Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: Les 5 questions qui tuent (Pr. Roy Spencer, climatologue)

 

Les cinq questions qui doivent être répondues par la politique sur le réchauffement climatique

 

Pr Roy Spencer (Ph.D Climatologie, ex-NASA)

 

18 décembre 2018

 

url de l’article original:

http://www.drroyspencer.com/2018/12/the-five-questions-global-warming-policy-must-answer/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ce n’est un secret pour personne que je doute que l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère aura suffisamment d’effets négatifs sur l’environnement planétaire pour justifier l’énorme coût pour l’humanité de réduire substantiellement ces effets. Notez bien que cette prise de position possède deux composants, un scientifique et un concernant la politique énergétique. En fait, avec le “verdissement global”, nous devrions considérer la possibilité des bénéfices nets pour l’humanité.

La perception publique des risques du réchauffement climatique a impliqué un mélange de déclarations exagérées en regard à la fois de la science et de la politique énergétique, à l’instigation par une minorité d’activistes scientifiques et amplifiée par des médias en mal de sensationnel. Dans mon e-book Global Warming Skepticism for Busy People, je fais la liste de 5 questions qui je pense doivent être répondues affirmativement avant de s’embarquer dans une large dé-carbonisation de l’économie mondiale:

Les Cinq Grandes Questions

1) Est-ce que le réchauffement et les changements climatiques associés sont principalement anthropiques, c’est à dire causés par l’Homme ?

2) Est-ce que la portion de réchauffement et changements climatiques associés causés par l’Homme est suffisamment importante pour créer des dégâts ?

3) Est-ce que les modèles climatiques que nous utilisons pour proposer des changements de politique énergétique sont justes à prédire ces changements climatiques ?

4) Est-ce que les changements de politique énergétique proposés réduiront substantiellement le changement climatique et ses dégâts résultant ?

5) Est-ce que ces changement de politique produiront plus de bien que de mal à l’humanité ?

Comme je le dis dans mon livre, il n’est pas du tout évident que la réponses à aucune de ces 5 questions soit un oui résonnant, il est encore plus douteux de le prétendre pour les cinq. Les trois premières questions ont à faire avec la science, les deux dernières avec la politique énergétique.

En ce qui concerne la première question, je peux concéder qu’il soit possible que la plupart du réchauffement causé depuis 1950 soit d’origine humaine. Ceci est une conclusion phare du 5ème rapport d’évaluation du GIEC (AR5).

Et alors ?… Ce que cela reconnaît est assez fade et sans intérêt étant donné (comme nous allons le voir), la lente progression de ce réchauffement global. Comme le pose la seconde question, est-ce que le composant humain est suffisamment conséquent pour causer des dégâts ? Il n’y a pas encore eu de fortes preuves produites montrant que les extrêmes météorologiques sont pires dans les décennies les plus récentes que dans les siècles précédents. Le réchauffement lui-même semble avoir commencé dans les siècles précédents, avant même que l’humain ne puisse être blâmé, avec des preuves de récessions précédentes des glaciers et de minima dans les glaces arctiques (et très étendues durant le petit âge glaciaire), ceci ne faisant que poser les questions évidentes de savoir à quel point tout cela n’a pas de causes naturelles en première instance et quel est l’état de prédilection naturel du système climatique quoi qu’il en soit ?

Ceci mène à la troisième question, qui a trait au fait de ce que les derniers modèles climatiques produisent, en moyenne, environ deux fois plus de réchauffement en comparaison des ratios de températures observés pour les températures  de l’air et des océans globales et leur réchauffement, avec la toute dernière étude pour le budget énergétique (qui fait les mêmes suppositions de forçage climatique sur les 100 dernières années + et les modèles informatiques), suggérant une augmentation de 1,6oC de réchauffement éventuel en doublant le CO2 atmosphérique, plutôt qu’un 3,2oC projeté en moyenne par les modèles climatiques informatiques. (Cela assume même que TOUT le réchauffement est de cause HUMAINE !!)

Ces 40 dernières années, l’erreur entre les modèles et l’observation empirique pour la température globale moyenne de l’atmosphère inférieure ressemble à ceci:

[voir les graphiques dans l’article original en anglais]

Comment de tels modèles, qui sont de plus en plus dépeints comme étant imprécis, peuvent-ils être sérieusement défendus afin de prendre des décisions énergétiques valides ? La quantité de réchauffement produite par ces modèles n’est pas basée sur des principes premiers de physique comme cela est souvent affirmé. Dire qu’une certaine quantité de réchauffement se produise est fondé sur des principes solides, mais la quantité de réchauffement due à l’augmentation de CO2 est totalement sujette à débat.

Le sale petit secret résidant derrière tout cela est que les modèles sont fabriqués de telle façon que seule l’augmentation de CO2 induit un réchauffement, car les sources variées incertaines de changement climatique naturel ne sont soit pas connues suffisamment pour les inclure, ou ne sont pas programmées de manière volontaire dans les modèles. (Comment est-ce que je le sais ? Parce qu’AUCUN des flots naturels d’énergie entrant et sortant du système climatique ne sont connus de manière suffisante pour blâmer le réchauffement récent seulement sur l’augmentation du CO2 atmosphérique, plutôt que dame Nature. Ces flots énergétiques naturels sont simplement forcés en équilibre dans les modèles ce qui a pour effet dans les modèles informatiques de ne considérer que la cause anthropique. Ainsi les modèles créé ne sont que des systèmes de raisonnement en boucle ne servant qu’à établir une cause humaine à l’évènement).

Les 4ème et 5ème questions sont au sujet de savoir si nous pouvons vraiment réduire les émissions de CO2 aussi longtemps que l’humanité doit utiliser des produits pétroliers pour réduire la pauvreté et créer de la prospérité. Je n’ai absolument rien contre les sources d’énergies alternatives per se, aussi loin qu’elles soient pratiques, efficaces et économiques. Tout ce que fait l’humanité a besoin d’énergie et aussi longtemps que la Chine et l’Inde réduisent la pauvreté avec une augmentation croissante d’énergie issue des hydrocarbures, les émissions de CO2 mondiales vont continuer d’augmenter et ce indépendamment de ce que font les Etats-Unis. Avec plus d’un milliard de personnes dans le monde toujours sans électricité, je pense que c’est immoral de priver ces gens d’un accès économique à l’électricité.

De ces 5 grosses questions, lesquelles sont les plus importantes ? De manière ultime, les affaires économiques sont celles qui régissent la vie quotidienne des gens. La pauvreté tue et forcer les gens à utiliser des sources d’énergie plus chères renforcera la pauvreté.

En France, nous sommes les témoins du violent rejet populaire de la politique énergétique “verte” (essentiellement des problèmes économiques) et nous n’avons pas encore atteint le stade où les mesures politiques réduiront les futures émissions de CO2 pour en mesurer les effets avant la fin de ce siècle. Alors si vous pensez que les manifestations et émeutes de Paris sont une mauvaise chose, attendez de voir la réponse publique sur les politiques qui vont réduire les émissions de CO2 de disons.. 50%.

Mais nous ne pouvons pas ignorer la science. Et si la science était absolument certaine que nous nous dirigeons vers un réchauffement de 20 degrés celsius avec une montée des eaux des océans de 60m ? Alors l’humanité ferait les sacrifices pour se sauver. Donc la science est importante… la question est: peut-on lui faire confiance ?

Au vu de l’observation du réchauffement global (qui est trop infime pour un individu le ressentir au cours de sa vie) et les échecs des projections des modèles climatiques informatiques, je dois dire que l’état actuel de la science n’est pas encore prêt pour les feux de la rampe.

Maintenant, la science soutient le fait d’un réchauffement modeste et sans conséquence majeure, mais en aucun cas un réchauffement suffisant pour justifier des réductions drastiques d’émissions de CO2 qui détruiraient l’économie, empirerait la pauvreté mondiales et qui n’ont aucun effet mesurable sur les températures globales et n’en auront aucun à la fin de ce siècle quoi qu’il en soit.

= = =

Notre dossier « Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique »

 

Excellente conférence avec Solidarité et Progrès du physicien François Gervais le 13 décembre 2018 (professeur emeritus de physique de l’université de Tours), spécialiste en recherche de thermophysique, sur la réflectivité et l’effet de serre. Il fut un examinateur critique volontaire du GIEC pour son rapport AR5. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont son dernier: « L’urgence climatique est un leurre » ~ vidéo de la conférence :

 

 

 

 

Publicités

16 Réponses to “Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: Les 5 questions qui tuent (Pr. Roy Spencer, climatologue)”

  1. la lecture sur fond noir arrache les yeux ( après avoir lu, on voit tout zébré pendant un temps tjrs trop long ) il vous faudrait mettre un fond plus clair… ( ma sœur ne vous lit plus non plus…)
    bien à vous et joyeuses fêtes

  2. Si une automobile était construite pour durer 30 ans ? ainsi que plusieurs dizaines de millions d’objets manufacturés avec intelligence ?

    • certaines automobiles du passé continuent de rouler après 100 ans… Si tu veux parler de l’obsolescence programmée, ça existe déjà est c’est répandu dans bien des objets qui sont conçus pour durer mois de 10 ans… consommation et devoir capitaliste obligent… 😉

      • ça fait belle lurette que je lutte contre ce que j’ai appelé depuis les années 70′ la « chronobsolescence » (mot inventé de toutes pièces) les exemples de produits à durée « augmentée » ne manquent pas : locomotives, anciens couteaux (pourtant d’usage quotidiens), certains aspirateurs, réfrigérateurs et autres machines à laver ont duré chez moi jusqu’à 40 ans et n’ont été changés qu’à cause d’EDF qui nous a imposé le 220 V au lieu du 110 V en nous « fourguant » leurs remplaçants en plastique, fer blanc et autres interrupteurs « cassables » . . .

        • et oui… La société de consommation est la meilleure arme jamais inventée par l’oligarchie, ses ravages sont terribles. Ceci dit il y a eu un part de progrès non négligeable du moins au début, mais la science/technologie se mettant au service du capital… ne sert plus les intérêts de la science et de la connaissance mais ceux des agioteurs et autres financiers… Cet article sur le RCA en est une fois de plus une illustration flagrante… 😉

          • Ceux qui sont opposés aux manufactures d’objets inusables vous dirons que ça créera un chômage gigantesque, le système du « périssable », lui, créera la fin de l’humanité.

            • la réponse à ce dilemme est pourtant simple: arrêtons de « travailler », c’est à dire de produire dans un système d’exploitation marchande et retournons à la véritable valeur du travail qui n’en est plus un mais qui redevient une simple activité de production pour la consommation égalitaire de tous. Retirons l’élément marchand de l’équation (parfaitement faisable car d’ordre tout à fait naturel tandis que la valeur marchande elle est anti-naturelle…) et l’harmonie, l’esprit de la société humaine (le « Geist » comme disait Gustav Landauer) émergera de nouveau dans nos sociétés humaines non pas antagonistes mais complémentaires dans un grand tout organique.

  3. Et pendant ce temps-là ;
    Pétition pour le climat : quelles pourraient être les conséquences pour l’Etat ?

    La démarche consiste à déposer un recours pour « carence fautive » et obliger ainsi l’Etat à respecter les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique ► https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/12/27/petition-l-affaire-du-siecle-un-recours-pour-carence-fautive-d-une-ampleur-inedite_5402589_1652612.html

    Tesla, entre autres choses, avait découvert l’énergie libre et gratuite…

    Y’a plein d’infos sur Tesla, suffit de chercher, celle-ci est bien amenée ► http://secrets-energie-libre.com/blog/

    Je le mettrais en appui du prochain Résumé Sott.

    Faut entendre les politiques et journalopes, affirmer tous sans rire que nous devrons bien prendre le RCA au sérieux car les premiers réfugiés climatiques vont bientôt déferler sur nous…

    Quand on entend E. Wargon dire que les inondations meurtrières de Trèbes, dans l’Aude, c’est la faute au RCA ; Alors que des spécialistes démentent ses propos ; « 390 communes de l’Aude sont soumises au risque d’inondation »

    Sans aller jusqu’à un tel scénario, le département reste malheureusement confronté aux catastrophes, comme le rappelle Jean-Marie Aversenq : « Sur les 436 communes de l’Aude, 390 sont soumises au risque d’inondation : on dispose donc d’un nombre d’infrastructures conséquent, de plans communaux de sauvegarde, et on met en œuvre des actions d’éducation à la population ».

    L’Aude avait notamment connu des inondations aux conséquences dramatiques, il y a moins de 20 ans. « On entend beaucoup dire « on n’a jamais vu ça« , mais c’est faux, on l’a vu notamment avec les crues de 1999, qui avaient fait une trentaine de morts. On a tendance à avoir la mémoire courte », conclut Pierre Javelle. Source 20 minutes du 17/10/2018 dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/12/15/resume-sott-11-2018-larnaque-de-la-transition-ecologique-a-la-francaise/

  4. Ils font tout pour cacher que l’énergie libre existe. Mais parait que Tesla n’était pas un aimant de l’humanité non plus…. La preuve la première personne à qui il voulait montrer son invention, était le génocideur de l’humanité Rockfeller. Depuis quand un type qui veut sauver l’humanité cherche à faire des alliances avec les rois du monde au lieu des 99% de l’humanité? Il aurait copié son savoir sur des anciens en faisant de la traduction du sanskrit, et aurait voulu breveter son copiage, proposé son invention à Rockfeller pour avoir un contrat de business avec lui, et bien entendu, Rockfeller n’a pas voulu et l’a éliminé. Mais pourquoi Tesla a voulu faire un contrat de business avec Rockfeller? Au lieu de vouloir faire des contrats avec le roi du pétrole ….Il aurait mieux fait de voyager, et faire connaitre son invention à des humbles gens humanitaires et de faire partager son savoir à chaque ville ou village comme le font fait les apôtres quand ils répandaient le savoir de l’amour de Jésus Christ. Les premiers apôtres avant Paul le traitre n’ont pas cherché à faire un contrat avec Jules César avant de prêcher l’amour du prochain…
    Aussi, pour les « disciples de Tesla », ils n’ont pas l’air d’être champions de l’humanité non plus, (je leur ai déjà posé des questions sans réponse avant) faut voir leurs vidéos en ligne de démonstration qui sont dans un flou absolu, ( j’ai ramassé cela, j’utilise cela, je colle ça, là, pis voilà, c’est fini), bref leurs vidéos ne sont pas clairs non plus, pas détaillés, on passe tous les détails pourtant indispensables à savoir… Par exemple, ils ne disent pas quel type d’aimant il faut, quelle forme, quelle taille exactement, ni s’il faut coller sur le pôle nord ou le pôle sud sur les palmes, savoir si l’épaisseur de l’aimant a un rôle et quelle épaisseur de l’aimant il faut pour quelle forme ou taille de palme et quelle de ventilateur, ils ne précisent pas la taille du ventilateur qu’il faut pour quelle forme et quelle taille d’aimant, combien d’aimants il faut, quelle taille de palme de ventilateur, quelle marque, pour quelle forme et quelle taille d’aimant, bref, il y a trop de trucs qu’ils omettent de dire dans leurs vidéos d’énergie libre, c’est à croire qu’ils ne font les vidéos que pour faire le buzz et gagner de l’argent avec Youtube, car sinon, ils ne zapperaient pas sur tous ces détails, on voit carrément qu’ils ne veulent surtout pas que les autres puissent copier exactement sur eux et être indépendants comme eux… Comme cela avec l’argent du buzz, ils ont de l’argent pour faire leur entreprise, et comme ils ont fait exprès de ne pas mettre assez de détails pour que les autres ne puissent pas copier sur eux, leurs entreprises vont être les seuls à ne pas couler, alors que toutes les autres petites entreprises couleront à cause de la panne causé par la smart grid

    Je connais un mec, cela fait des mois qu’il vit sans chauffage, depuis des travaux dans son immeuble, ils ont coupé le gaz à tout le monde, et alors qu’il vit sans gaz, bah, GRDF lui facture quand même 50 euros par mois pour l’entretien du compteur, lol…

    Comme quoi on paye le compteur même quand on ne l’utilise pas, c’est cela l’arnaque de la smart grid…

    faire de l’énergie libre est impossible, aucun magasin vend des aimants suffisaments puissants comme c’est indiqué dans les vidéos, et en plus les vidéos ne sont pas assez bien expliqués/ détaillés (matériel forme taille exacte origine pour ceux qui n’arrivent pas à les trouver dans les soi disants encombrants de matériel) pour savoir comment faire le moteur à énergie libre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.