Gilets Jaunes 7ème round… Petit Bilan Positif


On lâche rien !…

Mise à Jour: voir en commentaire la vidéo du SECOND APPEL DE COMMERCY (Meuse) pour qui vive enfin la Commune des communes !

Les Gilets Jaunes ont dénoncé la couverture médiatique partiale par les “médias dominants”

 

Press TV France

 

30 décembre 2018

 

url de l’article:

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/12/30/584346/France-Gilets-jaunes-effondrement-politique-Emmanuel-Macron-manifestations

L’acte 7 des « Gilets jaunes » a de nouveau réuni à la veille du Nouvel an, des manifestants partout en France, ce samedi 29 décembre, en province plus qu’à Paris. Mais cette fois-ci, ils ont manifesté devant les sièges de grandes chaînes de télévision françaises. Des centaines de manifestants -certains scandant « journalistes collabos ! » – se sont massés devant le siège du réseau de télévision BFM et celui de France Télévisions.

Certains manifestants ont lancé des pierres et d’autres objets au cours d’escarmouches avec la police antiémeute qui a tiré des gaz lacrymogènes. Certains membres du vaste mouvement des « Gilets jaunes » accusent les principaux médias français de favoriser le gouvernement d’Emmanuel Macron et les grandes entreprises dans ce conflit. Les manifestants reprochent aussi aux « médias traditionnels » de minimiser l’ampleur des manifestations depuis le début du mouvement le 17 novembre. La « Macronie » est-elle sur le point d’amputer la France de l’un des principaux piliers de la démocratie, à savoir la liberté d’expression?

Au total, 57 personnes ont été interpellées dont 33 placées en garde à vue à travers toute la France, d’après la préfecture de police. Ce samedi, la police a eu recours à une nouvelle arme pour réprimer les manifestants, à savoir le lanceur de balle de défense (LBD) et ce, dans plusieurs régions. Selon cette information, un jeune homme a été blessé par LBD à la tête à Nantes. Les témoins présents sur place affirment que la victime serait «entre la vie et la mort». Des images des lieux ont été postées sur les réseaux sociaux avec des commentaires indiquant que l’homme était inconscient suite à un tir de flash-ball.

Un autre flash-ball a aussi touché un manifestant à Toulouse. Selon un membre de l’équipe médicale sur place cité par France 3 Occitanie, l’individu a eu un œil crevé. Enfin, un blessé par lanceur de balle de défense a été rapporté ce samedi à Paris. Un homme a montré face à la caméra les conséquences d’un tir de flash-ball sur sa jambe qui lui a laissé un important hématome.

Depuis le début du mouvement en novembre, 10 personnes ont été tuées sur des points de blocage et plus de 1.500 manifestants ont été blessés, dont une cinquantaine gravement.

Face à la taxe sur les prix du carburant, de nombreux Français sont descendus dans les rues depuis le 17 novembre 2018. À en croire les médias français largement contrôlés par le pouvoir, les mobilisations des « Gilets jaunes » ont régulièrement dégénéré en affrontements et pourtant les Gilets jaunes qui revendiquent désormais être la « voix des sans voix » en France ont constamment dénoncer la violence.

48 enquêtes de la « police des polices »

Les violences policières face aux Gilets jaunes a poussé l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) à ouvrir vendredi, 48 enquêtes sur de possibles infractions commises contre les manifestants. 

De nombreux manifestants ont dit avoir subi des violences de la part de membres de forces de l’ordre lors des manifestations, parfois accompagnées d’affrontements et de pillages, de ces dernières semaines. Mêmes les syndicats de journalistes ont dénoncé mi-décembre des « dérapages inadmissibles » des forces de l’ordre contre des reporters et des photographes. Plusieurs journalistes ont été blessés, certains expliquant avoir été frappés par des membres des forces de l’ordre ou avoir reçu des tirs de flash-ball. 

Pas de prime de Noël

Au septième samedi des protestations qu’il dit plus faible que les six autres samedi, le gouvernement Macron semble être tenté de revenir sur l’une des mesures annoncées en faveur des protestataires. Près d’une centaine d’aides-soignants contractuels de l’hôpital de Flers, dans l’Orne, a découvert dans un courrier, juste avant Noël, que leur prime de sujétion a été supprimée, rapporte vendredi 28 décembre France Bleu Normandie. C’est une prime mensuelle de 120 à 140 euros pour compenser certaines conditions de travail.

« Les Gilets jaunes se mettent dans la rue pour leur pouvoir d’achat et là, les aides-soignants vont perdre 120 à 140 euros de pouvoir d’achat », explique Dominic Gallet, délégué CFTC. Le directeur a envoyé des courriers à tous les contractuels dont le contrat se terminait. Cette contre-mesure prise en catimini pourrait-elle interpréter comme un retour au passé, à savoir à l’avant l’éclatement du mouvement? Pas si sûr. Le mouvement se pose désormais en porte-voix d’une véritable opposition qui, au-delà des clivages politiques est devenu un contre-pouvoir. 

Le mouvement des « Gilets jaunes » est devenu une « véritable opposition »

« Le mouvement des Gilets jaunes en France est devenu un véritable contre-pouvoir pour les autorités du pays. Les manifestants des Gilets jaunes sont représentés dans tout le pays et forment un organe politique indépendant », a déclaré à Sputnik Christophe Chalençon, un porte-parole des Gilets jaunes.

« Le mouvement des Gilets jaunes construit son propre organe politique. Ses représentants se rassemblent partout en France autour d’une table. Nous formons donc un contre-pouvoir. Telle est la réalité. Ce que [le président français Emmanuel] Macron a prétendu et qu’il n’a pas pu faire, c’est de créer une  »politique horizontale », avec les représentants du peuple. Nous allons y arriver et c’est une véritable force d’opposition », a déclaré Chalençon en allusion au concept de RIC, référendum d’initiative citoyenne, devenu la principale revendication des manifestants. Chalençon estime que le président français devrait au plus tôt possible changer de méthode, sinon sa formation politique imploserait :

« Je pense qu’aujourd’hui, Macron est au bord d’une implosion. Son parti politique est en train d’imploser, il y a des députés qui quittent le parti du LREM, le LREM est en train d’imploser… Nous avons un conflit de presque deux mois et nous demandons à Macron de changer de politique. S’il ne change pas l’orientation de sa politique, il tombera. »

= = =

Six textes fondamentaux pour nous aider à  y parvenir, ensemble, à  lire, relire et diffuser sans aucune modération:

 


Assez y en a marre !

 

Publicités

Une Réponse to “Gilets Jaunes 7ème round… Petit Bilan Positif”

  1. 2EME APPEL DES GILETS JAUNES DE COMMERCY:

    Nous mettrons cette vidéo sur une page spéciale dans les heures qui viennent… A visionner et diffuser sans aucune modération pour qu’enfin vive la Commune des communes !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.