Au-delà de la mascarade: Trump marionnette de la City de Londres (Dean Henderson)

Nous aimons particulièrement la conclusion de Henderson dans ce billet car il semble enfin vouloir lâcher prise de l’illusion démocratique. Il est à noter que si Henderson est toujours pointu dans ses analyses, il a toujours été en faveur du vote de changement et encourageait à voter Bernie Sanders pour la go-goche yankee ans la dernière mascarade en date. Un autre de ces pantins contrôlés qui semble pourtant bien sympathique à écouter… Henderson dit enfin à ceux qui le lisent d’arrêter de voter !
Il a enfin compris qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu (quoi Henderson le pense) et ne peut y en avoir (ça c’est nouveau chez lui…)
Bienvenue au club Dean ! Prochaine étape. Proclame l’anarchie !
~ Résistance 71 ~

 

 

Pourquoi Trump est un outil de Rothschild

 

Dean Henderson

 

18 mai 2018

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/05/16/why-trump-is-a-rothschild-tool/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le déménagement de l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem / Al Quds lundi fut marqué par l’assassinat public de plus de 60 manifestants palestiniens non armés par la force de défense israélienne. Cela n’aurait dû surprendre personne que malgré la convocation d’une réunion du CS de l’ONU pour discuter du génocide des Palestiniens, le gouvernement américain n’a quant à lui, fait aucun commentaire pour condamner le massacre des Palestiniens commis par Israël. L’ambassadrice américaine à l’ONU Nikki Haley a dit: “Aucun pays dans cette pièce n’aurait agi avec plus de retenue que ne l’a fait Israël.

La version du ministère de la vérité sur la “retenue” s’est produite lors de la célébration du 70ème anniversaire de l’état d’Israël. A cette époque (1948), Stern Gang et les cellules terroristes sionistes de l’Haganah (NdT: qui deviendra plus tard l’Irgoun avec le même effet terroriste), opérant en terre de Palestine sous mandat britannique, massacrèrent des familles palestiniennes entières, saisirent leurs plantation d’oliviers et de pistaches et les exproprièrent de leurs maisons, tout cela avec la bénédiction du président américain Harry Truman et du gouvernement américain.

La fondation de l’état d’Israël fut un projet de la table ronde du milieu affairiste, un projet de la City de Londres et de Chatham House, plus connu plus tard sous le nom de Royal Institute of International Affairs ou RIIA (NdT: maison mère du Council on Foreign Relations ou CFR aux Etats-Unis). Ils poussèrent à la réalisation de la banque de la réserve fédérale américaine en 1913 tandis que le président Woodrow Wilson relâchait le contrôle des prix datant de l’ère de la “guerre révolutionnaire” [d’indépendance] et qui visait la Compagnie des Indes Occidentales britanniques et autres agents de la couronne [City de Londres].

En 1917, le RIIA renversa la dynastie Romanov en Russie avec ses révolutionnaires bolchéviques bidons, financés par les dynasties banquières Khun Loeb et Warburg. Cette même année (coïncidence ?…) le membre de la table ronde et ministre des affaires étrangères britannique, Arthur Balfour envoya une lettre à un des ses collègue3s de la table ronde affairiste Lord Walter Rothschild lui déclarant son soutien pour l’établissement d’Israël en terre palestinienne. Ceci devint connu sous le vocable de la “déclaration de Balfour”.

La couronne / City de Londres a ensuite soutenu  la montée d’Adolph Hitler et la désindustrialisation subséquente de l’Allemagne. Bientôt ils obtinrent leur prétexte pour un exode de masse des juifs sionistes vers Israël où une nation serait créée pour servir non pas de patrie pour les juifs, mais comme de gendarme régional pour le cartel pétrolier des Rothschild / Rockefeller (https://hendersonlefthook.wordpress.com/2014/09/20/illuminati-nazis-the-illegal-state-of-israel/).

Le traité de Djeddah en 1922 a établi exactement le même rôle pour la maison des Saoud. L’agent de la couronne du RIIA aux Etats-Unis est le CFR, qui dicte virtuellement la politique étrangère américaine au travers de son torchon assez largement lu, le magazine Foreign Affairs. Le Conseil Atlantique est un autre des agents affiliés du RIIA de la Couronne / City de Londres.

L’action impétueuse de Trump de relocaliser l’ambassade US à Al Quds, ville partagée à la fois par Israël et la Palestine, marque un nouveau chapitre très dangereux dans la politique au Moyen-Orient. La discussion de Trump sur le processus de paix dans la péninsule coréenne n’était qu’une diversion. La Corée du Nord n’a pas de pétrole (NdT: le pétrole étant abiotique, il est fort possible de fait, que la CN ait des réserves de pétrole exploitable, tout comme la Chine du reste ; qu’elles n’aient pas la technologie et le savoir-faire pour son exploitation est une autre histoire…) et le processus de paix ne tiendra pas si les Etats-Unis continuent de pratiquer des exercices militaires avec la Corée du Sud.

Dans le même temps, la promotion des agents de la couronnes (sous la forme des nouveaux cons) John Bolton et Mike Pompeo indique que les gens du Projet pour un Nouveau Siècle Américain (agents de la Couronne), malgré leurs échecs accumulés d’Afghanistan, d’Irak, de Libye, du Yémen, du Soudan et de Syrie (NdT: on ne peut pas parler d’échec car le but est la guerre perpétuelle et l’application de la doctrine du N.O.M “ordo ab chao”. En ce sens, les opérations en cours depuis 17 ans dans le monde et surtout au Moyen-Orient et en Asie sont un succès sur toute la ligne…), veulent toujours la guerre avec ce 7ème pays qu’ils ont programmé de longue date pour la destruction: l’Iran. Cette action de transfert d’ambassade avec le bombardement constant des forces iraniennes en Syrie par Israël, pourraient bien en être le déclencheur. Alors où se situe Trump dans tout ça ?…

Malgré le carnage sus-mentionné et la dérégulation avancée de la corporatocratie, des figures de l’opposition contrôlée comme Alex Jones et le très largement diffusé QAnon, nous disent que Trump est le chevalier blanc attendant le moment opportun pour mettre fin à l’hégémonie des banquiers sur la planète.

A tous ceux qui croient encore cela et ont pris pour argent comptant la métaphore du drainage du marécage, voici la preuve qu’en fait votre chevalier blanc n’est rien d’autre qu’un cheval de Troie, agent de la Couronne et contrôlé par les banksters de la City de Londres.

En 1987, Donald Trump a acheté 93% des parts de Resorts International, une vitrine de la CIA fondée par les agents de la Couronne qu’étaient Allen Dulles (NdT: ex-patron de la CIA) et David Rockefeller comme la Mary Carter Paint Company des années 1950. Un an plus tard, Trump acheta le Taj Mahal Casino d’Atlantic City dans le New Jersey de Resorts International, puis continua d’acheter d’autres propriétés du front de mer d’Atlantic City.

Rapidement Trump fut mis au parfum et ne put effectuer ses remboursements de dettes. Entre alors Wilbur Ross,  un milliardaire du marché d’investissements sur les bons du trésor et dépeint par les médias financiers du NOM comme étant un “investisseur indépendant”. De fait, en 1992, Ross était à la tête de l’équipe de conseil en gestion de banqueroute de la Rothschild Inc, qui représentait les actionnaires et détenteurs de bons qui menaçaient de faire saisir le château de cartes de Trump. Ross vit alors la capacité de Trump à manipuler un grand nombre de personnes, chose qui ne fut sans doute pas non plus éludée par ses patrons de chez Rothschild. Alors il dessina d’un coup de crayon une banqueroute des plus doucereuses pour Trump, où celui-ci ne laisserait partir que 50% des parts de ses affaires d’Atlantic City, surtout celle du casino Taj Mahal en échange de meilleurs termes de remboursement et d’une présidence à venir.

La maison Rothschild et tous ses associés dans le crime de la City de Londres non seulement obtinrent une nouvelle blanchisseuse de fric sur la côte Est avec Atlantic City, mais ils tenaient aussi maintenant leur homme de paille Trump par les couilles.

Plus tard Ross entra en association avec Jared Kushner dans l’achat de propriétés commerciales à New York au travers de l’entreprise Invesco. Jared épousa la fille de Trump Ivanka, qui auparavant était la maîtresse du fils de Jacob Rothschild, Nat. Ross fut l’homme derrière la candidature à la présidence de Trump et fut récompensé par le porte-feuille du ministère du commerce dans son gouvernement.

Pour les aficionados de la démocratie qui se sentent un peu à la ramasse maintenant, n’oubliez pas non plus qu’Hillary Clinton avait elle-même été soutenue par Lynn de Rothschild. La City de Londres avait bien ces dernières élections sous contrôle quoi qu’il arrive. Il est plus que grand temps de perdre toutes ces illusions enfantines sur la “démocratie” dont nous nourrissent les agents de la couronne. Oubliez les élections. Ces jours sont bel et bien finis. Il est temps de s’unir, de couper court à la routine couarde et de couper la tête du serpent.

= = =

Lectures complémentaire:

Manifeste pour la Société des Sociétés

David Graber Fragments Anthropologiques pour Changer l’histoire de l’humanité

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Que faire ?

 

25 Réponses to “Au-delà de la mascarade: Trump marionnette de la City de Londres (Dean Henderson)”

  1. Excellent article en effet !
    Tout y est et effectivement la conclusion est magistrale,
    C’est Jonas Alexis, qui en décembre 2016 avait suggéré, d’attendre pour voir (le fameux Wait & See qui me sort par les trous de nez) si Donnie allait drainer le marais et couper la tête du serpent, que tous savaient être le « régime israélien » ; Et il a sa réponse…

    K de MNN dans son style avait dit sensiblement la même chose (très visionnaire K, devrait-on dire) : Les États-Unis sont la tête du serpent. Eux et ceux qui les gèrent dans l’ombre veulent que le monde efface notre identité de façon à ce qu’ils puissent posséder l’Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord). Ils nous appellent des “animaux humains”.
    Les guerres sont la moisson de la république de guerre des États-Unis. Plus de 100 millions d’entre nous ont été massacrés afin de mettre en place la machine de guerre américaine. Ils seront responsables de distribuer les privilèges. Quelques uns seront épargnés pour faire fonctionner les machines, labourer les champs, moissonner et prier. La propriété privée ne sera plus afin qu’ils puissent contrôler les ressources du monde. (NdT : de fait c’est ce que veut faire l’anarchie, la très GRANDE différence est que le contrôle en anarchie n’est pas aux mains d’une petite élite technocratique, oligarchique toute puissante, mais aux mains du peuple qui autogère les ressources, la production, la distribution et la consommation, sans plus aucune étiquette de prix sur quoi que ce soit. La société, à l’instar de la société communiste primordiale, se gère sous la formule du “à chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins”…) Tenez c’était dans ce billet (c’était votre traduction) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/24/retire-ce-costard-en-peau-de-lezard/

    MNN ne fait-elle pas là le lien, encore une fois, entre nous, en jetant des passerelles pour cette union, que DH appelle lui aussi à faire ?

    J’ai choisi cet extrait, notamment parce qu’il reprécise les choses sur la propriété privée, comme vous l’avez fait dans votre Manifeste. Ça s’emboite bien en tout cas.

    Pour tous ceux qui ont cru que Donnie allait « drainer le marais » normaliser les relations avec la Russie, était contre la guerre et j’en passe et des meilleures…

  2. Kremlin' bot Says:

    caramba, on s’est bien fait dupé, deceived!

    manquerait plus que Vladimirovitch ‘nous’ trahisse, nous les keyboard admirals! (cela ne vous concerne pas)

    allé, en mémoire du bon vieux temps avec TheDonald en pourfendeur de l’establishment! 🙂

    • Bill Clinton ne voulait pas être le 1er « First Gentleman » de toute l’histoire de l’Amérique…

      DH, ici fait ce que John Pilger a refusé de faire, en appelant à veauter Oblabla en 2008 puis Trump en 2016, et il y a peu, à démettre Trump, pour mettre Killary à sa place…

      Il avait fait cet incroyable article, et il y faisait référence à E. Bernays qui est souvent présenté comme l’inventeur de la propagande moderne et dont on parlait il y a peu, lorsque j’avais rappelé l’excellent doc de Pilger « La Guerre Invisible » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/31/j-7-avant/

  3. Excellent.
    Merci au groupe.

  4. […] je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de Résistance 71 qui a traduit le tout dernier article de Dean Henderson ► Pourquoi Trump est un outil de […]

  5. En complément des preuves, s’il en était encore besoin, que Trump est bien l’une des marionnettes de la City de Londres, vu que nous avons la même à la maison-France ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/05/22/les-preuves-que-trump-est-bien-lune-des-marionnettes-de-la-city-de-londres/

    Je donne mon avis, tout autour, et je rappelle l’article de MNN dans lequel K avait spécifié ceci : Quiconque vote pour le système a voté et vote pour que celui-ci continue.

    Mais, indéniablement, on peut déjà affirmer que 2018 est l’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective…

  6. Kremlin' bot Says:

    ils s’amusent bien dites donc!

    la CIA n’étant que l’instrument des banquiers anglo-américains, les red shields animent les deux côtés, on devrait les remercier pour tout ce spectacle!

    http://www.voltairenet.org/article201219.html

    L’État profond US et la campagne Trump

    Selon NBC, l’informateur du FBI sur l’ingérence russe dans la campagne électorale présidentielle US n’est autre que Stefan Halper. Cet ancien agent de la CIA est aujourd’hui professeur à Cambridge (Royaume-Uni) et dirige une société de Renseignement privé.

    Halper est le gendre de Ray S. Cline, une éminente personnalité de la CIA des années 60 et 70. Durant la campagne électorale de 1980, Halper travailla pour George H. Bush (le père), un ancien directeur de la CIA qui devint le vice-président de Ronald Reagan. Il pénétra l’équipe de campagne du président Jimmy Carter, parvenant à extraire des informations sur ses relations avec les nouvelles autorités iraniennes. C’est sur cette base que Bush et Reagan obtinrent le soutien de la République islamique et négocièrent la « surprise d’octobre » (la libération des espions de la CIA qui avaient été faits prisonniers à l’ambassade US de Téhéran [1]).

    Selon The Intercept (=chiens de garde de l’impérialisme occidental), Stefan Halper a reçu plusieurs fois d’importantes sommes d’argent de l’administration Obama, en 2016, c’est-à-dire pendant la campagne électorale de Donald Trump.

    [1] Dans l’imaginaire occidental, ces espions sont considérés à tort comme des « otages ». Ils avaient été arrêtés en flagrant délit dans une section secrète de l’ambassade. Jamais les États-Unis n’accusèrent l’Iran d’avoir violé leurs privilèges diplomatiques, ce sont au contraire eux qui avaient violé leur statut diplomatique.

  7. Roseau Says:

    En complément, vidéo du Docteur Rath, postée en 2012…très peu vue.

    En allemand, intégralement sous-titrée

  8. Roseau Says:

    En complément, vidéo du Docteur Rath, postée en 2012…très peu vue.

    En allemand, intégralement sous-titrée

  9. Comme DH, parle d’Alex Jones comme faisant parti de la dissidence contrôlée.

    Je me permets de vous tirer l’œil vers ce petit article de Meyssan :

    Le Likoud et Israel Beytenou ont déposé à la Knesset un projet de loi visant à ce que l’État d’Israël s’engage à promouvoir la création d’un État kurde, au choix sur le territoire turc, syrien ou irakien.

    Durant la Guerre froide, Israël avait fait alliance avec les Kurdes irakiens et promu Mustafa Barzani au rang d’officier du Mossad. Ils avaient par contre combattu les Kurdes turcs, y compris ceux réfugiés en Syrie, et participé à l’enlèvement d’Abdullah Öcalan.

    En 2017, Israël avait été le seul État à reconnaître le référendum d’indépendance du Kurdistan irakien. Benjamin Netanyahu s’était engagé auprès de Massoud Barzani à y transférer 200 000 Israéliens et à installer des batteries de missiles pointées sur l’Iran et la Syrie.

    Les Kurdes sont un peuple nomade récemment sédentarisé. Créer un Kurdistan ne peut être légitime que sur un territoire sur lequel ils habitent majoritairement. Expulser des populations non-Kurdes pour créer un Kurdistan indépendant ne peut que provoquer une situation conflictuelle comparable à la création d’Israël au prix de l’expulsion des populations arabes de Palestine ► http://www.voltairenet.org/article201244.html

    Meyssan, depuis le début, propage l’idée que les kurdes qui veulent un État-nation, le Kurdistan, sont un peuple nomade… qui procèderaient donc de la même façon que les colons israéliens en expulsant les populations autochtones pour s’approprier des terres avec leur Kurdistan.

    Ainsi, il discrédite totalement le Confédéralisme Démocratique, et son auteur Abdullah Öcalan, qui est emprisonné à vie dans une île prison turque, et que Meyssan, ou Bibeau présentent, presque, comme le leader toujours actif !

    Or, le CD est résolument contre une société étatique, comment faut-il le dire ?
    Jo

    • J’ai agrémenté, en section com sous cet article de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/21/comme-prevu-les-kurdes-face-a-larmee-turque-en-syrie-mano-a-mano/

      Avec l’article de TM.

    • Le Confédéralisme Démocratique est une sérieuse menace pour le système étatique de la région et au-delà ! C’est pour ça que les chiens de garde du système étatique, dont Meyssan fait partie, s’empressent de tout faire pour le discréditer et le diaboliser. Ocalan a écrit dans son manifeste de 2011 que le but à terme est la révolution sociale du CD dans tout le moyen-orient qui possède la base culturelle nécessaire pour le mettre et le maintenir en place en toute complémentarité. Le CD refuse l’état et toute formation d’un état kurde, ce concept n’est qu’un délire de l’empire pour maintenir la division et tirer les marrons du feu comme à son habitude. Il est à espérer que les Kurdes savent qu’il est IMPOSSIBLE de faire confiance aux Yankees et à tout ce qui provient de l’empire.
      Les Kurdes du Rojava doivent faire face à trois pbs majeurs:
      1- La menace permanente turque qui veut leur peau
      2- La trahison interne du CD par les sbires du YPG qui bouffent au râtelier de l’empire
      3- La trahison yankee qui ne saurait tarder

      • Et on peut rajouter, la désinformation des chiens de garde du système étatique…
        Parce que ça y va, pas que pour les kurdes du Rojava, mais zavaient vraiment pas besoin de ça…

        • c’est vrai, mais d’un autre côté il faut aussi dire que le CD a été trahi et que l’alliance du parti kurde en Syrie avec l’empire n’est pas dans l’intérêt du peuple kurde. Les Yanks les trahiront au premier tournant comme ils l’ont toujours fait de tout temps.
          En ce qui nous concerne c’est soutien au CD originel et dénonciation de la supercherie de la « charte/contrat social » que les Yankees lui ont substituée.

          • C’est chose faite, pour ma part, dans ce billet d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/05/25/le-confederalisme-democratique-kurde-societe-sans-contre-letat-nation-ou-kurdistan/ dans lequel je reprécise bien les choses, en proposant la lecture en miroir du Manifeste du CD écrit par AÖ en 2011 et dont j’ai réalisé le PDF et la prétendue Charte/Constitution surement rédigée par des cerveaux malades d’un obscur burlingue zunien, le + probablement Washingtonien.

            J’ai mis le lien vers votre dernier article sur le sujet et intégré une partie de votre commentaire en préambule. J’ai surtout rappelé qu’AÖ était emprisonné à vie en QHS d’une île prison turque, car bon nombre jettent le trouble en le présentant comme le leader toujours actif et donc à la manœuvre, pour discréditer et diaboliser le CD originel…

            • oui tout est fait pour entretenir la plus grande confusion au sujet du rojava et du CD, pourtant il suffit de lire le texte de référence, le manifeste de 2011 e5 de lire en parallèle sa trahison de facto que constitue la « charte/contrat social du rojava » pour comprendre l’affaire au mieux, mais qui lit ?.. pire, qui veut lire ?… qui veut vraiment comprendre ?… 😉

            • Il est bien là le problème, oui !
              D’ailleurs, je le vois bien, on préfère relayer TM, et comme parole d’évangile, et en apportant une contradiction argumentée, calme, posée, on la met sous le tapis, on veut même pas en entendre parlé…
              Si c’est pas de la mauvais foi ça !

            • rien de surprenant là-dedans.
              Gardons le cap ! le reste… 😉

            • Oui, vaut mieux, tenez à l’instant, voici ce que je trouve sur le sujet : Erdogan accusé par un tribunal européen de crimes de guerre contre les Kurdes ► http://www.alterinfo.net/notes/Erdogan-accuse-par-un-tribunal-europeen-de-crimes-de-guerre-contre-les-Kurdes_b22501853.html

              Boâ, étonnant non ? C’est pourtant pas son genre à Herdogan, si ?

            • un « frère musulman » mafieux et renégat de l’empire qui en sait beaucoup trop… Aussi c’est à se demander si le soi-disant « coup d’état » contre lui « fomenté » par l’empire et si facilement éventé n’a pas été une manœuvre pour le précipiter dans le camp russe et y jouer le rôle de taupe. Scénario pas si saugrenu que ça sachant que la Russie a un besoin express de la Turquie parce que si les Turcs fermaient le Bosphore… ça se compliquerait pour la flotte russe entre la Mer Noire et la Méditerranée… C’est pour ça que le gazoduc ne doit pas passer entre le Qatar et la Turquie via la Syrie, c’est stratégique pour les Russes pour qu’ils continuent à avoir le levier du gaz contre la menace de la fermeture potentielle du Bosphore à leur flotte… La société humaine n’est plus fondée que sur des rapports de force, menaces et l’exercice de la force à des fins particulières et contre l’intérêt commun de tous.
              Il est temps que ça cesse, et pour que ça cesse il faut changer RADICALEMENT de système et œuvrer pour la mise en place de la société des sociétés. Tout le reste n’est que pisser dans un violon… 😉

Répondre à Roseau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.