Résistance au colonialisme: La Fin de Sion (Gilad Atzmon)

“La seule excuse de dieu, c’est qu’il n’existe pas.”
~ Stendhal ~

“ ‘La meilleure façon de contrôler l’opposition est de la mener nous-mêmes’ disait déjà Lénine dans sa vision politique subversive et ‘1984’ d’Orwell en a fourni un exemple fictif, celui d’un appareil politique dans lequel cette vision est mise en pratique… Dans ‘1984’, la tyrannie du politiquement correct restreint le discours et arrête net les gens de voir qu’Emmanuel Goldstein n’est pas vraiment un ‘ennemi de l’État’, mais que lui-même, n’est qu’un symptôme de la maladie. Et n’est-ce pas aussi le politiquement correct pur et simple, qui nous empêche de jamais mentionner le fait que le protagoniste, personnage de Goldstein, est lui-même, juif ?…”
~ Gilad Atzmon, “Being in Time”, 2017 ~

La fin de Sion

 

Gilad Atzmom

 

12 septembre 2018

 

url de l’article:

https://www.gilad.co.uk/writings/2018/9/12/the-end-of-zion

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Avant la nouvelle année juive, Rosh Hashana, les Hébreux sont ordonnés de faire une évaluation de leur position vis à vis du monde. Haaretz, le journal des soi-disants “Israéliens qui pensent”, a suivi cette Mitzvah, sondant les juifs israéliens sur leurs attitudes vis à vis du fait d’être juif, du judaïsme, de dieu et du “juif”.

Le dieu juif

Le dieu juif est, sans l’ombre d’un doute, une spectaculaire invention. Il ou elle a été inventé(e) par les juifs pour les aimer tout particulièrement. Le dieu juif est un personnage jaloux et vengeur. Il prend part à des projets génocidaires, utilisant des armes de destruction massive chimiques et biologiques comme pourrait en témoigner les anciens égyptiens. Il est évident que le dieu juif n’aurait aucune chance devant le TPI de La Haye, mais les juifs semblent aimer leur dieu et le plus sûrement ont peur de leur propre invention.

On pourrait bien entendu se demander pourquoi les juifs ont-ils inventé une déité si antipathique ; ne pouvaient-ils pas au contraire, contempler un père magnanime et sympathique ? Initialement, le sionisme était un mouvement nationaliste séculier juif qui essaya de séparer les juifs de leur méchant dieu, d’en faire un peuple sage. Ceci présent à l’esprit, il est fascinant d’examiner ce qui manquait à la “promesse” séculière sioniste.

Pas grand chose apparemment.

D’après le sondage de Haaretz “54% des juifs israéliens croient en dieu et un autre 21 % acceptent l’existence d’une puissance supérieure indéfinie autre que dieu”. Un sondage publié par Pew Research il y a quelques mois trouva que 56% des Américains croient au dieu original de la bible et 23% de plus croient en une force supérieure. Notons quand même qu’à l’encontre du dieu juif, le dieu américain est en majorité chrétien, gentil et miséricordieux.

Le sondage d’Haaretz révèle la relation très étroite entre la politique de droite et le judaïsme. 78% des Israéliens de droite croient en dieu. Seulement 15% des Israéliens de gauche croient en dieu. Ceci veut dire qu’alors qu’Israël devient de plus en plus religieuse, la destinée de la gauche israélienne est scellée. Ceci n’est pas du tout surprenant. La “gauche” est une attitude universelle. Le judaïsme est un concept tribal, le tribal et l’universel sont comme l’huile et l’eau, ils ne se mélangent pas. La gauche israélienne est destinée à mourir en assumant qu’elle n’est pas déjà morte.

L’exclusivité juive

Le sondage révèle qu’”un peu plus de la moitié des juifs israéliens croient que leur droit à la terre d’Israël provient de l’accord divin avec dieu dans la bible.” Je pense que ça ne laisse pas beaucoup d’espoir pour la paix. “56% croient que le peuple juif est le peuple élu de dieu.” Ce qui laisse encore moins d’espoir pour la paix. Et pour bien retirer tout espoir de paix et de possibilité d’une résolution paisible dans un futur proche, Haaretz révèle que “79% des israéliens de droite croient que dieu a choisi les juifs… 74% des gens de droite croient qu’Israël a reçu de dieu un titre de propriété sur la terre d’Israël.

La vaste majorité des Israéliens semblent adhérer à une notion judaïque très rigide du fait “d’être choisis” qui se traduit par la légitimité sur la terre de quelqu’un d’autre. (NdT: notons au passage ici que cette notion est très vivace chez les Yankees et qu’elle a aussi été gravée dans le marbre de la loi au moyen de la décision de la Cour Suprême des Etats-Unis dans l’affaire de Johnson c. McIntosh de 1823… L’exceptionnalisme et la destinée manifeste de son peule élu de dieu ne fait pas non plus de doute outre-Atlantique…)

Je me demande ce que les 13% d’Israéliens “de gauche” qui se voient également “choisis de dieu”, pensent ce qu’est réellement l’idéologie de gauche ?… La justice sociale est-elle “seulement pour les juifs et non pas pour le grand nombre” ?

La déité juive

Dans mon dernier livre “Being in Time”, j’argumente qu’une étude culturelle des juifs et de leurs nombreux préceptes religieux (judaï-sme, athé-isme, sion-isme, holocaust-isme, interventionn-isme moral, tout-isme etc…) révèle que les religions juives peuvent être caractérisées comme un ensemble d’idées facilitant la justification de la propriété sur la terre. L’holocauste, que quelques érudits et universitaires juifs pensent être la plus populaire des religions juives, est attachée à une liste de faits acquis d’ordre culturel, politique et bien entendu financier. Le sionisme, une autre religion très populaire juive, tient pour acquis que ce fut le “dieu d’Israël” qui a promis la Palestine au peuple choisi, élu.

Mais le droit juif à la terre n’est pas juste une attitude israélienne ou sioniste. Quand les juifs anti-sionistes font valoir leurs positions politiques, ils déclarent d’abord leur unique “droit de propriété” avec leurs croyances.

“En tant que juifs, nous sommes ici pour kosheriser le mouvement de solidarité aux Palestiniens.” Bon nombre des mêmes juifs qui ont “légitimé” la plaidoirie palestinienne, sont très occupés de nos jours à donner une validation kosher à Jeremy Corbyn (NdT: leader du parti travailliste/socialiste britannique). De manière générale, le droit de la gauche juive a été exercé en distribuant des “coups de tampon kosher” à ceux qui dépeignent les “juifs” sous une lumière humaine et positive.

Israël semble être divisée sur des affaires religieuses mais l’affaire est pourtant assez simple et directe. Avec 51% des personnes sondées croyant que le droit juif à la terre d’Israël a ses racines dans a promesse de dieu, la réconciliation régionale n’est probablement pas le prochain projet émergeant du “pipeline”.

Darwin n’a pas fait son Aliya

Le sondage suggère qu’Israël est séparée géographiquement et culturellement: “85% des Jérusalémites croient en dieu, comparé à seulement 44% à Tel Aviv et dans la région centrale. Seulement un quart des juifs israéliens observent le Shabbat, mais 66% le maintiennent à Jérusalem comparé à seulement 15% à Tel Aviv ou Haïfa. 37% ne croient pas que les humains et les primates ont un ancêtre commun, résultat troublant, mais à Jérusalem les anti-darwiniens jouissent d’une majorité absolue à 81% tandis qu’à Tel Aviv ils sont une minorité à “seulement” 27%.

Israel devient “plus juive”

Haaretz note que “les différences les plus notoires sont générationnelles. En Israël en 2018, les plus jeunes juifs auront tendance à être plus religieux, plus conservateurs et à vouloir imposer plus leurs croyances aux autres. 65% de la population laisseraient les supermarchés et commerces ouverts le jour du Shabbat, mais cette position n’est soutenue que par seulement 51% des gens entre 18 et 24 ans, en comparaison avec 84% pour les 65 ans et plus…

Haaretz fait remarquer que le glissement religieux vers les jeunes israéliens “se tient en contraste marqué avec ce qu’il se passe aux Etats-Unis et en Europe occidentale où les jeunes de ce millénaire larguent la religion en grand nombre.” En Israël, “les jeunes juifs vont à shul deux fois plus que leurs parents et grands-parents, tandis qu’aux Etats-Unis et en Europe c’est l’inverse qui est vrai.” En d’autres termes, “Israël devient plus juive, du moins à l’heure actuelle”.

Ces résultats indiquent qu’Israël s’écarte de la sagesse. Le sionisme a promis de moderniser et de civiliser les juifs au moyen du “retour à la terre promise”, mais l’état juif a réalisé exactement l’inverse. Alors qu’Israël s’est transformée en un ghetto obscurantiste et oppresseur entouré d’énormes murs de béton, c’est en fait les jeunes juifs de la diaspora qui creusent ce ghetto et le renforcent.

 

13 Réponses vers “Résistance au colonialisme: La Fin de Sion (Gilad Atzmon)”

  1. Excellent GA et comme d’hab et en plus d’être un jazzman de génie…

    https://lemuslimpost.com/nouvel-an-juif-presence-emmanuel-macron-interroge.html

    Transhu1er n’a pas manqué et là encore dans le symbole à monter d’un cran…

  2. […] Traduit de l’anglais par Résistance 71 […]

  3. Tenez, en le relayant j’ai rajouté les PDF ad hoc et connexes que j’ai réalisés ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/08/lart-de-ne-pas-etre-gouverne-par-james-c-scott-en-version-pdf-gratuite/

    Et surtout fait référence à ce texte de Zénon : L’après-Histoire ou la révolution par le don réciproque et universel ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/lapreshistoirezenonpdf.pdf

    Et je le cite : « Ces 3 religions ont pour proposition commune de célébrer l’Unité, la grandeur et la toute-puissance du Principe éternel à l’origine de la Création et de la Vie. En ce sens, l’enseignement des prophètes se trouve en résonance avec des traditions comme le Taoïsme, le Bouddhisme ou avec le message d’Hermès. On pourrait en somme dire que chacune se suffit d’elle-même. Pourtant leur coexistence ne cesse d’entretenir la discorde entre les croyants.

    Leur antagonisme apparent résulte en réalité du fait que chacune loue un Dieu unique et universel, mais que toutes prétendent paradoxalement réserver le salut à leur seule communauté. Or, il n’est par définition pas d’Unité exclusive. Je ferais ainsi poser la question fondamentale par Ponce Pilate : « Quid es veritas ? ». Et lui répondrais par la bouche du grand poète Djallal-âd-din-Rûmi : « La Vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s’est brisé. Chacun en ramasse un fragment, et dit que toute la vérité s’y trouve. »

    Il précisait même et déjà : « Peu importent finalement les noms ou les antériorités. Il est cependant intéressant de constater que les 3 dogmes aient systématiquement tenté d’effacer toute trace de leurs ascendances. Car l’origine de ce dont il est ici question et que j’appellerais notre Dualisme ne remonte pas au Judaïsme, puisque celui-ci s’est largement inspiré des doctrines et rituels pratiqués à Sumer, en Perse, et du temps de la grande Babylone, notamment au cours de la diaspora du milieu du cinquième siècle avant Jésus-Christ. C’est il y a environ 6 mille ans dans cette région du Monde qu’ont été fondées, sur la base de cette particularité mentale initialement d’ordre individuel, les premières structures sociales hiérarchisées telles que celles que nous connaissons. Les plus anciens écrits retrouvés datent de cette époque et ce lieu précis, considérés comme le berceau de notre civilisation.
    =*=
    C’est d’ailleurs pour cela que ce texte de Zénon, m’est revenu en mémoire avec le PDF de JCS = L’Art de ne pas être gouverné, mais surtout avec le second « Contre le grain » et également avec celui de MS = La Nature humaine, une illusion occidentale.

    Nous avançons ainsi, en synchronicité…
    Jo

  4. Bernardo1871 Says:

    voilà, il est content le Atzmon? il a réussi son coup! maintenant c’est un citoyen de l’entité sioniste, primé dans les arts et la culture, ici le théâtre, qui ose dire tout haut *ce qui est*, et qui va, lui aussi, quitter la Palestine-Occupée!

    il peut être fier de lui le Atzmon! 🙂

    en réalité, itay tiran ne connait même pas Atzmon, mais c’est un bon signe.

    (bien mieux que le chien de garde du sionisme qu’était uri avnery..
    https://arretsurinfo.ch/nous-sommes-bien-mieux-sans-le-sionisme-allege-duri-avnery/ )

    Coup d’éclat. Acteur, scénariste et metteur en scène multi-récompensé, l’Israélien Itay Tiran annonce quitter son pays et fustige la dérive « fasciste » du régime de Tel Aviv.

    http://www.panamza.com/170918-itay-tiran-racisme-sionisme/

    • Atzmon dit avec ses mots son ressenti de ce qui est. Chacun mène sa barque si le metteur en scène s’exile, c’est bien. L’exil volontaire met bien des choses en perspective… 😉

  5. Donc si j’ai bien compris, on accuse ceux qui ne croient pas à la théorie de Darwin et ceux qui ne croient pas que le chimpanzé et l’homme ont un ancêtre communs, d’être des sionistes?
    Il fait un peu du fourre tout là. Darwin ne vaut pas mieux que Dieu, ce nazi qui appartenait à la société royale britannique eugéniste.

  6. citation du texte ci dessus:
    « Darwin n’a pas fait son Aliya

    Le sondage suggère qu’Israël est séparée géographiquement et culturellement: “85% des Jérusalémites croient en dieu, comparé à seulement 44% à Tel Aviv et dans la région centrale. Seulement un quart des juifs israéliens observent le Shabbat, mais 66% le maintiennent à Jérusalem comparé à seulement 15% à Tel Aviv ou Haïfa. 37% ne croient pas que les humains et les primates ont un ancêtre commun, résultat troublant, mais à Jérusalem les anti-darwiniens jouissent d’une majorité absolue à 81% tandis qu’à Tel Aviv ils sont une minorité à “seulement” 27%.” »
    https://resistance71.wordpress.com/2018/09/17/resistance-au-colonialisme-la-fin-de-sion-gilad-atzmon/#comments

    On dirait qu’il cherche à cherche à faire dire que anti Darwin= sioniste.

    Les palestiniens sont anti darwins aussi, alors ils sont sionistes aussi ?

    85% des palestiniens sont croyants
    https://en.wikipedia.org/wiki/Islam_in_Palestine

    et Ahed Tamimi, elle même croit en Dieu (voir sa mère voilée photo)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Ahed_Tamimi

    On sait que le Royaume Uni distribue ses médailles Darwin à ceux qui aident à promouvoir Darwin
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9daille_Darwin

    Le prince william est-il venu en Israel pour résoudre le conflit en convertissant tout le monde au darwinisme?

    Un prêtre de l’église d’Angleterre soutient la théorie de l’évolution et veut qu’on l’enseigne dès l’âge de 5 ans
     » Teach five-year-olds Darwin’s theory of evolution, says Professor Richard Darwkins
    Michael Reiss, Professor of Science Education at the Institute of Education, and Church of England Priest, backed Professor Dawkins’s calls
    He told the newspaper: ‘What we need is a curriculum with big themes, and in biology the biggest theme there is is evolution.’
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-2032485/Teach-year-olds-Darwins-theory-evolution-says-Professor-Richard-Dawkins.html

    vu que nos anglais sionistes apprennent la théorie de Darwin dans leurs manuels scolaires.Voilà comment Jérusalem deviendra capitale du NVO.
    Tout le monde converti au darwinisme, et on aura la paix mondiale.
    Allelouia

    Le Royaume Uni supprime déjà les fonds aux écoles alternatives qui refusent d’enseigner la théorie d’évolution de Darwin
    https://www.bbc.co.uk/news/education-20547195

    Le Royaume Uni veut enseigner la théorie de Darwin dès l’âge de 5 ans, le cher média daylimail UK est chargé de relayer cet appel au darwinisme
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-2032485/Teach-year-olds-Darwins-theory-evolution-says-Professor-Richard-Dawkins.html

    Le journal Guardian veut qu’on enseigne la théorie de Darwin au primaire « Introduce primary pupils to the life and work of Darwin  »
    https://www.theguardian.com/teacher-network/teacher-blog/2014/feb/10/how-to-teach-darwin-theory-evolution

    N’oublions pas que c’est le Royaume Uni qui est à l’origine de la création d’Israel.

    Le Royaume Uni fait un big data d’ADN de 100 000 citoyens britanniques pour créer un génome artificiel avec l’aide d’entreprises américaines, israéliennes, etc…
    https://www.reuters.com/article/us-genomics-berg/u-s-biotech-to-apply-artificial-intelligence-to-uk-genome-study-idUSKCN0RU09Z20150930

    Le Royaume Uni veut créer un humain artificiel à 100% pour 2036
    https://www.fanaticalfuturist.com/2016/11/scientists-lay-out-their-plans-to-build-a-synthetic-human-genome-by-2036/

    Une université hébreux de Jérusalem fait des recherches sur les données d’ADN de ses citoyens pour reproduire le génome humain et créer un humain artificiel
    https://worldisraelnews.com/watch-breakthrough-israeli-scientists-complete-human-genome-map/

    Monsanto achète l’entreprise israélienne d’abeilles génétiquement modifiés
    https://www.israel21c.org/monsanto-acquires-israeli-beeologics/

    Monsanto utilise la technologie israélienne pour produire des OGM
    http://www.thetower.org/4429-monsanto-using-israeli-technology-to-feed-the-world/

    Syngenta utilise la technologie israélienne pour produire des OGM
    https://www.timesofisrael.com/syngenta-to-expand-use-of-nrgene-crops-software/

    Monsanto, Syngenta et une entreprise israélienne créent un accord pour créer de la nourriture artificielle à partir d’un ordinateur qui fait la copie de génome
    https://www.timesofisrael.com/israels-nrgene-announces-accords-with-monsanto-illumina/

    Et donc toutes les multinationales OGM sont sur la terre d’Israhell ce qui prouvent qu’Israel n’est pas déiste.
    Car les déistes n’oseraient jamais toucher ou modifier quoique ce soit « de création divine ».

    Google est un chef du projet transhumaniste Singularity (singularité en français) qui consiste à mettre le cerveau de l’homme dans un ordinateur pour lui assurer l’immortalité
    https://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/immortalite-jusqu-ou-ira-la-technologie_2481919.html

    Les transhumanistes considèrent que le judaisme est facile à transhumaniser, car le messie des juifs sera un homme, et donc les transhumanistes vont se charger de créer un transhumaniste messie pour les juifs à Jérusalem: »Singularity (mouvement transhumaniste) more closely resembles the Jewish version, in which the Messianic era is purely earthly, a much-improved political situation, with people living their lives in a material Utopia (des transhumanistes ayant le cerveau téléchargé sur ordinateur) , not transfigured into a spiritual existence. »http://hplusmagazine.com/2011/08/18/beyond-otaku-transhumanism-and-judaism/

    Les transhumanistes défendent les israéliens et félicitent les israéliens pour leur contribution au transhumanisme mondial; »well-known Transhumanists shows that the Jewish people has contributed disproportionately towards this effort to improve humanity’s future.  » http://hplusmagazine.com/2011/08/18/beyond-otaku-transhumanism-and-judaism/ donc les transhumanistes et les israéliens créent ensemble une religion transhumanisé sioniste;Les transhumanistes israéliens préparent leur scénario de la fin des temps pour introduire leur messie transhumaniste futur roi du NVO transhumaniste:
    « The Singularity (un mouvement transhumaniste) is a modern apocalyptic transhumaniste, the End of Days: the looming threat of world-destroying nanobots, or an superintelligent machine as world-devouring demon-god. Along with that, the Singularity offers the promise of a Messianic Transition Guide to lead us to utopia (un transhumaniste sauveur), with a Singleton AI (une intelligence artificielle créée par le mouvement transhumaniste) as benevolent god-figure–or ( ce transhumaniste sauveur avec intelligence artficielle aura le rôle de Dieu en Israel), as Eliezer Yudkowsky (transhumaniste sioniste) has put it, an entity greater than any god ever imagined. »( un transhumaniste avec intelligence artificielle régnera et il sera encore plus grand que Dieu et tout le monde se prosternera devant lui);
    http://hplusmagazine.com/2011/08/18/beyond-otaku-transhumanism-and-judaism/

    « Theodor Herzl (un transhumaniste sioniste célèbre qui avait imaginé la conception du drapeau d’Israel) likewise offered a technophilic and universalistic solution to the age-old problem of anti-Semitic persecution
    (le transhumanisme sera utilisé pour combattre tous les antisionistes en Israel et ailleurs)
    http://hplusmagazine.com/2011/08/18/beyond-otaku-transhumanism-and-judaism/

    La connection secrète entre le judaisme sioniste et le transhumanisme:
    « I have traced several lines of connection between Judaism and Transhumanism: The rise of apocalyptic, with a focus on a material rather than an other-worldly Utopia; the outsized contribution of Jews to Transhumanism; and the role of the state of Israel in benefiting humanity through technological progress. »
    http://hplusmagazine.com/2011/08/18/beyond-otaku-transhumanism-and-judaism/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.