans la nature humaine, ce qui est là, l’a toujours été et sera toujours tant que l’humanité sera. On ne fait que faire passer, transmettre, nous ne sommes que des courroies de transmission de cette nature humaine radicale qui ne demande, sous ce fatras de l’inutile marchand et institutionnel, que d’émerger pour reconnecter l’humain à son humanité vraie.

      • Oui, et cette transversalité, que j’ai ressentie tout du long de ce roman, je l’avais ressentie en lisant de très nombreux écrits des Natifs, avec Clastres, JCS, Sahlins, PK, GL, EM, votre MP, en lisant la Pédagogie des opprimés, tout à pris place, et ensuite à chaque nouvelle lecture ou relecture, j’ai l’impression que l’essentiel d’un texte, d’une idée, apparait en surbrillance comme pour l’intégrer dans nos réflexions, car rien n’est figé.
        En fait rien ne doit être figé, car si on tend vers un mieux être sans avoir, ce n’est nullement pour en faire une « idéologie » dogmatique. Et donc, on affine en permanence et en avançant sur ce chemin tangent…
        Jo

  3. Tenez, via cette information assez ubuesque ;

    Une vidéo montrant une interpellation violente d’un Gilet jaune par les forces de l’ordre lors de l’acte 17 à Caen a été largement partagée ce dimanche sur les réseaux sociaux. Selon la personne qui a distribué l’enregistrement, le jeune homme aurait été placé en garde à vue rien que pour avoir joué du tambour lors d’une manifestation.

    Des gendarmes agrippent brutalement, lui donnant des coups de pieds, un jeune homme agitant une main en carton et jouant du tambour, enveloppé d’un gilet jaune. Voici la séquence filmée lors de l’acte 17 des Gilets jaunes à Caen, comme l’indiquent des commentaires l’accompagnant sur Twitter et Facebook.

    Initialement publiée dans le groupe La France en colère-Carte des rassemblements, la vidéo a fait aussi le tour de Twitter.

    Comme le signale David Dufresne, écrivain français qui recense les témoignages de blessés pendant les actes du mouvement des Gilets jaunes, le jeune homme a effectivement passé une nuit en garde à vue pour avoir joué du tambour rue Saint-Jean, à Caen. Annonçant ces informations, David Dufresne se réfère à un courriel, via lequel il a obtenu la vidéo.

    D’après le recensement des autorités, l’acte 17 des Gilets jaunes a réuni moins de 30.000 participants en France. Il s’agit du niveau le plus bas de l’histoire du mouvement. Depuis le début de la mobilisation, les chiffres officiels sont remis en cause par les manifestants. Le syndicat France Police-Policiers en colère affirme que quelque 160.000 personnes ont défilé à travers toutes la France pendant l’acte 17.

    Sources Sputniknews Via Alter Info

    j’essaie de vous mettre la vidéo ;

    • C’est bien la preuve, qu’il n’y a aucune négociation à mener avec le pouvoir en place.

      Et aujourd’hui, on apprend que le Blanquer de Bilderberg2018 vient d’ordonner aux lycéens de débattre, vendredi prochain de 16 à 18 heures et c’est tout !

      Je vous signale, au passage, que l’on est taxé de SUPRA complotistes lorsqu’on relaie les infos sur la réunion du Bilderberg car c’est pas vrai que c’est une réunion où se prennent des décisions d’importances…

      Nan, c’est juste pour parler des derniers potins…

      Sauf que l’an dernier, voici les thèmes principaux abordés :

      1. Populisme en Europe
      2. Le défi de l’inégalité
      3. L’avenir du travail
      4. L’intelligence artificielle
      5. Les États-Unis avant mi-parcours
      6. Libre échange
      7. Leadership mondial américain
      8. Russie
      9. L’informatique quantique
      10. Arabie saoudite et Iran
      11. Le monde « post-vérité »
      12. Événements actuels

      Et je rajoute un number 13 imaginaire = Mode 2019 en France : Foulard rouge ou Gilet Jaune ?

    • la violence étatique dans toute sa splendeur. L’État ne sait faire que ça.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.