Entité sioniste et Nouvel Ordre Mondial: Le plan Oded-Yinon toujours à l’œuvre dans un Moyen-Orient agressé…

Comment “Israël” édifie son empire et abat ses ennemis

 

Ryan Forst (Russia-Insider)

 

Version français: Al Manar fr

 

Source: http://french.almanar.com.lb/935295

 

« L’Iran est un ennemi trop redoutable pour être combattu, surtout après la défaite humiliante en Syrie. »

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec le projet du Grand Israël (plan Oded-Yinon), il vise à étendre les frontières d’Israël de l’Egypte à l’Iran. Comment ? En faisant la guerre ? Non, c’est beaucoup plus insidieux.

Il suffit de jeter un coup d’œil sur les 25 dernières années et les guerres que les Etats-Unis ont menées pour « apporter la démocratie » ou faire un « changement de régime », et vous verrez se dessiner une carte simple.

Si un parti au pouvoir, est contre Israël, réalise des progrès dans un pays ne subissant pas l’influence des banques centrales appartenant aux Talmudistes, Israël convainc les Etats-Unis et ses alliés crédules que ce pays prospère est gouverné par un gouvernement maléfique, obsédé par la fabrication d’armes chimiques ou nucléaires, etc. Des sanctions suivent, après quoi le gouvernement du pays visé accepte de détruire ses capacités défensives sur la base de l’assurance que les sanctions seront levées et que le gouvernement sera traité équitablement.

Vous pouvez voir où cela mène…. une fois les armes détruites, Israël convainc ses alliés en utilisant les médias qui lui sont dévoués en Occident, que le régime qui leur faisait confiance est cruel et doit être changé pour des « raisons humanitaires », ainsi une guerre civile interne est déclenchée ou un attentat sous un faux drapeau est monté contre les Etats-Unis ou ses alliés, orchestré par Israël et le pays en question sera désigné comme bouc émissaire du jour.

Est-ce que cela semble incroyable ? Regardons les régimes qui ont été changés sous ce prétexte, l’Egypte, la Libye, l’Irak.

Tous avaient quelques points communs : les moyens de se défendre contre Israël, l’absence de banques appartenant aux Talmudistes et des gouvernements stables qui font des progrès dans leur pays.

Tous ont été désarmés avec des promesses de soutien, après quoi ils ont été renversés par l’instigation et le financement d’une guerre civile, là où une guerre civile était tout simplement impossible.

Ceux qui faisaient confiance aux Etats-Unis et à ses alliés ont été destitués et parfois exécutés en public (par exemple Mouammar Kadhafi, qui a fait de la Libye un Etat avancé avec des soins de santé et une éducation gratuits et a mis en garde contre la « crise actuelle des réfugiés » si la Libye était déstabilisée).

Une fois que le gouvernement a été désarmé et ensuite déposé et que ses dirigeants ont été exécutés, une banque centrale contrôlée par les Talmudistes est rapidement établie et les réserves d’or disparaissent. Par exemple, la guerre civile ukrainienne : au moment où ils ont pris le contrôle d’une partie de l’Ukraine que la Russie n’a pas récupérée, ils ont établi une banque centrale et volé les réserves d’or à la faveur de l’obscurité.

Maintenant, si vous regardez la carte du Moyen-Orient, vous voyez l’influence et les frontières d’Israël grandir; toujours suivant ce même plan, la Syrie était la prochaine cible, diaboliser Assad, inciter à la guerre civile, l’encadrer comme une « urgence humanitaire » et financer la dissolution d’un pays stable pour renforcer Israël.

MAIS ! Ils ne le font jamais directement mais en finançant et en armant des « combattants de la liberté » et en poussant leurs alliés à défendre « les pauvres enfants », etc.

La Russie est finalement intervenue après avoir vu la débâcle et la stupidité effrontée et la répétition de la stratégie irakienne et égyptienne en Libye. Avec la réticence du président Trump à mener des guerres israéliennes, Israël a finalement été contraint de passer au premier plan et d’attaquer la Syrie sous prétexte d’attaquer l’Iran. Au moment d’écrire cet article, Israël a bombardé la Syrie plus de 100 fois en 2017. La prochaine fois, ce sera l’Iran.

Mais leurs plans de guerre insidieux ont été contrecarrés par une Russie intelligente. Elle-même ayant souffert sous la torture juive et l’extermination de quelque 50 millions de chrétiens par les bolcheviks dans l’Holodomor.

Aujourd’hui, Israël planifie et mijote frénétiquement toutes sortes de faux drapeaux pour que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France deviennent de bons petits caniches et sauvent les « pauvres Syriens » tout en exportant discrètement la plupart des terroristes syriens vers la Suède et l’Europe.

Mais attendez ! Il y a plus ! Ce n’est pas parce qu’Israël a perdu la Syrie qu’il va reculer. Les Israéliens et les Juifs ne sont pas si simples.

Israël finance également une guerre par procuration au Yémen. La stratégie typique d’Israël est tout droit sortie du Manifeste communiste, une guerre constante, pour toujours, menée par d’autres.

Alors maintenant, au Yémen, ils ont un problème d’image. Le gouvernement yéménite est entièrement sous contrôle israélien et les « rebelles » sont des nationalistes qui tentent de reprendre leur pays. En Syrie, Israël a fait valoir que les rebelles étaient le bon peuple qui n’était absolument pas financé par Israël, les États-Unis et le Mossad-Pentagone. La débâcle syrienne a fini par coûter aux États-Unis environ 1 000 milliards de dollars.

Pas de problème, dit le groupe de réflexion de Tel Aviv. Nous nous contenterons de présenter les rebelles Houthis comme des «terroristes» et le gouvernement yéménite comme assiégé. Personne ne remarquera cette volte-face. Vous n’y croyez pas ? Il suffit d’aller sur Google et de taper Yémen et de voir comment ils ont encadré ce conflit.

Et, remarquez autre chose, Israël n’est pas dans le tableau, il fait combattre l’Arabie Saoudite dans cette guerre.

Si vous voulez voir où se trouve le prochain point chaud, après la Syrie, regardez au Yémen. L’Iran est un ennemi trop redoutable pour qu’on puisse le combattre, surtout après la défaite humiliante de la Syrie.

On pourrait écrire un million de mots supplémentaires à ce sujet, mais ce n’est qu’une introduction pour vous faire comprendre comment Israël met en place son propre empire non pas directement mais en attaquant ses amis, en rejetant la faute sur les pays qu’Israël veut détruire, en faisant combattre leurs amis dans les guerres israéliennes et en aidant les choses en provoquant une guerre civile à l’intérieur de ces pays.

Une fois que vous comprenez cette formule simple, la prochaine fois que vous verrez un titre tapageur à propos d’une « crise humanitaire dans un pays anti-israélien », vous saurez exactement ce qui se passe, qui le finance et, surtout, la question qui répond à tout….cui bono ?

= = =

Lectures complémentaires sur le colonialisme et le Moyen-Orient:

Au sujet dun 11 septembre nucleaire

Hezbollah son histoire de linterieur naim qassem

Effondrer le colonialisme

Ashraf Ezzat Mythe Biblique

petit_precis_sur_la_societe_et_letat

6 Réponses to “Entité sioniste et Nouvel Ordre Mondial: Le plan Oded-Yinon toujours à l’œuvre dans un Moyen-Orient agressé…”

  1. TheDonald with no regard for kurd life (and human life).

    les kurdes qui ont tapiné pour les nord-américains ne l’ont pas volé.

    https://ejmagnier.com/2018/06/23/the-kurds-have-lost-the-chance-to-decide-their-fate-only-damascus-can-save-them/

    • Fallait pas être devin pour savoir que les Yanks les lâcheraient en rase campagne, ils l’ont fait in Irak avant, larguant leurs alliés kurdes à la fureur vengeresse de leur agent Saddam Hussein. Nous l’avions annoncé il y a des mois car c’est un axiome géopolitique fondamental:
      S’ALLIER AVEC LES YANKEES, C’EST ETRE TRAHI A PLUS OU MOINS LONG TERME !
      Ne JAMAIS faire confiance aux Yankees… Jamais !…
      Suffit d’étudier leur histoire et de demander aux Indiens: 400 traités, tous brisés unilatéralement.. demander aussi aux Iraniens.
      Une fois de plus ce sont les gens qui vont morfler, pas les « leaders » mis en place par l’empire qui eux seront le cas échéant exfiltrés vers l’empire où ils jouiront des faveurs qui viennent avec le confort d’un compte en banque offshore protégé…

    • La grande logique de l’empire a été avancée il y a un bail par Kissinger qui disait: « Les Etats-Unis n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts »… Il avait tout dit. Une fois qu’on le sait encore ne faut-il pas l’oublier… 😉
      On dit que l’argent aide beaucoup à oublier… Demandons aux marionnettes kurdes mises en place au Rojava depuis 2016… 😉

  2. bbanarchiste Says:

    Un CRS arbore le signe des suprématistes blancs lancés par les américains: Incroyable. Un #CRS porte sur son uniforme l’inscription « Μολων λαβε » qui signifie littéralement «viens prendre », un signe de ralliement des suprématistes blancs et des militants pro-arme US. https://twitter.com/MobParis1/status/1001798192755892224

    Lâche, la @PoliceNationale cache plusieurs personnes mineures, certaines en raison de leurs couleurs de peaux, pour mieux les ficher près d’#Austerlitz après la #manifestation du #1erMai.

    Celui qui gagne 15.000 euros par mois essaye de persuader celui qui gagne 1.800 euros que le problème c’est celui qui en gagne 550 euros. Et si on parlait des 40 milliards d’aides par an aux entreprises avec le CICE pour 0 emploi créé ?

    On veut notre BAC pour pas finir à la BAC (brigade anti criminelhttps://twitter.com/MobParis1/status/989921830277435392) !
    Des postes au CAPES pour pas finir CRS !
    la police nationale invite tous les rejetés des universités à entrer dans l’armée

    [#ParcourSup] Lycéen·ne·s, vous valez mieux que de devenir flic.
    Donnez du sens à votre vie : mobilisez-vous contre la #sélection !

    F. #Vidal a décidé de passer outre le choix l’UFR de Philosophie de Paris 1 de ne pas sélectionner. Désormais, c’est le Rectorat de Paris (sous les ordres du gouvernement) qui va sélectionner les étudiant·e·s.

    La démocratie, c’est surfait.

    Des journaux antidreyfusards à #CharlieHebdo, il existe une longue tradition de caricatures racistes de l’être humain en animal en raison de l’appartenance religieuse, dont #MaryamPougetoux est ici la victime.

    Pour la presse française, des vitrines de #macdonalds cassées, c’est de l’ultra violence.

    52 morts à #Gaza, ce sont des heurts.

    Affirmer que les caisses de l’Etat sont vides
    Avoir 80 milliards d’évasion fiscale
    Installer la #sélection à l’université car il y a trop de monde
    Baisser le budget des #hôpitaux d’un mds d’euros
    Supprimer l’#ExitTax qui luttait contre l’évasion fiscale

    Un jour, il faudra filmer la violence d’un Conseil d’Administration qui décide de licencier pour augmenter les dividendes.

    Réponse de Leïla, étudiante mobilisée, suite à l’article diffamatoire de @libe, en attendant le communiqué du comité de mobilisation. A lire et à partager !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.