La longue nuit psychopathe de (tout) l’empire… Trump fait un grand pas vers la guerre avec l’Iran en prononçant le retrait unilatéral des USA de l’accord nucléaire des 5+1…

 

L’imam Khamenei à Trump: “Sois maudit !”

 

Al Manar

 

9 mai 2018

 

url de l’article: http://french.almanar.com.lb/885443

 

Le numéro un iranien a dénoncé « le discours stupide et superficiel » du président américain Donald Trump qui a annoncé,  mardi 8 mai au soir, le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, signé en 2015.

« Mais de quel droit vous menacez l’Iran ? », a-t-il affirmé s’adressant à Donald Trump, lors de deux audiences séparées accordées aux responsables du ministère de l’Éducation nationale ainsi qu’aux universitaires iraniens..

« Au cours des pourparlers nucléaires, j’ai insisté à plusieurs reprises sur le fait que le problème des Américains avec l’Iran ne relève pas du simple nucléaire et que le programme nucléaire iranien n’est qu’un prétexte dont ils se servent ».

Et l’imam Khamenei d’ajouter : « Le retrait US de l’accord Iran/5+1 me donne raison. Quoi que nous ayons signé le PGAC, cette signature n’a pas mis fin à l’animosité de Washington à notre égard. À présent, les Américains s’en prennent à notre rôle dans la région et à nos missiles. Leur hostilité ne disparaîtra jamais à notre égard, même si nous concluons des accords avec eux sur ce sujet. L’hostilité américaine contre la RII renvoie à une divergence d’essence et de nature : l’Iran s’est catégoriquement opposé à l’hégémonie américaine et y a mis un terme sur son sol et la défie à travers la région. »

Selon le guide suprême, M. Trump a menti dix fois dans son discours de mardi soir. Il fait sans doute allusion, entre autre, à ses propos dans lesquels il a accusé la RII de soutenir Al-Qaïda, alors que cette dernière appartient aux écoles sunnites et non chiites et en l’occurrence au wahhabisme, religion d’état en Arabie saoudite, l’allié des Etats-Unis dans la région.

L’Imam Khamenei estime aussi qu’il n’est logique que l’Iran continue dans l’accord avec les Européens sans obtenir des garanties de leur part.

« Au nom du peuple iranien, je te dis sois maudit », a-t-il aussi taclé à l’adresse du président américain.

Seuls l’entité sioniste et l’Arabie saoudite ont soutenu la décision du président américain de se retirer de l’accord nucléaire. Européens, Russes et Chinois l’ont quant à eux dénoncée, assurant vouloir continuer à observer les clauses de l’accord. D’autant que l’Agence internationale pour l’énergie atomique a d’innombrables fois assuré que Téhéran l’a toujours respecté.

Publicités

33 Réponses to “La longue nuit psychopathe de (tout) l’empire… Trump fait un grand pas vers la guerre avec l’Iran en prononçant le retrait unilatéral des USA de l’accord nucléaire des 5+1…”

  1. « Quoi que nous ayons signé le PGAC, cette signature n’a pas mis fin à l’animosité de Washington à notre égard. »

    Parce qu’ils s’en carrent ! Plus de 400 traités ont été « signés » avec les Natifs et Nations premières, et y se sont torchés avec.

    De toute façon, la cible a toujours été l’Iran et le Hezbollah et c’est une preuve supplémentaire, s’il en était encore besoin, que peu importe le Bozo installé à la Maison Blanche, c’est le Barnum qui continu.
    D’ailleurs, rappelez-vous la harangue de Phil Butler : Quiconque assume la charge à la Maison Blanche en ce moment de l’Histoire sera averti. Ramenez-nous à la normale, redonnez-nous notre télévision par câble, peu importe le coût, nucléarisez qui vous voulez, mais rendez-nous seulement nos vies !

    Voilà ce que veulent les Zuniens de base = Qu’on leur rende leur vie !

    Je le mets en section commentaire de ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/05/09/la-liaison-israelo-saoudienne-des-similitudes-innees-source-al-manar-en-francais/

  2. la Cariatide Says:

    c’était annoncé, trumpix a toujours tenu des déclaration agressives et belliqueuses à l’encontre de l’Iran.

    trump n’est donc que la p*** des sionistes, talmudistes et du complexe militaro industriel. cela aurait toutefois été bien pire avec Killary, non? 😉

    ce qui est oublié c’est que les états-unis n’ont jamais respecté leur part de l’accord, et cela même sous baraque-à-frittes.

    lorsqu’il désigne l’Iran comme source numéro uno du terrorisme dans le monde, il s’inscrit dans la droite ligne des fils de p*** des dirigeants nord-américains.

    écrit en décembre 2013:

    **Alors que les médias applaudissent l’accord survenu entre les 5+1 et l’Iran, Thierry Meyssan —un ami personnel de Mahmoud Ahmadinejad— y voit une abdication du nouveau gouvernement iranien. Pour lui, il est absurde de prétendre que les deux parties ont levé un quiproquo entretenu durant 8 ans par l’agressivité du président Ahmadinejad. La vérité est que l’Iran a renoncé à sa recherche nucléaire et qu’il a commencé à la démanteler, sans rien recevoir en retour sinon la levée progressive de sanctions illégitimes. En d’autres termes, le pays à genoux s’est rendu.**

    http://www.voltairenet.org/article181267.html

    le peuple Iranien a voté en 2013 et 2017 pour rouhani parce qu’il espérait qu’avec lui, les occidentaux lèveraient une partie des sanctions scélérates contre l’Iran, raté: les occidentaux n’acceptent aucun compromis..

    avant de partir du Vietnam les yankee avaient bien lancé une dernière campagne de bombardements, tels les mauvais perdants qu’ils sont..

    • bien sûr, il y a une chose simple à observer dans l’histoire de la forfaiture de ce pays factice construit sur le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité: depuis sa soi-disant « indépendance » en 1776, plus de 400 « traités » avec les populations autochtones originelles et libres, tous unilatéralement brisés.
      La parole de Washington ? Demandez aux Indiens ce qu’ils en pensent !…
      La doctrine chrétienne de la découverte inscrite dans le droit « positif » yankee érigé en « droit de la terre » en 1823 avec le verdict de la Cour Suprême dans l’affaire « Johnson contre Macintosh », c’est la spirale génocidaire en accéléré depuis.
      Le même sort est réservé à quiconque « traite » avec cette nation de fourbes criminels. Ceci vaut pour les sionistes, les Saoud et consorts. Ils seront trahis. L’ordure Erdogan a été trahi (on ne le plaint pas loin de là…), mais allié des yankees, faisant leurs quatre volontés en Syrie en hébergeant et formant Daesh en Turquie, ils l’ont trahi et ont voulu le supprimer.
      Serrer la main de Washington ? Compter ses doigts après ?… 😉

    • Oui, c’était d’autant plus annoncé que dès juin 2017 on avait pu écrire ceci : La déclaration de guerre yankee aux gardiens de la révolution iranienne…

      Pour l’empire anglo-americano-christo-sioniste, la destination finale a toujours été Téhéran. Tout ce qui se passe au Moyen-Orient depuis plus de 30 ans a deux raisons d’être fondamentales :

      Protéger l’entité sioniste, garde-chiourme de l’empire dans la région et
      Briser l’Iran pour s’accaparer ses richesses naturelles

      Les dernières manœuvres moyen-orientales impérialistes ne font que confirmer ce plan de longue haleine.

      Cela confirme une fois de plus si besoin était, que tout accord avec les Yankees est voué à être trahi à plus ou moins long terme par ceux-ci… C’est inscrit dans leur génome politique !

      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/06/18/washington-declare-la-guerre-aux-gardiens-de-la-revolution-iranienne-source-almanar-analyses/

      On était en juin, et le 1er juillet Henry Kissinger proclame que « l’idée de dominer le monde est presque dans l’ADN de la politique étrangère des USA » au sortir d’une réunion avec Lavrov, qui peut croire que c’est un hasard, hein ?

      Et le 1er juillet dernier le Canada célébrait le 150ème anniversaire de sa constitution ! Sur le sol rougi du sang des indigènes/païens/autochtones et confisqué sur ordre divin ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/01/1er-juillet-1867-1er-juillet-2017-les-festoyeurs-de-genocide/ Pour dire si on peut pas leur faire confiance aux descendants des colons/envahisseurs/exterminateurs de l’Empire anglo-américano-christo-sioniste !

    • « trump n’est donc que la p*** des sionistes »
      La puta de David de o de Jacob de… como Macrelle 😀
      Un saludo

  3. la Cariatide Says:

    stratégie de guerre dite *hybride* qui date de 2009, sauf que si la guerre fomentée par les occidentaux/sionistes a échoué en Syrie, jusqu’à maintenant, d’où que ces fascistes croient pouvoir lancer une autre guerre avec des mercenaires contre l’Iran?

    https://journal-neo.org/2018/05/08/america-planned-to-break-iran-nuclear-deal-years-before-signing-it/

    https://www.brookings.edu/wp-content/uploads/2016/06/06_iran_strategy.pdf

  4. Roseau Says:

    Rohani est une version light d’Ahmadinejad… il s’agit donc de cosmétique !

    Quant à Trumpy, il pourrait bien fêter en grandes pompes le début du ramadan mardi 15 mai…

  5. Roseau Says:

    Petit rappel des visions d’Attali, en jus de 1ère pression à froid :

    Il est temps de faire tomber le bouzin, et définitivement…

    Les zélites auto zélues doivent devenir des riens !

  6. Trump prépare une véritable guerre contre l’Iran. Ceci a trouvé sa dernière expression dans l’ultimatum prononcé le 1er février par le conseiller de sécurité nationale de Trump, le général Michael Flynn. Celui ci, lors d’une conférence de presse de la Maison Blanche, a déclaré mettre « officiellement l’Iran en garde » au sujet de son essai de missiles balistiques. Il a présenté ceci comme un des exemples « du comportement déstabilisateur de l’Iran à travers tout le Moyen-Orient », ainsi que l’échec du gouvernement Obama à « répondre adéquatement aux actes malveillants de Téhéran ».

    Rappelons que l’Iran, comme tout Etat souverain, a le droit de se doter de missiles balistiques. Ceux-ci ne seront pas porteurs de têtes nucléaires puisque l’Iran s’est engagé contractuellement à ne pas développer de telles armes. De plus ces missiles n’auront qu’une portée moyenne (1.000 km) et ne seront en rien des ICBM capables d’atteindre l’Amérique. Ceci n’a pas empêché, dans le suite de la conférence de presse, le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, d’annoncer que Washington n’allait pas rester les bras croisés et sans réagir contre les « menaces « de l’Iran ».

    Que doit comprendre l’Iran de ces dernières déclarations extraordinaires ? Étant donné les affirmations répétées de Trump selon lesquelles on ne devrait pas parler d’une action militaire avant son lancement, l’Iran a toutes les raisons de croire que les missiles de croisière Tomahawk américains pourraient voler prochainement vers Téhéran. Le gouvernement Trump tente, par la provocation, de dénoncer le traité sur le programme nucléaire, incitant Téhéran à le reprendre et préparant ainsi la voie à une attaque israélo-américaine.

    Une guerre contre l’Iran permettrait à Trump d’empêcher l’Iran d’accéder au statut de puissance régionale qu’elle est en train d’acquérir à la suite des désastres de l’intervention américaine au Moyen Orient depuis dix ans. La presse américaine s’en inquiète. Certes, elle est encore profondément hostile à Trump, mais en ce cas, celui-ci lui donne de bonnes raisons de s’indigner. Dans un article intitulé « Une nouvelle ère dans la politique étrangère» le Washington Post a constaté que Trump avance une « politique étrangère combative et iconoclaste qui semble écarter la diplomatie traditionnelle et concentrer la prise de décision au sein d’un petit groupe de collaborateurs qui avancent rapidement leur nouvelle approche dans le monde de l’Amérique d’abord ». Voir https://www.abqjournal.com/941305/a-new-era-of-foreign-policy.html 3
    https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/050217/trump-et-la-guerre-contre-liran

    Israel préfère Daech à l’Iran
    «L’Iran reste le pire ennemi d’Israël», il est «plus puissant que Daech», donc plus difficile à combattre…
    http://www.liberation.fr/direct/element/entre-daech-et-liran-il-choisitdaech_29062/

    Comment les Etats-Unis viennent de sauver Daech d’une défaite
    http://filiu.blog.lemonde.fr/2016/07/09/comment-les-etats-unis-viennent-de-sauver-daech-dune-defaite-annoncee-en-syrie/

    « Selon un think tank qui travaille pour l’OTAN et le gouvernement israélien, l’Occident ne devrait pas détruire ISIS/IS (Daech), mais utiliser Daech pour saper l’Iran et le Hezbollah
    Dans les années 1980, Israël a adopté une politique similaire. Elle a soutenu des groupes islamistes de droite comme le Hamas pour saboter l’Organisation de libération de la Palestine, l’OLP, une coalition de partis nationalistes et communistes de gauche. »
    vu sur https://www.legrandsoir.info/la-strategie-du-pire-des-faucons-israel-et-l-otan-ne-devraient-pas-detruire-daech-salon-com.html

  7. Roseau Says:

    Trumpy – step 2

    https://francais.rt.com/economie/50522-entreprises-francaises-sommees-par-washington-quitter-iran-3-6-mois

    Y’en a qui vont sauter de joie, le chômage va encore baisser…. enfin en multipliant le chiffre par -1 !

  8. La candidate à la tête de la CIA promet de ne pas recourir à la torture (Source 20 minutes)
    Elle a passé son grand oral et a marqué les esprits. Gina Haspel, choisie pour diriger l’agence américaine de renseignement a assuré mercredi au Congrès que la CIA ne reprendrait pas le programme d’interrogatoires poussés introduit après les attentats du 11-Septembre et assimilé à de la torture, même si le président le demandait.
    =*=
    Et y’en a pour le croire ?
    Et à partir du moment où cette fine équipe (du 11) était portée au pouvoir, c’était FOUPOUDAV, pétard, c’est pas fôte d’avoir appelé au BOYCOTT total, élections comprises du Potus, du Barnum, parce qu’il est logique d’en être là où on est, non et à partir du moment où on a voté ?

    La harpie en charge de la torture à la CIA prend les commandes de l’agence de renseignement de Wall Street…

    … en remplacement de son boss nommé ministre des affaires étrangères de l’empire par Donnie « mains d’enfant ». Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/21/resister-cest-creer-et-creer-cest-resister/

    Et après certains, pas ici, nous accusent de faire de l’aboyage compulsif !!! Là, pour le coup on n’a envie de mordre le cul, même sans les dents, on peut pincer je le rappelle !

    • à quoi bon se cacher ?… c’est devenu le foutage de gueule permanent sous le plus grand chapiteau du monde.
      Comment, n’importe où, des gens peuvent-ils toujours se déplacer pour « élire » un nouveau blaireau à la tête de ces mascarades de nations, est au-delà de tout entendement…
      Effarant !

      • On est bien d’accord et c’est idem pour la dernière mascarade Russe, avec Medvedev qui repasse PM pour 5 ans je crois, enfin si le canard à l’orange n’a pas l’ordre de nous vitrifier avant…

        • la Cariatide Says:

          oui, Vladimirovitch nous trahit! surtout les Russes..

          http://thesaker.is/medvedev-re-nomination-this-does-not-look-good/

          • C’est ça. Même s’il faut reconnaitre que Vlad est un stratège qui n’a rien à voir avec Duffy, qui n’est pas son ami.
            Le résultat est le même à partir du moment où on vote et pour qui que ce soit, puisqu’on le sait bien, surtout ici : Voter c’est abdiquer !
            Et pour moi, voter c’est aussi démissionner 4 ou 5 ans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/06/voter-un-jour-cest-aussi-demissionner-5-ans/

            Boycotter c’est délégitimer les élus et les experts, ne plus donner sa voix mais reprendre partout la parole !

          • Il y a un parallèle à faire entre Medvedev et Rohani en Iran, tous deux sont les infiltrés de l’empire dans leur système respectif. Ils ont été mis en place pour garder la porte de derrière ouverte…

            • la Cariatide Says:

              le pire serait que medvedev dirige la Russie à partir de 2024..

              et si en Iran l’agent rouhani venait être le prochain Guide de la Révolution, ce serait encore pire!
              mais maintenant les Iraniens vont peut être se re-tourner vers les conservateurs étant donné que voter pour rouhani n’a pas eu les effets attendus: l’amélioration de leur condition de vie matérielle suite à la levée du bloc scélérat des occidentaux!

  9. contre la fin du cash Says:

    Les Etats Unis avaient jusqu’au 12 mai pour dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015. Cet accord consistait à enlever les sanctions économiques contre l’Iran permettant, entre autres, l’investissement d’entreprises étrangères dans le pays en échange de l’abandon du programme nucléaire iranien pouvant aboutir à la production d’armes atomiques par Téhéran. Le président nord-américain Donald Trump avait décidé de se prononcer mardi 8 mai depuis la Maison Blanche sur le retrait de l’accord sur le nucléaire iranien signé par l’administration Obama à l’été 2016. Il a ainsi retiré son pays de l’accord et rétabli les dures sanctions économiques vis-à-vis de Téhéran, le rendant de facto mort.

    Les efforts des gouvernements européens, notamment de la France, de l’Allemagne et de la Grande Bretagne, dont les multinationales tiraient le plus de profit, n’ont pas réussi à convaincre le gouvernement de Washington.

    (Donc la France, l’Allemagne, la Grande Bretagne sont pour l’Iran car leurs multinationales font des profits en Iran. Il n’y a que les USA et Israel qui sont contre l’Iran.)

    C’est un échec qui était probable mais un échec cuisant tout de même.

    Un échec pour la politique internationale de Macron chargé de sauver l’accord nucléaire avec l’Iran

    Un échec notamment pour le président français Emmanuel Macron qui avait voulu devenir l’interlocuteur privilégié des Etats Unis en Europe, et qui dès le début de son mandat a essayé de faire des « gestes amicaux » à l’égard de Trump. Il était allé jusqu’à parler d’une « très bonne relation personnelle » avec le très controversé président étatsunien.

    Macron s’est déjà aligné derrière Washington au sujet de l’offensive contre le régime d’Assad en Syrie en réponse à l’usage d’armes chimiques imputé à Damas. Son argument était alors de « démontrer » que la France pouvait être ferme aussi face à l’Iran, dont la Syrie est un allié central. Enfin, Macron s’était rendu le mois dernier aux Etats Unis, où il a été l’acteur de plusieurs scènes ridicules aux côtés de Trump, montrant publiquement « de la complicité » avec le président pour en fin de comptes échouer à le faire bouger d’une ligne concernant la politique internationale agressive de l’administration nord-américaine.

    Le voyage de Macron aux Etats Unis en termes de résultats politiques a été un échec, le président français avait même reculé et capitulé face aux positions de Trump. Avec le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, c’est un nouveau désaveu pour la diplomatie macronienne qui vient confirmer la faiblesse de la position française sur la scène internationale.

    Même si le retrait de l’accord nucléaire est un revers de taille pour l’Allemagne, il faut souligner que Berlin n’a pas essayé de « jouer l’ami » avec Trump et a maintenu depuis le début une position de relative fermeté.

    Au contraire, les contradictions entre les deux puissances impérialistes sont de plus en plus grandes, notamment sur le plan du commerce international.

    Macron s’est ainsi ridiculisé face à celui qui est en train de mettre fin brutalement à plusieurs gros contrats de multinationales françaises en Iran.

    En effet, le rétablissement immédiat des sanctions économiques contre l’Iran va toucher plusieurs grands groupes internationaux, surtout européens (Renault, Airbus, Total, Volkswagen, PSA, Carrefour), et dans une moindre mesure, quelques multinationales nord-américains comme General Electric ou Boeing.

    Un sursaut de tensions entre l’Iran et le front Etats-Unis et Israël

    Sur le plan géopolitique, le retrait des Etats Unis est une énorme victoire des secteurs les plus agressifs de l’establishment nord-américain et de l’État sioniste et va en même temps renforcer les secteurs les plus durs et conservateurs du régime iranien.

    Derrière la décision de Trump il y a la volonté de mettre un coup de frein à la progression iranienne dans la région suite à la victoire militaire obtenue par Téhéran et ses alliés en Syrie. Les Etats Unis et surtout Israël ne veulent et ne peuvent pas accepter ce nouveau rapport de forces sur le terrain et essayent par tous les moyens (militaires, politiques et économiques) de limiter l’influence de l’Iran.

    L’économie est l’un des points faibles du régime iranien. Les nord-américains et leurs alliés régionaux (principalement Israël et l’Arabie Saoudite) le savent très bien. La fin de l’accord nucléaire et le rétablissement des sanctions économiques sont un moyen de faire pression sur Téhéran, créant et/ou approfondissant les frictions politiques et sociales internes en Iran où le mécontentement des secteurs conservateurs est déjà très fort à l’égard du président Rohani. Il y a aussi en jeu la colère des classes populaires qui supportent des conditions de vie de plus en plus difficiles, et qui étaient au cœur des motifs de contestation et de mobilisation qui ont eu lieu à la fin de l’année 2017.

    Au cours de ces derniers mois il y a eu plusieurs provocations militaires de la part d’Israël vis-à-vis del’Iran, l’objectif étant de justifier la fin de l’accord nucléaire, entre autres. Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est allé même jusqu’à présenter des soi-disant des preuves sur les « mensonges » de l’Iran concernant son programme nucléaire. Des « preuves » infirmées par des institutions comme l’Agence Internationale de l’Energie Atomique qui ont-elles assuré que Téhéran respectait l’accord. Téhéran a évité de répondre directement à toutes ces provocations, notamment militaires.

    Maintenant que l’accord nucléaire est mort beaucoup d’analystes craignent que l’Iran cherche à répondre militairement aux dernières offensives israéliennes contre des militaires iraniens en Syrie. Il faudrait cependant peser les conséquences politiques et militaires, très lourdes pour l’Iran en cas d’engagement dans un conflit direct avec la grande puissance régionale, alors que Téhéran reste encore très isolé sur le plan international. Mais avec la décision de Washington les risques d’un conflit augmentent.

    En ce sens, il est possible que l’Iran réponde à Israël à travers les milices et les organisations que l’Etat chiite finance comme le Hezbollah au Liban. Le renforcement de l’organisation chiite et sa récente victoire électorale aux législatives rendent plausible cette hypothèse, même si les dirigeants du Hezbollah pourraient tenter de retarder le plus possible cet affrontement qui semble désormais quasiment inévitable.
    https://www.revolutionpermanente.fr/Fin-de-l-accord-nucleaire-iranien-echec-total-de-Macron-et-les-risques-de-guerre

    A mon avis, c’est pour provoquer une crise économique, et ensuite la fin du cash, qu’il y a toutes ces sanctions économiques internationales planifiés.

    Ce sera plus une guerre économique que nucléaire. Leur but est de déclencher la révolution en créant une crise économique en Iran qui comme tous les pays appartenant au Nouvel Ordre Mondial, dépend des autres pays pour survivre, c’est l’OMC qui veut ça, et qui attaque les pays qui souhaitent être indépendants, au nom de la libre concurrence.

    Voilà pourquoi avec les altermondialistes on tourne en rond, alors que les anarchistes, ils peuvent faire autant de sanctions économiques qu’on veut, on s’en fout, d’ailleurs tant mieux, comme cela fini l’invasion d’entreprises occidentales, il n’y aura plus d’entreprises de gaz de schiste pour chasser les paysans de leurs terres. Le seul ennui est la guerre nucléaire, pour cela il faut sauver la population dans des bunkers anti nucléaires et après la guerre, il suffit de planter de la marijuana partout pour dépolluer les sols, comme ils ont fait à Tchernobyl, en Ukrainehttp://www.neoplanete.fr/podcast/revue-de-presse-du-cannabis-pour-depolluer-les-terres-de-fukushima-le-jute-en-amazonie-et-des-poubelles-en-canne-a-sucre/. Mais c’est cela le problème, l’Iran décapite tous ceux qui ont de la marijuanahttps://sensiseeds.com/fr/blog/le-cannabis-en-iran/, donc cela ne va pas marcher.

    L’Iran a trop laissé les multinationales européennes polluer sur son territoire. L’Iran a même donné son sol à Total, chassant des paysans iraniens de leurs terres
    https://www.cnbc.com/2017/07/03/iran-to-sign-new-ipc-gas-deal-with-total-for-south-pars.html

  10. Le Paraguay va transférer son ambassade en Israël à Jérusalem (et de 3 !) Le Paraguay va transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, dans la foulée des Etats-Unis et du Guatemala, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères paraguayen. Le président américain Donald Trump a annoncé en décembre sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, rompant avec ses prédécesseurs. Le transfert très controversé de l’ambassade des Etats-Unis est prévu le 14 mai pour coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël. Dans un bref communiqué, le ministère paraguayen a annoncé « le lancement d’un processus d’exécution de la décision présidentielle (…) concernant la représentation diplomatique du Paraguay en Israël ». Source Lexpressiondz via Alter Info ► https://www.alterinfo.net/notes/Le-Paraguay-va-transferer-son-ambassade-en-Israel-a-Jerusalem_b22124872.html

    Après le Guatemala donc, mais le président est un ancien comique, alors ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/12/25/jimmy-morales-aussi/

    Zont vraiment envie d’en découdre certains, non ?

    • tous ces pays qu’on peut acheter pour quelques deniers sur un compte offshore de leur « président », pour que leurs délégations « votent du bon côté » à l’ONU quand c’est nécessaires et transfèrent leurs ambassades aussi, tous ces guignols vendent père et mère si le prix est correct, aucun souci, ils ont tous un « prix ». 😉

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.