Média, propagande, russophobie et Nouvel Ordre Mondial: Cambridge Analytica, Facebook, MI6 et Mossad…

L’opération d’intox de Cambridge Analytica par Facebook et le MI6

 

Dean Henderson

 

20 mars 2018

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/03/20/cambridge-analyticas-facebook-mi6-psyop/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

S’il y a jamais eu une preuve de qui est derrière la manipulation constante de la géopolitique mondiale, c’est ce scandale émergeant impliquant Facebook et Cambridge Analytica. L’affaire dévoile le nœud gordien qui lie les services de renseigne,emt britannique et israélien aux banquiers de la City de Londres.

Cela fait longtemps que j’affirme que Mark Zuckerberg, le fondateur patron de Facebook et son entreprise sont des opération et opérateur du renseignement israélien du Mossad dont l’objectif est de collecter un dossier sur chaque personne sur cette planète tout en détruisant à la fois le tissu social nécessaire pour défier l’hégémonie bancaire, au moyen de la désinformation, de la division et du conflit de création et le bien-être émotionnel de l’humanité au travers d’une guerre psychologique savamment orchestrée.

Cambridge Analytica est une “firme de collecte de données informatiques” britannique, dont le logo est un cerveau tracé au moyen de vecteurs reliant des points entre eux. Elle fut créée de sa firme parente des Strategic Communications Laboratories (SCL ou Laboratoires Stratégiques de Communications) en 2013 afin de “participer à la vie politique américaine”.

Les universités d’Oxford et de Cambridge en Grande-Bretagne sont des incubateurs pour l’élite bancaire mondiale, produisant, tout comme Harvard et Yale aux Etats-Unis, la classe de gestionnaires pour les Illuminati.

Robert Mercer qui fut interne à l’entreprise Cambridge Analytica fut un des premiers pionniers de l’intelligence artificielle et est un des financiers importants de groupes de l’extrême-droite américaine tels que l’Heritage Foundation, le Cato Institute, Breibart.com et le Club for Growth. Il réside dans la mansion new-yorkaise appelée le “nid de la chouette”.

Mercer fut aussi le financier principal du Brexit via Nigel Farrage et le Parti Indépendant de GB. Alors que beaucoup voit le Brexit comme une émancipation de la tyrannie de l’UE, j’ai dit depuis longtemps que ceci fut orchestré par l’élite elle-même afin de cimenter l’alliance anglo-américaine et d’isoler la City de Londres et ses banques des régulations à venir de l’UE sur leurs sales petites affaires et activités. Mercer lui-même a été nommé directeur de huit firmes financières différentes, contrôlées par la Couronne (La Ctity) et basées aux Bermudes, firmes qui sont impliquées dans la fraude fiscale des Paradise Papers.

Une enquête récente sous couvert de la chaîne de télé britannique Channel 4 a révélé bien plus que des activités néfastes, ce qui fait passer Cambridge Analytica (CA) et Facebook pour de sales entreprises et une opération bien huilée des services de renseignement israélo-britanniques. En fait, tout ceci est une opération d’école dans sa conception pour montrer comment l’empire britannique pourtant de nos jours bien silencieux, gère toujours le monde en utilisant des couvertures israéliennes et américaines.

A environ 12 minutes dans l’entretien, le CEO de CA, Alexander Nix, est enregistré crânant sur le comment les entreprises britanniques souvent font “sous-traiter” le boulot à des firmes israéliennes car elles sont “très efficaces dans la collecte du renseignement”.

Le journaliste sous couvert de la chaîne 4 prétendait être un agent pour un client très riche espérant obtenir l’élections de certains candidats au Sri Lanka. Nix a dit au journaliste: “… nous avons l’habitude d’opérer sous différents moyens, dans l’ombre, et je suis impatient de construire une relation durable et secrète avec vous.”

Nix ensuite fait le malin au sujet de Cambridge Analytica et sa maison-mère SCL Group qui ont secrètement manipulé des élections dans plus de 200 pays dans le monde, incluant le Nigéria, le Kenya, la République Tchèque, l’Argentine et l’Inde.

CA utilise les pots-de-vin, les prostituées et de fausses identités pour fabriquer des résultats électoraux. Nix décrit les pièges à cul que sa firme met en place pour discréditer certains candidats quand elle envoie “des filles dans la maison du candidat à compromettre. Les Ukrainiennnes sont de très, très belles filles. Je trouve que ça marche très bien…

Ce n’est pas une coïncidence si une des plus grosses opérations du MI6/Mossad de ces dernières années fut le coup d’état ukrainien qui a amené le milliardaire Petro Porochenko et sa mafia au pouvoir dans ce pays. L’esclavage blanc est une des marques de fabrique du renseignement britannique, où la pédophilie est omniprésente.

La pirouette de mise en route effectuée par CA en 2013 a maintenant donné aux Illuminati un accès direct à la manipulation des élections présidentielles américaines de novembre 2016. Tandis que la City de Londres pousse pour la faux narratif du Russiagate, il apparaît maintenant que ce fut en fait la GB qui a mis en place et a fabriqué la victoire de Trump dans une tentative d’annihiler les résultats de la révolution américaine pour l’indépendance.

Ils l’ont fait en utilisant un “sous-traitant” israélien du nom de Facebook, qui a fourni les données à CA, tandis que le GCHQ surveillait la campagne de Trump pour être sûr que leur carte à jouer au plus tôt, celle de Trump, allait faire ce qu’on lui dirait de faire.

Mais CA ne faisait pas que tirer des données de Facebook. Des mémos récemment retrouvés révèlent qu’elle manipulait les données avec la parfaite connaissance de Facebook afin de “créer des états émotionnels planifiés et désirés” chez les utilisateurs.

Alors que Nix crâne dans l’entretien sur le fait que “nous venons juste d’injecter de l’information dans le système de circulation de l’internet et la regardons croître, on lui donne un petit coup de pouce de temps en temps… comme avec une télécommande. Ceci doit se produire sans que personne ne remarque rien, sans que personne ne se dise “ça c’est de la propagande”, parce qu’au moment où vous pensez que “c’est de la propagande”, la question qui suit directement est: “qui la répand ?” Beaucoup de nos clients ne veulent pas qu’on sache qu’ils travaillent avec une entreprise étrangère… souvent nous mettons en place de fausses identités et de faux sites internet, nous pouvons être des étudiants faisant de la recherche rattachés à une université, on peut être des touristes, il y a pas mal d’options et j’ai une grande expérience en ce domaine.

Ceci provient directement de la bouche du “sous-traitant” du MI6 britannique…

Publicités

6 Réponses to “Média, propagande, russophobie et Nouvel Ordre Mondial: Cambridge Analytica, Facebook, MI6 et Mossad…”

  1. antares2162 Says:

    C’est hallucinant ! cela ne prendra donc jamais fin ? serons nous encore et toujours la proie des manipulateurs/prédateurs ? ces gens là paieront-ils un jour ? c’est dingue…

  2. Roseau Says:

    Et, pourtant, Trump a mis le cas des réseaux sociaux au grand jour, en précisant que toute personne voulant venir aux USA, doit communiquer ses identifiants aux dits réseaux sociaux…

    Si pas de compte ouvert sur ces services espions, pas d’accès aux USA, car moins manipulable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.