Guerre impérialiste en Syrie: Les « rebelles modérés » de la Ghouta étaient encadrés par les armées française et britannique…

et ces gugusses reviennent, toujours encadrés par les services barbouzes nationaux et s’en vont flinguer à la commande au gré des besoins géopolitiques et de politique totalitaire intérieure, comme avec le dernier pignouf en date, bien connu comme d’habitude des « services », ce qui devient un euphémisme pour dire: encadré par les services… La stratégie du chaos, Gladio 2.0, ça fait un moment que ça dure et ça ne cessera pas tant que nous, les peuples, n’y mettions pas un terme.
~ Résistance 71 ~

 

Que sont devenus les “400  000 rebelles modérés” de la Ghouta ?…

 

Réseau Voltaire

 

24 mars 2018

 

url de l’article: http://www.voltairenet.org/article200341.html

 

Selon la presse et les gouvernements occidentaux, la Ghouta orientale abritait « 400 000 rebelles modérés ».

Or, l’opération militaire syro-russe de nettoyage des groupes jihadistes, opérée dans le cadre de la cessation des hostilités avec les rebelles syriens (résolution 2401), donne un tout autre résultat.

À ce jour, où 90 % du territoire est libéré et où il semble peu probable que de nouvelles personnes surgissent en masse des décombres :

  • 105 000 Syriens fidèles à la République ont été libérés du joug des jihadistes ;
  • 7 000 autres personnes, probablement des jihadistes étrangers et leurs familles, sont partis sous escorte à Idleb, dont environ 1 500 avec leurs armes légères.

Soit à ce jour, un total de 113 000 habitants. On est très loin des 400 000 évoqués par les États membres de l’Otan au Conseil de sécurité de l’Onu.

Aucune personne ne s’est présentée comme « rebelle modéré » et a demandé la protection de la Russie.

Les Syriens libérés témoignent de la mise en esclavage par les jihadistes des hommes en âge de creuser des fortifications et des tunnels ainsi que des conditions de vie atroces auxquels ils furent soumis.

Les jihadistes étaient encadrés par des soldats réguliers britanniques et français. Ceux-ci n’ont pas été arrêtés, ils ont été évacués séparément dans un convoi « humanitaire » organisé pour eux par l’Onu.

Le même type de constat avait été fait à Alep, en décembre 2016.

Il n’y a jamais eu de guerre civile en Syrie, mais une agression extérieure planifiée et sponsorisée par les Occidentaux [1].

[1] « Agression masquée en guerres civiles », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 27 février 2018.

2 Réponses vers “Guerre impérialiste en Syrie: Les « rebelles modérés » de la Ghouta étaient encadrés par les armées française et britannique…”

  1. contreusa Says:

    Des thèses sur le net annoncent que:

    – Assad sera tué par Lieberman d’Israel à Damas en 19 mai 2018 lors de la fête des 70 ans de l’anniversaire d’Israelhttps://myangelscloud.com/something-dark-disturbing-outbreak-bizarre-coincidences-deadly-proficiency/, après que l’ambassade américaine sera déplacé à Jérusalem. Israel veut Damas et Jérusalem.

    Faut dire que Lieberman avait prévu un futur sans Assad
    http://www.bicom.org.uk/news/lieberman-says-syria-needs-future-without-al-assad-iran/

    – Que l’attentat de Carcossonne a été instigué par Sarko pour éviter la prison, et qu’il aurait fait le même scénario a chaque fois qu’il a été en procès pour détourner l’attention médiatique

    Pour l’instant la seule chose qu’on est sûr, c’est que Sarko voulait réduire la population à la COP21
    https://www.24matins.fr/sarkozy-prefere-reduire-population-plutot-faire-de-lecologie-399410

    – Que les USA risquent d’attaquer la Corée du Nord au moment des jeux olympiques

    – que les USA, la France, Israel, l’Angleterre seraient en train de tester en ce moment des armes biologiques pour tuer les noirs et les arabes à Madagascar

    Pour le dernier cas « des armes biologiques testés à Madasgacar » un site annonce lui aussi des armes biologiques en cours à Madagascarhttps://myangelscloud.com/something-dark-disturbing-outbreak-bizarre-coincidences-deadly-proficiency/

    En octobre 2017, les hôpitaux dénoncent l’émergence d’une peste à Madagascar
    http://www.shtfplan.com/forecasting/madagascar-hospitals-on-high-alert-no-one-is-safe-from-the-black-plague_10232017

    En 2008, un américain annonce que la peste fait partie des armes biologiques de laboratoire
    http://www.science20.com/scientist/bioterrorism_plague_as_a_biological_weapon-8573

    Un site déclare que c’est un Français lié à l’institut Pasteur et qui aurait fui aux USA qui serait à l’origine du relâchement de la peste à Madagascar, la peste par les poumons,( donc qui peut être relâché par avion pour être respiré par les habitants, et ensuite infecter leurs poumons et leur donner la peste des poumons)

    « L’équipe de PORTBLOG a mis en garde contre la possibilité d’une épidémie de peste pneumonique liée à l’arrestation de l’un des meilleurs chercheurs sur la peste pneumonique au monde en tant que cerveau derrière un triangle de meurtre fétichiste gay vraiment bizarre. Deux mois plus tard, une épidémie de peste pneumonique très inhabituelle est en cours à Madagascar, et elle a été déclarée à risque de se propager à l’échelle internationale par avion. Voici ce que nous savons sur le type qui pourrait être à l’origine de cette épidémie inhabituelle : (1) Il a admis qu’il a récemment voyagé à Madagascar. (2) Il a été nommé responsable de la recherche sur la peste pneumonique à l’Institut Pasteur à Paris

    (3) Les autorités françaises ont étrangement tué son habilitation de sécurité pour manipuler des armes biologiques. (4) Il est retourné aux États-Unis et a apparemment organisé un rituel de meurtre fétiche avec un étranger pour assassiner plusieurs personnes, y compris lui-même et son complice. (5) Son profil apparent correspond au type de personne qui se livrerait à un meurtre de Bioterror. (6) Il a fait des recherches et a mis au point des formes virulentes de bactéries de la peste dans l’air dans son laboratoire. (7) Le moment est venu pour lui d’avoir semé la peste pneumonique à Madagascar (8) Un foyer de peste pneumonique très inhabituellement transmis dans l’air s’est produit à Madagascar. (9) Depuis son arrestation, Wyndham Lathem a admis que :  » il n’est pas la personne que les gens pensaient qu’il était « . Rien de tout cela ne prouve que Wyndham Lathem est à l’origine de l’épidémie, mais c’est une coïncidence que des personnes prudentes puissent se préparer à une épidémie mondiale comme la Banque mondiale l’a fait hier.
    https://ascendingstarseed.wordpress.com/2017/10/27/airborne-black-death-outbreak-may-be-deliberate-man-made/

    Des allemands manipulent la bactérie de la peste noire en laboratoire.
    https://globalbiodefense.com/2013/07/26/german-scientists-develop-rapid-test-for-plague/

    Je ne peux pas être la seule personne qui trouve suspect qu’à chaque nouvelle épidémie en Afrique, l’Amérique soit toujours tôt pour répondre, il n’y avait pas de temps perdu dans la façon dont ils sont arrivés à Madagascar pour contenir l’épidémie
    Aussi l’épidémie d’Ebola a attiré beaucoup d’attention des médias et même des accusations que les États-Unis étaient à l’origine de la fabrication de la maladie qui semble maintenant avoir disparu dans l’air, cette attention médiatique qu’ils ne voulaient pas alors ils ont déménagé dans une région plus isolée (Madagascar) avec moins de couverture médiatique et l’intérêt de poursuivre leurs essais de guerre biologique mortels. Les quatre-vingt-deux travailleurs de la santé qui étaient en contact avec les malades n’ont pas été contaminés pourtant avec des maladies compatibles

    Et les dirigeants africains corrompus savent que cela se passe, c’est une répétition de la façon dont les États-Unis ont utilisé les Noirs pour les tests médicaux et biologiques, seulement maintenant ils l’ont apporté sur le continent. C’est ma théorie de conspiration sur les essais américains d’armes biologiques en Afriquehttps://www.lipstickalley.com/threads/the-strange-disease-outbreak-of-madagascar.1398023/

    La peste pneumonique identifiée à Madagascar le 13 novembre 2017

    L’Afrique du Sud, Maurice, les Seychelles, la Tanzanie, La Réunion, le Mozambique, le Kenya, l’Éthiopie et les Comores ont tous été avertis qu’ils pourraient également être menacés par une éventuelle épidémie. Beaucoup de ces pays sont des destinations touristiques populaires, et beaucoup d’entre eux abritent des communautés ethniques établies ici aux États-Unis, ce qui fait que les voyages entre les pays par les familles et les hommes d’affaires sont très courants.http://www.selfreliancecentral.com/2017/11/13/black-death-move-10th-country-infected/

    Février 2018, L’Organisation mondiale de la santé veut que vous vous inquiétiez de la « maladie X ».
    Le comité s’est réuni au début du mois de février de cette année, et la liste des maladies prioritaires a été publiée. La liste est composée de menaces familières, dont Ebola, Zika, Lassa Fever et une maladie respiratoire au Moyen-Orient connue sous le nom de MERS. Et puis il y a la « Maladie X ». C’est la dernière sur la liste, et la plus mystérieuse. Qu’est-ce que la maladie X ? La maladie X est littéralement une maladie mystérieuse. C’est une reconnaissance du fait que nous ne pouvons pas tout voir venir. En 2018, il est tout à fait possible que nous verrons un tout nouveau pathogène. Ou, comme dans le cas de Zika, une vieille maladie démontrera soudainement une nouvelle façon de nous faire du mal. La maladie X est le lieu d’un désastre que nous ne pouvons pas encore imaginer. https://www.undispatch.com/world-health-organization-wants-worry-disease-x/

    Septembre 2009, un laboratoire de Chicago annonce qu’il travaille sur la peste Yersinia
    https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6007a1.htm

    2007, Wyndham W Lathem, PhD annonce travailler sur la peste Yersinia dans un laboratoire de Chicago
    https://web.archive.org/web/20170614220550/http://www.feinberg.northwestern.edu/faculty-profiles/az/profile.html?xid=18254

    En 2016, Lathem annonce sur son compte twitter qu’il part à Madagascar

    Lathem lui-même admet que dans la première vidéo ci-dessous, une vidéo intitulée peut-être «Comment Yersinia pestis a évolué pour provoquer la peste pneumonique». Si vous ne l’avez pas encore regardé, cela vaut la peine de regarder dans la tête d’un fou, dont les amis et les collègues ne savaient pas qu’il était capable d’assassiner, qui avait accès à du matériel qui pourrait effacer un énorme une partie de la race humaine

    Et de Chicago Now vient la preuve que le microbiologiste Wyndham Lathem connaissait en effet le professeur Malcolm Casadaban, microbiologiste mort, grâce au tweet que Chicago Now a sauvegardé ci-dessus, car il a été effacé du compte de Lathem.

    Cependant, son compte Twitter est toujours bien vivant et en ce moment, il admet son récent voyage à Madagascar, comme le montre la prochaine capture d’écran ci-dessous.

    (Donc Lathem qui a travaillé comment transformer la peste yersinia en la peste pneumonique, pourrait être à l’origine de la peste pneumonique de Madagascar actuellement)

    Selon le Daily Northwestern, au cours des 14 dernières années, Lathem s’est établi comme l’un des plus éminents chercheurs de la peste Yersinia de la nation. Il a contribué à 28 différents résultats de recherche publiés qui ont été cités plus de 1 700 fois, selon sa base de données sur ResearchGate

    Avant de partir pour l’université de Washington Saint Louis Nord-Ouest en 2007, Lathem a découvert un gène du Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet à la peste de se répliquer rapidement dans les zones remplies d’air – comme les poumons, où elle cause la pneumonie, l’élément clé de la peste pneumonique – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. Beaucoup plus d’informations à ce sujet ci-dessous

    l’article sur le lien entre Lanthem et la peste pneumonique à Madagascar a été censuré https://www.the-scientist.com/?articles.view/articleNo/50179/title/The-Strange-and-Stranger-Case-of-Wyndham-Lathem/rd/yes/

    Lanthem a été arrêté avec un autre complice scientifique aux USA en août 2017 pour avoir assassiné sa propre petite amie (qui devait connaître tous ses secrets), et un ex chercheur

    Au cours des 14 dernières années, Lathem s’est imposé comme l’un des plus éminents chercheurs de la peste Yersinia de la nation. Il a contribué à 28 différents résultats de recherche publiés qui ont été cités plus de 1 700 fois, selon sa base de données sur ResearchGate. Louis pour le nord-ouest en 2007, il a découvert un gène de Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet à la peste de se répliquer rapidement dans les zones remplies d’air – comme les poumons, où elle cause la pneumonie, l’élément clé de la peste pneumonique – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. À Feinberg, Lathem a découvert que le développement du gène PLA était le facteur qui a fait évoluer le pestis à partir de ses bactéries ancestrales et que le PLA désactive un « régulateur clé » de la réponse du système immunitaire humain à l’infection bactérienne, connu sous le nom de PAI-1.Moins de cinq mois avant le coup de couteau, Lathem s’est vu refuser par les autorités françaises l’autorisation de travailler à l’Institut Pasteur à Paris, selon un rapport de la Tribune. Lathem avait prévu de transférer son laboratoire de Feinberg à l’Institut Pasteur en France depuis l’été dernier, selon la Tribune, et a tweeté le 10 mars qu’il était  » en train de tout emballer et devrait être à Paris dans deux semaines « . Il s’est ensuite vu refuser une habilitation de sécurité par les autorités françaises, ce qui lui a fait perdre son emploi, selon la Tribune. La porte-parole de l’Institut, Aurelie Perthuison, a déclaré à la Tribune que les autorités françaises n’ont pas fourni à l’Institut les raisons du refus d’agrément. On en sait beaucoup moins sur Warren, le complice présumé de Lathem, qui a voyagé de l’Angleterre aux États-Unis deux jours seulement avant l’assassinat de Cornell-Duranleau, selon le Sun-Times

    Cornell-Duranleau, qui, selon certaines sources, aurait pu sortir avec Lathem, a été retrouvée morte de plus de 40 coups de couteau dans l’appartement de Lathem sur North State Street, ce qui a déclenché une chasse à l’homme d’une semaine de Lathem et Warren. Le jour du coup de couteau, un don de 1 000 $ aurait été fait par l’un des suspects à une bibliothèque du Wisconsin au nom de Cornell-Duranleau. La police a également déclaré que Lathem a envoyé une vidéo d’excuses à ses amis et à sa famille. Lathem et Warren se sont rendus séparément dans la région de la baie le 4 août
    Lathem a été limogé le 4 août par Northwestern pour « avoir fui la police quand un mandat d’arrêt lui avait été délivré », a déclaré à l’époque le porte-parole de l’université, Al Cubbage, qui a mis fin à dix ans à Feinberg. Virginia Miller, une ancienne mentor de Lathem à l’Université de Washington qui avait gardé le contact avec lui au fil des ans, a déclaré que Lathem était un homme dévoué à la science qu’elle ne pouvait imaginer commettre un meurtre.https://dailynorthwestern.com/2017/08/15/campus/wyndham-lathem-suspect-fatal-stabbing-extradited-chicago-end-of-week/

    Une news annonce que bien que l’institut Pasteur ait officiellement annoncé qu’elle a refusé l’entrée de Lathem, il aurait quand même entré . Donc Est-ce un moyen de cacher que Lathem a fait des expériences aussi à l’institut Pasteur?
    Comme mentionné précédemment, selon cette histoire très importante du Daily Northwestern, Lathem avait découvert un gène dans Yersinia pestis, connu sous le nom de PLA, qui permet aux pestis de se répliquer rapidement dans des zones remplies d’air – comme les poumons, où il cause la pneumonie, élément clé de la peste pulmonaire – mais n’affecte pas son taux de réplication dans les ganglions lymphatiques et la circulation sanguine. À Feinberg, Lathem a découvert que le développement du gène PLA était le facteur responsable de l’évolution des pestis de ses bactéries ancestrales et que le PLA désactive un «régulateur clé» dans la réponse du système immunitaire humain aux infections bactériennes, connu sous le nom de PAI-1. C’est également un ex chercheur de Feinberg que Lathem a assassiné.https://dailynorthwestern.com/2017/08/15/campus/wyndham-lathem-suspect-fatal-stabbing-extradited-chicago-end-of-week/ Donc un chercheur qui menaçait de dire au monde entier que Lathem a inventé une nouvelle arme biologique, la peste pneumonique a été assassiné par Latjem .https://myangelscloud.com/something-dark-disturbing-outbreak-bizarre-coincidences-deadly-proficiency/

    Cet arme biologique en cours à Madagascar à suivre de très près. Les USA vont sans doute la propager dans le monde entier. Cette maladie X annoncée à l’avance par l’ONU

  2. Le Nouvel Ordre Mondial a fait gravé 10 commandements dans la pierre sur les « fameuses » pierres du « Georgia Guidestones » en 1980. Le 1er de ces 10 « commandements » stipule que la population mondiale ne devra jamais dépasser les 500 millions d’individus, ce qui représente une projection de réduction de la population mondiale de l’ordre de 95%. Il n’y a pas plus de «surpopulation» mondiale que de réchauffement climatique anthropique ou de beurre en branche… Tout ceci n’est que propagande eugéniste pour amener les peuples à accepter docilement leur mise sous tutelle et sous esclavage total.Une question à ceux qui sont d’accord que « nous sommes trop nombreux » : Qui va décider si vous aller vivre ou mourir ? Accepterez-vous de partir dans le train à destination de la Camarde ? 95% de réduction (pas sur le prix du billet hein ?..), çà vous laisse très très peu de chance de vivre. çà vous va ? R71 22/09/2016 précisions que j’ai développées dans ce billet de blog qui démontrent que Macron et Dame Kékel sont d’accord pour réduire la population pour sauver la planète ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/16/makrel-enmarche-vers-la-reduction-de-la-population/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :