Gilets Jaunes 16ème round: Pour que les loups cessent de redevenir des moutons…

Nous sommes d’accord avec ce qui est dit ci-dessous…
Une certaine mollesse s’est emparée du mouvement et il est temps de ressortir des passages cloutés du pouvoir.
Depuis plusieurs rounds déjà les GJ ne font plus peur au pouvoir, le mouvement est en voie de domestication, on en est presque arrivé au style de manifs syndicales saucisson, sandwich, on rentre à la maison.
Acquiescer au pouvoir, marcher dans les clous, c’est courber l’échine, le véritable changement de paradigme passe par la DESOBEISSANCE CIVILE..
Le pouvoir se rit de l’obéissance, il tremble devant la colère du peuple, il se liquéfie et se dilue devant l’union et sa réintégration au sein du corps social !
Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir. Qu’on se le dise !
~ Résistance 71 ~


« Nous n’avons pas de problème avec la désobéissance
civile… mais plutôt avec l’obéissance civile. »
~ Howard Zinn ~

 


Tout le pouvoir aux Ronds-Points !…

 

Gilets Jaunes de Paris, redevenez des loups !

 

Paris-Luttes Info

 

27 février 2019

 

url de l’article original:

https://paris-luttes.info/gj-de-paris-redevenez-des-loups-11724?lang=fr

 

En dehors du soleil et de la forte mobilisation, l’acte 15 parisien ne fut que déception et déconvenue. Sans un changement radical de stratégie, les actes du samedi n’ont plus aucune utilité pour la lutte.

En plus d’une désormais « traditionnelle » déclaration de la manif auprès de la préfecture (et donc d’un tracé décidé par les autorités) les milliers de Gilets Jaunes venus à Paris ont marché dans une « nasse géante et mobile » sur 15km : des forces de l’ordre occupant massivement les rues en début et fin de cortège et entourant totalement les GJ en faisant des cordons de policiers sur les deux côtés.

Cela ressemblait à une manif. Mais cela n’en était plus une. Les Gilets Jaunes étaient totalement parqués. Comme des bêtes. Sans aucune liberté d’action et de mouvement (en dehors de celle décidé par la préfecture).

Le pouvoir avait déjà tenté cette approche très radicale du maintien de l’ordre lors d’une ou deux manif contre la loi travail, mais avait dû renoncer face au côté anxiogène et aux affrontements qui en avaient découlés.

Lors de l’acte 15, les forces de l’ordre ont pu tranquillement tenir en laisse les milliers de manifestants sans être quasi inquiétées.

L’image est forte, terrible. Comment un mouvement social qui a connu autant de victimes (blessures, arrestations arbitraires, humiliations) peut-il se laisser mater aussi docilement par ses propres bourreaux ?

Les Gilets Jaunes clament que les moutons sont devenus des Loups. Mais quel intérêt d’être un loup si l’on accepte d’être tenu en laisse ?

Le problème n’est pas que cette stratégie policière puisse empêcher des violences mais qu’elle empêche tout (en dehors de marcher d’un point A à un point B). Les GJ n’ont ainsi pas pu faire d’arrêt, changer de tracé, occuper une intersection, bloquer la circulation ou faire fermer un magasin…bref aucune action de blocage ou de débordement n’a été possible. Difficile d’envisager quelque mouvement révolutionnaire dans ces conditions.

Or, la plupart des GJ se battent pour un changement radical du système. Un changement qui ne pourra se faire avec les personnes actuellement au pouvoir. On parle donc de renverser un pouvoir que l’on trouve injuste et inhumain.

On ne renverse pas un pouvoir en discutant et en négociant avec lui. Encore moins en lui donnant les clés de la gestion de ses propres rassemblements.

Les organisateurs de ces manif déclarées nous expliquent que ce cadre permet de rassurer le plus grand nombre de GJ et donc d’assurer une mobilisation importante. C’est totalement faux. Pourquoi ces rassemblements sont-ils depuis quatre semaines ceux qui rassemblent le plus sur Paris ? Tout simplement parce que les GJ cherchent un rendez-vous clair pour se réunir. Ce n’est pas le fait que la manif soit déclarée qui les motive, mais la certitude que la plupart des GJ seront à ce point de rdv. Cependant, une fois pris dans le piège de la nasse géante, impossible d’en sortir.

D’autre part, nous rappellerons que les premiers actes sur Paris furent sans aucun doute les plus violents et insurrectionnels du mouvement, sans commune mesure avec les « violences » de ces dernières semaines.Et pourtant, la mobilisation n’a pas faibli les semaines suivant les actes les plus violents.

Mais une chose a profondément changé : le pouvoir n’a plus du tout peur. Souvenez-vous : le jour de l’acte 4, Macron était retranché dans un « bunker » présidentiel, avec un hélicoptère prêt à l’exfiltrer en cas de complication. Pour l’acte 15, le même Macron se promène au salon de l’agriculture.

Nous espérons un sursaut de la part des GJ qui se rendront aux actes parisiens dans les prochaines semaines. Que les loups refusent de se faire promener en laisse et retrouvent vraiment leur liberté. Ne pas chanter « Paris, debout, soulève toi » ou « tout le monde déteste la police » en restant escorté par les forces de l’ordre.

Nous avons alerté les organisateurs des manif parisiennes déclarées sur le danger de cette stratégie. Si elle permet à ces quelques personnes de s’offrir une visibilité « médiatique » et une pseudo légitimité, elle se révèle dangereuse, voire même mortelle, pour la suite du mouvement.

Nous savons que ces personnes ne changeront pas d’avis et continueront à déclarer les manifs et à travailler « main dans la main » avec la préfecture et le pouvoir.

Reste donc à savoir comment agir collectivement face à cette situation. Cela doit probablement passer par le refus de rejoindre ces manifestations « officielles », et de proposer d’autres points de rdv. Avec le risque de dispersion que le mouvement parisien a connu courant décembre. Mais il en va de la survie du mouvement.

500 loups en liberté et déterminés seront toujours plus dangereux que 5000 loups domestiqués et résignés.

= = =

Six textes fondamentaux pour nous aider à  y parvenir, ensemble, à  lire, relire et diffuser sans aucune modération:

 

Publicités

8 Réponses to “Gilets Jaunes 16ème round: Pour que les loups cessent de redevenir des moutons…”

  1. Bernardo1871 Says:

    le RIC (referendum d’initiative citoyenne ou populaire) ou la parabole des aveugles, par Jean-Claude Paye.

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article10963

    • Le RIC n’existe que dans un contexte étatique, il n’est qu’un « aménagement » du pire, il n’est qu’une réforme tentant de rendre l’État et ses institutions plus vertueux. Quiconque analyse la situation en profondeur sait que ce n’est que pisser dans un violon..
      L’État est diviseur, exploiteur et oppresseur par la NATURE même de sa création, il est l’outil de la submission à une caste de privilégiés. Le RIC ne fera que peindre la carcan en une couleur plus chatoyante mais ignorera toujours l’essentiel: la contre-nature de l’État et sa réalité oppressive inhérente.
      Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir, le croire encore et toujours est faire preuve d’une naïveté politique qui rend complice des crimes de l’entité étatique.

  2. C’est même pire que cela, les journalopes manipulent les faits, en ne donnant plus la parole qu’aux Gilets F Jaunes qui appellent tous à rentrer dans le rang, notamment en participant aux élections européennes…

    Macron est partout, y soule tout le monde, mais d’une force, et que je te continue les stand-up, hier à Bordeaux, aujourd’hui avec la vieille fripe de Juppé qu’il exfiltre de la Mairie pour placer au Conseil Constit. Donc appel au BOYCOTT TOTAL de l’État et des institutions par une désobéissance civile organisée, concertée, coordonnée…

    Tenez, j’ai trouvé cela sur Alter Info, c’est hors sujet, mais je tenais à vous le faire passer : Les élèves d’une école primaire de la banlieue de Nantes ont reçu un questionnaire pour le moins surprenant, qualifié de «propagande coloniale» par une fédération d’associations.
    Un exercice portant sur «le colonialisme, une oeuvre civilisatrice», distribué à des élèves d’une école primaire de la banlieue de Nantes (ouest), s’est appuyé sur un argumentaire relevant de la «propagande coloniale», a dénoncé vendredi le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran).

    «Sans pour autant oublier les aspects négatifs de la colonisation, il ne faut pas oublier les bienfaits que cela a eu pour les populations colonisées», était-il mentionné en préambule de cet exercice donné aux enfants de CM2, dernière année de l’école primaire (qui rassemble en France des enfants de 10 à 11 ans), diffusé sur les réseaux sociaux.

    «D’abord les colons ont apporté l’instruction et une langue commune à des peuples qui vivaient sur le même territoire (…). De plus, ils ont apporté les soins médicaux, et ont limité les morts d’enfants et d’adultes. Enfin, ils ont développé des trains et des routes, facilitant le transport des hommes et des marchandises», était-il aussi indiqué.

    «Propagande coloniale»

    «Au départ on s’est dit c’est trop gros, c’est une blague … Ça pose un énorme problème et on ne peut pas traiter ça comme un incident isolé», a déclaré à l’AFP le président du Cran, Ghyslain Vedeux. «Cette propagande coloniale est tout à fait insupportable, a fortiori dans l’Éducation nationale, avec des enfants du primaire», avait-il commenté plus tôt dans un communiqué.

    L’époque coloniale a été marquée par l’esclavage, reconnu comme crime contre l’humanité, mais aussi «par le travail forcé, les massacres et parfois les génocides», a rappelé le Cran.

    https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Un-exercice-scolaire-cree-un-malaise-en-France-26702759 VIA Alter Info

    • Ah la nostalgie de la IIIème république hein ?… Ce bon vieux Jules Ferry, chantre de notre « humanisme » colonial…
      Pour coloniser en paix ailleurs, il faut d’abord coloniser les esprits à la maison autrement c’est compliqué. Nous sommes donc en période de RECOLONISATION des cerveaux domestiques, rien de surprenant, très logique même dans la pratique. Si nous devons un cap vers la société des sociétés, l’oligarchie elle doit maintenir son cap vers le Nouvel Ordre Mondial.
      Société des sociétés contre nouvel ordre mondial ??… tiens donc… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.