Guerre impérialiste au Moyen-Orient: Riposte sur le Golan… Sévère mise en échec de l’entité sioniste (Al Manar)

Golan occupé: Israël frappé au cœur !

 

Al Manar avec Press TV

 

13 mai 2018

 

Source: http://french.almanar.com.lb/890485

 

Aux premières heures du jeudi 10 mai, quand Israël a pris pour cible de ses missiles l’armée syrienne à « Al Baath » et à « Khan Arbaa », il ne croyait sans doute pas avoir à faire face à une riposte d’une telle envergure. Mais les Israéliens ont eu tort : la reprise de la Ghouta orientale, l’évacuation réussite de plus de 30.000 terroristes vers le nord et le retour de la sécurité dans la banlieue de Damas auraient dû les avertir : l’armée syrienne et ses alliés n’attendaient que l’heure zéro et c’est Israël lui-même qui l’a fait sonner.

Dans les minutes suivant la frappe israélienne contre Quneitra, une première salve de 53 missiles s’est abattue sur le nord du Golan occupé : les sites les plus sensibles de Tsahal et de son appareil de renseignement ont été visés. Certaines sources évoquent un bilan préliminaire de plus de 50 morts et blessés. Ce premier coup, d’une violence inouïe a suffi pour prolonger le QG de l’état-major israélien dans l’effroi : sept chasseurs bombardiers israéliens ont alors décollé pour frapper Damas et Quneitra puis encore Damas, Quneitra et Homs. Mais les frappes n’ont pu venir au bout de la riposte anti-israélienne : les unités de l’armée syrienne ont alors tiré 12 missiles tactiques cette fois contre Jabal al-Cheikh, là où se situent des sites ultrasensibles. Cette deuxième vague de tirs de missiles a poussé l’armée de l’air israélienne à s’activer plus et a impliqué 28 avions de combat. Les F-15 et les F-16 ainsi partis bombarder Damas, Homs et Quneitra, ont tiré quelques 60 missiles dont « Spike Nlos » plus 10 missiles sol-sol. Sur un total de 70 missiles, la DCA syrienne en a intercepté 62.

Les renseignements fournis par l’armée syrienne et confirmés par Moscou relèvent une réelle défaillance du bouclier antimissile israélien : seuls entre 8 à 10 missiles israéliens ont échappé à la chasse syrienne, s’abattant sur un stock d’armes et une batterie de S-200. Si Israël affirme avoir intercepté la totalité des missiles tirés contre le nord du Golan via Dôme de fer, les réalités sur le terrain n’attestent pas cette version. Au matin du jeudi 10 mai, les sites proches de la Résistance ont publié la liste des sites israéliens visés au Golan. Trois jours plus tard, de nouvelles révélations émanent des sources bien informées qui expliquent le pourquoi du « mutisme » observé par les milieux proches de l’armée israélienne.

Le nord du Golan, soit la principale cible des missiles de la Résistance fait partie des zones les plus sensibles et les plus stratégiques en Israël. C’est là où Israël a réuni un ensemble significatif de sites militaires et de renseignement militaire. Il s’agit des bases « chargées surtout de traitement, d’analyse « immédiate » des données ». Des dizaines de missiles tirés jeudi contre le nord du Golan a surtout nui à ce « pilier du renseignement de l’armée israélienne ».

C’est sur base de ces données que l’appareil militaire et sécuritaire d’Israël agit et entreprend ses démarches pour réduire au maximum les « menaces potentielles » : suivant ces données, Israël a été capable depuis le début de la guerre en Syrie de « suivre pas à pas à la fois l’armée syrienne et les terroristes en Syrie à une profondeur de 85 kilomètres et ce sont des informations de ce genre qui ont souvent aidé les terroristes dans leurs opérations contre l’armée syrienne et ses alliés. Bref, les données liées au transfert de troupes syriennes ou d’équipements ou encore les données liées aux bases militaires syriennes dans l’ouest de la Syrie et sur les frontières syro-libanaises étaient toutes traitées dans le nord du Golan occupé à l’intérieur des sites qui ont fait l’objet de tirs de missiles le jeudi 10 mai.

Des informations concordantes font d’ailleurs état de la mort des dizaines d’officiers et techniciens d’élite qui travaillaient sur ces sites au moment de l’attaque. Selon des sources liées au Hezbollah, Israël s’était préparé à une riposte de la Résistance, mais ne croyait pas que celle-ci vise avec une si haute précision « son Renseignement militaire en plein cœur ». Tel-Aviv croyait surtout que l’attaque ciblerait ses zones frontalières avec le Liban comme par le passé. Et dire qu’Israël s’est permis des « centaines de raids aériens et balistiques » depuis 2011 pour « couper court à tout accès de la Résistance aux armes nouvelles » . L’opération du 10 mai a été le fruit de sept ans de guerre menée par le gouvernement syrien et la Résistance contre le camp atlantiste. Et vu les résultats, les dés sont déjà jetés.

Publicités

15 Réponses to “Guerre impérialiste au Moyen-Orient: Riposte sur le Golan… Sévère mise en échec de l’entité sioniste (Al Manar)”

  1. Tsahal temps pour Israël, si on comprend bien ?

    • ça en a tout l’air, mais il y a aussi une guerre de l’info, un autre son de cloche quoi…

      • On la voit à l’œuvre, notamment avec la manipulation pour faire gagner Israël à l’Eurovision, puisque le Bibi s’est précipité pour annoncer la tenue de l’Eurovision à Jérusalem.
        Cette guerre de l’info, de la propagande a très bien été analysé par Pilger – et j’ai relu son article dans lequel il appelle à destituer Trump pour mettre Killary à sa place 😦 – dans son film documentaire « La guerre invisible » en VOSTFR. Et en ce moment avec l’attaque au couteau en France, on voit bien qu’on veut justifier la guerre contre la terreur et l’état d’urgence permanent. En manipulant des attentats de-ci, de-là pour faire basculer l’opinion afin qu’on accepte de faire la guerre.
        Alors, heureusement, la majorité n’est pas à convaincre, mais comme vous le dites souvent, ce n’est pas le moment de mollir, hein ?
        Et comme je le dis souvent, parce que ça craint, grave…

  2. Roseau Says:

    Je fais confiance à Mère Nature pour un grand coup de balai de Printemps…

    Tiens, cela me rappelle quelqu’un qui disait « Pensez Printemps mes amis » … il se pourrait que ce soit le gonze qui hume l’air de Brégançon !

    Un jour de janvier 1952, le 12 à Budapest, un rabbin a fait un discours annonçant la 3ème guerre mondiale d’ici à 5 ans, en précisant que le but était d’éradiquer leur pire ennemi, l’homme blanc…Discours d’Emanuel Rabinovich…

    Le livre était vendu sur Amazon, mais n’est par « hasard » plus disponible :

    https://www.amazon.fr/Discours-Rabinovich-prononc%C3%A9-sp%C3%A9ciale-eEmergency/dp/B00178JGBI

    On remarquera également, que le petit spectacle de rue d’hier soir à Paris, n’a pas utilisé un gus dont les origines seraient maghrebines, mais un Tchéchène… donc on pointe la Russie du doigt de manière détournée !

    • Oui, et comme par hasard le jour où il y a avait une manif en faveur de la Palestine…

      Cela fait comme pour « l’attentat du Marathon de New York » avec les frères Tchéchène !

      Alors, j’ai relayé cet excellent article de mise au point ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/05/13/tres-tsahal-temps-pour-le-sionistan/

      En rappelant et le PDF du Dr. A. Ezzat qui atteste que et pour le moins la Jérusalem moderne n’a jamais été la capitale du royaume de David et le tout premier texte de Zénon, Nakba lettre ouverte aux peuples du monde que j’ai mis en format PDF (comme tous ses textes d’ailleurs) puisque Nakba porte en lui, toute la puissance et la force qui nous seront nécessaires, tous ensemble, afin d’impulser la poussée primordiale, non violente, et en lien avec les Natifs de la Terre pour initier un nouveau paradigme… Ici et maintenant et d’où-nous sommes… Jo

      • Roseau Says:

        Vouiiii….

        Pis, la Palestine n’a pas été choisie par « hasard » par les banquiers internationaux,mais suite aux découvertes des géologues… d’énormes gisements de minéraux…

        Un malheureux avait évoqué la chose, le Comte Bernadotte de Suède… il fut rayé des cartes… assassiné !

        Et, ice on the cake… 12/05/2018… numériquement pour un esprit imbibé de Kabale… c’était un bon cru !

    • On peut remarquer, aussi, comme par hasard (et cela n’a rien au hasard) que le gagnant de la bouse audiovisuelle EUROVISION est Israël !
      Donc l’an prochain, si la Triade de la Konnerie ne nous a pas vaporisés aux 4 coins de l’Univers, l’Eurovision se tiendra à Jérusalem, la nouvelle capitale de l’Israël biblique pour l’empire anglo-américano-christo-SIONISTE… Tsahal temps pour la planète, enfin à première vue, car à y regarder de plus près, pas sûr !

  3. […] Guerre impérialiste au Moyen-Orient : Riposte sur le Golan… Sévère mise en échec de l’entité sioniste (Al Manar) […]

  4. azerty Says:

    qu’ils montrent les images satellites ou des vidéos de drones, c’est prêt de la frontière, c’est visible depuis la syrie.
    quand il y a une frappe en syrie, on a la vidéo de fin de course du missile et les images satellites qui montrent les dégats.
    c’est de la propagande iranienne et pourtant je sympathise avec l’axe de la résistance mais j’ai trop lu d’articles de presstv complètement farfelus, je partage des tonnes d’articles de plein de sources différentes, mais presstv je ne consulte même plus. almanar est plus sérieux, mais en se basant sur des articles de presstv il faut faire attention.

    • Il y a une guerre de l’info c’est évident, mais une des très rares chaînes d’info qui n’a absolument aucun intérêt à raconter de salades, c’est Al Manar, sans aucun doute la plus fiable pour la région.

  5. israel continue à tuer les palestiniens dans l'indifférence générale Says:

    Un article intéressant qui montre tout le pouvoir qu’Israel a sur les palestiniens, difficile de croire qu’Israel est vaincu quand on voit ça:

    citation:
    « Vendredi 11 mai 2018 a marqué la septième semaine consécutive de la Grande Marche de retour,[1] a été lancée le 30 mars 2018 et a manifesté contre la fermeture illégale de la bande de Gaza par Israël et son refus persistant de respecter le droit au retour des réfugiés palestiniens, avant la soixante-dixième commémoration de la Nakba mardi 15 mai. Vendredi dernier, les Forces d’occupation israéliennes (FOI) ont une fois de plus recouru à une force excessive, y compris une force létale, pour réprimer des centaines de manifestants pacifiques dans la bande de Gaza. Al-Haq a documenté l’assassinat de deux Palestiniens par des balles réelles et les blessures de 340 autres personnes, dont 44 enfants, sept femmes, six journalistes et un infirmier le 11 mai 2018

    Meurtres délibérés de deux Palestiniens, dont un enfant

    Le vendredi 11 mai 2018 vers 16h15, les forces d’occupation ont abattu un enfant de 15 ans, Jamal Abd Al-Hadi Muhammad Afana , un résident de Rafah, lors de sa participation à des manifestations pacifiques à l’est d’Al-Shawka, à l’est de Rafah. . Jamal a été abattu d’une balle dans la tête par les forces de l’occupation « israélienne ». Sa mort a été prononcée vers 20h25 le samedi 12 mai 2018 à la suite de sa blessure grave. Vendredi vers 16h30, des soldats israéliens postés derrière la clôture ont intentionnellement tiré sur le civil palestinien Jaber Abdullah Abu Mustafa et l’ont tué., 39 ans, un résident de Khan Younis. Jaber a été abattu d’une balle dans la poitrine alors qu’il manifestait pacifiquement à environ 100 mètres de la barrière. Il a été transporté à l’hôpital européen de Gaza à Khan Younis, où il a été déclaré mort à son arrivée

    Le bon terrorisme. Des enfants Palestinien victime du terrorisme….tous les jours, , toutes ces victimes Palestinienes n’ont pas la même valeur que la victime tuée par un daeshien hier à Paris. Pas d’édition spéciale, ni de compassion pour eux. Le bilan s’élève à 45 palestiniens tués en 1 mois. bof….ce ne sont que des arabes

    Des centaines de blessés parmi les manifestants palestiniens pacifiques

    Dans le gouvernorat de North Gaza, les FOI ont réprimé des manifestations pacifiques à l’est de Jabaliya, blessant 65 Palestiniens, dont 13 enfants, quatre femmes et deux journalistes. Parmi les blessés, 46 ont été abattus à balles réelles et 14 sont toujours dans un état critique, y compris Hisham Fayez Diab Okal , 17 ans .

    Dans le gouvernorat de Gaza, les manifestations se sont concentrées à l’est du quartier Al-Zaitoun, à l’est de Gaza. L’IOF a blessé 85 manifestants, dont neuf enfants, et deux femmes. Parmi les blessés, 61 ont été abattus par des balles réelles, dont trois restent dans un état critique. Deux journalistes ont également été blessés par les forces de l’occupation « israélienne », dont le journaliste Mu’tasem Ahmad Ibrahim Dalloul , 40 ans, blessé par balles dans le bas du dos, et le journaliste Diya ‘Fayez Shukri Abu’ Oun , 27 ans. blessures au genou, à la main et à l’épaule gauche causées par les éclats d’une balle en vie.

    Dans le gouvernorat de Khan Younis , les manifestations se sont concentrées à l’est de Khuza’a, à l’est de Khan Younis, où les FOI ont massivement réprimé les manifestations et blessé 106 Palestiniens, dont 11 enfants, et deux femmes. Parmi les blessés, 31 ont été abattus à balles réelles et 75 ont été blessés à la suite de coups directs de bombes à gaz, dont les forces de l’occupation « israélienne » ont tiré un coup de feu excessif. Mu’min Abd Al-Qader Khalil Madi , 27 ans, un ambulancier paramédical bénévole du Croissant-Rouge palestinien, a été blessé à la suite d’un coup direct dans le dos par une bouteille de gaz. Trois journalistes ont également été blessés par des coups directs de gaz. Le photojournaliste Mohammed Nahro Abd Al-Karim Al-Thalathini , 26 ans, le journaliste Mohammed Bassam Al-Jamal , 25 ans, et le journaliste Yasser Fathi Qudeih, 34, toutes les blessures subies dans le pied droit en raison de coups directs par des bouteilles de gaz.

    Dans le gouvernorat de Rafah, les manifestations se sont concentrées à l’est de la ville d’Al-Shawka, à l’est de Rafah. L’IOF a blessé 49 manifestants, dont huit enfants. Parmi les blessés, 43 ont été blessés par des balles réelles et des éclats d’obus, tandis que six ont été directement touchés par des bombes à gaz. Parmi les blessés se trouvait le journaliste Hisham Muhammad Fakhri Al-Nawajha , 21 ans, blessé à la jambe droite par une bouteille de gaz. L’IOF a également directement pris pour cible deux ambulances, dont l’une est dirigée par la Direction palestinienne des services médicaux, ciblée par des tirs à balles réelles, et l’autre par la défense civile palestinienne, ciblée par un bidon d’essence qui a franchi la fenêtre. et a atterri à l’intérieur de l’ambulance, exposant trois membres du personnel médicalà l’inhalation de gaz
     »
    https://lakhdarbahlouli.wordpress.com/2018/05/13/le-bon-terrorisme-des-enfants-palestinien-victime-du-terrorisme-tous-les-jours-toutes-ces-victimes-palestinienes-nont-pas-la-meme-valeur-que-la-victime-tuee-par-un-daeshien-hier-a-par/

    le 11 mai 2018, le même jour où des enfants palestiniens sont tués ou blessés par des balles israéliennes, les soldats israéliens arrêtent le frère ainé de Ahed Tamimi, agé de 21 ans
    https://www.timesheadline.com/palestine/israel-arrests-ahed-tamimis-brother-18393.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.