Google, technologie et espionage en règle…


Boycott !…

 

“Plus de données informatiques, plus de bénéfices”, Google trace votre location même lorsque vous lui demandez de ne pas le faire

 

RT

 

13 août 2018

 

url de l’article original:

https://www.rt.com/usa/435855-google-tracking-location-permission/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Si vous avez jamais suspecté que Google surveille tout ce que vous faites même lorsque vous lui dites explicitement que vous ne le voulez pas, une nouvelle enquête a confirmé vos suspicions en prouvant juste que c’est la réalité.

Une enquête menée par Associated Press (AP) a trouvé que Google enregistre en fait toutes les données de géolocalisation des utilisateurs d’Androïd et d’iPhone même lorsque ceux-ci ont choisi l’option de sécuriser leurs données et de passer en mode confidentiel afin d’empêcher l’entreprise de le faire.

Google continue d’affirmer que si vous fermez “l’historique de localisation” sur votre appareil, la compagnie ne sera pas capable de stocker vos informations sur votre navigation. L’entreprise l’affirme sur sa page “support”, que vous pouvez fermer la Location History à tout moment et qu’une fois fermée, “les endroits où vous allez ne sont plus enregistrés”.

Mais ceci n’est pas vrai, nous dit le rapport d’AP, parce que certaines apps de Google continuent d’enregistrer des données géolocalisatrices même lorsque l’option est fermée sur votre appareil et ce sans aucunement demander la permission de le faire.

Quelques exemples donnés par AP incluent l’app de Google Maps qui prend des captures d’écran de votre localisation dès que vous l’ouvrez et même durant des recherches sur le net n’ayant rien à voir avec l’endroit où vous vous trouvez comme par exemple si vous tapez “biscuits au chocolat”, ceci donne et enregistre votre exacte position à ce moment là avec les données de latitude et de longitude et sauvegarde la donnée sur votre “compte Google”.

AP a enquêté sur ce sujet après qu’un chercheur de l’université de Berkeley Californie, K. Shankari a écrit sur son blog que son appareil Android lui avait demandé d’évaluer des achats faits récemment chez Kohl alors même que son Location History était fermée

Jonathan Meyer, informaticien de l’université de Princeton, a dit à l’AP que les mises en garde de Google concernant la confidentialité devraient être bien plus claires. “Si vous autorisez les utilisateurs à fermer ce qu’on appelle la Location History, alors tous les endroits où vous maintenez cette application doivent être fermés également.” a t’il dit “Ceci semble être une attitude cohérente.

Quoi qu’il en soit, Google dit qu’ils ont été suffisamment clairs. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré que celle-ci donne d’amples explications des plus claires possibles sur tous les outils Google que les gens utilisent et qui peuvent enregistrer leur géolocalisation.

Pour empêcher Google d’enregistrer et de sauvegarder les données de géolocalisation de tous ces outils, l’entreprise dit que les utilisateurs peuvent fermer le système appelé “Web and App Activity”, mais comme ce système est allumé par défaut, bien des gens ignorent même son existence et assument que lorsqu’ils ferment leur “Location History” ceci prendra effet sur toutes les applications, ce qui n’est pas le cas.

Les utilisateurs peuvent manuellement effacer les marqueurs de géolocalisation, mais chacune doit être sélectionnée manuellement puis être effacée une par une, à moins que vous ne vouliez tout effacer, cela rend l’opération fastidieuse et prend beaucoup de temps.

Google offre une explication moins confuse sur le comment fonctionne son système de stockage de donnée de géolocalisation mais seulement dans une fenêtre qui apparaît si vous sélectionnez “pause” “Location History” sur votre compte Google, là il y est dit que quelques données de localisation peuvent toujours être conservées en tant qu’activité des autres applications Google.

Peter Lenz, un ancien de l’analyse géospatiale pour l’entreprise de technologie de la publicité Distillery a dit que l’obsession de Google était de tracer la géolocation des utilisateurs afin de générer toujours plus de revenus par les publicités (ciblées). “Ils construisent l’information publicitaire de données collectées”, dit-il. “Ainsi, plus de données veut dire plus de bénéfices”.

Les conclusions de l’enquête d’AP ont été confirmées par des chercheurs en science informatique de l’université de Princeton.

Publicités

13 Réponses to “Google, technologie et espionage en règle…”

  1. Je l’ai mis en section commentaires de mon dernier billet sur le sujet, qui appelle clairement à refuser les Assistants Personnels = Alexa ou Ok Gogole et l’illustration que j’ai choisie est la citation de Coluche, je vous la mets, plus bas.

    Mais cela m’a surtout remis en mémoire un article de juin 2016, par lequel, déjà on pouvait se douter de ce qu’il allait nous arriver sur le coin de la tronche : Radars : et maintenant, Big Brother dans vos voitures

    Grâce à une Assemblée Nationale au taquet, on n’arrêtera pas si facilement la marche du progrès ! Et si le progrès signifie des avancées significatives en matière de flicage permanent de la population, tant mieux ! Après tout, nous sommes en état d’urgence et c’est le moment où jamais de sortir les radars pour pister les citoyens partout où ils sont, non ?
    Tenez, c’est en analyse dans ce petit billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/08/demain-est-en-nous/

    La source est H16free.

    Donc Boycott total en disant NON déjà, car il y a rien qui leur fasse plus peur…

  2. google agenda 21 Says:

    Un américain a écrit cet article en 2014:

    « La politique d’Agenda 21 appelle à une augmentation spectaculaire de l’urbanisation et à la sortie des zones rurales des populations autochtones vers des micro-appartements densément peuplés et contrôlés par des technocrates capables de contrôler chaque aspect de la vie. Une fois terminé, ce mode de vie sera un enfer sur terre

    Dans la première partiehttp://www.thecommonsenseshow.com/2013/06/18/the-chinese-version-of-agenda-21-and-why-the-us-should-care/ (article censuré par le NVO), j’ai décrit en détail comment le gouvernement chinois, sous la direction de sociétés mondiales comme Goldman Sachs, instaure une délocalisation massive de sa population rurale vers les villes. Au moment où une arme à feu a été lancée, l’armée chinoise expulse chaque mois un million d’agriculteurs chinois de leurs foyers ruraux et les force à se réfugier dans les grandes villes fantômes smart cities dont la Chine a dépensé près de 3 milliards de dollars.

    Le gouvernement chinois, Hank Paulson
    (Hank Paulson déclare que la route de la soie va permettre de réplique le modèle de l’agenda 21 smart grid de la Chine au monde entier)https://www.basilinna.com/insights/basilinnas-president-for-china-joins-hank-paulson-at-tsinghua-to-speak-on-br et d’autres mondialistes conseillers économiques auprès du gouvernement chinois prétendent à tort que la relocalisation massive des agriculteurs chinois est nécessaire pour alimenter l’économie chinoise. Pourtant, il n’y a pas d’emplois disponibles pour ces agriculteurs chinois lorsqu’ils arrivent dans les villes fantômes. L’industrie forte et la nécessité de pourvoir les postes sont ce qui a attiré les Américains dans les villes pendant notre révolution industrielle, et non l’inverse, comme le prétendent les mondialistes en Chine. Ce que nous voyons en Chine est le début de la mise en œuvre de l’Agenda 21, création de mégapoles massives complétées par des micro-appartements empilés.

    Comme en Chine, Aux USA, il existe un complot résolu pour chasser les agriculteurs américains de leurs terres et les placer dans les zones urbaines; ce complot d’urbanisation des agriculteurs a commencé il y a près de deux décennies et prend actuellement de l’ampleur. Les méthodes américaine et chinoise de dépeuplement des zones rurales sont différentes, mais l’effet net est exactement le même. Pouvez-vous imaginer si l’armée américaine, comme cela se passe en Chine, relocalise de force les agriculteurs américains dans les zones urbaines sous la menace de la violence de l’armée? Les États-Unis seraient témoins d’une flambée de violence si elles utilisaient les méthodes militaires chinoises pour chasser les américains des campagnes et les forcer d’entrer dans les villes intelligentes. Donc Contrairement aux agriculteurs chinois qui sont forcés par des armes à feu des militaires chinois d’être expulsés de leurs terres, Les agriculteurs américains sont expulsés de leurs terres par les forces du marché (taxes sur les terres) créées par une politique gouvernementale secrète. (en France, on peut constater aussi que les taxes sur les terres augmentent pour chasser les agriculteurs vers les villes)

    Lorsque les deux pays parviendront à dépeupler les zones rurales de leurs pays respectifs, seules les exploitations agricoles subventionnées par le gouvernement resteront. Les communautés locales et leurs citoyens individuels perdront le contrôle total de toute nourriture, ce qui est une prescription pour une catastrophe.
    Je vais déterminer quoi et combien vous pouvez boire – Maire Bloomberg
    Si vous vous demandez pourquoi le maire de New York Bloomberg et Michelle Obama ont essayé de contrôler la taille des sodas, la quantité de sel que l’on peut utiliser et dicte ce que les enfants vont manger à midi, la réponse est qu’ils conditionnent le public américain. que le gouvernement contrôle tous les apports alimentaires. Les raisons de ces nouveaux contrôles sur l’alimentation deviendront douloureusement claires après la lecture des paragraphes suivants

    Vol rural aux États-Unis

    Je sais que cela va choquer beaucoup de lecteurs de cet article, car ils n’ont pas appris ces événements de la part de FOX ou de CNN. En réalité, le processus d’orientation des États-Unis vers une urbanisation complète de type Agenda 21 a déjà commencé et a commencé il ya près de 20 ans. En 1994, les États-Unis sont devenus des participants officiels à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui était un accord commercial «libéralisé» entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Dans le cadre de l’ALENA, les revenus des agriculteurs des trois pays ont chuté et des millions de petits agriculteurs ont perdu leurs terres, tandis que les entreprises agroalimentaires (à savoir les grandes exploitations agricoles subventionnées par le gouvernement) ont réalisé des bénéfices énormes.Le premier effet notable de l’ALENA est qu’il a immédiatement mis en faillite plus de trois millions d’agriculteurs dans le nord du Mexique et que ce groupe est devenu l’avant-garde de millions de Mexicains entrés illégalement aux États-Unis à la recherche d’un travail de subsistance.

    Dépopulation des zones rurales en endettant les fermiers par les banques

    Le deuxième impact dramatique de l’ALENA réside dans le fait qu’il a eu des conséquences catastrophiques pour les agriculteurs américains, un nombre record de petits agriculteurs ayant perdu leurs exploitations et ayant fait l’objet d’une saisie alors que les exploitations agricoles subventionnées par le gouvernement ont prospéré. Depuis l’ALENA, la croissance annuelle moyenne du déficit commercial des États-Unis a été supérieure de 45%. Depuis l’entrée en vigueur de l’ALENA, environ 170 000 petites exploitations familiales ont fait faillite, ce qui représente une baisse de 21% des exploitations familiales aux États-Unis.

    Les 21% des petits agriculteurs américains qui ont fait faillite depuis l’avènement de l’ALENA représentent un pourcentage plus élevé d’agriculteurs américains déplacés vers les villes comme ce qui se passe avec la réinstallation forcée d’agriculteurs chinois dans les villes intelligentes fantômes. Et qu’advient-il des petits agriculteurs américains qui ont perdu leur gagne-pain? Ils travaillent soit sur des fermes d’entreprise de leurs anciens concurrents, soit dans des zones urbaines à la recherche d’un emploi.

    américains fermiers: la mort par milles pressions du gouvernement
    Si ce n’est pas l’APE qui met en œuvre sa réglementation Action 21 sur les zones humides avec des conséquences dévastatrices sur les agriculteurs, c’est la FDA qui harcèle les agriculteurs pour poursuivre des industries agricoles traditionnelles comme l’industrie du lait cru. Le Congrès prépare de nouvelles attaques contre l’agriculteur américain alors que j’écris ces mots. Même les agriculteurs Amish ont ressenti les foudres du gouvernement fédéral. En moyenne, les Américains sont arrêtés pour avoir simplement cultivé leur propre nourriture.

    Qu’il s’agisse de la Chine ou des États-Unis, les politiques d’urbanisation d’Action 21 ont pour but de rassembler les peuples dans des zones urbaines denses pour des raisons de contrôle; et la principale méthode de contrôle consiste à contrôler la production alimentaire.

    Le gouvernement américain prend le contrôle de tous les aliments

    Le gouvernement chinois travaille à contrôler toutes les denrées alimentaires afin de contrôler les populations. De plus en plus, l’ALENA offre au gouvernement américain les mêmes capacités. Par conséquent, le troisième impact draconien de l’ALENA est qu’il a mené à des accords de libre-échange encore plus néfastes, ce qui a entraîné une perte de contrôle pour les communautés locales par rapport à leur propre approvisionnement alimentaire.

    Sous-tendant l’Organisation mondiale du commerce, la Zone de libre-échange des Amériques (ALEA) et l’Accord de libre-échange centraméricain, la philosophie veut que tous les aliments (céréales, viande, fruits et légumes de base) soient exclusivement destinés à l’exportation internationale. . Il s’agit d’un changement radical par rapport à la pratique traditionnelle selon laquelle chaque pays produisait la majorité de la nourriture dont ses citoyens avaient besoin sur les petites exploitations locales et ne vendait que certains produits qui ne pouvaient pas être cultivés avec succès localement. Si quelqu’un se demande où cela va, il suffit de regarder en Afrique pour trouver la réponse. La première grande vague de mondialisation de l’ALENA dans le secteur de l’agriculture a eu lieu en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Les entreprises mondiales ont forcé les agriculteurs locaux à abandonner la production alimentaire locale et cultures de luxe de café, de sucre, de bananes et de cacao pour l’exportation vers les pays colonisateurs

    La leçon ici est que si le gouvernement contrôle la nourriture, le gouvernement contrôle les gens.La NSSM 200 a formellement posé la question suivante: « La nourriture serait-elle considérée comme un instrument du pouvoir national? …
    L’ALENA n’était que le bombardement d’artillerie contre le fermier américain et le dépeuplement ultime des zones rurales. La mort du fermier américain viendra en fin de compte aux mains de l’OE 13603 et je crois que cela sera pleinement mis en œuvre lorsque Obama proclamera la loi martiale. Mettez cette carte dans votre GPS, elle vous dira où vous ne pourrez plus aller. Pensez-vous que vous et votre famille êtes réellement à l’abri des ravages du dépeuplement des zones rurales par le chantage économique ? Réfléchissez encore! https://truth11.com/2014/01/10/the-forced-depopulation-of-americas-rural-areas/

  3. le site de location de voitures de super U victime d’un piratage de données
    https://www.bfmtv.com/tech/le-site-de-location-de-voitures-de-super-u-victime-d-un-piratage-de-donnees-1513054.html

    Qui a piraté les données? Google? Apple? Facebook? La NASA? U lui-même qui a vendu les données? on parie?

  4. Il n’y a pas que Google qui surveille tout ce que l’on fait. Presque tous les sites nous traquent avec des cookies pour nous suivre.
    Même les sites alternatifs s’y mettent. Tiens, j’ai essayé de lire alter info par proxy, mais cela n’a pas marché. Apparemment, Alter Info veut absolument qu’on tombe sur leurs pubs qui leur font gagner du fric en même temps qu’ils glanent des informations sur adresse, grâce aux cookies contenus dans les pubs pop.
    Bizarre jusqu’à avant hier, on pouvait aller sur alter info sur proxy, mais maintenant, on ne peut plus. Que se passe-t-il? Alter info trouve suspect que des gens veulent lire en anonyme? Il ne veut surtout pas que des gens vivent sans être surveillés? Il veut absolument savoir quels articles nous lisons, et combien de temps on passe à lire chaque article?
    Voilà ce que c’est que les sites altermondialistes pro russes pro chine, ils sont pour le big brother, même s’ils prétendent le contraire en dénonçant le big brother USA et acceptent quelques articles anarchistes

  5. bon, finalement j’ai réussi. Mais j’ai l’impression qu’ils n’aiment pas qu’on utilise le proxy trop souvent. intéressant de tester si un site est big brother ou pas.

  6. limites du proxy: tu ne peux pas chercher un article avec le moteur de recherche du site alter info avec proxy, et tu ne peux pas non plus envoyer un article avec proxy. Pourtant, il leur suffit de mettre des articles à la poubelle si cela ne leur plait pas. Et ils le font si souvent quand cela dénonce les travers de la Chine. j’ai pas pu leur faire publier l’article de La Chine sur les shuar en équateur par exemple.

  7. des voitures volantes pour espionner les habitants et leur larguer des bombes à la tête.
    Bientôt avec les drônes et les voitures volantes, les oiseaux ne pourront plus habiter le ciel. Que vont-ils devenir avec ce ciel envahi par Big Brother?
    https://japantoday.com/category/tech/when-cars-fly-japan-wants-airborne-vehicles-to-take-off

    En plus les voitures seront intelligentes, n’importe qui peut les hacker à distance, et bom, une voiture venant du ciel te tombe sur la tête. dire qu’une multinationale française Safran veut préparer à cela…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.