Résistance au colonialisme: Terre brûlée (MNN)


En lutte contre le terrorisme depuis 1492

 

Terre brûlée

 

Mohawk Nation News

 

11 novembre 2018

 

url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2018/11/12/scorched-earth/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Personne ne parle des “pogroms de la terre brûlée” que les envahisseurs ont perpétré sur l’Île de la Grande Tortue pour nous tuer, pour nous expulser et prendre nos possessions. En 1779, le général George Washington a écrit un ordre exécutif, toujours en vigueur aujourd’hui, par lequel il envoya la Major General John Sullivan en territoires iroquois pour dévaster et détruire nos terres du nord au sud.

Des milliers de soldats déferlèrent, prirent, brûlèrent et détruisirent chaque village et chaque ferme. Les natifs, hommes, femmes et enfants furent massacrés. Ranatakalas (le destructeur de villages enragé, comme nous appelions Washington) était en état d’orgasme permanent de voir notre terre dominée, détruite, nos peuples oblitérés et de savoir que beaucoup d’autres des nations natives mourraient de faim l’hiver suivant.

Les Américains se moquent de ce qu’ils nous ont fait. Leur livre noir (NdT: la bible) dit qu’ils paieront pour les pêchés de leurs pères. Aujourd’hui ils célèbrent l’assassinat de leurs jeunes dans les guerres commerciales, celles appelées première et seconde guerres mondiales. Dans les feux de forêt en Californie, ils ne retrouvent plus au moins 100 personnes, mais ils ne veulent pas reconnaître les plus de 100 millions d’entre nous qu’ils ont assassinés. Ils font l’expérience de leur héritage.

Les Américains ont tendu la main pour accepter ce qu’ils nous avaient volé. La saloperie de plastique brûlé toxique, déchet des gens, se mélange dans les nuages puis retombe sous forme de pluie et tue ce qu’il reste d’entre nous. Les gens respirent du poison, deviennent malades et meurent.

La force de travail a été éradiquée. Les riches pensent que seul l’argent peut résoudre leurs problèmes.

Les envahisseurs étaient en extase quand nos peuples et villages furent brûlés et détruits. Les envahisseurs pleurnichent quand ils perdent ce qu’ils nous ont volé.

Nos soi-disants “leaders” entrepreneuriaux, qui nous ont été imposés par les lois coloniales [les chefs de bandes (Canada) et de tribus (USA) et les “leaders” nationaux] devraient faire des recherches sur les bulles pontificales du Vatican, la fondation du soi-disant droit international (NdT: bulles Dum Versitas, 1452, Romanus Pontifex, 1455 et Inter Caetera, 1493) :

Vidéo: conférence du professeur Robert J. Miller en 2013 à l’université d’Arizona:

“Dismantling the [Christian] Doctrine of Discovery” / “Démanteler la doctrine [chrétienne] de la découverte”

Lectures complémentaires:

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Effondrer le colonialisme

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Manifeste pour la Société des Sociétés

Publicités

12 Réponses to “Résistance au colonialisme: Terre brûlée (MNN)”

  1. Dans les feux de forêt en Californie, ils ne retrouvent plus au moins 100 personnes, mais ils ne veulent pas reconnaître les plus de 100 millions d’entre nous qu’ils ont assassinés;
    =*=
    C’est exactement la réflexion que je me suis faite hier en entendant cela…

    Je le relaie, notamment par ce que j’ai lu cela, hier sur Réseau International ► https://reseauinternational.net/los-angeles-expulse-christophe-colomb/

    • ça bouge.. ça bouge… on y arrivera ! La connexion et la communication sera importante entre les peuples opprimés de la planète.

      • Oui, d’où l’importance de relayer les voix anticoloniales autochtones.

        • bien entendu… ça a été notre but depuis des années, faire tomber le fléau colonial toujours en vigueur et marcher sur la voie de l’unification des peuples contre la division politique et la marchandise.

          • Mon humble contribution, pour la France ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/11/16/terre-brulee-mohawk-nation-news/

            J’ai intégré l’article de Réseau International sur la stérilisation forcée des femmes autochtones qui a toujours cours et dont se saisie une sénatrice de l’Ontario.
            Problème que nos lecteurs connaissent bien puisque cela est parfaitement documenté dans le CR de la CV&R Meurtre Par Décret qui a été peu relayé, en tout cas en France.

            Connaissez-vous l’impact qu’il a eu, malgré la censure, au Canada ?

            Ce travail de fourmi et de mouche du coche réunis finira par payer, oui…

            • Ce qui devrait être frappant pour tous est que Palestiniens = Amérindiens
              L’inféodation de la soi-disant élite occidentale au sionisme, qu’elle a créé, induit nécessairement la dissonance cognitive sur le colonialisme en général et le génocide des populations indigènes du continent des Amériques depuis 1492 et du continent africain.
              C’est cette logique criminelle et mortifère qu’il faut briser par l’effort dans une éducation critique menant à la transformation émancipatrice du monde, de la réalité que nous fabriquons. Ceci ne peut en aucun cas s’opérer sans les peuples les plus opprimés sur cette planète, rejoints par la conscience politique occidentale enfin libérée du dogme oppresseur.
              Nous disons depuis des années que: L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !
              Ceci devrait devenir une évidence pour de plus en plus de gens.

              « En point de départ, je suggèrerais de conceptualiser ce qu’on pourrait appeler l’anarcho-indigénisme […] Le mot indigène qui évoque l’enracinement spirituel et culturel dans cette terre et la lutte pour la justice et la liberté d’Onkwe’hon:weh ; combiné au mouvement politique et philosophique qui est fondamentalement anti-institutionnel, radicalement démocratique et dévoué à prendre action afin d’amener le changement: l’anarchisme. »
              

~ Taiaiake Alfred, 2005 ~

            • Les mots du Pr. Alfred sonnent, comme toujours, juste et entre en résonance avec les derniers textes mais aussi, avec l’appel pour la société des sociétés de Gustav Landauer.

              Cette prolongation de l’idée de Landauer par les derniers, démontre, pour ma part, que tout n’est ni à réinventer, ni à réécrire. Mais pour autant, nous avons, effectivement, à changer d’attitude, parfois d’un poil pour que tout devienne enfin clair !
              Cette phrase de Marley me vient souvent à l’esprit en pensant à PK, GL, MB, RM…

            • Mais actuellement, car on peut lire partout qu’il faut acheter de l’or et l’argent, pire que pour emmerder l’État il faut épargner… Si si !

  2. […] Traduit de l’anglais par Résistance 71 […]

  3. BANQUES ROTHSCHILDS VENDENT TOUS LEURS ACTIFS FINANCIERS : LES ROTHSCHILD PREPARENT LA CRISE 2019

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.