Illusion démocratique: Le criminel c’est l’électeur ! (Albert Libertad)

Lumineux !

Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne peut y en avoir !
~ Résistance 71 ~

Notre dossier “Illusion démocratique”

Explication et esquisse de solutions

Manifeste pour la Société des Sociétés

Réseau de Résistance et de Rébellion International

Le criminel c’est l’électeur !

 

Albert Libertad

1906

 

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, – par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, – par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

Tu élabores tout et tu ne possèdes rien. Tout est par toi et tu n’es rien.

Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, – et que tu nous imposes par ton imbécillité.

C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action.

Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement tu pourras vivre pleinement.

LE CRIMINEL, c’est l’Électeur !

 

26 Réponses to “Illusion démocratique: Le criminel c’est l’électeur ! (Albert Libertad)”

  1. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?
    =*=

    Même Transhu1er se plaint des gens qui se plaignent : Lors d’un bain de foule, le chef de l’État a estimé que « le pays se tiendrait mieux » si ses habitants se plaignaient moins.

    C’est vrai, me*de quand même !

    Et aujourd’hui même, on apprend que les algorithmes vont traquer les fraudeurs via les réseaux sociaux (bon perso j’y suis pas sur les rézosocios) : L‘administration fiscale va lancer cette expérimentation, à compter du début de l’an prochain, pour déceler des signes d’un niveau de vie en inadéquation avec les revenus déclarés.

    Ce plan instaure aussi un échange accru de données entre administrations. L’objectif est de développer l’exploration des données (ou «data mining»), afin de cibler les contrôles sur les cas qui suscitent le plus de soupçons. «Nous allons pouvoir mettre les réseaux sociaux dans une grande base de données», a précisé Gérald Darmanin. Source le figaro.

    Voilà quand on vous dit qu’il ne faut pas adopter d’Assistant Personnel et ne pas laisser les algorithmes contrôler votre vie…

    Il convient de se changer soi-même pour espérer, ensuite, changer l’humanité.

    Libertad avait bien raison, tout comme Sébastien Faure avec son « Électeur écoute ! Électeur, vote encore si tu l’oses (1919) dans ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/05/ecrits-choisis-anarchistes-sebastien-faure-mai-2018.pdf

    Mais aussi le Père Peinard dans son « Muselage universel » (1896) en version PDF également ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/07/textes-choisis-anarchistes-du-pc3a8re-peinard.pdf

    Comment les algorithmes rendent les contrôles fiscaux moins nombreux (mais plus efficaces) Source FranceInter 07/18 pour dire qui zont prévenus personne et qui s’en servent déjà, là y sortent du bois.

  2. Le votard est bien le plus grand criminel pour la démocratie,mais il ne l’a pas encore compris;ou ne veut pas le comprendre,et c’est bien regrettable.

  3. Je partage entièrement les idées de cette tribune.

  4. Internet : pour Macron, une régulation accrue est « inévitable » :

    « Il y aura inévitablement à l’avenir davantage de régulation » d’Internet, a averti Emmanuel Macron, dans un discours au Forum pour la gouvernance d’internet qui se réunit à l’Unesco à Paris.

    « On voit deux types d’internet, l’internet californien et l’internet chinois. L’un tiré par des acteurs privés, dominants mondiaux, qui ne sont pas démocratiquement élus, c’est le système de l’autogestion. De l’autre côté l’internet à la chinoise, avec un gouvernement qui contrôle », un système « hégémonique » dans lequel « nous n’avons pas le même lien avec les libertés individuelles ».

    « Il nous faut construire par la régulation cette voie nouvelle, où les Etats arrivent à bien réguler, avec les acteurs privés. Il nous faut construire une régulation coopérative en commun, il nous faut apprendre à réguler ensemble », a lancé le chef de l’Etat, en appelant le Forum à « devenir une instance de propositions concrètes » pour de nouvelles politiques publiques.

    Il aussi suggéré que le Forum soit rattaché au Secrétariat général de l’ONU.

    « Au nom de la liberté, on a laissé avancer à visage découvert tant d’ennemis de la liberté, on les a laissés rentrer dans tous nos systèmes en faisant croire qu’ils avaient les mêmes droits que les autres alors qu’ils foulaient aux pieds tout ce qui nous a rassemblés. Tout ça conduit à mes yeux à une régulation des acteurs et à une régulation du net. Je crois très profondément qu’il y a urgence », a-t-il dit

    Le chef de l’Etat a proposé en particulier de réfléchir à une nouvelle régulation des contenus haineux, de la diffamation et du harcèlement, que les algorithmes ont du mal à reconnaître automatiquement.

    L’Etat français va envoyer prochainement une délégation de régulateurs au sein du groupe américain Facebook pour concevoir de nouveaux outils de régulation de ces contenus.

    Source Actu Orange via Alter Info ► http://www.alterinfo.net/notes/Internet-pour-Macron-une-regulation-accrue-est-inevitable_b27563649.html

    Lorsqu’on a expliqué qu’avec la 4G, derrière la 5G et les villes connectées, et dans le même temps l’abandon du réseau cuivré en 2022 par FT/Orange la grille totalitaire du N.O.M. se refermait sur nos tronches tout doucement.

    Perso je me suis faite moquée, lattée enfin tout ce qu’on veut pour ce billet (alors qu’en section commentaires notamment je donne les preuves, sourcées, que tous les PDF de la téléphonie en échange de la 5G veulent imposer la fin de l’internet libre et illimité) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

    Rappeler le Sieur Ruffin qui appelait à veauter Macron contre le FHaine en affirmant que dès le 8 mai au matin il combattrait Macron…

    Ah bah on a vu, hein ?
    Jo

    • il y a ce que l’oligarchie veut et il y a la réalité de ce qui se fera et comment les gens réagiront, de plus en plus de gens prennent conscience. Il y aura des alternatives, il y en a toujours, il est impossible de tout cadenasser.
      A suivre…

      • Oui, c’est Zinn qui avait été le plus loin sur ce point, au chapitre de la désobéissance civile.

        Car notre plus gros problème, comme il l’avait souligné, c’est justement l’obéissance civile…

    • sarkozy-hollande-macron: le trio d’ordures nuisibles. Ils auront tout fait pour leur maître de la City.

      • Tout juste !

        Vous avez pas entendu leur dernière trouvaille ?

        Pour le 17/11, vous pouvez manifester, mais pas tout bloquer.

        Pis d’abord faut déclarer votre intention de manifester à la Préfecture sinon votre sécurité ne sera pas assurée et donc on interviendra…

        Et si on se dessine une cible sur le front c’est bon ?

        Oui parce que vu le temps, on va peut-être pas y aller cul nu, si ?

      • Dame Pénicaud s’inquiète, elle est trop bonne !

        Face à la colère des automobilistes, le gouvernement joue donc la carte de la sécurité. Ces derniers jours, l’exécutif se montre ainsi particulièrement inquiet d’éventuels débordements samedi. Lundi, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a déclaré craindre pour « la sécurité des personnes » lors des manifestations, estimant que les gilets jaunes n’étaient pas une « organisation structurée ». « Lorsque ce sont des grèves et des manifestations, il y a des gens responsables qui permettent de faire que ceux qui manifestent soient en sécurité, a expliqué la ministre sur Public Sénat. Là, nous ne sommes pas sûrs, il faut quand même que les personnes soient protégées et on ne sait pas ce qui va se passer parce que c’est plutôt des extrêmes qui s’en saisissent politiquement ».

        =*=
        Ah ça ira, ça ira !
        Nan j’déconne, quoique…

        • la hantise du système: des groupes indépendants non centralisés, non hiérarchisés, impossible à infiltrer ou à contrôler… C’est ce qu’il faut créer, en masse. Un syndicat, ça se contrôle de l’intérieur et de l’extérieur, tout comme une asso ou toute entité qui passe par la validation du système.
          l’asymétrie acéphale: telle est la solution de terrain… Mais ça doit s’organiser, quelques recettes … bientôt… 😉

        • C’est surtout que ce ne sont pas les syndicats jaunes…

          Alors, que ceux-ci font tout bien comme l’Etat leur demande de faire, en échange de menus avantages financiers souvent juteux !

          Par contre, à la place il y a Marine Le Pen, Mélenchon, Wauquier, et possiblement d’autres…

          Les Gilets Jaunes vont se faire mettre en miettes, voire totalement dézingués au moins dans certaines zones géographiques.

          Transhu 1er rêve d’une guerre civile, comme Manu la Tremblotte avant lui, car cela permettrait de mettre en place un véritable Etat Totalitaire.

          En France, on a déjà le Goulag (administration centrale des camps), y’a plus que la mise à feu !

          Interview de Macron depuis le Charles de Gaulle :

          http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/14/25001-20181114ARTFIG00352-armee-europeenne-trump-carburant-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-intervention-de-macron.php

          Tout va bien, il a appris son texte pour le déclamer tel que ses Maîtres l’auront voulu.

          • On est d’accord, ce mouvement échouera et sapera les volontés de résistance. Il est sans doute déjà infiltré de l’intérieur. Le temps est venu de s’éduquer critiquement et de rentrer en pensée action collectives hors des feux de la rampe. Un exemple à adapter localement: le Chiapas 1983-1993, avant l’éruption, la préparation.
            Un problème majeur majeur: le manque de pédagogie.
            Solution: apprendre des meilleurs
            Il semble que nous devons accélérer notre travail de traduction récent… Un beau cadeau à la francophonie se prépare.. Patience !

          • D’accord sur le fait que les syndicats sont infiltrables à loisir, comme les partis d’ailleurs, et comme l’avait fort bien expliqué Chouard dans nombre de vidéos (avant de partir en live et de conseiller de participer à la dernière mascarade électorale et appeler à veauter FA ou Merluchon).

            Mais on ne peut pas dire que certaines personnes ne vont pas percuter et avoir LE déclic !

            Si on appelle à la formation d’un Réseau de Résistance et de Rébellion International (3RI) il peut fort bien partir d’un fait de Société actuel = STOP LINKY, STOP TAX ► YA BASTA = et point de bascule vers une conscience politique ad hoc et le pouvoir de dire NON !

            On n’en sait rien, donc en nourrissant la réflexion par des textes comme ceux que l’on trouve ici, par exemple, on l’affûte pour la rendre tranchant comme une arme et arriver à l’éveil des consciences…

            C’est cela le but, non ?
            Et puis nous savons que notre plus gros problème c’est l’obéissance civile, plutôt que la désobéissance civile. Il est plus facile de faire basculer les gens vers le NON lorsqu’ils sont en opposition avec l’État et ses institutions…

            Donc, ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain…

            Jo

  5. […] lire du même auteur: “Le criminel c’est l’électeur” également publié en […]

  6. […] Le criminel c’est l’électeur ! De l’isoloir à l’isolement Petit dialogue nécessaire en période électorale Qu’est-ce que l’abstentionnisme politique ? Voter est-ce agir ? La fin du cirque (Résistance 71, novembre 2016) […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.