Petit bilan (provisoire) de la journée Gilet Jaunes du 1er décembre 2018

 

Résistance 71

 

2 décembre 2018

 

Bravo et soutien à tous les compagnon(e)s en lutte contre le système inepte, obsolète et criminel et qui ne s’en laissent pas compter de ses turpitudes.
Sur Paris, il est évident que l’oligarchie a décidé de passer au travail de sape du mouvement en utilisant les outils habituels de la (tentative) de coopter certains maillons faibles du mouvement pour le diviser de l’intérieur en en faisant des « portes-parole » bidons non mandatés par le mouvement et donc en cela non représentatifs. De provoquer des violences soit par des flics infiltrés en « casseurs » (comme vu plusieurs fois en direct), soit par l’envoi de groupuscules politiques infiltrés et sous contrôle, afin de discréditer le mouvement aux yeux de la population.
Ceci dit, les compagnons de route ne se laissent pas berner, éjectent les membres de la pressetituée mandatée pour salir le mouvement, luttent pied à pied face à des forces de l’ordre totalitaire étatique qui se demandent sans aucun doute de plus en plus ce qu’elles font là et qu’elle est leur véritable fonction. Il n’est sans doute plus bien loin le moment des crosses en l’air ! De plus, les compagnons doivent aussi faire front à une violence exogène, celle venue de l’extérieur et essentiellement commanditée par l’oligarchie en place au moyen de groupes de « casseurs », essentiellement mercenaires du système.
Ci-dessous une vidéo de terrain enregistrée le 1er décembre dans la journée place de l’étoile à Paris où un gilet jaune est interviewé et donne un aperçu de ce qu’est le mouvement.
Le seul commentaire que nous ferons sur sa bonne intervention spontanée est le suivant: Compagnon(e)s, ne pensez pas que l’oligarchie va lâcher quoi que ce soit ! Elle le fera peut-être temporairement et de manière cosmétique pour apaiser la colère sociale, comme en lançant un os au chien, mais à terme la destruction en marche que génère inéluctablement le système étatico-capitaliste ne cessera pas pour la simple et bonne raison qu’elle ne le peut pas !
Ne faites pas l’erreur de demander à ce que le système devienne plus « vertueux », c’est peine perdu: Il ne le peut pas, même s’il le voulait vraiment, la logique de phagocytose capitaliste est implacable et irrémédiable…
Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu, ne saurait y en avoir !
L’avenir de l’humanité passe par la mise à bas de ce système inique pour que l’humain s’humanise réellement et retrouve le chemin  d’un développement social organique hors institutions en rendant impossible la division politique de la société, source de tout le malheur dans la gestion humaine de notre monde. Nous devons retourner le pouvoir là où il n’aurait jamais dû sortir, dans le peuple, au moyen de la confédération des associations libres dans une société horizontale où personne ne décide plus qu’un/une autre, où personne n’a plus qu’un(e) autre. Il faut que le véritable changement commence quelque part, la France serait un véritable symbole pour le monde !

Pour mieux comprendre d’où nous venons, où nous sommes et où nous DEVONS aller, voici quelques fragments utiles à connaître, à lire et diffuser sans aucune modération:

Manifeste pour la Société des Sociétés

Solidarité ! Union ! Réflexion ! Action !
Dans notre complémentarité naturelle

Entretien avec un GJ, Paris 1er décembre 2018:

 


N’oublions jamais !…

Publicités

6 Réponses to “Petit bilan (provisoire) de la journée Gilet Jaunes du 1er décembre 2018”

  1. Macron sort d’avion en Argentine : un Gilet jaune en guise de comité d’accueil

    « Ne voyant aucun officiel argentin, le chef de l’État a serré la main d’un agent aéroportuaire qui venait de lui ouvrir la porte. Puis Emmanuel Macron en a salué un second, sur le tarmac de l’aéroport international d’Ezeiza. Il s’agit d’un couac du protocole : la délégation argentine était en retard. » (Source : francetvinfo)

    C’est une coïncidence, mais elle tombe bien mal pour l’image du président de la République française, un président très secoué à l’intérieur. Comme souvent, pour se sortir du bourbier national dans lequel leurs mensonges les ont menés, les chefs de l’État voyagent. D’abord pour changer d’air, pour discuter géopolitique, et éventuellement conclure des affaires pour le pays. En l’occurrence, Macron était invité au G20. À la place d’un comité d’accueil digne de ce nom pour recevoir en grande pompe le chef de la 5e ou 6e puissance du monde, deux simples travailleurs, un steward et un ouvrier… en gilet jaune.  »

    Flash info – Un porte-parole des « Gilets Jaunes » déclare :  » Nous ne savons pas si M. Macron est recyclable, mais s’il continue dans cette voie, il est quasi assuré de finir dans une poubelle jaune !!. »

    Je dirais que quand les coîncidences se transforment en synchronicités émeutières parisiennes, ça sent sérieusement le paté ranci et roussi pour jupiter, qui à présent, n’aura d’autre voie de salut que de diviser le populo pour sauver les abattis de notre ripoublique bananière, et par voie de conséquence, du systéme.

    Mais vous savez les amis, ce mouvement venu de nulle part vient se surajouter au méga bordel de la géopolitique mondiale, c’est une affaire globale, holistique, c’est comme si tous les éléments se rebellaient et se révoltaient pour dire aux hommes de bonne volonté de redevenir Humains et rien qu’Humains.

    https://plus.google.com/+PatriceSanchezmonodyss%C3%A9esouslesoleildezarathoustra

    • +1 Patrice…
      On y arrive, on y arrive, pas à pas, l’éveil prend du temps.
      Il n’y a pas encore eu de révolution dans l’histoire depuis l’avènement de la sortie du pouvoir du corps social sanctifiée par l’État et l’économie de marché (dans cet ordre…) quelque part dans le néolithique ; il y a eu des brouillons certes, mais de révolution, de changement radical, il n’y en aura qu’un seul, inéluctable.
      L’humanité prévaudra.

  2. Et puis, je me permettrais de vous délivrer mon témoignage d »espoir et d’espérance, car rien de ce qui s’accomplit dans notre monde ne saurait être inutile !

    ORDO AB CHAOS, que nos pseudos élites disent !
    Les malheureuses, elles ne savent pas ce qui les attend…
    En revanche, j’aurais découvert grâce à mon apocalypse cérébrale, mon chaos unique et personnel, qu’en changeant notre manière de penser, en réapprenant à penser avec nos coeurs et nos intuitions, le chaos de nos esprits désemparés par des siècles de bourrage de crânes idéologiques matérialiste se transmuttera en sérénité extrême et en reconnection avec les éléments qui nous entourent, car aussi étonnant que cela puisse paraître, nous sommes tous interconnectés sur cette terre et dans l’univers entier….

    https://drive.google.com/open?id=0B1gF5uauTY42V1M4NHlya3A3blA4QkdtOExJSHc1VkdLNWxZ

  3. Un vent nouveau (souffle sur la planète) ~ Version Gilets Jaunes ~

  4. […] Société des Sociétés vs Nouvel Ordre Mondial « Petit bilan (provisoire) de la journée Gilet Jaunes du 1er décembre 2018 […]

Répondre à Résistance 71 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.