Attentat du Bataclan: Zones d’ombre sur Black Op (RT)

 

Résistance 71

 

21 juin 2018

 

RT crache le morceau, il y a eu complicité de l’intérieur (avec et sans jeu de mot…) ou du moins la suspicion de complicité de l’État dans ces attentats croît au fil du temps… Quand des militaires et policiers se voient ordonner de stopper leur action, c’est qu’il y a une opération en cours, en l’occurence l’opération était le faux drapeau du Bataclan. Considérant que l’EIIL/Daesh est une construction de l’empire, une armée mercenaire servant des objectifs bien précis, la logique mortifère est en tout point respectée.

Il est plus que grand temps de briser l’omerta sur le terrorisme d’état qui existe depuis que l’État a montré son sale museau. Nous sommes une fois de plus devant un cas classique de terrorisme d’état.

 

 

 

Publicités

18 Réponses to “Attentat du Bataclan: Zones d’ombre sur Black Op (RT)”

  1. Que voulez-vous dire par « faux drapeau »? Abdeslam par exemple n’a jamais nié sa responsabiltié dans les attentats. Comment dès lors en conclure qu’il s’afit d’un faux drapeau. Ce sont bien des islamistes qui ont exécuté des attentats.

    • Qui sont ces islamistes ?… D’où sortent-ils, qui les entraînent et ls financent ? « Faux drapeau »: un évènement (attentat) se produit effectivement revendiqué par des gens qui ne travaillent pas réellement pour qui ils prétendent, de manière consciente ou inconsciente.
      En l’occurence, des islamistes de l’EIIL revendiquent un attentat au nom d’un organisme qui est une création de la CIA et des services associés.
      Quand un attentat quel qu’il soit est revendiqué par un groupe créé et opérant pour des maîtres de l’ombre du terrorisme d’état international.
      Nous l’avons dit (entre autre): la nébuleuse « État Islamique » / Daesh est une opération Gladio 2.0 gérée, encadrée, financée par les services occidentaux (CIA, MI6, DGSE, BND + Mossad et services saoudiens).
      Abdeslam est-il un agent ou une poire dupée (dopée aussi… 😉 ) et sous contrôle direct ou indirect ? Ce serait à une VERITABLE enquête de la déterminer.
      La Russie (via RT) met les pieds dans un plat qui était servi depuis un bon moment… 😉

  2. Ayant traité du sujet il y a peu, notamment en intégrant ces infos ;

    1) Le Général Bruno Le Ray déclare que ce n’était pas aux militaires sur place d’intervenir.
    2) Des sources concordantes, dont le rapport d’enquête parlementaire – Tome 2 – des comptes rendus des auditions témoignent de tortures et d’actes de barbarie (volontairement cachés) sur les corps des victimes du Bataclan.
    3) Sur les comptes rendus d’audience du procès de Claude Hermant (version PDF du Greffier Noir) qui nous fait remonter la filière des armes utilisées par Coulibaly et les Frères Kouachi.

    Et là effectivement, on comprend, comme l’avait, dès fin 2015 expliqué Christoph Hörstel que tous les gouvernements de l’OTAN pratiquent le management de la terreur.

    Et à partir du moment où l’observatoire du conspirationnisme présente Höstel comme un dangereux « théoriciens du complot » on revisionne la vidéo, sur Russia Today Deutch.

    Je rajoute cette vidéo sous mes articles et si vous le permettez, vous mettrais le dernier, très complet.

    Comme disait Coluche dans l’extrait que j’ai mis hier sur l’attentat de Bologne, et on était en 1980, avec cet attentat organisé, c’est totalement prouvé par les services secrets Italiens.
    Dans son arrêt du 23 novembre 1995, la Cour de cassation révèle :

    « l’existence d’une vaste association subversive composée, d’une part, par des éléments provenant des mouvements néo-fascistes dissous, tels Paolo Signorelli, Massimiliano Fachini, Stefano Delle Chiaie, Adriano Tilgher, Maurizio Giorgi, Marco Ballan, (…) et d’autre part, par Licio Gelli, le chef de la loge P2, Francesco Pazienza, le collaborateur du directeur général du service de renseignement militaire SISMI, et deux autres officiers du service, le général Pietro Musumeci et le colonel Giuseppe Belmonte. On leur attribuait (…) d’un côté de vouloir subvertir les équilibres politiques constitutionnels, pour consolider les forces hostiles à la démocratie, et de l’autre (…) de favoriser les auteurs d’entreprises terroristes qui pouvaient s’inscrire dans leurs plans[3]. »

    Et c’est nous les vilains conspis…

  3. J’ai mis cette vidéo en section com de ce dernier billet qui contient, en lien, le PDF des CRD’A du procès de CH ;
    La vidéo de Christoph Hörstel en lien et les billets ad hoc et PDF connexes ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/12/attentats-terroristes-manipules-en-france-ebook-pdf-des-attentats-du-7-9-janvier-2015-par-le-greffier-noir/

  4. Ainsi que sous cet article de mon blog, car je suis allée chercher, en complément d’info, le rapport d’enquête parlementaire en PDF ;

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/10/bataclan-declaration-fracassante-du-general-bruno-le-ray-par-claude-janvier-et-je-rajoute-mon-grain-de-sel/

    N.B. le propos de ce gonze, Général de son État : « … Un militaire n’a pas pour vocation d’intervenir dans une zone qui n’est pas en guerre… Il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes… C’est à la BAC et à la Gendarmerie d’intervenir… »…

    Alors qu’on en a plein les blogs des billets où le Maréchal Hollandouille comme son Obersturmfüreher Walls affirment, sans rire que nous sommes en guerre contre DAESH, Walls poussant même le bouchon très loin en affirmant que l’état d’urgence durerait tant que DAESH existerait, et qu’il faudrait probablement une génération pour se faire, toussa, toussa…

    Voilà pourquoi, à mon sens, nous sommes légitimes à appeler les polices et armées du monde à se ternir « crosses en l’air » à nos côtés, non ?

    Comme l’avait dit Kropotkine en 1901 dans l’État et son rôle historique : L’État est pour nous, une société d’assurance mutuelle entre le propriétaire terrien, le commandant militaire, le juge le prête et plus tard le capitaliste, afin de soutenir l’autorité des uns et des autres sur la masse des gens et d’exploiter la pauvreté de la majorité (qui n’est pas à convaincre) afin de s’enrichir eux-mêmes. Ceci fut l’origine de l’État, ceci fut son histoire et ceci est son essence actuelle.

    Et c’est bien toujours le cas, non ?

  5. toujours la question du nombre de tireurs à l’intérieur du Bataclan: 3 ou 4? des témoins de l’action rapportent 4 tireurs, certains même 5 (ils ont pu en voir 4 mais ont du croire en voir 5).

    il viendrait d’où ce 4e tireur? par où serai-il rentré? par où serait-il sorti?

    comme pour les témoignages d’explosion dans les tours wtc1, wtc2 et wtc3 de 2001, les témoins peuvent très bien dire la vérité, il y étaient, pas nous, ni les chiens de garde des putes médiatiques qui nous traitent de complotistes – cerveaux malades pour oser douter..

    • pour tous ces évènements il y a des tonnes de questions que tous les gouvernements balaient sous le tapis… pour vouloir vraiment faire la lumière sur une affaire encore faut-il que ceux qui diligentent l’enquête soient clair sur les urines… 😉 c’est très, très loin d’être le cas pour la simple et bonne raison que nous sommes dans la vaste majorité des cas, en présence de terrorisme d’état.

  6. […] Résistance 71 | 21 juin 2018 | Source Russia Today France […]

  7. lutter contre la harpe du diable Says:

    tous les centres HAARP déjà installés dans tous les continents
    https://archivesmillenairesmondiales.wordpress.com/2013/05/24/carte-des-installations-haarp-dans-le-monde/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.