Le muselage progressif de la pensée critique, amérindienne et autre…

“La véritable libération, le processus d’humanisation, n’est pas un autre dépôt [cognitif] à introduire en l’Homme. La libération est une praxis: la réflexion et l’action des hommes et des femmes sur leur monde afin de le transformer. […] Glorifier la démocratie et réduire les gens au silence est une farce ; discourir sur l’humanisme et nier les personnes et les peuples est un mensonge.
Toute investigation thématique qui approfondit la conscience historique est ainsi véritablement éducative, aussi toute éducation authentique recherche la pensée.”
~ Paolo Freire, “La pédagogie des opprimés”, 1970 ~

“Regardez bien ce qui se passe ici, parce que quand ils en auront fini avec nous… Ce sera votre tour.”
~ Femme mohawk membre du conseil des anciens de Kahnawake s’adressant aux badauds blancs venus aux nouvelles lors de la crise d’Oka, 1990 ~

“Je ne veux pas être ‘civilisé’, je veux être libéré.”
~ Russell Means ~

 


Résistance au terrorisme depuis 1492 !

 

Le muselage progressif de la pensée critique amérindienne… entr’autre

 

Résistance 71

 

1er septembre 2018

 

Nous pensons devoir exprimer notre point de vue sur ce qu’il se passe dans les médias au sujet de la voix dissidente et organique des penseurs/acteurs des peuples amérindiens, du moins de celle s’élevant en Amérique du Nord.

Il n’y a pas encore si longtemps. certaines plateformes comme Indian Country Today Media Network (ICTMN), pourtant bien prône à diffuser la voix domestiquée de la contestation contrôlée par le système colonial en place, laissait s’exprimer des voix radicalement dissidente et hautement instructives comme celles de Steven Newcomb et Peter d’Errico, Roxanne Dunbar-Ortiz et Dina Gilio-Whitaker, ne serait-ce que par souci de gagner en crédibilité et en audience éclectique. Ces penseurs trouvaient aussi une bonne plateforme de diffusion, ainsi tout le monde y gagnait.

Cela ne pouvait bien entendu pas durer…

Il y a environ deux ans, ICTMN annonce avoir des “problèmes financiers” et ne plus pouvoir continuer. Ils maintinrent le site sporadiquement ; quelques mois plus tard, une association iroquoise affirme reprendre le flambeau. ICTMN revampé publie de nouveau mais soit en purgeant les voix radicales, soit celles-ci ne voulant plus utiliser ce média comme plateforme de diffusion pour des raisons vraisemblablement politiques.

Aujourd’hui ICTMN a fermé son ancien site internet et en a rouvert  un autre “Indian Country Today” sous le nom d’url de “newsmaven”. Alors, là, on touche le fond. Lorsqu’on fouille un peu le site on y trouve ceci:

“Maven is a coalition of Mavens operating on a shared digital publishing, advertising and distribution platform, under a single media brand. Based in Seattle, Maven is publicly traded under the ticker symbol MVEN.

Maven (noun | ma·ven | ˈmā-vən): A professional, authentic authority, evangelist and recognized community leader for a specific topic, cause or organization.”

Résumons l’affaire succintement: ICTMN a été racheté par des culs-bénis évangélistes, les mêmes qui contribuèrent à l’ethnocide et génocide des nations natives nord-américaines. Une clique de frapadingues du missel ultra-conservateurs, proches des mouvements les plus racistes et dont le noyau dur est au centre du contrôle de l’armée américaine et de la CIA.

Pas étonnant donc que Newcomb et d’Errico n’y publient plus rien.

Les deux intéressés bien que possédant leur propre site internet indépendant, ne publient plus rien depuis des mois. Ceci est troublant.

Nos lecteurs savent que nous avons extensivement traduit les écrits de Newcomb et d’Errico dont les analyses sont essentielles pour bien comprendre que nous ne vivons aucunement dans un monde “post-colonial” comme la doxa oligarchique veut perpétuellement nous le faire croire.

D’un autre côté, nos lecteurs savent que nous avons aussi traduit un bon nombre de textes du professeur Taiaiake Alfred de l’université de Victoria en Colombie Britannique. Nous avons bien des raisons de penser que le professeur Alfred a été victime de chantage et que sa carrière universitaire a été menacée. Après avoir été très vocal, avoir diffusé sa vision d’une voie de résurgence indigène pour les nations autochtones en tant que membre de la nation Mohawk, il commença à participer à des conférences internationales qui reçurent une très bonne audience. Son (excellente) idée était de relier les mouvements indigènes à travers les continents, d’éliminer la barrière géographique pour que puisse se coordonner une résurgence indigène planétaire contre le colonialisme occidental hégémonique transcontinental.
Sa conférence, très bien reçue et diffusée à l’université de Melbourne en décembre 2013, fut sans doute le déclencheur d’une campagne contre lui, car il commença alors à prendre contact avec les mouvements de résurgence aborigène d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Lors de cetre conférence il présenta une version physique du Wampum Deux Rangées et en exposa le concept qui fut très bien reçu.

Le professeur Alfred continue d’enseigner et de développer ses programmes théoriques et pratiques mais est rentré dans le rang en tant que porte-voix de la résurgence indigène. Pourquoi donc ? A t’il été menacé ? Possible… Probable…

Plus récemment, nous avons noté la diminution tant en quantité qu’en qualité des publications de Mohawk Nation News dont nous avons été les traducteurs très réguliers depuis de nombreuses années. Ceci peut-être dû à des problèmes internes, mais aussi à des pressions externes, voire les deux. Nous ne pouvons le dire avec certitude. Là encore la voix faiblit…

Comme vous l’avez compris, il semble qu’une campagne assez effective de mise au silence des voix radicales amérindiennes soit en cours, ce qui explique aussi pourquoi nous n’avons pas beaucoup traduit ni publié dans ce registre depuis quelques temps.

Ceci n’est en rien dû à une baisse d’intérêt, mais au résultat d’une campagne de muselage débutée il y a quelques années déjà et qui croît en intensité au fil du temps, car l’oligarchie est terrifiée à la simple idée que les peuples autochtones opprimés s’allient aux peuples colons eux-même opprimés pour éradiquer le fléau du colonialisme dont la structure tentaculaire s’est mise en place depuis la fin du XVème siècle, ce qu’ont démontré Alfred, d’Errico et Newcomb au fil de leurs recherches. En ce sens, nous l’avions déjà dit en mai 2013 et ne le répèterons jamais assez: “Nous sommes tous des colonisés !” Tout n’est qu’une question de degré et de perspective. Pompez l’écran de fumée et comprenez la cruelle réalité de l’oppression structurée et institutionnalisée qui nous affecte toutes et tous, nous la merdasse des 99,9% des peuples de cette planète que l’oligarchie veut en grande partie éliminer pour mieux contrôler le reste réduit en esclavage perpétuel.

Il est bien évident que les activistes des nations autochtones et leurs alliés continuent  fort heureusement la lutte quotidienne de terrain sur tous les fronts des projets d’oléoducs et de gazoducs coloniaux devant traverser leurs territoires, ainsi que pour tout ce qui est lié à la terre et la souveraineté. Cet aspect est bien couvert fort heureusement dans les médias alternatifs spécialisés dans le domaine, parfois trop… ignorant ou minimisant les fondamentaux anthropologico-historiques de la situation actuelle, qui est une situation induite, forcée et dont il est important de comprendre les origines et les rouages pour pouvoir y mettre fin. Ce n’est pas avec les « conseils de bandes ou de tribus » issus des lois coloniales, faisant élire des « chefs », contre-maîtres du pouvoir pour mieux exploiter sous couvert de « démocratie », que les choses changeront pour le mieux.

Ce que nous déplorons et voulons mettre au grand jour ici, est la campagne incessante, qui prouve avoir un certain succès du moins temporaire, de réduire au silence les voix de la pensée radicale amérindienne analysant en profondeur les tenants et aboutissants de toute cette affaire coloniale, qui n’est en aucun cas du domaine du passé et qui est toujours bien présente et opprimante aujourd’hui en 2018.

Par extension, la campagne  pour réduire au silence TOUTE voix dissidente profondément radicale, bat son plein et la récente croissance de la censure sur la toile, censure qui ira en s’accentuant jusqu’au point de rupture, ne peut nous contredire.

Nous sommes de plein-pied dans une période charnière qu’il nous (les peuples) faudra bien aborder si nous voulons sortir de l’impasse politico-sociale dans laquelle nous avons été menés depuis quelques milliers d’années contre notre gré, puis par défaut. Rien n’est inéluctable, nous ne faisons que subir des phénomènes induits, forcés, anti-naturels, dont nous devons nous débarrasser pour pouvoir mettre en place la société de remplacement émancipée, la société des sociétés dont nous trouvons des éléments fragmentaires au sein des sociétés ancestrales des peuples natifs de tous les continents, dont nous ne pouvons plus ignorer les enseignements, tout en y ajoutant l’élément clef faisant défaut: la compréhension et la mise en pratique de la complémentarité en remplacement des antagonismes, condition sine qua non pour fouler enfin le chemin de l’harmonie sociale organique telle que la Nature l’a fait pour nous.


Génocide au nom du Christ !

“Le radical n’est jamais un subjectiviste. La subjectivité et l’objectivité se rejoignent dans une unité dialectique produisant la connaissance, en solidarité avec l’action et vice versa…” nous disait le grand pédagogue brésilien Paolo Freire en 1970 que nous citons par ailleurs en exergue de ce billet.

Sacrifier l’action au profit de la seule réflexion n’est que verbalisme, tandis que sacrifier la réflexion au profit de l’action n’est qu’un activisme le plus souvent stérile, qui “brasse du vent”.  Embrassons la complémentarité et lâchons prise de l’antagonisme. Dans une société organique, il n’y a plus l’épaisseur d’un cheveu entre la réflexion et l’action. On entre dans le domaine du flot, celui de la Nature.

Newcomb, d’Errico, Means, Alfred, Kahentineta et bien d’autres, nous ont mis sur cette voie. Devenons enfin la vie que nous sommes sensés vivre.

Toute la tradition européenne, marxisme inclus, a conspiré pour défier l’ordre naturel des choses. La terre-mère a été abusée, les pouvoirs ont été abusés et tout ceci ne peut plus durer longtemps. Aucune théorie ne peut altérer ce simple fait. Notre terre-mère va riposter, l’environnement va riposter et les abuseurs seront éliminés. Les choses fonctionnent en boucle, et reviennent là où elles ont commencé. C’est ça la révolution.
~ Russell Means ~

= = =

Lectures complémentaires:

“La pédagogie des opprimés”, Paolo Freire, 1970

Note de R71: Initialement, ce livre fut publié en France dans la collection La découverte chez Maspero en 1982. Bien entendu, ce livre n’a pas été réédité en France et ne peut être trouvé que d’occasion ou en bibliothèque. Sa subversivité radicale en a fait le paria de l’establishment et un des livres cultes des penseurs critiques et ce à juste titre des deux côtés de la barrière.

En anglais, il est publié chez Penguins Books, qui est l’équivalent Folio si on veut, c’est à dire en édition de masse pour moins de 12 euros. Le livre, depuis 1970 et de multiples rééditions en portugais, espagnol et anglais, approche le million d’exemplaires vendus dans le monde… Mais n’est plus disponible en France, est-ce bien surprenant ?..

Nous avons en projet d’en faire la traduction complète et de le publier gratuitement. 

A suivre…

Mouvement pour la répudiation de la Doctrine Chrétienne de la Découverte

Nous sommes tous des colonisés !

Manifeste pour la Société des Sociétés

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

La_voie_Lakota_et_Crazy_Horse

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

si-vous-avez-oublie-le-nom-des-nuages-vous-avez-oublie-votre-chemin

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

 

17 Réponses to “Le muselage progressif de la pensée critique, amérindienne et autre…”

  1. Conférence du professeur Taiaiake Alfred, université de Melbourne décembre 2013:

  2. Une nouvelle chaîne très intéressante…

    Nier que Dieu…son fils…ou autre existent et rejeter les religions est un droit…
    Mais occulter l’occulte n’est pas raisonnable…
    C’est sur ces idéologies que ce système repose…et avance…

    Les gens selon vous finiront par se réveiller et finiront par rejeter les religions…
    Mais pourront-ils rejeter cette face occulte dans lequel nous baignons tous et dont la plupart n’a pas connaissance…?

    La chaîne…
    https://www.youtube.com/channel/UCAyKkx7rjXke8qSoUmAdrxw

    Dénoncer les horreurs du christianisme envers le peuples amérindiens ne suffit pas…

    • non il faut faire tomber le christianisme, dénoncer ses horreurs historiques fait partie du processus, pour ce faire il faut remonter à l’origine, à l’insanité du dogme et plus loin, remonter à l’origine de l’État, outil de contrôle de la division et du maintien du pouvoir hors du corps social, aidé des grands prêtres et chefs guerriers s’étant alors appropriés le pouvoir.
      C’est effectivement une chaîne évènementielle dont il faut remonter les maillons pour détruire le point d’ancrage. 😉

      • Faites tomber le christianisme…
        Et nous serons…peuples européens…
        Les nouveaux amérindiens…
        Dans le mauvais sens du terme…
        C’est à dire…dans le sens de l’abattoir…

        • parce que le christianisme est le gardien de l’horreur coloniale ?… Disons qu’il fait partie de l’affaire mais il n’est pas le seul, il n’en est qu’un élément, en tant que religion dominatrice. Quand cette supercherie tombera, la supercherie de l’État et de l’institution de la division tomberont également et seront dans le même temps remplacées par les associations libres confédérées dans lesquelles vivront et progresseront ensemble les humains, hors des fadaises religieuses, obscurantistes et diminutives de la pensée humaine.
          Abolir les fadaises religieuses en s’en émancipant, libèrera la planète à tout jamais !
          Ceci dit, ce n’est pas le seul tenant, ce n’en est qu’une partie.
          Notre billet ne traite pas de la religion per se comme tu l’as remarqué, mais de la censure de la pensée critique, de cette pensée qui analyse et cherche des solutions aux problèmes induits qui nous ont été imposés par la force depuis bien trop longtemps.
          Nous allons publier deux traductions (partielles mais substantielles) de bouquins très bientôt qui en diront plus long sur le processus. La religion n’est qu’une partie de la fange qui nous est imposée.
          Elle n’est pas notre propos dans ce billet, même si intrinsèquement elle est en filigrane par la force des choses historiques. L’affaire est aussi plus complexe, car au bout du compte, ce n’est pas la croyance en elle-même qui est fondamentalement le problème, mais son imposition aux autres et son utilisation comme filtre élitiste pour déterminer et institutionnaliser les concepts de « peuple élu », de « civilisés » et de « barbares/païens », de la relation dominant/dominé qui ouvre les portes de toutes les ignominies.
          En cela nous te rejoignons pour dire qu’un détournement s’est opéré et que le christianisme, d’une croyance simple et innocente a été détourné pour en faire cette ignominie planétaire du pillage et du massacre organisés et institutionnalisés. En clair, c’est vraiment aux chrétiens croyants de balayer leur pas de porte pour retrouver une pratique simple et tolérante qui arrête de mettre le feu aux gens qui ne pensent pas comme eux, entr’autres joyeusetés offertes. Nos avons eu cette discussion il y a quelque temps et nous étions arrivés à une sorte de statu quo raisonnable. Nous avions mentionné Tolstoï également comme exemple de ce que pourrait être une pratique chrétienne tolétante et non prosélyte.
          Le christianisme et ses 2 acolytes des religions « monothéistes » sont des dégénérescences de ce qui pourrait et devrait demeurer un mysticisme ou un questionnement spirituel simple et beau.
          Ce n’est pas le cas et il faut combattre ces fléaux destructeur de l’humanité. 😉

    • @8parabellum8 = C’est bien parce que cela ne suffit pas, que je dénonce pour ma part la pédophilie dans l’Éducation Nationale, et précisément en appui de cette vidéo de L’Heure De Se Réveiller le fait que le champ de prédation des pédophiles (ici dans les Églises, mais également des personnalités de la politique, des membres de gouvernements et des chefs d’entreprise, des magistrats et hauts-fonctionnaires de la police) dépasse le cadre initial mis en œuvre avec les indigènes/autochtones aux USA/Canada/Australie/Nouvelle-Zélande…

      Et on peut faire le lien avec les Pensionnats pour Indiens, puisque les témoignages des « survivants » y dénonçaient déjà Club, ou Cercle qui venaient se fournir pour leur pratique pédosataniste comme le précise cette vidéo, qui va effectivement très loin, car on y comprend que n’importe qui pouvait devenir pédophile, il n’y a qu’à se rappeler l’affaire Outreau, en France, Dutroux en Belgique (Dossier fr.Sott.nett – Affaire Dutroux : 30 témoins morts) et plus récemment les dernières affaires de pédophilie dans l’Éducation Nationale, qui pratique la même loi du silence pour étouffer et camoufler autant qu’elle peut cette horreur tragique qui détruit la vie des innocents ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/08/20/enieme-scandale-des-pretres-pedophiles-le-pape-se-dit/

      Et cette vidéo (que je suis venue mettre ici-même) démontre bien, pour le moins, que le Plan vient d’être réactivé, en France, par Macron de Rothschild, lui-même, afin d’imposer ces mêmes principes, rompus, utilisés par les Églises, comme nous venons de le voir, mais aussi par les Clubs et Cercles, à tous les enfants, dès le plus jeune âge, soit l’école maternelle, pour les formater afin qu’ils acceptent sans broncher ces pratiques, comme nouvelle norme.

      Quand aussi bien R71 ou moi avançons que tout est lié, ça marche dans les 2 sens, non ?

      Pour ma part, je prétends qu’il est absolument impossible de croire sur parole (le Pape, le Vatican et tous religieux) et je précise, à l’attention des CROYANTS de TOUS POILS qu’on peut admettre que, pour le moins, les messages originels de paix, d’amour, de tolérance qu’auraient pu prononcer, à l’exemple de Jésus de Nazareth, mais bien avant cela, les hommes et les femmes (comme au Japon) en tous lieux et en tout temps, furent totalement dévoyés par les hommes en jupe (les papes) qui ont prétendu qu’ « Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu. » (Jean 1, 1) PDF en lien, pour assoir les fondements du christianisme puis par les hommes, tout court…

      C’est nous, les peuples, la cible !

      Jo

  3. Et dans un autre domaine, Ezzat aussi n’a plus rien publié depuis décembre 2017 et son ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/12/10/non-m-trump-jerusalem-nest-pas-la-capitale-de-lisrael-biblique-par-le-dr-ashraf-ezzat/ alors qu’il m’avait assurée avoir quelque chose sur le gaz…

    Je me permets de rajouter à vos lectures complémentaires cet article de juin 2017 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/06/08/voix-anticoloniales-autochtones-des-ameriques-au-21eme-siecle-par-r71/

    Car il prouve qu’en amplifiant, tous, les voix autochtones autochtones de tous les continents nous mettons en adéquation notre action et notre réflexion, puisque notre modeste objectif et idée première a toujours été, il me semble, de connecter les énergies, les électrons libres, pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres et par delà l’espace et le temps…

    Nous avons pu comprendre à lire les Natifs de tous les continents, hier comme aujourd’hui, que ;

    UNION + ORGANISATION = ACTION Directe Efficace

    Et ça s’est vu, et donc la censure est montée d’un cran partout et pour tous…

    Contournons-là et coordonnons-nous hors GAFAM, hors d’atteinte, hors de leur portée = Hors État et ses institutions…
    Jo

    • c’est l’idée, décentralisation à outrance, action et dissémination locale, associations libres se confédérant etc, etc…

      • Tout à fait, éteignons la lumière du N.O.M. et dans le même temps, allumons nos petites flammes intérieures partout… Et à chaque qu’ils nous éteignent, rallumons-nous.

        Kahwatsire = Pour que tous nos feux soient connectés (mot Kanienkeha/Mohawk)

  4. […] Car dans le même temps, on a pu constater, les uns et les autres, pour les traduire et/ou les relayer chacun dans son style, du muselage progressif de la pensée critique amérindienne et autre… […]

  5. De la censure des médias alternatifs…
    …Au muselage progressif de la pensée critique, amérindienne, et autre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/01/de-la-censure-des-medias-alternatifs/

    J’ai mis en perspective vos deux analyses et mêle ma réflexion à la vôtre puisque nous avons le même sentiment, je crois, que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout et aux côtés des peules autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre ; La majorité n’étant pas à convaincre, la solution à 10 voire 15% de la population mondiale existe aussi organisons la résistance dans le réel et surtout pas sur les rézosociaux…

    Jo

  6. Bonjour pourriez vous reprendre cette vidéo concernant le 11/09 sur votre site ?

    http://triangle.eklablog.com/le-11-septembre-une-superproduction-hollywoodienne-a127552994

    Des screens ont été rajouté ici

    https://canularisme.wordpress.com/2018/08/30/11-09-toutes-les-images-diffusees-en-live-etaient-fausses-ne-manquez-pas-le-film-september-clues-en-vostfr/

    J’ai vu très peu de sites reprendre le film « September clues », c’est vraiment dommage.

    Bien à vous

    Thibault

  7. Un leader autrichien d’extrême droite soutient Israël sur la reconnaissance de Jérusalem
    https://fr.timesofisrael.com/un-leader-autrichien-dextreme-droite-soutient-israel-sur-la-reconnaissance-de-jerusalem/

    Facebook accusé de soutenir l’extrême droite britannique
    https://actu.meilleurmobile.com/facebook-accuse-de-soutenir-lextreme-droite-britannique_179977

    Facebook : une enquête accablante révèle que les modérateurs ont pour ordre de protéger les groupes d’extrême droite:
    Ce dernier s’aperçoit que certaines pages et groupes appartenant à des groupes activistes d’extrême droite sont protégés par ce qu’ils nomment « shielded review ou examen protégé». En général ce dispositif est réservé à certains organismes (médias, gouvernements…), il permet de ne pas supprimer des pages importantes sur le réseau social. Seul Facebook a la possibilité de le faire.http://www.lelibrepenseur.org/facebook-une-enquete-accablante-revele-que-les-moderateurs-ont-pour-ordre-de-proteger-les-groupes-dextreme-droite/

    • rien de surprenant là-dedans. Zuckerberg est au mieux un sayan au pire un agent du Mossad, tout ce qui soutient Israël et sa politique génocidaire est protégé. L’alliance à l’extrême droite du capital est évidente, l’entité sioniste soutient et arme le régime néo-nazi de Kiev par exemple où BHL a aussi été se pavaner… Mais bien entendu, le régime de Kiev n’est pas antisémite cela va de soi, car « c’est bon pour Israël »…
      La supercherie est si grosse que bien peu la voit… et comme disait l’autre: « plus c’est gros et mieux ça passe ! » 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.