Information et Nouvel Ordre Mondial: Wikileaks, Assange, Mueller et la Russie… (VT)


Cybersécurité, propagande et N.O.M

 

Renseignement, Wikileaks, Mueller et la Russie

 

Gordon Duff (Veterans Today)

 

14 juillet 2018

 

url de l’article:

https://www.veteranstoday.com/2018/07/14/intel-drop-wikileaks-mueller-and-russia/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

VT a reconnu Wikileaks en 2009 comme étant un organe du renseignement israélien. Nous sommes remontés à l’origine de l’entrainement israélien d’Assange, ainsi que d’autres personnes dans le monde faux des médias qui ont séjourné en Israël pour suivre un entrainement approprié. Pour Assange tout a commencé avec le TOR Project, portail pour les pornographes et les réseaux de traffic pédophiles.

Assange est la clef. Sans la Russie blanchissant ses hacks au travers de Wikileaks ou du moins une partie d’entre eux, il y aurait eu des centaines de membres du parti républicain (GOP) et de ses candidats qui auraient été exposés comme criminels pour avoir reçu en toute connaissance de cause, des informations volées et auraient été complices de crimes cybernétiques, de conspiration et plus encore.

Assange a couvert environ les 2/3 de ces gens.

Wikileaks est une “blanchisserie” pour deux choses principales: l’une est la véritable info qu’Israël et les agents de la GRU (d’après-nous) contrôlés par les services israéliens en Russie ont effectivement hacké pour cibler les ennemis collectifs des oligarques sépharades qu’ils servent, ces “chefs kapos” sous les cartels Kuhn-Loeb-Rockefeller-Rothschild-Warburg-Schiff-Bush, qui remontent aux temps moyen-âgeux de Venise et de Gêne.

Ces noms qui résonnent allemand ou hollandais furent empruntés aux XVIIème et XVIIIème siècles lorsque les banksters, virés d’Espagne et de Grande-Bretagne, prirent possession du Saint Empire Romain et de la Ligue Hanséatique.

Ah mais je digresse, revenons à Wikileaks ou à un autre clone du Mossad: “Anonymous”. Celui-là est sorti de la route. C’était juste une mascarade, avec des masques rigolos et tout le toutim. Si on lit de fait les actes de mise en accusation de Mueller sur les 12/13 agents russes, vous pouvez constater comment il est facile pour pour les organisations de cybersécurité de résoudre des problèmes. Mueller a été capable de pénétrer le système de la GRU à Moscou, d’avoir accès à leurs archives de recherche, il a hacké leurs téléphones, il a tout pris. Quiconque lit ce que Mueller a sur eux devrait avoir peur.

Alors pourquoi personne n’a t’il regardé de près Wikileaks et Anonymous ? Ces organisations pourraient être démantelées en quelques minutes. Mieux, regardons Assange. Il n’est soumis à aucune enquête officielle mis à part cette “affaire” suédoise, ce pauvre homo Assange accusé d’avoir violé deux suédoises qui auraient tout aussi bien lui mettre une danse.

Quiconque a déjà été en Suède ou sait comme se passe les choses là-bas dans le “monde du rendez-vous amoureux”, trouve l’histoire d’Assange risible. Trump a été accusé de choses mille fois pires et elles ont toutes été résolues par des pots-de-vin ou des menaces et vous venez me dire que les sponsors très publics d’Assange de la famille Rothschild, l’ayant hébergé pendant des années avant même qu’il ne se retrouve soi-disant caché, ne peuvent pas se payer, lui payer un avocat bon marché ? Quel est le tarif habituel pour faire taire quelqu’un qui a été violé lors d’un rendez-vous par un mignon ? Peut-être devriez-vous demander à Trump ?…

Qu’est-ce que fait d’autre Assange, lorsqu’il ne saute pas d’une propriété à l’autre de ses sponsors, comme il l’a fait de manière si publique avant de soi-disant finir dans l’ambassade d’Équateur à Londres ? (Notez bien que ce pays est facilement tourmenté par les potes des grosses banques d’Assange, ses potes bien publics des grosses banques, si vous ne savez pas cela alors c’est que vous n’avez pas bien fait attention au déroulement des choses…)

Rappelez-vous toujours une chose: Assange est une grande partie de la couverture mise en place pour les attentats du 11 septembre, un énorme ennemi de la Syrie, de l’Irak, du Pakistan, de l’Iran et qui n’a jamais fuité un mot de travers contre non seulement Israël mais aussi contre des nations ou sources ne pipant mot contre Israël. Alors qu’Israël est le de facto trou du cul du monde, être impliqué dans la “fuite d’info” ou la “liberté de la presse” et ne rien dire contre Israël est un peu vendre la mèche.

Regardez, observez les organisations médiatiques qui relaient les informations de Wikileaks ou prennent la défense d’Assange. Ce sont toutes des agents israéliens.

Regardons à deux fois l’une des opérations de Wikileaks.

Stratfor est située à Austin, Texas et apprend-on partage beaucoup avec InfoWars (NdT: d’Alex Jones, lui aussi basé à Austin, tiens, tiens…), une autre organisation que nos reconnaissons être au service du renseignement israélien. Il y a de véritables organisations privées de sécurité qui opèrent dans le monde, j’ai quelque expérience en ce domaine. En plus du renseignement humain, elles opèrent aussi les satellites autour de la Terre et d’autres plateformes de surveillance ; elles sont profondément en parallèle des opérations de la NSA. Je suis plus que simplement familier avec ces choses.

Quoi qu’il en soit, Stratfor n’est pas si robuste. En fait ils ont été débusqués à plusieurs reprises pour n’avoir pas été si substantiels que cela, jusqu’à ce qu’ils soient “hackés” par Wikileaks/Anonymous.

L’info “hackée” de chez eux devient soudainement “information de première importance”, d’après nos sources, tout a été fabriqué pour embarrasser ou endommager toute menace perçus à l’élite dirigeante d’Israël.

Voilà ce qu’est le “blanchiment” de renseignement

Dans des cas comme cette élection truquée de 2016 (NdT: celle de Trump), maintenant prouvée pour ceux qui savent lire un acte légal d’accusation, Wikileaks fut utilisé pour fournir des informations à la presse sous contrôle israélien afin d’intimider les enquêteurs.

Une fois que le nom de la franchise Wikileaks est mentionné, ainsi que le mythe Assange, alors les petites chéries des médias se mettent en branle.

Ce qui est particulièrement étrange au sujet de Wikileaks est qu’il n’y a jamais vraiment eu de “groupe de hackers” réunis sous l’étiquette Wikileaks, mais aussi que personne en faisant partie n’a jamais été soumis à aucune enquête que ce soit et encore moins inculpé de quoi que ce soit (NdT: Manning étant un cas à part, il fallait se débarrasser de quelqu’un de gênant, de plus il était un informateur et pas membre de Wikileaks per se)

Assange n’est pas recherché aux Etats-Unis, il n’a pas non plus été le sujet d’une mise en accusation secrète, rapportée par… attendez un peu… par InfoWars. Le ministère de la justice américain a confirmé qu’InfoWars avait inventé cet mise en accusation et que Wikileaks n’est en rien recherché, en fait Wikileaks est un organe clef des opérations de contrôle d’Israël sur la presse et les médias américains.

Nous commençons ici parce que sans exposer Wikileaks comme une opération d’espionnage gérée par des gouvernements, une affirmation qui avait été faite par Zbigniew Brzezinski il y a bien longtemps, Mueller n’atteindra jamais les véritables coupables. (NdT: est-ce le but de Mueller ?…)

Mais alors, à qui faire confiance ? Devons nous croire Mueller (NdT: Robert Mueller ex patron du FBI et maintenant conseiller spécial du ministère de la justice US pour la supervision de l’enquête du piratage de données du DNC) simplement parce que les journaux et toute la pourriture humaine siégeant au congrès des Etats-Unis nous dit qu’il est en mission pour abattre Trump ?

Est-ce que tout cela est aussi faux ? Nous attendons.

Ensuite nous avons toutes ces longues années de Poutine léchant le cul de Netanyahou et le laissant bombarder la Syrie à volonté alors que la Russie pourrait y mettre fin en quelques secondes. Comme si personne ne le remarquait…

MAJ du 17 juillet 2018 par R71: Après la rencontre Trump-Poutine d’Helsinki, Trump déclare: « Poutine est un fan de Bibi [Netanyahou], il l’a toujours beaucoup soutenu… »]

C’est une des choses qui donne aux mises en accusation de la Russie par Mueller un petit parfum de vérité. Retournons en Grande-Bretagne durant les années Bush, quand l’organisation de Rupert Murdoch le magnat de la presse, qui fait façade pour Wikileaks et bien sûr gère Fox News / Hannity et la machine de propagande que beaucoup disent gérer Trump, fut cité dans le scandale des “écoutes téléphoniques”. Pourquoi ceci ne fut-il pas appelé “écoutes illégales” ? Il faut bien comprendre que ce furent les lignes téléphoniques des antennes spéciales de Grande-Bretagne du MI6 (renseignement extérieur) et MI5 (contre-espionnage) ainsi que des dégénérés de la famille royale qui furent sur écoute, “hackées” et enregistrées.

Derrière tout cela se trouvait l’énorme réseau pédophile qui gère et dirige la Grande-Bretagne. Tout fut fait pour étouffer les enquêtes sur le modèle d’affaire d’israël, chantage et menace et de son contrôle constricteur sur la Grande-Bretagne.

Là encore, ils jettent aux chiens le moribond Lord Janner et l’autre pédophile de Jimmy Savile.

= = =

Notre dossier sur Wikileaks

Notre dossier sur Julian Assange

En décembre 2010 nous publiions cet article « Media et propagande: l’énigme Wikileaks » ou  nous nous demandions déjà (il y a 8 ans..9 si Wikileaks était bien ce qu’il prétendait être…

Publicités

27 Réponses to “Information et Nouvel Ordre Mondial: Wikileaks, Assange, Mueller et la Russie… (VT)”

  1. Que penser de cet article de John Pilger qui défent « son ami » Julian Assage ► https://www.legrandsoir.info/ramenez-julian-assange-a-la-maison.html

    • Deux possibilités:
      1- Pilger est dupe et pédale involontairement pour ceux qui opèrent et contrôlent Assange…
      2- Pilger n’est pas dupe et fait lui-même partie de la dissidence contrôlée, après tout sa carrière lui a sans aucun doute acheté une grande crédibilité…

      Notre cœur penche pour 1, notre raison pour 2… 😉
      dur, dur… 😉

      • Oui, comme vous dites, dur, dur…
        Nous avions déjà eu une idée de son changement de position, l’an dernier, lorsqu’il a affirmé qu’il était d’accord avec ceux qui voulaient destituer Trump, pour mettre Killary à sa place. Affirmant même qu’on pouvait voter Killary, en se pinçant le nez !
        J’ai lu votre article de 2010 sur wikileaks et JA = Excellent !
        Et cela rend effectivement encore plus dur, le fait qu’un Pilger tient une position inverse, notamment au regard de son documentaire « La guerre invisible », bien que son propos, avec Turner notamment était questionnant qd même… Comme quoi…

  2. Fake News et opérations du renseignement impérialiste, reportage d’octobre 2016 du toujours excellent et pertinent Kurt Nimmo (Newsbud et ex-InfoWars, Nimmo est parti d’InfoWars après des années de service et il en sait long sur son fonctionnement…)

  3. Kremlin' bot Says:

    oui, enfin, Veterans Today défendent l’histoire de l’implication de la Russie dans les élections présidentielle nord-américaines de 2016!

    https://www.veteranstoday.com/2018/07/13/breaking-12-russian-indicted-by-mueller-senate-findings-agree-election-rigged/

    cela fait longtemps qu’ils défendent cette histoire, qui n’a aucun fondement, il n’y a aucune preuve, donc à quoi jouent-ils?

    faut pas se moquer du monde! c’est prouvé que les données du parti démocrate ont été transférées sur une clé usb et non pas téléchargés par des hackers du Kremlin.

    comment Veterans Today peut détester plus TheDonald que killary? incompréhensible. donc qu’est-ce qu’il y a derrière ce choix d’attaquer TheDonald et d’épargner killary et tous ses alliés, dont les néocons de l’époque bush junior 2001-2009!

    pour assange, il est considéré comme un héros mais traite ceux qui dénoncent l’opération sous faux drapeau du 11 septembre comme des *conspirationnistes*.

    et c’est également faux que wikileaks n’ait jamais publié quoi que ce soit sur l’entité sioniste, seulement c’est dérisoire face aux crimes des sionistes ; sur la Syrie, wikileaks a quand même diffusé des emails de clinton mais là encore c’est assez léger et pas de nature à changer l’opinion: c’est justement bien joué dans l’hypothèse où wikileaks est bien une opération israélienne.

    comme la controverse des Pentagon Papers des années 1960-1970..

    vous dites que ‘robert mueller ex patron du FBI et maintenant conseiller spécial de Trump’ mais il n’a jamais été conseiller spécial de trump, c’est l’agent, la catin d’une faction de l’État profond nord-américain: il a couvert l’affaire BCCI dans les années 1980, le false flag du 11 septembre 2001.

    https://digwithin.net/2018/04/08/muellers-history/

    que les libtards et anti-trump aient adopté ce type comme leur héros, leur seul espoir pour ne pas avoir à supporter TheDonald jusqu’en 2021 en dit long sur.. non, ce sont les même qui ont voté pour killary en 2016! 🙂

    et alors l’imbroglio rothschild – assange c’est in-croyable:
    rothschild est membre de la Round Table, la Round Table a créé Bilderberg et la Trilatérale, donc les membres du Round Table dominent ceux du Bilderberg et de la Trilatérale, brzezinski est l’un des agents du nouvel ordre mondial,
    il n’y a donc aucune chance que brzezinski n’adopte une position anti-israélienne!

    élection volée maintenant prouvée pour ceux qui savent lire un acte légal d’accusation: c’est faux. dans le fond des choses, c’est vrai? c’est faux? là, c’est faux, aucune preuve, il ne risque pas d’y en avoir, comme pour alqaeda et le 11 septembre!

    • Assange est un protégé Soros, et de la clique milliardaire. Soros est présenté comme « rival » de la cabale habituelle mais tous ces gens ont des intérêts convergents et œuvrent pour le même but: Le Nouvel Ordre Mondial, seuls les moyens et alliances diffèrent quelque peu. Dans ses interviews Brzezinski faisait fortement allusion à l’entité sioniste sans bien sûr jamais la nommer, c’état une guéguerre de services ou plutôt de branches de services de renseignement. Mueller est une des ordures qui sert ses maîtres, si Trump était l’homme providence il aurait déjà commencé à « nettoyer le marécage » comme il l’avait promis lors de sa campagne. Au lieu de ça il ne fait que changer l’eau. Ce qui est normal puisqu’il n’est qu’une marionnette qui a des centaines d’ascenseurs à renvoyer. C’est une marionnette, comme les autres point barre.
      A la charge de Duff, il avait stupidement défendu la harpie Killary lors de la campagne, grosse erreur. Grosse erreur de défendre qui que ce soit dans ce système mortifère, mais lui aussi remplit sa fonction au sein de ce système. Ce sont des étatistes qui prennent position, et à VT ils pédalent pour le parti démocrate, ce qui est bien triste. Ce sont des gens qui ont sous le coude le type d’info qui, une fois exposées, mettraient fin au système, mais ce sont tous des étatistes convaincus, des idéalistes qui pensent qu’une réforme avec les bonnes personnes au pouvoir changeraient tout. Utopie quand tu nous tiens hein ?…Il y a toujours à boire et à manger dans ce genre d’article. On est d’accord avec toi sur le manque de preuves pour incriminer les Russes, mais Duff a raison sur Poutine et Netanyahu. Alors enjeux géostratégiques ? certes, mais les Russes laissent trop de mou à l’entité sioniste… Poutine est un agent du N.O.M mais il veut que ça se passe différemment. La banque centrale russe est inféodée, la guerre entre l’Iran étant devenue quasiment impossible, la fonction de Poutine (toujours en contact avec Kissinger ne l’oublions pas…) est de la rendre dépendante d’une relation avec la Russie et donc de la contrôler par la bande. L’hostilité frontale de l’empire et de l’entité sioniste a par conséquence le renforcements des liens russo-iraniens, la situation syrienne y aidant également. La question devient: que se passera t’il dans l’après Poutine ?
      Ceci prouve une fois de plus qu’il n’y a rien à tirer de ce système qui arrive au bout du bout du banc. Il n’y a pas de solutions en son sein et ne peut y en avoir !
      Il est grand temps que bien plus de monde comprenne et agisse en conséquence. 😉
      Por revenir au fond de l’article, Assange n’a jamais été bien clair sur les urines et Wikileaks est plus que probablement une opération de « limited hangout » comme ils disent en anglais, ce qu’avait déjà exposé il y a des années des gens comme Webster Tarpley et Wayne Madsen.
      Pour résumé, on est d’accord avec VT sur Assange et Wikileaks, pas d’accord sur l’implication des Russes dans le trucage des élections, pas d’accord sur l’orientation politique de VT qui devrait se détacher et entrer en totale neutralité, dès lors il constaterait de manière évidente en lâchant prise, que la seule solution viable est la société des sociétés.
      Tout le reste n’est que futiles gesticulations et pisser dans un violon ! 😉

    • P.S: juste, Mueller n’est pas conseiller DE Trump mais conseiller spécial du ministère de la justice sur l’affaire en cours et la supervision de l’enquête.

  4. […] Information et Nouvel Ordre Mondial : Wikileaks, Assange, Mueller et la Russie… (VT) […]

  5. Kremlin' bot Says:

    parait que c’est impossible d’avoir transféré les données à 50megaoctets / seconde via l’Internet, mais que c’est tout à fait possible par une clé usb (2.0 à voire, 3.0 sans aucun doute).

    un ancien de la NSA. désolé Gordon Duff!

    • Hum.. difficile de savoir ce que les services peuvent vraiment faire sur le net et autre. Ils ont des moyens auxquels le public n’a pas accès.
      Ceci dit oui, l’option clef USB est très plausible ce qui veut dire que cela a été fruité de l’intérieur. Rappelons-nous de l’affaire du ClimateGate en novembre 2009 ou officiellement tout le monde hurlait aux hacking et qu’en fait les infos furent copiées sur clef USB de l’intérieur de l’université d’East Anglia, quelqu’un qui en avait plein le cul de voir la supercherie en marche et la falsification scientifique concernant les données du « Réchauffement Climatique Anthropique ».
      Il est très possible que le modus operandi soit similaire. Toute cette affaire de mise en accusation servirait de pare-feu pour protéger la source interne qui doit commencer à sentir le vent du boulet.
      😉

      • Kremlin' bot Says:

        l’assassinat de Seth Rich, un salarié du parti démocrate pro bernie sanders, devrait clore tout débat: s’il a été assassiné, c’est parce que c’est lui qui a balancé les informations qui prouvent le trucage de la primaire démocrate. ses assassins seraient deux membres du gang ms13, eux même assassinés.

    • pas du tout convaincant cet argument technique, mais bien entendu la thèse d’un boulot de l’intérieur est tout aussi valide. Les services techniques du renseignement ont des moyens de transmission bien plus performants que ce qu’ils affirment être un max possible de 13 MB/s
      Très léger comme argument quand même.

  6. magouilles des élites top secrètes seule solution l'anarchie Says:

    La Russie a de gros intérêts financiers en Israel
    http://www.europe-israel.org/2016/04/vladimir-poutine-propose-dinvestir-10-milliards-de-dollars-pour-aider-israel-a-developper-ses-gisements-de-gaz-et-de-petrole/
    http://fortune.com/2016/05/29/leviathan-israeli-natural-gas-deal/ https://themoscowtimes.com/articles/gazprom-in-talks-to-buy-lng-for-asia-from-israels-tamar-21889
    https://www.haaretz.com/1.5102098, elle y investit ses champs gaziershttps://www.albawaba.com/business/russias-gazprom-eyes-leviathan-gas-investment-832800, et il y a des tas de russes milliardaires qui ont la double nationalité israélienne et qui ont un pouvoir d’influence sur la Russie.https://www.quora.com/Why-do-so-many-Russian-oligarchs-have-dual-nationality-with-Israel
    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/141214
    https://en.globes.co.il/en/article-1000790600

    Netanyahu invites Russia to develop Israel’s gas fields
    Russian President Vladimir Putin (R) and Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu attend a news conference at the Kremlin in Moscow
    Poutine veut investir dans le champs gazier israélien
    https://www.rt.com/business/345829-putin-netanyahu-israel-russia/
    https://en.globes.co.il/en/article-1000761568

    La filiale israélienne de Gazprom se concentrera sur le forage ainsi que sur le transport de gaz depuis les champs offshore de gaz d’israel.
    Le géant gazier russe Gazprom JSC (RTS: GAZP, LSE: GAZD et DAX: GAZ) envisage de créer une filiale israélienne qui aidera à développer les réserves de gaz naturel offshore d’Israel, en particulier Leviathan. Ces remarques ont été faites à la suite de la rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre Benjamin Netanyahu la semaine dernière.
    https://en.globes.co.il/en/article-1000761568

    les Israéliens, dirigés par Yitzhak Tshuva du groupe Delek, sont enthousiastes à propos de Gazprom
    https://en.globes.co.il/en/article-1000790600

    Gazprom hosts Israel’s Technology Day
    http://www.gazprom.com/about/subsidiaries/news/2016/april/article272137/?from=rss

    Gazprom a indiqué qu’il était en négociations exclusives pour extraire du gaz naturel liquéfié du champ de Tamar au large des côtes israéliennes, ce qui pourrait renforcer sa position sur le marché asiatique du gaz naturel liquéfié en plein essor
    https://themoscowtimes.com/articles/gazprom-in-talks-to-buy-lng-for-asia-from-israels-tamar-21889

    Why Gazprom Resembles a Crime Syndicate
    https://themoscowtimes.com/articles/why-gazprom-resembles-a-crime-syndicate-12914

    Gazprom fait un contrat pour profiter du gaz naturel offshore israélien
    http://thebricspost.com/gazprom-signs-20-year-deal-with-israeli-firm/#.W08laWcUnic

    Roman Abramovitch milliardaire russe-israélien considéré « fils favori » de Poutine a amassé sa fortune de 9 milliards de dollars grâce à l’aide de Poutine et du Kremlin
    https://www.thesun.co.uk/news/6341194/roman-abramovich-vladimir-putin-relationship-russia-yacht/

    C’est Roman Abramovitch qui a suggéré Yeltsin de faire Poutine président
    https://www.stormfront.org/forum/t1041749/

    Roman Abramovith milliardaire russe-israélien donne un pot de vin de plusieurs millions à Poutine http://www.dailymail.co.uk/news/article-3416518/Abramovich-gave-Putin-25million-yacht-elected-Details-emerge-gift-Russian-President-treasury-officials-accuse-corruption-embezzlement-state-funds.html
    https://www.usnews.com/news/world/articles/2018-05-28/russian-billionaire-abramovich-gets-israeli-citizenship

    Roman Abramovitch paye les frais de la coupe du monde 2018
    https://www.theguardian.com/world/2010/dec/05/abramovich-putin-world-cup

    (on comprends pourquoi il n’y a aucun attentat, vu que les milliardaires israéliens ne veulent pas voir leur argent de gloire partir en fumée)

    Aucun milliardaire russe n’a la nationalité palestinienne. et le favori milliardaire russe de Poutine a la nationalité israélienne.
    Ce qui montre ce que la Russie est du côté d’Israel.

    Trump and Putin: both agents of Chabad-Lubavitch
    http://www.dutchanarchy.com/vladimir-putin-chabad-lubavitch-mobster-globalist-messiah/
    http://alt-right.com/2018/04/21/putin-chabad-mafia/

    Gazprom et Delek signent un protocole de coopération sur le marché israélien du GNV
    Le Mémorandum a été signé en vertu du Mémorandum d’Accord signé le 7 juin 2016 entre le Ministère de l’Energie de la Fédération de Russie et le Ministère des Infrastructures Nationales, de l’Energie et des Ressources en Eau de l’Etat d’Israël

    la connaissance approfondie et les capacités étendues de Delek sur le marché israélien de l’énergie, ainsi que l’intensité de Gazprom dans le secteur du gaz naturel, contribueront au développement du marché israélien du gaz naturel en général, et en particulier du transport au gaz naturel
    http://www.gazprom.com/press/news/2017/october/article366880/

    La mafia russe est étroitement associée à Chabad-Loubavitch, russe sioniste, chef d’ un mouvement hassidique dérivé du sabbatéisme
    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/145899

    Putin was being promoted by a Jewish documentary film maker back in the days he was “only” the Deputy Mayor of Saint Petersburg.

    Are you beginning to see the Hidden Hand that guided Putin’s rapid ascent to power?
    http://www.dutchanarchy.com/vladimir-putin-chabad-lubavitch-mobster-globalist-messiah/

    A 2012 article in the Jerusalem Post titled “At Putin’s side, an army of Jewish billionaires”https://www.jpost.com/Jewish-World/Jewish-Features/At-Putins-side-an-army-of-Jewish-billionaires mentioned three Russian-Jewish billionaire oligarchs in particular who are close to Putin: Mikhail Fridman, Moshe Kantor and Lev Leviev.[25] Under Putin, the Hasidic Federation of Jewish Communities of Russia (FJCR) became increasingly influential within the Jewish community of Russia, partly due to the influence and support of businessmen close to Putin, notably Lev Leviev and Roman Abramovich.[26] Leviev is an Uzbeki-born Israeli citizen and devout Lubavitcher.
    Abramovich is a chairman of the Federation of Jewish Communities of Russia (which is allied with Putin’s administration), and donates money to the Chabad movement
    http://www.conspiracyschool.com/blog/donald-trump-chabad-lubavitch-and-oligarchs#_edn30
    https://www.jpost.com/Business-and-Innovation/Report-Russia-wants-share-in-Israeli-gas-452175
    https://philosophyofmetrics.com/how-rothschild-inc-saved-donald-trump-freepom/

    Vidéo qui a été censuréehttps://www.youtube.com/watch?v=FcmSLVpNb7g:
    Puppet Masters! At Putin’s Side, An Army of Jewish Billionaires!

    Crypto-Jew Putin & Neo-Nazi-Jew Poroshenko: Zionist Partners in Crime

    l’URSS aida à la création d’Israel
    https://www.rbth.com/history/327040-ussr-and-israel-from-friends-to-foes

    Les USA et l’URSS créèrent Israel
    https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3284752,00.html

    Vladimir Poutine propose d’investir 10 milliards de dollars pour aider Israël à développer ses gisements de gaz et de pétrole

    Vladimir Poutine a promis l’influence russe afin de bloquer les attaques du Hezbollah sous influence iranienne contre tous les champs gaziers israéliens
    http://www.europe-israel.org/2016/04/vladimir-poutine-propose-dinvestir-10-milliards-de-dollars-pour-aider-israel-a-developper-ses-gisements-de-gaz-et-de-petrole/

    un accord entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président russe Vladimir Poutine, en vertu duquel la Russie arrêterait les livraisons d’armes sophistiquées au régime du président syrien Bachar al-Assad en échange d’un engagement israélien à ne pas exporter de gaz vers l’Europe.
    les entreprises russes examinent la possibilité de participer au développement de l’économie gazière d’Israël, et que donc le gouvernement russe s’y intéresse aussi ».
    http://www.tribunejuive.info/israel/le-gaz-israelien-et-le-protecteur-russe

    Donc la Russie continue à intervenir des deux côtés (pays arabes, Israel), et se fait un maximum de fric sur les ventes d’armes

    Israel et la Russie d’éternels alliés
    https://www.jewishpress.com/news/middle-east/syria/netanyahu-returns-to-israel-after-10-hour-day-with-putin-in-moscow/2018/05/09/
    (article censuré)

    Netanyahu Was Right All Along to Invest in Putin
    https://www.newsmax.com/newsfront/israel-daniel-trump-putin-netanyahu/2018/07/17/id/872121/

    Les palestiniens ont compris que la Russie se fiche d’eux et est devenu le protecteur officiel d’Israel
    https://www.marianne.net/monde/le-sos-de-netanyahou-poutine
    https://www.jta.org/2018/07/02/news-opinion/netanyahu-welcoming-authoritarians-israel-make-israel-safer

    Poutine a souhaité un joyeux nouvel an à Nentanyahu juste après l’emprisonnement d’Ahed Tamimi

    Poutine et Netanyahu ensemble à la coupe du monde de football 2018
    https://www.breitbart.com/jerusalem/2018/07/11/netanyahu-to-join-putin-in-moscow-for-englands-world-cup-semi-final/

    https://www.jpost.com/Israel-News/Politics-And-Diplomacy/Putin-to-Netanyahu-Were-unconditional-allies-in-the-war-against-terror-456193
    https://www.newsweek.com/netanyahu-oppose-putins-arm-sales-enemies-israel-weapons-systems-drive-past-916784

    Quand la Russie et Israel se partagent la Syrie:

    La Russie veut faire de la Syrie un protectorat de la Russie avec Bachard Al Assad à sa tête, Israel aura aussi sa part des champs gaziers de la Syrie en accord avec la Russie
    https://worldisraelnews.com/netanyahu-putin-discuss-developments-region-phone/
    https://www.darkmoon.me/2018/are-putin-and-netanyahu-in-cahoots-to-control-syria-between-them/

    Entre Moscou et Tel Aviv une lune de miel
    https://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/DELANOE/50788

    – 1973: Guerre du Kipour, quand l’URSS et les USA sauvèrent Israel des pays arabes
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Kippour

    – 2018: Trump et Poutine « ont parlé clairement de l’importance de la sécurité d’Israël, et leur désir de s’assurer qu’Israël ne soit pas lésé par les événements en Syrie. »
    https://www.newsmax.com/newsfront/israel-daniel-trump-putin-netanyahu/2018/07/17/id/872121/
    http://dailycaller.com/2018/07/16/netanyahu-has-important-trump-putin-summit-role/

    Prennent vraiment les peuples pour les cons, ces oligarques.
    Qu’ils continuent à jouer leurs comédies je t’aime moi non plus, non les anarchistes on a compris depuis longtemps que tous les Etats c’est de la merde, et que la seule solution est l’anarchie

  7. golbatchevcheftchev Says:

    Netanyahu ému de la lettre du joyeux nouvel an de Poutine
    https://fr.sputniknews.com/russie/201801301034948705-poutine-netanyahu-lettre-schindler/
    https://www.jpost.com/Israel-News/Politics-And-Diplomacy/Netanyahu-makes-Putins-holiday-greeting-list-438984

    le 30 janvier 2018, un mois après qu’Ahed Tamimi s’est faite emprisonnée dans les prisons israéliennes, Poutine appelle à «empêcher fermement les tentatives de nier la Shoah»

    comme il est dommage qu’il n’appelle pas aussi à empêcher le génocide des palestiniens et à libérer Ahed Tamimi car depuis la déclaration de Jérusalem comme capitale d’Israel le 15 décembre 2017, Israel a commencé la nakba (génocide des palestiniens) et l’emprisonnement des enfants palestiniens dont Ahed Tamimi le 19 décembre 2017

    Comme toujours ignorance des souffrances des palestiniens

    Aujourd’hui, plus d’1,2 million d’Israéliens sur une population de 7,3 millions d’habitants sont russophones, soit 20% de la population totale
    Ils continuent à parler le russe en Israël et y développent même un enseignement dans la langue. Dès leur arrivée, ils ont aussi constitué une force électorale considérable qui a même pu impulser ou au contraire ralentir l’effort de paix des différents gouvernements au pouvoir.

    L’émergence de « partis russes » aux revendications nationalistes , tels que Israel Ba Aliyah et Israel Beiteinu, traduit leur réticence quant à des concessions aux autorités palestiniennes

    Preuve de leur intransigeance, de nombreux Russes peuplent les colonies israéliennes de Cisjordanie

    La visite officielle en Russie est devenue un passage quasi incontournable pour tout dirigeant israélien soucieux de s’attirer l’électorat russophone dont les voix sont réellement déterminantes dans l’issue des élections en Israël.

    Les responsables politiques russes semblent quant à eux désireux de rencontrer leurs homologues israéliens à la fois pour saluer les Russes d’Israël mais aussi pour encourager la signature de nouveaux contrats au service des intérêts russes.

    L’ancienne élite technique et scientifique juive soviétique a constitué un indéniable moteur à la croissance économique israélienne.

    Très représentés dans les métiers de la technologie de pointe, les Russes ont apporté un savoir-faire qui a consolidé le potentiel d’excellence d’Israël dans le domaine.

    Ces Israéliens d’origine russe représentent d’ailleurs un véritable « pont économique entre les deux pays »

    qu’une Chambre israélo-russe du commerce et de l’industrie incite au développement de partenariats. Certains oligarques possèdent la double nationalité israélo-russe, alimentant ainsi les échanges entre leurs deux patries. Ces hommes d’affaires ayant bénéficié de l’ouverture et de la politique de privatisation d’entreprises publiques en Russie, côtoient souvent les cercles du pouvoir, comme Roman Abramovitch qui fut gouverneur de la région de Tchoukotka et même honoré d’une distinction par V. Poutine. En 2008, l’abolition du régime des visas entre les deux États contribuait également à développer les échanges. Depuis, les deux pays ne cessent d’alimenter des projets communs, comme une coopération entre entrepreneurs israéliens et russes dans la préparation des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.

    Le Kremlin a également convoité la communauté juive qui est devenue un outil d’influence et un relais pour les relations israélo-russes. Certains représentants religieux en Russie sont personnellement proches de V. Poutine. C’est le cas du rabbin Berl Lazare, qui, au début des années 2000 a été imposé à la tête du grand rabbinat russe. Ce rabbin s’avère porteur d’un judaïsme politique, il est même en quelque sorte un outil de politique étrangère russe. Il a ainsi participé à l’ouverture en 2010 d’une synagogue dans le Daguestan, République du Caucase Nord. L’action de l’ONG russe Congrès mondial des Juifs russophones (CMJR) prouve l’intérêt que porte la Russie envers la communauté juive. Suite au conflit opposant la Russie à la Géorgie en 2008, le CMJR s’est montré favorable à l’idée d’établir un tribunal pénal international pour l’Ossétie du Sud dans le but de juger les responsables politiques et militaires géorgiens. En avançant l’accusation de génocide des Ossètes par les Géorgiens, l’ONG rappelait les crimes perpétrés par le passé, à l’encontre des Juifs, pour justifier sa position en faveur de la Russie
    La compréhension mutuelle des menaces et enjeux liés à la sécurité a mené Israël et la Russie à développer leur partenariat dans les domaines sécuritaires et technologiques. Les deux États se sont ainsi engagés dans une lutte commune contre le terrorisme islamiste qui met en péril la stabilité et la pérennité de leur territoire. Sous la présidence de Boris Eltsine déjà, des agents du Mossad rencontraient secrètement les Russes au Kremlin. Les Israéliens ont créé en 1996 un Institut de Contre-Terrorisme (ICT) à l’Université IDC d’Herzliya, forum annuel auquel participe régulièrement une délégation russe. Les dirigeants israéliens et russes ont opéré certains rapprochements : le problème tchétchène a souvent été rapporté à la question palestinienne. En 2005, des experts israéliens et russes élaboraient conjointement un plan pour une barrière de sécurité en Tchétchénie, sur le modèle israélien. Des unités russes ont même été formées aux techniques israéliennes dans le domaine du contre-terrorisme, notamment auprès d’officiers israéliens du Shin Bet. Israel et la Russie mènent la guerre contre un même ennemi
    Les deux États ont aussi développé une étroite coopération militaire, notamment depuis un accord passé entre leurs industries de défense en 1995 et renouvelé en 2000. Ainsi, ils ont collaboré dans de nombreux projets communs concernant principalement les missiles et l’électronique militaire

    les Russes manifestaient leur volonté de moderniser leurs équipements et leur intention d’investir dans du matériel militaire israélien : plusieurs contrats ont été conclus avec Israel Aerospace Industries. L’aviation russe a opté pour des systèmes de navigation israéliens, réputés pour leur performance et aurait également envisagé d’installer des lasers russes sur les drones israéliens. Les deux pays ont également entretenu des relations privilégiées avec la Chine et l’Inde et concrétisé certains projets israélo-russes dans le domaine spatial. L’Agence spatiale russe Roscosmos effectuait en 2011 le lancement du nouveau satellite israélien Amos-5, à partir du Baïkonour.

    Depuis les années 2000, Israël et la Russie ont développé un partenariat dans le domaine énergétique. De fait, la dépendance d’Israël envers les hydrocarbures russes s’est progressivement accrue. Un accord israélo-russe permettait de reprendre le tracé de l’oléoduc Eilat-Ashkelon et donc d’éviter le passage par le canal de Suez. Le géant gazier Gazprom passait alors un accord d’approvisionnement avec Israël prévoyant d’augmenter les importations de 25% d’ici 2025. La découverte de champs gaziers au large d’Israël tels que Tamar, Léviathan et plus récemment, le gisement Sarah et Myra remettait en cause les futures exportations de pétrole russe vers Israël, mais a également motivé les Russes à investir dans le marché énergétique israélien

    le rabbin Berl Lazare proche de Poutine nie toute allégation concernant l’existence d’un antisémitisme d’État et loue même le rôle du Président en faveur des Juifs de Russie

    Israéliens et Russes partagent de nombreux intérêts communs liés au commerce, à la sécurité ainsi qu’aux rapports entre leurs peuples
    De nombreux russophones sont à des postes clés du gouvernement israélien.
    https://www.diploweb.com/Relations-Israel-Russie-alliance.html

    Le président russe Vladimir Poutine s’est entretenu hier avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Moscou
    Les deux dirigeants ont évoqué les relations bilatérales et le processus de paix en Syrie, avant de visiter une exposition organisée à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste le 30 janvier 2018
    Vladimir Poutine a également exprimé sa gratitude envers les autorités israéliennes
    https://fr.sputniknews.com/presse/201801301034953025-russie-israel-poutine-netanyahu/

    depuis plusieurs années déjà, la Russie a investi des centaines de millions de dollars pour l’achat de drones israéliens.
    Des partenariats sont aussi développés entre la Russie et Israël pour fabriquer et vendre ces drones. La Chine et l’Inde bénéficient, entre autres pays, de cette expertise russo-israélienne de pointe dans le domaine de l’équipement de sécurité

    De telle sorte qu’en 2005, un accord de coopération antiterroriste a été signé qui permet à des officiers russes et israéliens de s’entraîner régulièrement ensemble et qui engage Israël à porter assistance à la Russie ainsi qu’à partager son savoir-faire en cas d’attentats17.

    En fait, des experts russes et israéliens ont élaboré conjointement un plan pour une barrière de sécurité en Tchétchénie, sur le modèle israélien18. Rappelons aussi qu’Israël a fourni de l’équipement de sécurité aux Jeux olympiques tenus à Sotchi à l’hiver 201419.

    Les échanges commerciaux entre Israël et la Russie ont connu une croissance exponentielle au cours des dernières années. À titre d’exemple, entre 1991 et 2011, ils sont passés de 12 millions de dollars à 2,8 milliards dollars.

    Au cours de l’année 2007 seulement, les échanges commerciaux s’élevaient à un milliard et demi de dollars qui s’ajouteraient à des ententes dans le domaine de l’énergie de plus d’un milliard de dollars US21. En 2013, ils culminaient à 3,5 milliards de dollars, une progression de 20 % par rapport à 2012

    Tandis que l’État hébreu importe principalement de Russie des diamants bruts, des métaux et des hydrocarbures, la Russie de son côté importe essentiellement des produits technologiques de pointe pour le matériel médical et pour l’aviation civile et militaire

    Vladimir Poutine a déjà qualifié Israël de «pays russophone »Cette affirmation qui marque l’importance des liens qui unissent le Kremlin et la Knesset est bien fondée

    Effectivement, on observe entre 1989 et 1992, sous l’ère Gorbatchev, une immigration importante de Juifs d’URSS en Israël. On estime qu’entre 1990 et 1999, 50 % de la croissance démographique juive de l’État hébreu serait imputable aux immigrés venus de l’ex-URSS28. Au cours de cette période, c’est plus d’un quart de million de personnes qui ont quitté l’ex-Union soviétique pour Israël. Israël aurait accueilli 75 % des Juifs soviétiques29. Cette émigration a toutefois chuté à partir de l’année 2000, de telle sorte qu’en 2010, le flux migratoire ne s’élevait plus qu’à 900 migrants. En termes de répartition ethnique, la population juive ne représentait plus, en 2002, que 0,16 % de la population totale de la Russie, par comparaison, respectivement à 0,50 % et à 0,73 % de la population de l’URSS en 1979 et en 195930.

    En Israël, les Juifs d’origine russe seraient aujourd’hui plus de 1,2 million, soit 20 % de la population du pays31. Selon d’autres sources cependant, ces binationaux issus de l’espace russe

    Ce mouvement de population fort imposant, en un court lapse de temps, porte cependant un grand coup aux Palestiniens en quête d’un État autonome.

    Le nouvel équilibrage démographique joue évidemment en défaveur des Palestiniens.

    D’autant plus que, s’ajoutant à la question démographique globale du pays, le fait qu’une partie des russophones s’est installée en Cisjordanie, au cœur même des territoires arabes occupés.

    Ainsi, les ressortissants de l’URSS et de la Russie ont-ils contribué à la croissance démographique des colons israéliens en Cisjordanie.

    Un effectif de colons qui se chiffrent à moins de 100 000 en 1990 et à près de 300 000 en 200534.

    Selon des analystes chevronnés, la colonisation juive grandissante en Cisjordanie pourrait atteindre un seuil dit « d’irréversibilité», au-delà duquel il ne serait plus possible, en définitive, de « détacher la Cisjordanie d’Israël ». Dans cette perspective, la possibilité d’une mise en place d’un État palestinien se rétrécit comme une peau de chagrin.

    L’influence des Juifs russophones

    Par contre, contrairement à la communauté ultra-orthodoxe qui vit plutôt en marge de la société israélienne, la communauté russophone s’y est intégrée avec un succès certain37. Hautement scolarisée, cette communauté venue de l’URSS et de l’ex-URSS compte un nombre important de scientifiques, de mathématiciens et de spécialistes du nucléaire qui contribuent à la performance exceptionnelle d’Israël dans le domaine de l’armement.

    Plusieurs de ces immigrants avaient travaillé dans le complexe militaro-industriel soviétique.

    De plus, l’influence politique de cette communauté russophone est elle aussi remarquée.

    Elle sert, entre autres, de « pont » humain et économique entre Israël et la Russie.

    En effet, un grand nombre d’Israéliens issus des espaces soviétique et russe font la navette entre Israël et la Russie.

    Israël est également devenu une destination prisée des touristes russes.

    On estime aujourd’hui que le tourisme seulement en provenance de la Russie représente 13,2 % du flux touristique global en Israël, surpassé de quelques points de pourcentage par le tourisme américain (20,2 %).

    Aux yeux de Moscou, « la communauté juive est devenue un outil d’influence et un relais dans les relations israélo-russes ». Le grand rabbinat russe serait même utilisé comme un outil de la politique étrangère moscovite.

    Dans le même ordre d’idées, mentionnons que l’actuel ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman, né en Moldavie soviétique en 1958, tout comme Sofa Landver, née à Saint-Pétersbourg en 1949, récemment nommée ministre de l’Intégration, illustrent parfaitement l’influence d’un bon nombre de Juifs soviétiques sur l’échiquier politique de l’État hébreu42. Ces deux députés sont membres du parti d’extrême droite nationaliste Israël Beytenou (« Israël notre Maison ») que dirige monsieur Liberman. En 2015, le parti comptait six représentants à la Knesset43.
    Russie-Israël : Les raisons d’un rapprochement:
    Les Russes d’Israël et les Juifs de Russie
    http://www.revueargument.ca/article/2016-06-15/673-russie-israel-les-raisons-dun-rapprochement.html

    Poutine souhaite un joyeux nouvel an à Netanyahu
    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/205761

    Netanyahu ému par le cadeau de Poutine
    https://fr.sputniknews.com/russie/201801301034948705-poutine-netanyahu-lettre-schindler/

Répondre à golbatchevcheftchev Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.