Résistance politique et désobéissance civile: Le mouvement des gilets jaunes ou l’âme de la jacquerie moderne…

“La désobéissance civile n’est pas un problème quoi qu’en disent ceux qui prétendent qu’elle menace l’ordre social et mène à l’anarchie. Le vrai danger, c’est l’obéissance civile, la soumission de a conscience individuelle à l’autorité gouvernementale.”
~ Howard Zinn ~

Le mouvement des gilets jaunes participe à la spontanéité de la révolte populaire traditionnelle. Il est sain en lui-même, mais court le danger d’être infiltré et récupéré. Son prolongement naturel doit être l’action quotidienne des gens pour former les associations libres se confédérant pour court-circuiter les rouages du système oppresseur et criminel. Bloquer les routes ne suffit pas, il est maintenant nécessaire d’agir quotidiennement en désobéissance civile, collectivement, en union transcendant les antagonismes et embrassant la complémentarité qui nous est organique et naturelle. Tout commence ici et maintenant, dans les voisinages, sur les lieux de travail et doit être le fruit d’une dialogue constant.
Dans la logique de ce mouvement, doit survenir la grève générale illimité et expropriatrice qui verra les gens agir de concert en associations libres pour le bien commun, libérés des entraves institutionnelles factices et régressives.

Oui, ce mouvement n’est qu’un début, en tout cas il devrait l’être, mais gare à la récupération du système de partis, qui n’est que la machine à toujours créer plus de division pour que toujours les mêmes règnent et oppriment tout en se barrant avec la caisse.
~ Résistance 71 ~

Fragments de compréhension et de solution:
Manifeste pour la Société des Sociétés

Faisons converger les prises de conscience…
Pour un Réseau de Résistance et de Rébellion International

 

Soutien au mouvement des Gilets Jaunes Novembre 2018

 

Gilets jaunes: ce n’est qu’un début

 

Organisation Socialiste Révolutionnaire Européenne (OSRE)

 

21 novembre 2018

 

url de l’article original:

http://rebellion-sre.fr/gilets-jaunes-ce-nest-quun-debut/

 

Notre rédacteur en chef Louis Alexandre revient, pour le site Infos-Toulouse, sur le mouvement des gilets jaunes.

Infos-Toulouse : Le mouvement des gilets jaunes est-il une surprise pour vous ?

Louis Alexandre : Ce n’est une surprise que pour les gens qui vivent coupés des réalités des Français. La hausse des prix des carburants a allumé la mèche, mais le feu couve depuis une vingtaine d’années. La France populaire et périphérique souffre de l’abandon et du mépris des élites. Livrées à elles-même, des zones entière du territoire étaient prêtes à s’engager dans ce mouvement sans précédents.

Les têtes pensantes de la Macronie sont coupées du peuple et le parti présidentiel manque des relais de « l’ancien monde » dans les régions : les élus locaux et les ex-RG ne faisant rien remonter à Paris, ils n’ont pas vu venir ce mouvement qui est pour moi le premier d’un genre nouveau.

Le mouvement va perdurer selon vous ?

Par sa structuration souple et directement en prise avec la base, il a la capacité à se maintenir. On l’a vu avec la rapidité de son adaptation stratégique. Du blocage statique des routes, une large partie des gilets jaunes prend la direction d’un jeu de chasse à la souris avec les forces de l’ordre autour des raffineries et des centres commerciaux. Ciblant les préfectures, les perceptions des impôts et les péages, ils attaquent l’État dans la collecte de ses revenus.

Nous verrons ce week-end l’ampleur de la mobilisation, mais ils ont une capacité de perdurer dans nombre de régions et d’organiser des convergences avec les agriculteurs ou des grévistes de certaines entreprises locales.

La véritable question est de savoir la forme de réponse que va formuler le gouvernement. Une répression dure conduirait à une résistance forte dans la population. Laisser pourrir la situation est aussi risqué, le mouvement prenant de l’assurance et pouvant vite déborder de son cadre. L’utilisation de provocateurs et d’infiltrés est largement possible, comme laisser des éléments de l’extrême-gauche autonome agir librement pour décrédibiliser le mouvement auprès de l’opinion.

Emmanuel Macron est perdant de toute manière dans cette situation. S’il cède sa crédibilité s’effondre et s’il passe en force on risque de vite plonger dans une vraie crise sociale.

Quelle est la position de Rébellion sur la suite du mouvement ?

Nous appelons clairement à rejoindre le mouvement et à le soutenir de toutes les manières possibles. J’ai trop souvent entendu dire que les Français étaient passifs, résignés et lâches dans les milieux radicaux « politisés ». Ce mépris arrogant est la marque d’une mouvance qui devrait agir plutôt que parler dans le vent. Les « gilets jaunes » sont la preuve que l’esprit de révolte est toujours vivant dans le cœur de notre peuple.

Note : 

(1) : la révolte des « bonnets rouges » contre les « portiques » de l’écotaxe du gouvernement Hollande était largement soutenue par le réseau des petits patrons et des élus de l’Ouest de la France et les syndicats agricoles.

Propos recueillis par Étienne Lafage. 

= = =

Lectures complémentaires:

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

Ricardo_Flores_Magon_Textes_Choisis_1910-1916

JP-Marat_Les_chaines_de_lesclavage_Ed_Fr_1792

La_Conquête_du_Pain_Kropotkine

Discours de la Servitude Volontaire La Boetie 1548

Manifeste pour la Société des Sociétés (Résistance 71 )

Manifeste contre le travail

Un monde sans argent: le communisme

Inevitable_anarchie_Kropotkine


Texte politique à adapter

Publicités

22 Réponses to “Résistance politique et désobéissance civile: Le mouvement des gilets jaunes ou l’âme de la jacquerie moderne…”

  1. Je regarde un peu plus en ce moment le traitement de l’info fait par BFMTWC et CNIOUZE (oui je sais je me sacrifie car c’est une vraie torture !) et pour ceux qui n’ont plus la téloche et c’est tant mieux, on y a vraiment la preuve de la compromission des Merdias aux ordres qui prennent leur feuille de route directement à l’Élysée, je pense à Elkrief, mais également à Ferrari et leurs « éditorialistes » périphériques et bien sûr tous les intervenants politiques, TOUTES & TOUS.

    Pour avoir vu les « créateurs » de l’idée du mouvement, les petits détonateurs supplémentaires, l’un devant les assauts de Neuman qui voulait absolument lui faire dire si ce mouvement était de droite ou de gauche a prononcé une phrase, timidement, et elle n’a pas été reprise = L’idée c’est que ce mouvement soit le point de départ d’une prise de conscience politique COLLECTIVE…

    C’est cette idée que nous développons ici ou là : Et pour ma part, dès décembre 2015, soit à l’ouverture de mon blog, c’est l’idée que j’avais émise dans ce billet intitulé « TEP ZÉPI – LE TEMPS ZÉRO » précisant même que l’heure de mon réveil avait sonnée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/01/2018-annee-zero-dune-prise-de-conscience-politique-collective/

    Les GJ font couler beaucoup d’encre surement que le pouvoir en place ne veut pas croire en notre possibilité de nous mutualiser et pratiquer l’entraide comme un facteur d’évolution, nous poussant à reproduire l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires encore et toujours…

    Le pouvoir veut notre consentement à l’impôt, à nous taxer, à nous écraser, à nous broyer, à nous faire passer de 7.5 milliards d’êtres humains à 500 millions d’individus zombifiés !

    C’est pourquoi ils craignent tant notre pouvoir de lui dire NON en masse et de s’y tenir…

    Et comme l’avait dit H. Zinn, notre plus gros problème actuellement n’est pas la désobéissance civile, mais l’obéissance civile, et c’est cela que nous voyons partout à l’œuvre dans la BUSH des Biens-Zélés et des larbins, des larbins, des larbins…

    Et chaque jour un larbin des larbins attrape la queue du Michey, plusieurs fois par jour, même…

    Sauf que nous veillons à détricoter leurs (mauvaises) pensées en appelant à un BOYCOTT total qui aura bien plus de sens en ce jour de BLACK FRIDAY car y sont terrifiés à l’idée que les GJ empêchent les mougeons de CONsommer…

    Faites le plein d’idées et devenons TOUTES & TOUS des passeurs d’idées…

    Respectueusement à tous ; Jo Busta Lally

    • c’est l’idée oui…
      La société des sociétés ne se fera que dans le lâcher-prise de l’ancien monde, de ses antagonismes induits pour embrasser notre complémentarité dans le grand tout organique qui nous lie inexorablement.
      Pour que ceci voit enfin le jour de manière durable: il suffit de dire NON !
      Ensemble, haut et fort et de remplacer les institutions obsolètes et oppressives par les associations volontaires confédérées.
      Le mouvement asymétrique et acéphale des GJ ne devrait en être que le début.
      espérons-le !

      • À voir et entendre les arguties des Biens-Zélés, des larbins des larbins, leur terreur de perdre leur tout petit pouvoir de nuisance se lit dans leur yeux, vraiment !

        D’ailleurs le mot a été prononcé par MacDeRoth lui-même = On peut entendre la colère (tu parles) mais pas un NON systématique à tout !

        Donc, OUI nous sommes le POUVOIR et nous avons le pouvoir de dire NON !

        Et c’est cela qui leur fait peur, vraiment…

  2. Cette analyse du moment, m’a remise en mémoire un texte spécifique de Zénon « Babylone 2.0 » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/21/dans-lenfer-de-babylone-2-o/

    Et voici ce qu’on pouvait en dire déjà :

    C’est une vision, un flash sur le futur qui ne manquera pas de nous arriver si nous ne trouvons pas la force de voir en chacun de nous ce qui nous rassemble et non ce qui nous divise.

    Et au-delà de nos différences trouver en l’autre ce qui nous ressemble et pourrait nous rapprocher et non nous séparer.

    Comprendre que toute colère, légitime après chaque mort violente, stupide, inutile et à l’aveugle et d’où qu’elle vienne et où qu’elle soit, cette colère froide, cette douleur qui vous vrille la tête et vous fait entrevoir les bordures de la folie, de doit pas devenir l’instrument de votre vengeance. Que ces morts nous obligent au contraire et au-delà de l’indicible à creuser le sillon de la paix et non de la guerre.

    Nous devons nous coaliser, nous unir et construire un futur dont nous ferons partie de manière fugace, mais dont chaque empreinte restera à jamais gravée dans les moindres recoins de toute éternité.

    Vous savez que j’ai ouvert une page de mon blog, comme on ouvre une page de son cœur, dans laquelle vous pouvez retrouver tous les textes de Zénon en format PDF, création pure de ma part, toutes approuvées par l’auteur, et même des poèmes inédits qu’il m’a offert ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/

    Et je ne pense pas que lui, comme vous, comme moi tirons gloire d’avoir su anticiper et « visionner » notre futur immédiat, d’autres grands auteurs ont eu raison…

    Entre travail de fourmi et mouche du coche = Unissons-nous !
    Jo

    • La prise de conscience existe bel et bien depuis longtemps, mais elle demeure trop isolée. Ce qu’il manque c’est une pédagogie de la pensée critique, une pédagogie des… opprimés. Tu sais que nous travaillons d’arrache-pied en ce moment même pour combler une de ces lacunes. Nous avons senti que le moment était venu de ressortir ce texte en français, il se trouve qu’il devient de plus en plus évident qu’au plus tôt serait le mieux.
      On met les bouchées doubles pour que tu en fasses sans doute le pdf le plus utile que nous ayons réalisé et plus tôt que prévu. 😉
      A suivre donc…

      • Oui, car il faut se rappeler que le ministre de l’Éducation Nationale = Blanquer, avait été chercher sa feuille de route au dernier Bilderberg 2018 et cela ne présage rien de bon, mais bien le pire au contraire !

        Et nous pouvons constater l’utilité du format PDF absolument, c’est vraiment un outil efficace pour nous mutualiser rapidos sur des idées forces à se refiler ensuite comme un feu de brousse pour mettre le feu à l’Empire…

        Je vous contacte en mp pour vous donner qques précisions à ce sujet.
        Jo

  3. Bernardo1871 Says:

    bon, j’ai vérifié, rébellion soutient la Syrie, le Vénézuela et la Palestine. c’est bon, ils sont du bon côté de la Barricade! 🙂

  4. A propos du mépris des »zélites »pour le peuple,je pense qu’il est largement réciproque;qui pourrait aimer de tels parasites?

    • « aimer » n’est peut-être pas le mot, il faudrait dire envier, admirer. Beaucoup de gens admirent les milliardaires, aimeraient être à leur place, ce qui voudrait dire opprimer à leur tour, beaucoup le feraient, parce que l’illusion est vivace, indéniablement le lavage de cerveau a marché et marche encore plein pot pour certains… Triste mais réel. C’est pour cela que la prise de conscience est dure, la force d’inertie qui se maintient à grand renfort de mythes est la chose la plus terrible à vaincre…
      On y arrivera à terme, mais ce sera dur, dur…

  5. Ce blog montre que le climat n’est que le début de l’impossible course à la croissance, et à l’exploitation débridée de la terre et de l’humain.
    https://lejustenecessaire.wordpress.com/
    On brûle 6 Km3 de pétrole chaque année, et la hausse des températures que cela entraîne ne doit pas cacher un autre problème, comment faire vivre 60-90 milliards d’humains dans les 10 siècles à venir, quand on voit comment en 2 siècles, 2-3 milliards d’humains favorisés ont mis la planète.
    Si ce Blog vous interpelle, signez la pétition, et faîtes suivre, car les politiques jouent l’avenir de l’humanité à pile ou face, merci.

    • Pollution, exploitation de l’homme par l’homme et des resources planétaires, absolument oui, indéniablement… mais désolé, pas plus de réchauffement climatique anthropique que de beurre en branche, notre dossier ici
      Quant aux pétitions, en ligne ou autres, elles ne servent absolument à rien si ce n’est à ficher les gens. Les seules pétitions valables et pouvant s’avérer efficaces sont celles signées à la main par un groupe de personnes dans une ville (ou village) de moins de 50 000 habitants, pétition remise en main propre au maire ou au conseil municipal et permettant un suivi DIRECT de l’affaire par les pétitionnaires ou des délégués ainsi que toute relance appropriée.
      Toute autre pétition n’est que pisser dans un violon… 😉

  6. Bernardo1871 Says:

    l’un des points positifs c’est que les personnes qui ont commencé le mouvement dit ‘gilets jaunes’, n’ont pour la plupart jamais manifesté de leur vie, parait-il, c’est donc une première fois.

    c’est la classe structurelle inférieure, pas les classes moyennes qui ne voient aucune différence avec l’augmentation du prix de l’essence, ni les petits bourgeois pseudo-intellectuels.

    vivement demain!

    • oui c’est très intéressant et si bien géré hors système, possède un potentiel transformateur, du moins une base sur laquelle développer. Le danger immédiat est la récupération par la phagocytose de quelques « leaders » désignés par les merdias que l’entité centralisée tentera de corrompre.
      Nécessité de demeurer asymétrique et acéphale, tout en communicant efficacement.

      • Bernardo1871 Says:

        1. à voir, s’il y a des revendications claires.

        vous voyez, l’appel du Comité Valmy a été entendu: ce mouvement pourrait, devrait être l’opportunité pour le peuple de lancer un programme commun de gouvernement. c’est du réformisme, mais je crains que les gilets jaunes n’aient une ‘conscience de classe’..

        2. les banlieues sont absentes, la misère. les types se plaignent de ne pas être considérés comme des français, mais lorsque l’opportunité arrive, ils ne la saisissent pas.. alors oui, les jeunes des cités ne se sentent pas forcément concernés, mais les gens de ‘gauche’ non plus, et pourtant il ne faut pas rechigner à s’allier avec des droitistes et même des électeurs du front national.

        la france est déjà l’alliée d’alqaeda en Syrie et des néonazis en ukraine alors vive les RougeBrun! 🙂

        • le danger est que ce ne soit que conjoncturel en effet. Le pb n’est pas Macron, mais l’ensemble de ce système oppresseur inique et criminel ! Il faut dépasser le contexte du spécifique, pour ce faire, il faut une conscience politique collective convergente au-delà des antagonismes créés et entretenus.
          Le mouvement des GJ n’est pas LA solution, mais il peut être un catalyseur.
          Pour qu’une révolution sociale réussisse une fois pour toute, il faut une praxis (résultat de l’action par le concept). Le concept, la conscience réalisée sans action n’est que verbalisme (pas forcément creux, mais inefficace) et l’action sans conscience n’est qu’activisme qui sera à terme soit annihilé soit phagocyté par le système.
          On en est là… 😉

        • on est en train de rédiger un billet là-dessus…

        • c’est en ligne… 😉

  7. […] Société des Sociétés vs Nouvel Ordre Mondial « Résistance politique et désobéissance civile: Le mouvement des gilets jaunes ou l’âme de l… […]

  8. […] « Le mouvement des Gilets Jaunes… ou l’âme de la jacquerie des temps modernes » […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.