France terrorisme d’état, guerre impérialiste en Syrie: La Macronie à la botte va t’en guerre

Notre dossier « Syrie guerre du gaz »

 

Macron qualifie de “funeste” le maintien du président syrien au pouvoir

 

Press TV

 

27 août 2018

 

url de l’article: 

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/08/27/572385/Discours-de-Macron-devant-les-ambassadeurs-franais

 

Il y a quelque chose de malsain dans le discours du président français prononcé devant les ambassadeurs de France en poste à l’étranger : Emmanuel Macron prépare l’opinion française à l’entrée en guerre de la France en Syrie, ce qui risque de placer la France et le peuple français, jamais consulté sur des dossiers de défense nationale face à la Russie et à l’Iran. La première frappe tripartite USA/France/Grande-Bretagne contre le territoire syrien en avril dernier a été un fiasco, la frappe à venir ne devrait pas l’être. D’où le discours du président américaniste de la France qui met en garde contre un possible massacre à Idlib.

Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré aujourd’hui, lors de sa rencontre avec les ambassadeurs français à l’étranger, que « le maintien de Bachar Assad en Syrie serait une erreur funeste ». Adepte de « dans le même temps », il a aussitôt ajouté que la solution en Syrie est « politique » mais elle implique de « renfoncer » la pression sur le gouvernement syrien. Le président est allé même jusqu’à « attendre beaucoup de la Russie et de la Turquie ».

Ainsi, deux mois après avoir dit que la destitution de Bachar Assad n’était pas une condition préalable à la participation de la France dans les discussions sur la Syrie, le président français, dont le suivisme envers les États-Unis et le président français opère un virage de 180 pourcent, exigeant la tête du président légitime syrien. Et le président d’ajouter : »Il n’appartient pas à la France de désigner les futurs dirigeants de la Syrie (…) mais c’est notre devoir et notre intérêt de nous assurer que le peuple syrien sera bien en situation de le faire ».

 » Ces deux mots « devoir » et « intérêt » sonnent faux dans la bouche du président français qui revendique très clairement le droit d’imposer au peuple syrien un cadre dans lequel il devra faire son choix. La question est la suivante : le peuple français est-il d’accord avec le bellicisme de son président?, s’interroge l’analyste des questions internationale, Mahdi Mohammadi.

Mais le casus belli français n’en est pas resté là :

«Quand le régime syrien a bombardé sa population avec des armes chimiques, nous avons frappé plusieurs de ses installations dans la nuit du 13 au 14 avril dernier avec nos alliés britannique et américain, et nous continuerons à agir ainsi en cas d’utilisation avérée de ces armes», a menacé Macron.

En effet, cette frappe qui a eu lieu dans la nuit du 13 au 14 avril s’est avérée un fiasco total mais la France l’a revendiquée haut et fort.

Le bombardement a été mené au prétexte d’une opération visant à éliminer les armes chimiques présumées de l’État syrien, suite à l’attaque chimique qui aurait été perpétrée le 7 avril à Douma, près de Damas, selon les pays occidentaux. Cette accusation a été démentie à l’épreuve des faits après que des supposées victimes eurent reconnu avoir été recrutées pour « mettre en scène une attaque chimique » devant les caméras.

Que fait donc la France? 

Pour la deuxième fois en l’espace de moins d’un an, la « Macronie » s’aligne sur la politique belliciste des États-Unis sans que la France ait le moindre intérêt à en tirer. En avril, les États-Unis n’avaient pas encore décidé de se retirer de l’accord nucléaire iranien et de décréter des sanctions extraterritoriales contre l’Europe en général et contre la France en particulier. C’est pourtant le cas, désormais, et on se demande pourquoi Emmanuel Macron s’obstine à suivre la ligne tracée par Washington en Syrie. En avril, il n’y avait pas encore des taxes douaniers sur l’aluminium et l’acier européen. Mais aujourd’hui ces textes existent bel et bien et font souffrir la France. La France se tire-t-elle dans ses pattes en voulant attaquer la Syrie? le oui l’emporte largement sur le non, ajoute l’analyste.

En juin dernier, le Président français avait pourtant déclaré qu’il ne faisait plus de la destitution d’Assad une condition préalable à la participation de la France dans les discussions sur la Syrie. Le chef d’État français avait alors précisé que le président syrien était un ennemi du peuple syrien, mais pas de la France, expliquant que la priorité de Paris était un engagement total à combattre les groupes terroristes.

L’analyste iranien estime que le virage français en Syrie est directement lié au récent voyage du conseiller pour la sécurité US, John Bolton à Tel-Aviv et des accords passés avec les Israéliens :  » La France de Macron a dit à plus d’une reprise se sentir engagée par les intérêts d’Israël. L’attaque euro-américaine à venir contre la Syrie est en partie destinée à récompenser la défaite israélienne au sud de la Syrie. La France s’en mêle puisqu’elle est fortement influencée par les lobbystes israéliens « .

Publicités

7 Réponses to “France terrorisme d’état, guerre impérialiste en Syrie: La Macronie à la botte va t’en guerre”

  1. Macron provoque aussi des guerres en France:

    Macron responsable de 41% des disputes familiales
    http://www.ladn.eu/nouveaux-usages/etude-marketing/les-francais-pensent-que-les-medias-privilegient-la-polemique-au-debat/

    Imagine un peu le repas de famille : le bachelier refusé par #Parcoursup, l’oncle abusivement licencié qui découvre le plafonnement des indemnités prud’homales, la cousine qui bosse à l’hôpital en burnout et l’aïeule qui va se faire sucrer sa pension de réversion…

    Oui, c’est vraiment un Malbrough s’en va-t-en guerre

    Macron a besoin du fric pour sa guerre en Syrie, dans il pioche dans les impôts des citoyens, et ruine les hôpitaux, ruine les universités, etc…

    Cela va être tout privatisé, car tout l’argent public part pour la conquête du Moyen Orient.

    • conquête qui elle est privée parce que les entreprises qu se sucrent grave sur les ressources ce sont les Exxon-Mobil, Halliburton et consorts, utilisations fonds publics pour la guerre et privatisation totale du butin… tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (oligarchique)

  2. ouais mais les français sont des moutons. Ils se battent entre eux au lieu de changer de système.
    Il y a aussi les autres continents qui sont bourrés de base militaire française. Macron ne veut pas perdre son empire africain surtouthttp://www.lelibrepenseur.org/restitution-des-biens-des-colons-et-retour-des-harkis-quand-paris-fait-pression-sur-alger/

  3. La guerre de 100 ans continue entre l’Angleterre et la France. Où est passé Jeanne d’Arc? Mmmddddrrrr

    Des altercations en mer entre pêcheurs de coquilles Saint-Jacques français et britanniques

    Des altercations se sont produites ce mardi matin en Manche entre pêcheurs français et britanniques, les premiers ayant cherché à faire fuir les seconds d’un gisement de coquilles Saint-Jacques que les Français tentent de préserver, selon des sources françaises concordantes.
    La préfecture maritime qui a envoyé un bateau sur place a relevé « des altercations entre des pêcheurs français et des pêcheurs britanniques » mais pas de blessés. « Nous avons estimé à 35 le nombre de bateaux français et 5 le nombre de bateaux britanniques », a indiqué le lieutenant de vaisseau Ingrid Parot, de la préfecture de la Manche et de la mer du Nord.
    « Jets de pierre »
    « Les Français sont allés au contact des Britanniques pour les empêcher de travailler. Ils se sont frictionnés. Il y aurait eu des jets de pierre mais sans blessé ni casse. Les Français auraient presque encerclé les Britannniques » qui ont ensuite quitté la zone, a indiqué Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches de Normandie.
    https://www.bfmtv.com/police-justice/des-altercations-en-mer-entre-pecheurs-de-coquilles-saint-jacques-francais-et-britanniques-1513099.html

  4. Bernardo1871 Says:

    il y a déjà eu des menaces d’entrée en guerre directe par les oxydentaux en septembre-octobre 2016, avant les élections présidentielles nord-américaines et avant la libération d’Alep par l’Armée Arabe Syrienne et ses alliés.

    résultat? niet.

    il y a eu de sérieux bruits de 3e guerre mondiale dans les 9, 10, 11, 12 avril 2018.
    résultat? niet.

    les missiles fronssais, parait-il, n’ont en réalité même pas été tirés, pour cause d’intervention électronique Russe! 🙂

    sans parler de la possible désobéissance du pilote de chasse, revenu à la base aérienne avec tous ses poissons volants moins le carburant. pilote mis aux arrêts, d’après Strategika51! aucune preuve, on en aura jamais, la confirmation n’arriverait pas avant longtemps..

    l’usurpateur fait le cake en fronsse, rien de plus. cela fait plaisir à tous les propagandistes d’alqaeda en Syrie qui se mettent à espérer d’une intervention nord-américaine pour détruire la Syrie de BacharLeChimique.

    • Avant une attaque bidon se produisait et ça mettait une semaine à sortir le pot aux roses, puis une attaque bidon se produisent de nouveau et le pot aux roses manipulateur était exposé en moins de 24h… Maintenant, le pot aux roses se dévoilent AVANT une attaque false flag pour l’empêcher ainsi que l’escalade derrière… Mieux.
      Ou alors, tout ça est bidon et les Russes jouent le jeu de l’occident pour maintenir la stratégie de la tension et vendre plus d’armes, c’est aussi une possibilité… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.