Affaire Kashoggi: larguez les Saoudiens en rase campagne ! (Dean Henderson)

Quelles sont les chances que ce que dit Henderson se produise ? Les paris sont ouverts, faites vos jeux…

~ Résistance 71 ~

 

Larguez les Saoudiens

 

Dean Henderson

 

15 octobre 2018

 

url de l’article:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/10/15/ditch-the-saudis/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La disparition et l’apparent assassinat la semaine dernière du journaliste saoudien du Washington Post Jamal Kashoggi, à l’ambassade d’Arabie Saoudite d’Istanboul en Turquie, fournit aux Etats-Unis une superbe opportunité de couper les ponts une fois pour toute avec la despotique Maison des Saoud.

Installée par les Britanniques pour protéger les intérêts de la compagnie pétrolière de la Couronne (City de Londres) de la Royal Dutch/Shell & British Petroleum (BP) au moyen du traité de Djeddha en 1927, la dynastie des Saoud a laissé une trainée sanglante derrière elle à la fois chez elle en Arabie et internationalement et ce depuis sa création, en servant les banquiers de la City de Londres dans son rôle imparti concernant les opérations de contre-insurrection mondiale, celui de pourvoyeur de fonds.

Le dernier boucher royal en date est le prince Mohamed bin Salman Al Saoud (MBS), parvenu au pouvoir en promettant des réformes de convenance. En lieu et place, ces mots vides ont fourni le prétexte pour une gigantesque purge de l’opposition intra muros en Arabie, une escalade de l’agression saoudienne comme au Yémen et une plus grande volonté de coopérer avec l’autre entité de la couronne de la City installée, sioniste celle-là, appelée Israël.

Dans un éditorial à boulet rouge de dimanche, le porte-voix de l’Arabie, le journal Al Arabiya a menacé que si les Etats-Unis sanctionnaient le pays pour avoir tué Kashoggi, elle “poignarderait à mort leur propre économie”. L’édito a aussi dit que l’Arabie allait commencer à faire payer son pétrole à la Chine en Yuan, devenir amie avec l’Iran et inviter l’armée russe dans le royaume via sa nouvelle base de Tabouk dans la partie stratégique nord-ouest près de la Mer Rouge.

Le General Manager du quotidien Al Arabiya, Turki Al Dakhil a dit que les Saoudiens considéraient 30 différentes actions si les Etats-Unis agissaient, bon nombre se situant sur le marché pétrolier. Al Dakhil, sur le ton belliqueux typique des Saoudiens a déclaré “Si le prix du baril de pétrole a courroucé le président Trump à 80 US$, personne ne peut exclure le fait que le baril pourrait bien atteindre 100, 200 US$ ou le double…

Les industries américaines du pétrole et de la défense sont en effet devenues dépendantes de l’Arabie Saoudite. Les Saoudiens sont, et de loin, les plus gros acheteurs d’armement américain et les 4 cavaliers du pétrole demeurent bien accros aux exportations de pétrole saoudien. Les investissements saoudiens en bons du trésor américains (NdT: la dette américaine…) ces 30 dernières années sont aussi très importants.

Il ne fait aucun doute que faire la bonne chose que de couper les ponts avec l’AS serait un grand choc pour Wall Street et initialement le dollar. Mais c’est précisément ce que les Etats-Unis devraient faire. Et l’incident Kashoggi fournit juste ce prétexte.

Ce faisant, Les USA devraient changer toute le politique étrangère d’un seul coup. Nous devrons alors nous protéger et devenir alliés avec l’Iran, le Hezbollah et la Syrie de Bachar al Assad. Nous devrons aussi renouer de solides liens avec les Palestiniens et couper les ponts avec l’entité sioniste alias Israël. Par dessus tout, nous devrons mettre fin aux siècles de servitude passés sous la coupe de la City de Londres, de la “couronne” et au lieu de cela, développer de fortes relations avec la Russie et l’Allemagne.

Domestiquement, nous devrons alors nous embarquer dans un vaste programme de renouvellement d’infrastructure ayant les énergies alternatives en son centre, tout en arrêtant de focaliser sur la mise en place du 5G et de sa grille de contrôle de domination complète. Ce stimulus amortirait le choc alors que nous nous évaderions de l’étau exercé par le complexe militaro-industriel contrôlé par la couronne (City).

Les jours des bravades et menaces saoudiennes se doivent d’être écourtés. Il est inconcevable que les Etats-Unis les supportent, spécifiquement considérant le rôle des saoudiens dans les attaques du 11 septembre (NdT: entre autres…). Ce sera une tâche herculéenne après toutes ces décennies de complicité avec ces démons, mais l’Amérique doit le faire. C’est notre chance de pouvoir tourner la page et de fournir au monde de plus en plus noir et pessimiste un lueur d’espoir de leadership.

Tu nous as rabattu les oreilles en nous parlant de tes “grosses couilles” Trump, maintenant vient le temps de nous montrer que tu en as.

13 Réponses to “Affaire Kashoggi: larguez les Saoudiens en rase campagne ! (Dean Henderson)”

  1. Par dessus tout, nous devrons mettre fin aux siècles de servitude passés sous la coupe de la City de Londres, de la “couronne” et au lieu de cela, développer de fortes relations avec la Russie et l’Allemagne.
    =*=
    Bah ! C’est donc continuer le bouzin quand même non ?

    HS : Vous ai envoyé un doc par mail, merci de me dire si vous l’avez bien reçu. Jo

    • oui c’est le pb d’Henderson comme beaucoup, il ne lâche pas prise du système, il pense qu’aux prochaines élections il va mettre un gueuse comme Sanders sur le trône.
      dissonance cognitive pour lui aussi.. dommage.

      • Oui, très dommage, d’autant qu’il était très près d’y arriver…

        Bon, dans un autre genre, en vérifiant une info sur le blog de Jovanovic, voilà ce que j’ai pu lire, je vous mets juste son appel, qui n’a rien à voir avec celui de l’EZLN hein ?

        La censure devenant de plus en plus lourde en raison de l’approche des élections européennes, mes très très chers jeunes lecteurs, je vous en conjure, inscrivez-vous dès maintenant sur la liste de votre mairie, car après le 31 décembre 2018, cela ne sera plus possible, du moins pas pour voter aux Européennes de 2019.

        N’attendez pas la dernière minute sur tout si vous aurez 18 ans l’année prochaine. En effet, LE «  »SYSTEME COMPTE SUR LE FAIT QUE LES GENS QUI DETESTENT CETTE EUROPE MAFIEUSE (dixit Nigel Farage) JUSTEMENT N’IRONT PAS VOTER, PARCE QUE DEGOUTES OU DISANT QUE CELA NE SERT A RIEN.

        En 2019, comme précédemment, vous verrez des campagnes géants sur Facebook et Twitter vous expliquant que cela ne sert à rien de voter. Justement, la dictateure européenne compte là dessus: que surtout vous ne votiez pas. Ne leur donnez pas ce plaisir et encore moins cette chance. Il faut les massacrer par le vote.
        =*=
        Les fôtes sont d’origines = j’y suis pour rien…

        Si vous le permettez, à ces très très jeunes lecteurs que le Jova appellent à aller s’inscrire, je leur recommanderais plutôt de lire ce court PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/pdflanarchiepourlajeunesse.pdf

        En 11 pages = Mieux comprendre pour mieux agir. Bon maintenant, je ne pense pas que nous ayons les mêmes lectures, comme les mêmes lecteurs, mais rêvons un peu, à cette heure de la nuit, rien de plus normal !
        Jo

  2. Bernardo1871 Says:

    est-ce que l’alliance Chine-israel conforte votre idée de changement de coquille du bernard lhermite?

    http://www.voltairenet.org/article203516.html

    La « route de la soie » passera par la Jordanie, l’Égypte et Israël

    Après l’attaque de Daesh contre Palmyre, la Chine a renoncé au tracé traditionnel de la route de la soie historique (Bagdad, Palmyre, Damas, Tyr). Un tracé alternatif avait été envisagé, non plus à travers la Syrie, mais la Turquie. Il a également été abandonné.

    Au cours de l’Antiquité, il existait aussi une route secondaire par Petra (Jordanie) et Alexandrie (Égypte). En définitive, la nouvelle route devrait passer par la Jordanie, puis se scinder vers l’Égypte et Israël.

    Le tracé par l’Égypte a été validé par l’administration Obama. Washington a autorisé le doublement du Canal de Suez (déjà opérationnel) et la création d’une vaste zone industrielle (en cours).

    L’administration Trump aurait autorisé le tracé par Israël. Le Shanghai International Port Group vient d’acheter la concession d’exploitation des ports d’Haïfa et d’Ashdod. La Chine construira également le tunnel du Mont Carmel pour doubler l’approvisionnement du port d’Haïfa.

    En 2021, 90 % du commerce international d’Israël sera alors contrôlé par la Chine, ce qui signifie que celle-ci deviendra avec les États-Unis le co-protecteur du pays ; une perspective qui suscite une indignation dans les cercles militaires israélo-US.

    Cette décision bouleverse complètement la géopolitique régionale. Jusqu’ici, Beijing était un partenaire commercial d’Israël (sauf en matière d’armement) et politique du Hamas (qui dispose d’une représentation à Beijing). Identiquement, la Chine fournissait des missiles au Hezbollah libanais. Désormais, le Hamas et le Hezbollah ne pourront plus attaquer des objectifs routiers, ferroviaires et portuaires israéliens sans entrer en conflit avec la Chine. On se souvient par exemple que le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, avait expliqué qu’en cas d’attaque israélienne du Liban, il pourrait bombarder les matières nucléaires stockées à Haïfa, se félicitant ainsi de disposer de sa propre « bombe atomique ».

    Cette décision bouleverse également la géopolitique mondiale. L’accord sino-israélien suppose l’autorisation de Washington. La stratégie commerciale chinoise bouscule les contraintes politiques qu’elle ignore. Elle modifie profondément le sens du Partenariat de l’Eurasie élargie, conclu entre la Chine et la Russie, qui sert aujourd’hui de fondement à l’alliance entre les deux pays.

    En définitive, l’annonce de ce nouveau trajet révèle un accord secret entre Beijing et Washington, malgré l’escalade mutuelle des droits de douanes entre les deux Grands.

    Si ce projet arrive à son terme, chaque État du Moyen-Orient va devoir se repositionner. Puis, ce sont tous les États du monde qui vont devoir s’adapter à cette nouvelle donne.

    • Mais absolument oui ! On l’a toujours dit: La Chine est une grande partie du N.O.M, elle est le modèle de contrôle qui sera étendu à la planète entière. Le nouvel empire veut se servir de l’armée chinoise pour contrôler les biens et propriétés car l’armée yankee est à bout de souffle et ne peut plus gérer seule. Nous ne sommes absolument pas surpris de ce tout d’évènement, tout cela est piloté depuis la City de Londres, cœur et cerveau de l’hydre.
      La « rivalité » affichée USA-Chine n’est qu’une façade pour maintenir chaos et division, derrière le rideau, les violons sont accordés et la haute finance opère ses transferts, la City a les pieds à Shanghaï et Hong Kong, la création de la BAII (Banque Asiatique d’Infrastructure et d’Investissement) est le cœur de l’opération financière du transfert de fonds et de l’extension du contrôle.
      La logique mortifère du projet intègre l’entité sioniste, quoi de plus naturel !
      La Russie (de Poutine en tout cas) veut en croquer mais pas sur la même ligne, elle est devenue trop puissante militairement, et a rétabli l’équilibre géopolitique, donc l’empire va l’amadouer et l’amener en son sein par sa dépendance envers ses exportations énergétiques, l’empire utilise la Chine pour ce faire. De plus l’empire a besoin à terme du savoir russe concernant l’exploitation pétrolière et gazière, ressources abiotiques ne l’oublions pas, demandant des techniques de forage particulières pour en avoir en abondance, techniques que seuls les russes maîtrisent, suffit de voir la catastrophe écologique générée par le marasme du forage profond sur la plateforme Deep Horizon dans le Golfe du Mexique il y a quelques années…
      La Russie sera économiquement forcée à rejoindre l’empire et aura sans soute un statut privilégié. Les oligarques transnationaux aux manettes garderont dans un premier temps l’illusion de « conflit » de « crise entre les différents intervenants et l’union se fera lorsque la grille de contrôle se verrouillera en place, avec la 5G notamment, d’où l’importance de ce combat contre l’internet des choses et l’IA.
      Pendant ce temps là, on encourage le quidam de base à aller passer son temps dans les galeries marchandes et à écouter les inepties des médias… et ça marche, jusqu’ici. Rien de nouveau sous le soleil. 😉

      • Bernardo1871 Says:

        cela tombe bien, la saison NBA 2018/2019 vient de commencer cette nuit! 🙂 je vais faire mon devoir d’esclave: bien m’anesthésier avec la NBA.

        NBA d’un côté, Heinz Pommer de l’autre! 🙂

        • du pain et des jeux !… 😉
          Difficile de regarder ces mecs sans penser qu’ils sont gavés de stéroïdes, anabolisants d’hormones de croissance, dopés aussi à la coke et aux amphétamines. Toutes les franchises du sport yankee sont des business (NBA, MLB, NHL, WWF, UFC, les 250 fédérations de boxe etc…), qui n’existent que pour anesthésier les masses tout en engrangeant les millions… pas de contrôles sérieux, c’est « open bar » à la dope en tout genre… le résultat est du cirque, spectaculaire certes, mais du cirque néanmoins, très représentatif de la société occidentale moderne qui récompense à outrance tricheurs, dopés, menteurs, voleurs.
          Tu le sais, c’est bien, beaucoup prennent ça pour du « bon pain »… Triste… 😉 😀

  3. Dans un de vos anciens articles, en faisant des recherches je suis tombée sur ça : « Adnan Khashoggi, homme qui avait de très forts liens avec la famille saoudienne des bin Laden. »

    Et en lisant un article sur OD sur le même sujet , sur ça : Au-delà des nécessaires relations entre ces deux poids lourds du pétrole (accord OPEP+), le Seoud suit les pas des autres acteurs du Moyen-Orient, délaissés par l’inexorable reflux de l’empire et qui vont tous rendre visite au nouveau boss de la région. Comme le dit sans ambages Bloomberg :

    « Les Israéliens, les Turcs, les Egyptiens, les Jordaniens – tous prennent le chemin du Kremlin dans l’espoir que Vladimir Poutine, le nouveau maître du Moyen-Orient, puisse assurer leurs intérêts et résoudre leurs problèmes. »

    Source Les Chroniques du Grand Jeu du 22/10.

    Voilà le piège qui se referme sur nos tronches, pousser pour un O.M.D. (de la Bush même de Lavrov) russo-chinois ou sino-russe et là, avec Transhu1er qui perd les pédales aux manettes c’est un chouïa foutu, pour nous les peuples…

    Jo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.