Archive pour 6 novembre 2018

Résistance au colonialisme: Analyser, comprendre, penser, agir… Ensemble ! (MNN)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 6 novembre 2018 by Résistance 71


19-23 Nov. Atelier discussion
Grande Loi de la Paix

En accord avec l’appel du Chiapas pour la formation d’un Réseau de Résistance et de Rébellion International et parce que:

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~

 

Réunion de l’unification à Grand Oswego du 19 au 23 novembre 2018

 

Mohawk Nation News

 

3 novembre 2018

 

url de l’article: original:

http://mohawknationnews.com/blog/2018/11/03/grand-oswego-unity-gathering-nov-19-23-18/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Te-ka-ri-wa-iena-wakon. Appel à tous les onkwehonwe (peuples natifs), frères, sœurs, amis, alliés, nos familles, jeunes et vieux. 

Venez et apprenez. Parlons de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix et de tekeni teohateh (wampum deux rangés). Ouvrons nos esprits de façon à ce qu’ensemble nous parvenions à une entente mutuelle. Parlons d’unité et de droit humain.

C’est une réunion populaire. L’invitation est offerte à toutes et tous, incluant les chefs, les mères de clans et les conseils de bande. Nous avons des cerveaux pour prendre les bonnes décisions. Nous sommes chacun te-wa-ta-tawi, nous nous soutenons et avons le droit de nous réunir et de discuter de ce que bon nous semble. La nature a fait de nous des gens libres. Personne ne peut nous dicter quoi que ce soit. C’est une république, géré par le peuple. La démocratie est règle mafieuse.

Ayons l’esprit ouvert et écoutons-nous les uns les autres. D’après Kaianerekowa, nous ne pouvons pas faire attention aux rumeurs ni aux ouï-dires concernant cette réunion et nos affaires. La Grande Loi de la Paix nous montre comment parvenir à une compréhension et un accord. Venez voir par vous-mêmes. Posez des questions. Dites quelque chose. Nous voulons entendre ce que vous pensez et avez à dire.

Il n’y a qu’une seule version de la voie naturelle. Kaianerekowa nous enseigne de ne pas avoir peur de l’inconnu, mais au contraire d’examiner toute chose.

Nous sommes un peuple calme qui s’assoit, écoute ce que les uns et les autres ont à dire et qui participe. Ce n’est pas parce que nous avons des opinions différentes que nous devons être ennemis. La voix de tous doit être entendue afin de pouvoir contribuer au bien-être de tous. Nous devons étudier la pensée des uns et des autres pour parvenir à une compréhension et un accord. Plus on acquiert de connaissance et meilleures seront les décisions que nous prendrons ensemble.

Ceci constitue notre responsabilité envers nos enfants. Mettons fin à la confusion. Quiconque a des idées et qui désire aider est le ou la bienvenue. La jeunesse est bienvenue, on doit l’entendre car c’est elle qui perpétue les traditions. Les différents peuvent être surmontés et résolus en utilisant une pensée claire.

= = =

Qui est le migrant ?

 

Mohawk Nation News

 

5 novembre 2018

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2018/11/04/whos-the-migrant/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nos frères et sœurs du sud ne sont pas des ouvriers agricoles migrant… Ce sont des ouvriers agricoles travaillant pour un migrant ! Nuance… Ils viennent pour faire une honnête journée de travail pour un salaire quotidien honnête. Ils ont tous les droits de visiter leurs familles où que ce soit sur l’île de la Grande Tortue sans entrave. Les lignes de démarcation fictives et illusoires de l’homme blanc ne sont que des frontières économiques qui n’ont absolument rien à faire avec nous. La nature nous a liés ensemble en tant que peuple avec toute la vie sur l’île de la Grande Tortue.

Les envahisseurs continuent leur planification de nous voler et de nous tuer. Ils utilisent toujours les mêmes vieilles tactiques d’envahir de tuer, de réduire en esclavage, de voler, d’humilier et d’éradiquer le peuple originel de ce continent. Les pays coloniaux entrepreneuriaux envoient des escadrons de la mort, terrorisent les gens, mettent des gangsters au pouvoir et font des victimes des peuples natifs originaux.

Nos frères et sœurs de l’intérieur de l’entité commerciale des Etats-Unis pourraient aller à la rencontre de nos frères et sœurs à la frontière factice avec le Mexique et les aider à traverser sur cette terre coloniale appelée “Etats-Unis d’Amérique”, habitée par des intrus connus sous le vocable d’immigrants. Les lois corporatrices artificielles ne peuvent pas empêcher le véritable peuple naturel placé ici par la nature/création (NdT au sens amérindien ici pas au sens biblico-chrétien..) d’exercer son droit de naissance, celui de pouvoir traverser quelque partie que ce soit de notre terre-mère.

A la dite frontière canado-américaine, leurs familles du nord pourront les rencontrer et leur faire traverser cette ligne imaginaire et les faire entrer sur cette terre native connue récemment sous le nom de “colonie du Canada”. Les envahisseurs sont devenus riches du massacre de notre peuple et du vol de notre terre et de nos ressources, au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, au Guatémala, au Honduras, au Salvador, au Nicaragua, au Panama et à travers tout le continent occidental des Amériques. Nous avons un droit en regard de tout ce qu’ils ont fait de notre terre et de nos ressources, comme la nourriture, l’habitation, la santé, le système éducatif, les boulots. Toutes ces richesses qu’ils affirment être leurs nous appartiennent en fait. Les migrants sont venus ici sans rien, avec juste des rats et des maladies.

Si les envahisseurs refusent de vivre selon la règle de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, ils doivent partir. Ceux qui évoluent sur l’Île de la Grande Tortue ont une obligation de se tenir à nos côtés pour que nous exercions notre droit de naissance.

Le président Trump ne va pas faire abattre ceux des natifs lançant des pierres à l’armée qui protège les dictateurs. Les peuples du monde entier doivent défier ces tyrans qui ont créé des frontières artificielles et leurs lois factices de l’économie disant donnez-nous-tout-ce-que-vous-avez-ou-on vous-bute. Ce n’est que contrôle et fric, un prétexte pour l’état policier.

Qui va payer pour le mur frontalier ?

Les frontières n’existent pas pour nous !

Lectures complémentaires:

Peau_Noire_Masques_Blancs.Frantz_Fanon

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Ricardo_Flores_Magon_Textes_Choisis_1910-1916

Marshall-Sahlins-La-nature-humaine-une-illusion-occidentale-2008

James-C-Scott-Contre-le-Grain-une-histoire-profonde-des-premiers-etats

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

Manifeste pour la Société des Sociétés

Abdullah-Ocalan-Confederalisme-democratique

David Graber Fragments Anthropologiques pour Changer l’histoire de l’humanité

L’anarchisme-africain-histoire-dun-mouvement-par-sam-mbah-et-ie-igariwey

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

40ans_Hommage_Pierre_Clastres

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

6ème_déclaration_forêt.lacandon

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

Publicités