Guerre de l’info et Nouvel Ordre Mondial: L’Union Européenne passe une directive sur les droits d’auteur sur la toile… La censure est en marche…

 

Mais il suffit de dire NON !!… (Résistance 71)

 

Ne partagez pas cet article !… Les nouvelles lois sur les droits d’auteur passées par l’Union Européenne pourrait bien tuer l’internet libre

 

Neil Clark sur RT

 

20 septembre 2018

 

url de l’article: https://www.rt.com/op-ed/438925-eu-copyright-law-internet/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

C’est en fait une bataille entre les milliardaires Axel Springer SE et Google. Mais ce sont les utilisateurs quotidiens de l’internet que seront les victimes de la nouvelle loi sur les droits d’auteurs de l’Union Européenne qui a besoin de modifications urgentes et immédiates.

C’est bien de partager. Mais le parlement européen ne le pense clairement pas. (NdT: l’auteur devrait comprendre que le “parlement européen” ne décide rien, il ne fait que valider des directives pondues par des commissaires politiques à la solde de tous les lobbies industriels, bancaires et commerciaux imaginables…). Sa nouvelle législation sur les droits d’auteur qui est passée la semaine dernière, met sévèrement la pression sur le partage en ligne. Le dynamisme même de l’internet en est menacé. Lorsque Tim Berners-Lee, le créateur du World Wide Web nous averti des dangers que posent cette nouvelle loi, nous devrions tous nous assoir et écouter attentivement.

D’abord, la législation fait glisser la responsabilité du téléchargement de matériel sous le coup de droits d’auteur aux plateformes internet elles-mêmes. Avant, c’était le boulot des entreprises qui pensaient des des droits d’auteurs avaient été violés de prendre action. Beaucoup n’en prenaient pas la peine et étaient aussi heureux que des matériaux soient téléchargés et utilisés sur des sites comme YouTube car elles savaient que cela faisait la promotion d’artistes, de leur travail et favorisait l’accroissement des ventes. Mais tout cela va changer.

Sous l’article 13 de la nouvelle loi, les plateformes devront installer des “filtres de téléchargement”. Ainsi YouTube pourra être privé de beaucoup de son contenu. Les plus gros sites pourront dans doute survivre mais, comme en avertit ZDnet, les plus petits sites pourront être plus facilement être mis hors business par une armada de “trolls des droits d’auteurs”. (NdT: cela va dans l’intérêt des gros qui élimineront las concurrence et établiront un de facto monopole dans tous les domaines…)

Il n’y a rien de mal à la protection de droits d’auteur (NdT: très discutable…). En tant qu’auteur de quelques cinq articles par semaine, je peux vous parler de ma frustration de voir mon travail “piraté” par un site commercial qui ne m’a même pas demandé la permission de reproduire mon travail, encore moins de me payer. Les lois de droits d’auteur ont besoin d’être réformées dans notre ère numérique. On dit penser un moyen pour les auteurs de recevoir plus facilement des compensations pour leur travail piraté. Le problème est que l’UE utilise maintenant un marteau piqueur pour ouvrir une noix.

Regardez la façon dont la capacité de se lier et de citer des autres travaux sans payer, est menacée par la directive.

Note de R71: notre position sur ce sujet est simple et nous l’avons exprimée à maintes reprises: tout ce qui est produit par l’humain appartient au patrimoine de l’humanité et doit être disponible pour toutes et tous, gratuitement en toute circonstance. En clair il n’y a pas plus de “droits d’auteur et de propriété intellectuelle” que de beurre en branche… Le meilleur moyen de réaliser cela est la gratuité, cesser de coller une étiquette de prix sur tout. A bas l’État, à bas l’argent, à bas le salariat, à bas la marchandise !

Des sites comme la section de RT’s ‘Op-ed’ que vous lisez en ce moment, pourrait bien être affectée de manière négative et même être mise hors d’action par ce type de loi. Un des avantages d’écrire des articles en ligne par rapport à la presse écrite et que bien des articles mentionnés peuvent être mis en hyperliens ou en note ce qui permet aux lecteurs d’aller directement à la source initiale et/ou originale. Mais l’article 11 de la nouvelle directive fait monter la crainte que des paiements devront être faits aux sites desquels les articles sources proviennent. Pourtant être cité par d’autres articles aussi loin que le crédit de reconnaissance est donné est une très bonne chose. C’est même essentielle lorsque par exemple vous écrivez un article en disséquant un autre. Mais sous la nouvelle loi, tout, sauf les très courtes citations, devra être payé. Pensez à combien cela va restreindre la qualité du journalisme (NdT: pas celui des merdias à la botte hein dont le boulot est déjà suffisamment nullifiee par le contrôle et qui de plus, voudrait mettre un article du “figaro” ou de “libération” en lien ?… ) et diminuera l’échange de connaissances.

Puis il il y la menace aux memes, un des aspects les plus divertissants de la vie en ligne. C’est vrai que souvent les memes sont fondés sur des matériaux qui sont sujets aux droits d’auteur. Mais légiférer contre eux n’est-il pas aller trop loin ? L’article 13 stipule que: “les fournisseurs de services de partage en ligne et ceux qui possèdent des droits d’auteur doivent coopérer de bonne foi afin de s’assurer que des travaux protégés ne sont pas illégalement utilisés sur leurs services.”. Ceci voudrait dire que vous, twittant une photo du manager de Manchester United montrant son grand désintérêt pour un sujet donné, pourriez parfaitement tomber sous le coup de la loi.

Pour éviter cela, vous pourriez alors décider d’aller vous-même au match, de prendre des photos des joueurs et des managers, de l’équipe, du stade et twitter tout ça. Attention, vous pourriez prendre un “carton rouge” sous l’article 12a, comme l’explique la revue Wired dans leur notice explicative…

L’impact général de cette législation, si elle devient loi dans les pays membres sera dévastatrice. On va tous devenir des paranos, nous demandant si nous enfreignons la loi d’une manière ou d’une autre (NdT: on peut assurer notre lectorat que cela ne nous empêchera pas de dormir et qu’on n’en a rien à cirer… ). N’avons nous pas assez de stress dans nos vies de tous les jours pour que le parlement européen en rajoute ?… (NdT: c’est sa fonction Neil, pas encore compris ?…La bureaucratie exécutive dictatoriale à l’œuvre, ne rendant des comptes qu’à ses maîtres financiers et industriels)

Qu’est-ce qui a rendu l’internet si formidable ? C’est que justement jusqu’ici il lui fut permis de grandir de manière organique. Les blogs qui attirent leur lectorat fleurissent, ceux qui ne vont pas dans le mur s’entend, mais le simple fait que cette espace est demeuré relativement libre fait gravement flipper tous les barjots du contrôle et les laveurs de cerveaux en herbe.

Cette législation de l’UE, aussi mauvaise soit-elle, doit être vue comme une tentative plus large de museler la liberté d’expression et l’échange libre des idées en occident dans une époque où de moins en moins de gens croient dans les narratifs officiels de l’establishment. Ce mois-ci une députée britannique du nom de Lucy Powell a lancé un projet de loi au parlement intitulé “Loi sur les fora en ligne” afin de faire bannir des groupes privés sur Facebook qui font la “promotion de la haine du racisme et des fausses nouvelles”. Mais qui définit ces termes et ce qu’ils veulent dire en fait ?…

Les autorités, voilà qui va le faire,  et elles utiliseront leur pouvoir de manière sélective et de manière hypocrite pour réduire au silence quiconque posera une menace à ceux vivant une vie très confortable dans les châteaux et manoirs du système. Regardez juste comment a été manipulé, cadré, le débat sur les “fausses informations”, “fake news” de façon à ce que “fausses infos” = “info russe”, ignorant sciemment la propagation de fausses infos par des médias non-russes au sujet par exemple des armes de destructions massive irakienne qui a mené à la destruction d’un pays par l’occident et la mort de plus d’un million de personnes.

La proposition de loi de Powell arrive en plus de l’énorme pression à laquelle ont été soumise des entreprises comme Facebook pour qu’elles avertissent de contenus de fournisseurs non-approuvés. On a appris qu’en juillet dernier, Twitter a purgé quelques 70 millions de comptes. La censure revient en force sous le couvert de la “lutte contre l’extrémisme”, pour “contrer les fausses infos” ou “contrer, lutter contre la montée de l’antisémitisme”. S’ils veulent censurer, il faut qu’il trouve un motif “noble”, une excuse vertueuse. Nous devons résister à tout cela et résister avec force. Dans une société libre (NdT: dans laquelle nous ne sommes pas, seule la “société des sociétés” sera libre… Nous évoluons dans une gigantesque dictature planétaire dont seul le degré varie selon les besoins conjoncturels des oligarques psychopathes aux commandes… voilà tout, sachant que la structure étatique et capitaliste ne peut-être qu’oppressive et coercitive par nature. Il ne tient qu’à nous et à nous seul de changer tout cela, radicalement !), ce ne devrait être que l’utilisateur de l’internet qui décide de ce qu’il lit ou pas, quel article ou quel site il visite, quel groupe il rejoint en ligne ; et non pas Big Brother ou quelque sorte de police de la pensée que ce soit. L’UE devrait ne pas se sentir concernée de contrôler l’internet par une soudaine préoccupation sur les “droits d’auteur”, mais devrait se concentrer sur la résolution des problèmes politiques et économiques auxquels doivent faire face les gens en Europe. Le chômage des jeunes était à 43% en Grèce, 33% en Espagne et 32% en Italie la dernière fois que j’ai regardé. Quelle aide à ces jeunes gens va apporter cette nouvelle directive européenne des droits d’auteur sur internet ?..

 

Publicités

17 Réponses to “Guerre de l’info et Nouvel Ordre Mondial: L’Union Européenne passe une directive sur les droits d’auteur sur la toile… La censure est en marche…”

  1. Si cette loi passe, la population devrait attaquer en justice le gouvernement mondial pour violation de droits d’auteur aussi.
    Le droit à l’image des gens est constammé violé avec les caméras privés des multinationales privés qui envahissent les rues, et qui vendent les images des gens à des Big Data à leur insu.
    Sans compter le Big Data des gens vendus par les hôpitaux, les écoles abonnés à Microsoft, etc…Ceux qui sont les plus concernés par les droits d’auteurs, sont le peuple lui-même dont les données et la vie privée est constammé violée par les multinationales big brother qui viole le copyright des habitants à chaque instant, et transmettent les données big brother à toutes les multinationales qui ont du pognon.
    Big Brother qui dirige le monde est le plus grand violateur de droits humains et donc de droits d’auteur au monde.
    Il veut s’approprier le corps humain, le copier, et créer un humain artificiel à la place, en rassemblant les ADN de tous les habitants sur terre. N’est-pas une violation des droits d’auteur de la nature qui a créé tout ce qui est vivant? Tous les producteurs d’OGM devraient être attaqués pour droits d’auteurs aussi. Ils n’ont pas le droit de breveter les plantes vivantes, que Dieu a créé, et encore moins de vouloir les modifier.

  2. la censure est déjà là: Youtube censure une vidéo qui critique le compteur linky
    « 22/06/18
    Un exemple de graves dysfonctionnements et de factures qui explosent depuis la pose du Linky
    https://youtu.be/151ftHbfsOo »
    https://stoplinkyblc.blogspot.com/p/0-derniere-minute.html

  3. l'arnaque de la RGPD avec la centralisation du web Says:

    Censure : la Commission européenne veut détruire l’Internet décentralisé
    Ce texte prévoit d’imposer plusieurs obligations aux hébergeurs, et notamment le retrait en moins d’une heure des contenus signalés. Il banalise la censure policière ou privée si ce texte était adopté, les quasi-monopoles du Net (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, Twitter…) se verront consacrés dans leur rôle clé pour les politiques sécuritaires des États membres, et renforcés dans leurs positions ultra-dominantes – tous les autres services ayant dû fermer boutique, y compris les services décentralisés qui respectent nos droits. Après avoir vaguement prétendu nous défendre avec le RGPD, la Commission européenne change radicalement de direction et compte désormais défaire l’État de droit en renforçant et en pactisant avec des firmes surpuissantes, qui exploitent nos libertés.

    Pourtant, le reste de l’Internet, l’Internet décentralisé et gouvernable de façon démocratique, repose sur un contrôle fin et adapté à chaque personne des contenus qui y sont diffusés. Cette organisation est une des solutions les plus pertinentes pour freiner la propagation de messages problématiques, mais la Commission compte justement la détruire en lui imposant des obligations impossibles à respecter.

    En pratique, la proposition de la Commission européenne est donc non seulement inutile – les géants du web(Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, Twitter…) sont déjà largement actifs pour surveiller et censurer et collaborent très largement avec les autorités. La proposition de la commission européenne est surtout contre-productive : son principal effet serait de détruire l’unique version d’Internet compatible avec nos libertés fondamentales.https://www.laquadrature.net/fr/reglement_terro_annonce

  4. Vous savez que sur ce point, nous sommes totalement en phase, puisque je réalise gratos, toutes vos versions PDF, que j’ai fait de même avec tous les textes de Zénon l’Ailé, et qu’il m’arrive de rendre service à d’autres.

    Il y a peu, ayant utilisé une photo pour illustrer ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/08/04/21-septembre-2001-10-h-18-azf-toulouse-explose/

    J’ai reçu ceci : Bonjour, merci de retirer l’image illustrant votre article sur AZF car celle ci est soumise à des droits d’auteur et une autorisation de son auteur.
    Et il ne me semble pas que vous m’ayez contacté ?

    Alors, lorsque cela est bien précisé, je demande l’autorisation des créateurs, où alors je les source systématiquement.
    Si vous saviez le nombre d’illustrations que je suis obligée de changer, de vidéos de remettre (comme vous l’avez fait avec le doc de Tancrède Romanet) puisque YT passe son robot nettoyeur…

    Il y a tout de même un souci avec les YouTubeurs notamment qui vous demandent de vous abonner, de payer des comptes Tepee, de liker et de pas dislaker pour de mauvaises raisons, toussa, toussa et donc de participer au bouzin…

    Achetez-moi, payez-moi on fera la révolution après, promis hein ?

    Comme disait Coluche = Quand on pense qu’il suffirait que les gens arrêtent d’acheter pour que ça ne se vende plus…

    • cela nous est rarement arrivé et quand ça nous arrive on envoie paître (poliment) la personne. toujours sans suite…
      Pas plus de « droit d’auteur » et de « propriété intellectuelle » que de beurre en branche (pour être toujours poli… ). Après YT, oui, on ne like jamais on ne clique jamais etc… rien à cirer de ces conneries.
      Pour que vienne le monde de la gratuité et de la disponibilité universelle !

      • C’était une première pour ma part.

        C’est pourquoi j’ai rappelé l’excellente analyse que vous aviez proposée le 26 septembre 2015 (quel hasard, hein ?)

        L’État n’est plus rien… Soyons tout (Raoul Vaneigem)

        Raoul Vaneigem La gratuité est l’arme absolue

        En présentant ce PDF justement ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/02/la-peste-religieuse-johann-most-1892-en-version-pdf-gratuite/

        Car il me parait évident qu’ en réalisant ces PDF que l’on propose en lecture, téléchargement et/ou impression gratos cela participe du développement de l’humanité et DOIT être accessible à tous et gratuitement…

        C’est je crois RV qui précise : N’oubliez jamais que dans la tête des tyrans économiques, interdire l’argent liquide est le Saint Graal. Forcer la plèbe vers un système de transaction en monnaie digitale offre un contrôle total avec un suivi parfait de toutes les transactions de l’économie et donne la capacité de bloquer les paiements si un citoyen mécontent ose sortir des rangs.

        Tout moyen de contrôle (comme cette nouvelle loi) est un moyen de pression et de contrôle supplémentaires, pour la suppression de l’Internet libre.

        Car comme l’avait prédit le Grand NostraDattali = L’internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique.

        Quand on met en PDF Clastres, Sahlins, James C. Scott, Most, Nietzsche, Dostoïevski… Et qu’on se le refile à lire gratos = on participe à l’éveil des consciences à la vitesse de la lumière et de manière indétectable.

        Ces clics libres peuvent provoquer LE déclic…

        Rappelez-vous que Nikola Tesla avait découvert l’énergie libre et gratuite et kicéki l’a « tuer » en lui refusant les crédits ?
        J.P. Morgan… Toujours les mêmes à la manœuvre !

  5. […] de l’info et Nouvel Ordre Mondial : L’Union Européenne passe une directive sur les droits d’auteur sur la toile… La censure est […]

  6. Vous êtes en lien en plusieurs endroits, notamment vers ce tout dernier article dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

    Et surtout dans sa conclusion qui contient le lien PDF vers votre manifeste politique :

    N’est-ce pas là, la preuve, et c’est ce qui terrifie l’oligarchie ; que par nos écrits, PDFs, leurs diffusions, nos échanges, nos relayages TOTALEMENT GRATUIT ; Nous pouvons créer une chaine de diffusion des pépites de vérité historique, scientifique, biologique et utiliser l’Internet comme une nouvelle presse Gutenberg 2.0 mais pour nous préparer à écrire la suite de l’histoire à l’encre du réel…

    … parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile.

    BOYCOTT TOTAL ! APPEL À DIRE NON ! No, Niet, Nein, Nee, Na, Não, Pù shi, en Zoulou même ; cha ! Ou en Mohawk si vous préférez : Iáhten…

    Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés…

    Jo

  7. Le but final n’est pas seulement la suppression de l’internet libre, c’est surtout la suppression des Etats afin de les remplacer par les multi-nationales.

    En attendant, on transitera probablement sous la poigne du Grand Dragon Rouge, celui qui par le passé était déjà le maître…

    • la suppression des États est une bonne chose… mais certainement pas pour les remplacer par la dictature de la marchandise transnationale optimisée… 😉
      Fragment de solution

      • Je suis bien d’accord, et pour l’instant c’est ce qui est « en marche » depuis près de 30 ans avec les majors de l’industrie (les américaines ayant inauguré la danse après les accords conclus à la fin de la GM2).

        Et comme les zombies comateux adooooorent les Microsoft, Google, Facebook, Amazon et autres Apple permettant d’obtenir la soumission librement consentie à encore plus de chaînes de tout type… la cafetière connectée…c’est super, je pourrai commander mon jus à distance…selon le robot humain !

        Ainsi que tous les contes pour enfants adaptés à l’adulte.

        Y’a du boulot, de ce côté pas de chômage à l’horizon afin de ramer différemment pour sortir de ce piège à cliquets.

        • Il suffit de dire NON ! et tout s’arrête pour mieux repartir dans le sens que nous, les peuples, voudront donner… directement, sans intermédiaires… La solution c’est nous, unis dans la complémentarité en lâchant prise des antagonismes factices.
          Personne ni rien ne le fera pour nous.
          C’est entièrement à nous de jouer le jeu avec la règle prévue par la nature, et non pas par une clique de dégénérés psychopathes.
          Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir…
          Qu’on se le dise et qu’on agisse en conséquence, ensemble !
          Tout le reste n’est que pisser dans un violon !… 😉

  8. On est déjà dirigé par les multinationales. Les multinationales ne paient pas d’impôts, et le lanceur d’alerte sur Luxleaks est toujours en prison.

    La Chine va breveter les semences du monde entier grâce à Syngentahttps://resistance71.wordpress.com/2016/07/29/nouvel-ordre-mondial-la-chine-rachete-syngenta-et-pousse-pour-les-ogm-la-solution-finale-globale-est-en-marche/

    La Chine continue d’experimenter pour ses maîtres du Nouvel Ordre Mondial. Très bientôt chez nous, ce qui sera d’autant plus facilité par l’accoutumance des moutons à l’asservissement social, de « l’état d’urgence temporaire mais permanent », au « crédit social » récompensant et punissant les « bons » et les « mauvais » citoyens.
    https://resistance71.wordpress.com/2015/12/24/nouvel-ordre-mondial-le-modele-chinois-pour-un-systeme-de-credit-social/. Faudra payer des taxes à la Chine qui détient Syngenta via son entreprise publique Chemchina pour avoir le droit de pousser son potager, en plus de payer des taxes à BayerMonsanto, DowDupont, HazeraLimagrainVilmorin(France Israel), etc…

    • Les taxes sont déjà payées actuellement via tous les cadeaux de l’Etat français à l’Empire du Milieu, via les ventes arrangées de nos infrastructures et domaines agricoles.

      Et, ça ne date pas d’aujourd’hui, il y a eu des reportages sur les chaines françaises de TV relatives à tous les ateliers « illégaux » dans Paris et petite couronne, connus mais ignorés délibéremment, ainsi que les valises de billets acheminées en Chine sans paiement d’aucune taxe, impôt, cotisation y afférant.

      Voir également ce qui se passe actuellement en Bretagne avec une coopérative agricole laitière qui avait pour client la Chine et qui doit maintenant tout faire afin d’éviter une faillite quasi certaine.

Répondre à z Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.