Meilleurs vœux 2018 !

 

Résistance 71

 

1er janvier 2018

 

Tournons la page 2017 pour en venir à celle de 2018.

Pour cette année qui démarre et qui annonce pas mal de vent dans les voiles, nous prendrons la résolution de toujours être à la recherche d’une info de réinformation en continuant à filtrer au mieux de nos capacités les eaux du grand fleuve.

Néanmoins, comme nous l’avons analysé dans notre “Manifeste pour la société des sociétés”, nous insisterons plus sur le fait que la solution au marasme de nos sociétés est politique et en aucun cas économique, qu’elle ne peut provenir que de la réappropriation du pouvoir politique pour le rediluer dans le corps social. Ceci est une condition sine qua non pour un réel progressisme de la société humaine.

Toute analyse, article, prônant une solution économique ou insistant sur les faits économiques est un leurre et toutes les critiques du système régnant ne s’accompagnant pas de propositions de solutions politiques viables sont également des leurres et du verbiage creux. L’heure n’est plus seulement à la critique, aussi pertinente soit-elle. « On ne peut pas être neutre dans un train en marche » nous disait fort justement le grand historien Howard Zinn.

A ce titre, nous avons décidé qu’à partir de 2018, chaque article critique que nous reprendrons ou traduirons, sera soumis à une évaluation quant aux solutions potentielles offertes, si le sujet s’y prête. Depuis près de deux décennies existe t’il sur la toile une critique constante des affaires du monde et de leur gestion oligarchique tout autant criminelle qu’obsolète par la clique habituelle. Toute personne lisant les médias alternatifs est au courant de la critique générale de l’empire, du Nouvel Ordre Mondial, et ce à travers tout le spectre politique possible et imaginable, de l’extrême gauche à l’extrême droite du système étatico-capitaliste. C’est bien ; mais la critique n’est plus suffisante…

Il est grand temps de converger vers la proposition de solutions. C’est maintenant que les médias “alternatifs” doivent faire la différence, celle-ci proviendra des solutions proposées autres que de dire et prétendre “attendre 4 ou 5 ans pour voter les incompétents hors du pouvoir et en mettre d’autres à leur place”…

Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !
Le seul véritable “progressisme”, terme si chère à la gogoche bobo, est celui de dire Non ! et de fonder les communes libres fondées sur l’association libre. Tout le reste n’est que…

Il est  quand même grand temps de s’en rendre compte et d’agir en conséquence !

2018 pourra t’elle être l’année zéro d’une prise de conscience politique collective ? Qui sait ? Ce qui est sûr c’est que la balle est dans notre camp, elle l’est depuis un bon moment du reste…

A suivre donc avec grand intérêt…

Publicités

20 Réponses to “Meilleurs vœux 2018 !”

  1. Tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et je vous souhaite également de très nombreux articles et longue vie à votre remarquable site qui éveille les consciences.

  2. Meilleurs vœux au groupe et aux vôtres.
    Fraternellement.

  3. Je suis très sensible à cet appel afin que 2018 soit l’année zéro !
    Il y a une expression similaire en Maya et en Égyptien ancien le Tep Zépi ou le Zep Tépi qui veut dire ; Temps Zéro ou Temps Nouveau.
    Et c’est exactement ce que je nous avais souhaité le 22/12/2015 (sans doute pas de manière aussi abouti qu’aujourd’hui puisque j’ai affiné ma réflexion par de nombreuses lectures, notamment votre MP) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/22/tep-zepi-le-temps-zero/

    Et rappelez-vous que vous aviez bien voulu traduire ce billet en anglais ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/08/tep-zepi-beginning-of-a-new-era/ un an après…

    C’est cela qui nous permet, en se rejoignant sur des idées forces, sans se connaitre, et en intégrant individuellement d’abord les mêmes « solutions » de proposer cette césure indispensable afin de repartir -de nous-mêmes, tous ensemble, personne devant, personne derrière et surtout personne au-dessus- à partir du Temp Zéro/Tep Zépi/Zep Tépi ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/26/la-cesure-du-temps-zero/

    Essayons puisque cela n’a jamais encore été essayé, qu’est-ce qu’on risque, sinon de réussir ?

  4. […] nous souhaitant ses vœux pour l’année 2018, Résistance71 nous propose de faire de 2018 l’année Zéro d’une prise de conscience politique […]

  5. Autour de votre proposition ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/01/2018-annee-zero-dune-prise-de-conscience-politique-collective/

    La mienne de se retrouver sur cette idée force en gestation en décembre 2015, et les lectures qui ont renforcées ma réflexion ces 2 dernières années…
    Enfin, faire porter l’effort sur ce qui nous rassemble et non ce/ceux qui nous divise/nt…

    Meilleurs Vœux à tous…
    Jo

  6. « Refais chaque jour le serment d’être heureux »
    Alain, Propos sur le bonheur

    tant pis je n’arrive pas à mettre l’image – bonne année à tous

  7. Oui bonne année 2018

    année 2018 c’est l’année du CETA. (Canada-UE)
    Pas sûr qu’elle soit joyeuse.

    l’année 2017 c’était l’année du JEFTA. (Japon-UE)
    https://leftfootforward.org/2017/03/jefta-the-ttip-style-trade-deal-youve-never-heard-of-and-why-it-matters/

    Fukushima Diary a stoppé toutes ces news fin novembre 2016.Sans doute l’auteur réfugié en Roumanie a été rejoint par les Yakuzas pour le faire taire. Pendant toute l’année 2017, le site de Fukushima Diary a été pollluée par les trolls de Tepco qui ont posté des news pro nucléaire sur le chat box de Fukushima Diary. L’auteur a disparu, c’était comme si son blog a appartenu à quelqu’un d’autre. Maintenant, ils l’ont quand même laissé en ligne, mais il n’y a que les news d’avant 2017 qui sont disponibleshttp://fukushima-diary.com/

    Les news de Fukushima diary peuvent disparaitre d’un instant à l’autre. Parfois le site a été bloqué d’accès.

    Certains articles de Fukushima diary valent la peine d’être traduit

    « L’ambassade de France au Japon a organisé un dîner à base de produits de Fukushima

    Selon l’ambassade de France au Japon, le 17 juin 2016 au soir ils ont organisé un dîner à base d’aliments de Fukushima.

    Le gouverneur de Fukushima, M. Uchibori, le ministre de la Reconstruction, M. Takagi, et un chanteur français, M. Charles Aznavour, étaient les invités de l’ambassadeur de France, M. Thierry Dana.
    Ils ont servi du bœuf, des cerises et des poulets locaux de Fukushima préparés à la française
    http://fukushima-diary.com/2016/06/the-french-embassy-in-japan-held-a-dinner-party-with-fukushima-food/

    Et en ce moment, il y a la série anime japonaise shokugeki no soma qui raconte l’histoire d’un cuisinier japonais qui bat les autres avec des produits de moins bonne qualité.
    Un moyen de faire de la pub des produits de Fukushima, j’imagine.
    là un hôtel 5 étoile de Fukuoka qui fait manger des produits de Fukushima à ses clients http://fukushima-diary.com/2014/08/5-star-hotel-grand-hyatt-fukuoka-supports-fukushima-eating/

    « Le ministère de l’Environnement décide de réutiliser les sols contaminés pour les routes et le nivellement côtier dans tout le pays

    Article lié : Le ministère de l’Environnement prévoit de recycler 90 % des sols contaminés de Fukushima mais sans technique pour le faire

    Le 7 juin 2016, les experts du groupe d’étude du MOE (Ministry of the Environment) ont reconnu réutiliser les sacs de sols contaminés pour les travaux publics.

    Ces sols contaminés proviennent de la décontamination. Pour être recyclables, leur radioactivité en Césium est supposée se situer entre 5 000 et 8 000 Bq/kg. Ils seront recyclés pour la construction et l’entretien des routes et des rivages de tout le Japon. Le gouvernement du Japon a raclé les sols contaminés et les disperse maintenant sur tout le pays. »

    http://fukushima-diary.com/2016/06/ministry-of-the-environment-to-decide-to-reuse-contaminated-soil-for-road-and-coastal-levee-nationwide/

    La compagnie All Nippon Airways va forcer ses passagers à soutenir Fukushima en mangeant

    Le 13 février 2015, ANA (All Nippon Airways Co., Ltd.) annonce qu’ils vont servir des repas à base d’ingrédients produits à Fukushima.

    C’est dans le cadre de leur projet de marketing pour mettre en avant la nourriture locale de tout le Japon qui a commencé en septembre 2013.
    De mars à mai prochain, ils mettent en avant la préfecture de Fukushima.
    Ces bars sont réservés aux vols internationaux.

    Un journal local de Fukushima a rapporté que des tomates de Fukushima seront servies aussi dans les plateaux repas des vols vers l’Europe, l’Amérique du Nord et Singapour
    http://fukushima-diary.com/2015/02/nippon-airways-co-ltd-make-passengers-support-fukushima-eating/

    Singapour importe les produits de Fukushima
    http://fukushima-diary.com/2014/08/japan-start-exporting-fukushima-rice-singapore-singapore-convinced-lift-import-restriction/

    Le japon interdit à ses écoliers d’apporter leur propre nourriture à l’école. Les cantines scolaires servent des produits de Fukushima
    http://fukushima-diary.com/2013/03/jp-gov-plans-to-ban-using-imported-food-ingredients-for-school-lunch/

    D’autres villes japonaises sont obligés d’accueillir les débris de Fukushima https://secure.avaaz.org/en/petition/Stop_the_Incineration_of_Radioactive_Disaster_Debris_in_Osaka_1/

    Tout cela se passe au Japon, mais imagine que la France fasse la même chose? C’est pour cela que je m’intéresse à Fukushima Diary. Car il montre comment un gouvernement est prêt à toutes les atrocités pour cacher la vérité et tuer son peuple à petit feu.

    L’ambassade du Japon en Éthiopie annule une exposition de la JICA sur l’accident de Fukushima à cause des résultats thyroïdiens

    En octobre dernier, l’ambassade du japon en Éthiopie a empêché la JICA (Japan International Cooperation Agency) de tenir une exposition sur le 11-3 et l’accident de Fukushima.http://fukushima-diary.com/2016/03/jp-embassy-stopped-jicas-exhibition-about-fukushima-accident-in-ethiopia-for-thyroid-test-result/

    Mais le pire ce sont les bateaux chargés de déchets nucléaires qui vont de la France au Japon, de Japon en France, de Japon aux USA, etc…

    Des bateaux chargés de plutonium venant du Japon arrivent aux Etats Unis

    https://www.japantimes.co.jp/news/2016/06/07/national/ships-plutonium-japan-arrive-u-s/

    Des responsables de l’industrie nucléaire ont indiqué que des déchets radioactifs de haute activité transportés par un cargo britannique en provenance de France sont arrivés mercredi à Rokkasho, un village du nord du Japon, dans une installation de stockage.

    Les déchets, en blocs vitrifiés entassés dans des conteneurs cylindriques, ont été transportés par les 4 527 tonnes de Pacific Swan de Cherbourg, dans le nord-ouest de la France, et sont arrivés mercredi matin au port de Mutsu-Ogawara, préfecture d’Aomori, sur la côte de l’océan Pacifique. Cet envoi, le cinquième du genre depuis 1995, comprend 104 conteneurs produits pour le compte de cinq compagnies d’électricité japonaises: Tokyo Electric Power Co, Chubu Electric Power Co. basée à Nagoya, Kansai Electric Power Co. à Osaka, Chugoku Electric Power Co. à Hiroshima et Kyushu Electric Power Co. à Fukuoka.

    La Société nationale française d’énergie nucléaire, COGEMA traite des déchets nucléaires provenant de différents pays, ont indiqué les responsables.

    Le Japon recevra la même quantité de déchets hautement radioactifs que celle qu’il a confiée à la société française pour le traitement des déchets radioactifs de haute activité. https://www.thefreelibrary.com/LEAD%3A+Nuclear+waste+arrives+in+Japan+from+France-a060037290

    Un autre article qui parle de voyage de déchets nucléaires entre la France et le Japon
    https://nuclearstreet.com/nuclear_power_industry_news/b/nuclear_power_news/archive/2017/07/06/mox-shipment-leaves-france_2c00_-bound-for-japan-070602#.Wkq47WeWxeM

    Cela signifie quoi? Cela signifie que la France a déjà reçu des déchets de Fukushima à traiter et va sans doute en recevoir d’autres dans le futur avec le JEFTA.

    Le Japon ne se contente pas fourguer ses déchets nucléaires dans toutes les villes de son pays, mais également avec d’autres pays

    Un directeur de télévision assassiné pour avoir parlé des cancers de la thyroide liés à Fukushima et l’industrie nucléaire
    http://fukushima-diary.com/2014/09/deceased-tv-director-die-please-suspect-murder-unconfirmed-information/

    avec les Yakuzas, cela ne rigole pas.

    Me demande ce qu’ils ont fait à l’auteur de Fukushima Diary qui s’est pourtant réfugié en Europe.

    Imagine qu’avec le JEFTA, les Yakuzas ont leur réseau en Europe maintenant.

    L’auteur de Fukushima avait prévenu que les japonais ne seraient pas plus en sécurité à l’étranger qu’ils ne le sont au Japon

    « Une présentatrice française licenciée par son patron journal japonais pour avoir suivi l’ordre d’évacuation du gouvernement français »

    Le 15 janvier 2013, Mme Emmanuelle Bodin, ex-présentatrice sur NHK a tenu une conférence de presse au FCCJ.

    “Emmanuelle Bodin, qui a longtemps résidé au Japon, avait décidé de suivre les instructions du gouvernement français du 13 mars qui disaient de quitter temporairement Tokyo après les premières explosions à la centrale de Fukushima. Peu après avoir pris ses dispositions pour s’absenter, Mme Bodin a été congédiée par NHK, après plus de 20 ans de bons et loyaux services.
    Mme Bodin dit qu’avant de s’en aller elle avait reçu toutes les assurances de ses patrons à NHK et pris des mesures pour s’assurer que son travail serait assumé. Elle a donc été très étonnée de recevoir une lettre de licenciement le 22 mars. En tant que présentatrice de la section française de Radio Japan depuis 1990 elle pense qu’elle méritait un meilleur traitement et elle va se porter en justice pour défendre son cas
    http://fukushima-diary.com/2013/01/french-nhk-announcer-fired-after-evacuation-following-french-governmental-instruction/

    « Pour combattre les rumeurs malveillantes, le gouv. jap. veut faire passer la flamme olympique près de la centrale de Fukushima en 2020

    Ils comptent aider la préfecture de Fukushima en y attirant le camp d’entraînement des athlètes étrangers et aussi en définissant une grande partie du relai de la flamme olympique dans Fukushima.
    M. Sato, gouverneur de Fukushima, a exigé de M. Mori que la flamme olympique passe dans la région côtière où se trouve la centrale nucléaire de Fukushima. »http://fukushima-diary.com/2014/06/jp-gov-to-consider-programing-2020-olympic-torch-relay-in-fukushima-coastal-area-near-fukushima-plant-to-fight-harmful-rumor/

    Des scientifiques japonais proposent de jeter la terre contaminé de Fukushima dans l’océan http://fukushima-diary.com/2011/12/japanese-scientists-are-suggesting-to-abandon-the-contaminated-soil-into-the-sea/

    Des grandes sociétés japonaises sponsorisent un festival cinématographique européenhttp://fukushima-diary.com/2013/07/strategy-shift-jp-major-companies-sponsor-european-film-fes-to-award-honest-fukushima-documentary-a2/

    Ameba, grand hébergeur de blogs japonais, ferme sans raison un célèbre blog anti-nucléaire.
    http://fukushima-diary.com/2013/04/major-jp-blog-hosting-site-shut-down-a-famous-anti-nuclear-blog-for-unknown-reason/

    « Certaines personnes essaient de faire fermer toutes les centrales nucléaires au Japon. et même à Tokyo, ils votent pour le vote national. mais je ressens quelque chose d’étrange parce que le vrai risque auquel ils font face est la radiation de Fukushima. Bien sûr, toutes les centrales nucléaires doivent être immédiatement fermées dans le monde entier, mais ce n’est pas le moment de faire des démonstrations ou de recueillir des signatures, du moins au Japon
    Le temps de manifester est passé il y a 20 ans. C’est trop tard. C’est terminé. Même s’ils ferment des centrales nucléaires, ça ne résout rien à Fukushima. Je suis conscient que j’ai l’air trop dur, mais je commence à m’habituer aux critiques. Il est peut-être déjà trop tard pour évacuer. Le pollen de césium vole déjà dans l’air. C’est 250 Bq/g. mais c’est l’hypothèse d’une agence forestière, donc ce serait encore pire. et après ça, la neige fond et transporte des radiations jusqu’ à la rivière. Il devient notre eau du robinet. Maintenant, tout le monde s’inquiète au sujet du césium, mais je pense que nous devons nous inquiéter davantage au sujet du tritium contenu dans l’eau du robinet. On ne peut jamais le filtrer et c’est difficile à mesurer car c’est un nucléide bêta
    Si vous êtes toujours au Japon et que vous pouvez partir, comme si vous aviez de la famille ou une nationalité japonaise, vous devriez quitter le Japon. Si quelque chose se passe comme le SFP du réacteur 4 tombe ou que le réacteur 3 tombe ou devient incontrôlable, je parie que le gouvernement japonais dissimulera tout, fermera toutes les autoroutes, fermera Internet et les laissera mortes. Tu devrais apprendre que c’est comme ça qu’ils sont. J’ai été au Japon pendant 9 mois, mais je pense même que j’ai dû être exposé et que je risque fort d’avoir un cancer dans plusieurs années. Quand j’étais au Japon, je devais parfois travailler dans un chantier de construction et c’était vraiment poussiéreux. J’ai tout respiré. Les parents devraient au moins envoyer leurs enfants dans des écoles étrangères. Ce serait une bonne occasion d’apprendre d’autres langues et cultures »
    http://fukushima-diary.com/2012/02/its-not-the-time-to-demonstrate-its-time-to-evacuate/

    Le problème c’est que de nouvelles centrales nucléaires sont en train d’être construites sur le globe.
    L’Afrique qui était jusque là épargnée par les centrales nucléaires, commence elle aussi à être la convoitise des industries nucléaires européennes, américaines et asiatiques. L’Afrique la seule partie du globe à ne pas avoir de centrales nucléaires va en avoir elle aussi.

    Maintenant, faut changer de planète.

    la Chine installe une centrale nucléaire au Kenya pour 2020
    http://www.world-nuclear-news.org/NP-Chinas-CGN-to-cooperate-with-Kenya-on-nuclear-energy-0909154.html

    La Chine installe une centrale nucléaire en Afrique du sud pour 2023
    http://www.industryweek.com/energy/china-south-africa-sign-nuclear-energy-pact

    La Russie veut construire 2 centrales nucléaires au Nigéria pour 2025, et vise aussi pour le Ghana et le Sud de l’Afrique
    http://www.bbc.com/news/world-africa-41818933
    https://journal-neo.org/2017/04/27/russian-nuclear-technology-conquers-africa/
    http://theconversation.com/despite-threats-africa-is-looking-to-nuclear-with-russia-and-chinas-help-49476

    La Russie va construire une centrale nucléaire au Soudan
    https://sputniknews.com/business/201712221060227824-russia-sudan-npp-construction/

    La Russie veut construire une centrale nucléaire en Algérie
    https://sputniknews.com/africa/201710091058060153-russia-offer-nuclear-algeria/

    La Russie va lancer une centrale nucléaire en Egypte et au Nigéria en 2025
    https://www.cac-international.com/nuclear-china-as-a-major-actor-in-africa/?lang=en

    La Russie va construire une centrale nucléaire en Ouganda en 2034 et en Tanzanie en 2024
    https://www.theeastafrican.co.ke/news/Russian-signs-nuclear-energy-deal-with-Tanzania-and-Uganda/2558-3436550-item-1-6sgbwm/com.coremedia.mauritius.cae.contentbeans.MauArticleImpl$$%5Bid=3436550%5D&title=Russian%20firm%20to%20build%20nuclear%20reactor%20in%20Tanzania

    La Chine et les USA installent ensemble en coopération un réacteur nucléaire au Ghana
    https://sputniknews.com/africa/201710291058631465-china-reactors-nuclear-africa-replace/

    Voilà pourquoi je me bats pour l’Afrique. C’est la dernière partie de la planète à ne pas avoir de centrales nucléaires pour l’instant si on juge d’après cette carte https://www.unecartedumonde.fr/2011/03/la-carte-du-monde-des-reacteurs-nucleaires/ , et les membres du BRICS et de l’OTAN veulent à tout prix y installer leurs centrales nucléaires merdiques.

    Voilà pourquoi dénoncer tous les poseurs de centrales nucléaires est nécessaire. (USA, UE, Chine, Russie, etc…) tous pareils, tous des constructeurs de centrales nucléaires sur toute la planète.

    En 2020, ce sera trop tard pour empêcher l’Afrique d’être pollué par les centrales nucléaires.

    Comme l’a dit l’auteur de Fukushima Diary, maintenant, c’est trop tard quittez le Japon allez dans d’autres pays.

    Mais si tous les autres pays sont pollués par des centrales nucléaires, alors la seule solution c’est de changer de planète.

    L’élite a déjà préparé son vaisseau spatial pour Mars pour 2018 et vivre sur d’autres planèteshttp://www.atlantico.fr/decryptage/plan-b-ces-7-planetes-ou-serait-possible-vivre-lorsque-terre-existera-plus-732561.html

    Il va se casser pendant que nous, on restera sur le globe avec ces centrales nucléaires merdiques.

    La résistance, c’est de construire une fusée spatiale nous aussi et quitter cette planète et ensuite vivre une vraie vie écologique

    • un sacré paquet d’infos à confirmer. Nous pouvons en démentir au moins une: il n’y a pas d’interdiction d’amener son déjeuner à l’école pour les enfants au Japon, certaines écoles ont une service de cantine, d’autres pas. D’où viennent les produits servis est effectivement une question importante…

  8. pour les lycées non, mais pour les collèges (junior high school) et écoles primaires si apparemment, il y a des villes qui donnent des instructions.

    1- « La ville d’Osaka va obliger tous les élèves des junior high school à manger à la cantine

    Ayant mesuré la radioactivité dans les repas scolaires, le maire d’Osaka, M. Hashimoto, va lancer un système de repas scolaires pour toutes les 128 junior high schools (~cours moyen) publiques d’Osaka l’année prochaine. (56 000 élèves au total). Amener son panier-repas n’est pas autorisé sauf dans le cas d’allergies à la nourriture
    45 écoles ont déjà préparé des garde-manger, ils ont lancé le système de repas scolaires dès septembre.
    Dans ces écoles, les élèves étaient autorisés à choisir entre la cantine et le panier-repas personnel.
    Au cours du mois de septembre dernier, seulement 14,3 % des familles avaient choisi la cantine, toutefois, tous les élèves devront aller à la cantine l’année prochaine. M. Hashimoto explique que “si tout le monde doit avoir un panier-repas, c’est difficile pour les parents de choisir un panier-repas.”http://fukushima-diary.com/2012/10/osaka-city-to-force-all-the-junior-high-school-students-consume-school-lunch/

    2- Les écoles élémentaires de Tokyo et du Myagi interdisent aux élèves d’apporter leur bouteille d’eau

    Une école élémentaire d’Edogawa ku à Tokyo a affiché en octobre une notification pour interdire aux élèves d’apporter leur propre bouteille d’eau.

    Ils avaient permis aux élèves d’apporter des bouteilles seulement pendant l’été à cause du risque de coup de chaleur
    http://fukushima-diary.com/2012/10/express-elementary-schools-banned-students-from-bringing-their-water-bottles-in-tokyo-and-miyagi/

    Là même apporter sa propre bouteille d’eau est interdit, ils sont obligés de boire l’eau radioactive du robinet de l’école!

    Sinon d’autres interdictions sont mentionnés dans Fukushima diary, les écoles prennent de plus en allure d’autoritarisme au Japon.

    Comme c’est une société compétitive ou tout passe par les écoles, pas d’autodidacte, ils en profitent pour faire leurs règles:

    Une école publique du Japon veut empêcher les parents de s’échanger des emails pour se concerter entre eux sur les repas radioactifs, les parents n’ont même pas le droit de ramasser leurs enfants à l’école, tellement l’école a peur que les parents s’échangent des informations entre eux sur les repas à la cantine et montent une rébellion contre l’école:

    « Une école élémentaire publique de Tokyo a exclu des parents d’un de ses cercles de réunions, leur interdit de se joindre à un SNS et d’échanger des mails

    Une école élémentaire publique de Tokyo a exclu des parents d’un de ses cercles de réunions.

    Ils ont aussi été interdits de rejoindre un SNS et d’échanger leurs adresses email également. Le ramassage scolaire des enfants leur est aussi interdit.

    Les parents ne peuvent plus échanger d’information y compris sur la contamination radioactive et les repas contaminés de la cantine. Le nom de l’école n’est pas communiqué. »
    http://fukushima-diary.com/2012/10/elementary-school-in-tokyo-banned-parents-circle-joining-sns-exchanging-emails/

    La commune de Fuchu dans Tokyo va bientôt servir du lait de Fukushima aux cantines scolaires http://fukushima-diary.com/2012/09/fuchu-city-of-tokyo-will-start-serving-fukushima-milk-for-school-lunch/

    Apparemment, le japon est même fier de ses repas radioactifs si l’on en croit un de ses maires:

    Le Maire de la ville de Kawasaki,  » L’école sert un déjeuner radioactif à des fins éducatives ».

    Les écoles continuent de servir des repas contaminés aux élèves et ne règlent même pas le problème. (cf. Césium du déjeuner scolaire à Miyagi) Le journal de Tokyo a rapporté Abe, le maire de la ville de Kawasaki a déclaré qu’ils servent des repas scolaires radioactifs à des fins éducatives.

    « Les élèves doivent savoir qu’ils vivent en danger en mangeant un déjeuner scolaire radioactif. »

    Le 9/4/2012, Abe, le maire de la ville de Kawasaki, a tenu une conférence de presse régulière. Kawasaki est située entre Tokyo et Yokohama, qui est la deuxième plus grande ville du Japon.

    La ville de Kawasaki est la 8ème ville la plus peuplée du Japon.

    Bien qu’ils aient mesuré 9,1 Bq/Kg de césium provenant de la mandarine congelée et 1,6 Bq/Kg de pommes en conserve, ils continuent de les servir à l’école depuis le mois d’avrilhttp://fukushima-diary.com/2012/09/kawasaki-city-mayor-school-serves-radioactive-lunch-for-educational-purpose/

    On se demande comment il a été élu celui-là…Dire ouvertement, mangez du radioactif pour apprendre à vivre, il devrait y avoir une manifestation pour le déloger ce maire. Les habitants de Kawasaki doivent être assommés par tous ces repas radioactifs pour laisser un type comme ça au pouvoir.

    Imagine qu’on a ce genre de personne comme maire aussi si jamais une catastrophe pareil arrive.

    • le pb de toutes ces infos c’est que ça vient d’une seule source. Faudrait trouver une variété de sources pour corroborer l’affaire… merci de voir.

    • le grand-père de Abe était un criminel de guerre (jamais condamné et protégé en 1945 par les yankees comme des centaines d’autres de ces ordures) qui a le sang de dizaines de milliers de mineurs chinois sur les mains. Il gérait des mines dans le Manchukuo colonial nippon dans les années 1930… Une ordure de première classe, le petit-fils est de la même veine…

    • envoyons leur des pommes et des coings de Normandie, pour chasser la radioactivité

  9. hikigaya Says:

    L’auteur de Fukushima Diary a des sources personnels.
    Certains de ses amis avaient fait des blogs qui ont été fermés.
    Le Japon ferme tous les blogs qui parlent sur la radioactivité.
    Là un japonais courageux a fait un Facebook pour dénoncer le nucléaire mais lui aussi comme le type de Fukushima Diary a fini de poster ses news en 2016 https://www.facebook.com/Stopfuku/

    A mon avis, ce n’est pas un hasard si tous les opposants à Tepco ont tous arrêtés leurs news en 2016. Le JEFTA a été signé début 2017, et ils ont fermé leurs gueules (menaces, ou…j’espère qu’ils sont toujours vivants quand même)

    l’Union Européenne a arrêté de vérifier la radioactivité des produits agricoles venant du Japon et de Tchernobyl https://nuclear-news.net/2017/11/13/eu-to-stop-radiation-check-on-fukushima-rice-etc/

    Maintenant à propos des écoles japonaises et de leur interdiction, je sais que cela parait difficile de croire, mais quand vous voyez les news officiels de ce comment les élèves sont traités dans les écoles, émotionnellement et physiquement, vous ne serez pas si étonnés que cela:

    vous laisse quelques news pour que vous jugez vous même du climat dans les écoles

    L’école d’Ibaraki, un conseil scolaire a été dénoncé pour avoir dissimulé le suicide d’une jeune fille lié à l’harcèlement scolaire lors d’une enquête auprès de ses camarades de classe. https://www.japantimes.co.jp/news/2017/07/31/national/social-issues/ibaraki-school-board-education-hit-concealing-girls-bullying-linked-suicide-quizzing-classmates/#.WkuI02eWxeM

    les écoles utilisent les mêmes méthodes pour dissimuler l’harcèlement scolaire que la radioactivité dans les cantines.

    Le conseil scolaire de Yokohama a admis qu’un garçon de 13 ans avait été victime d’intimidation alors qu’il fréquentait une école primaire locale après avoir été évacué de la préfecture de Fukushima pour échapper à la catastrophe nucléaire de 2011.

    Le rapport dit que le garçon a vraisemblablement payé ses bourreaux pour éviter de se faire intimider. l’école n’ a pas reconnu que les paiements eux-mêmes aux bourreaux faisaient partie de l’harcèlement , mais elle a confirmé qu’il y avait eu des actes d’intimidation, comme le fait d’être traité de « germe » en ce qui concerne la contamination nucléaire

    Selon sa famille, le garçon a donné à ses camarades de classe un total d’environ 1,5 million de yens. Selon un rapport compilé par un panel indépendant en novembre, l’élève a versé de l’argent à ses camarades de classe pour leurs activités de loisir, comme jouer à des jeux d’arcade. Ils auraient exigé l’argent en partant du principe que sa famille devait avoir reçu des compensations gouvernementales liées à la crise nucléaire

    « Pourquoi le conseil scolaire de Yokohama ne voit-il qu’une partie de l’incident et pas tout? » écrit l’étudiant dans sa lettre au maire.Le garçon est entré à l’école élémentaire de Yokohama en août 2011 en deuxième année, mais après avoir été traité de « germe », il a commencé à manquer l’école en troisième année, selon le rapport. Les parents du garçon ont dit à l’école en mai 2014 que leur fils avait été victime d’intimidation et ont dit à la police en juillet qu’il avait des problèmes d’argent avec ses camarades de classe.https://www.japantimes.co.jp/news/2017/02/13/national/yokohama-school-officials-admit-fukushima-boy-paid-classmates-victim-bullying/#.WkuM5GeWxeM

    Encore une autre école qui a voulu cacher du harcèlement scolaire et qui a fini par l’avouer après une attaque en justice des parents:
    La ville d’Otsu, préfecture de Shiga, a admis pour la première fois mardi qu’il y avait une relation de cause à effet entre le suicide d’un lycéen en 2011 et les brimades qu’il a subies par ses camarades de classe. L’aveu a eu lieu au cours d’une audience du tribunal de district d’Otsu, dans le cadre d’une action en dommages-intérêts de 77 millions de yens réclamés par la famille du garçon contre le gouvernement municipal
    Le document notait également que la victime avait les joues meurtries et que deux enseignants ou plus savaient qu’il était probablement pressé par ses bourreaux pour de l’argent. Les autorités scolaires étaient conscientes de l’intimidation, mais n’ont pas pris de mesures efficaces pour l’arrêter, a déclaré la famille
    https://www.japantimes.co.jp/news/2013/02/05/national/social-issues/bullying-caused-boys-suicide-otsu-admits/#.WkuRsWeWxeM

    Là une étude montre que ce sont ceux qui ont fait du bullying, ijime, harcèlement scolaire qui ont les meilleurs métiers au Japon
    https://www.japantimes.co.jp/news/2015/09/12/national/media-national/will-bullies-inherit-japans-top-jobs/#.WkuOqGeWxeM

    Voilà pourquoi je n’aime pas la compétitivité et la sélection dans les écoles. Cela est la source du bullying. Chaque enfant veut sa place et pousse l’autre pour y arriver, même si les moyens ne sont pas éthiques. Alors que dans une éducation et un savoir universel ouvert à tous, où chacun est sûr d’avoir sa place, il n’y a pas de harcèlement scolaire et chacun peut étudier dans les meilleurs de ses capacités.

    Plus la société est sélective, plus le ijime augmente, et moins on peut étudier facilement, car l’humain est un être émotionnel qui a besoin de ne pas avoir de sentiments négatifs (dépression, stress) pour pouvoir se concentrer pleinement. Voilà pourquoi je ne suis pas d’accord avec Asselineau qui admire le système scolaire stressant et déprimant du Japon , (il parle japonais couramment, tant mieux, dommage qu’il n’en profite pas pour dénoncer Tepco au passage, il aurait pu faire un beau travail avec Fukushima Diary).

    Quand on voit que les élites qui vont aux universités au Japon sont toujours de milieu bourgeois, que les filles se prostituent dès 13 ans, bref…

    « Shinji Miyadai, sociologue à l’Université Métropolitaine de Tokyo, estime que 8% des écolières à l’échelle nationale – et un tiers des filles dans certaines écoles qui ne sont pas orientées vers l’université – sont impliquées dans l’industrie du sexe. » la prostitution s’est répandue dans les junior high school (collège) , les Japonais choisissant d’acheter des rapports sexuels avec des filles encore plus jeunes. «  » Si tu es au lycée, dit Yoshisato Seto, adjoint d’un poste de police juvénile à Tokyo, »tu pourrais être considérée comme une vieille dame. »La prostitution des adolescents est particulièrement répandue à Tokyo, où il est légal pour les adultes d’avoir des relations sexuelles avec des enfants de plus de 12 ans et où la prostitution n’est pas punissable à moins d’être organisée par un proxénètehttps://www.wsj.com/articles/SB844189550290273000

    Encore une nouvelle interdiction d’une école (là on peut deviner que si les écoles sont capables de ce genre d’interdiction (se teindre les cheveux ou porter des perruques), alors forcément, l’information de Fukushima Diary parlant de l’interdiction d’apporter ses propres repas est plausible)

    Une adolescente de 18 ans a intenté une action en dommages-intérêts de 2,2 millions de yens (19 000 dollars) auprès du gouvernement préfectoral d’Osaka, alléguant que son école secondaire publique exigeait qu’elle se teigne les cheveux bruns et noirs pour continuer à suivre les cours
    De nombreuses écoles secondaires japonaises interdisent aux élèves de se teindre les cheveux, et certaines exigent que ceux qui ont les cheveux naturellement plus clairs soumettent des documents prouvant que leurs cheveux ne sont pas noirs.https://www.japantimes.co.jp/news/2017/10/27/national/teen-sues-osaka-prefectural-government-forced-dye-hair-black-attend-school/#.WkuTN2eWxeM

    Là un japonais assassiné, la caméra de surveillance a vu qui l’accompagnait la dernière fois « Les images des caméras de sécurité près de l’endroit où le cadavre d’Uemura a été retrouvé montrent des personnes du même âge que la victime marchant vers la rivière avec lui et revenant plus tard sans lui »https://www.japantimes.co.jp/news/2015/02/24/national/crime-legal/police-suspect-multiple-weapons-were-used-in-boys-stabbing-death-in-kawasaki-2/#.WkuUuWeWxeM
    , mais l’article parle uniquement d’armes suspectes. On voit donc que les meurtriers sont protégés dans cette affaire, et que les caméras de surveillance ne servent à rien, quand il s’agit des yakuzas .https://www.japantimes.co.jp/news/2015/02/24/national/crime-legal/police-suspect-multiple-weapons-were-used-in-boys-stabbing-death-in-kawasaki-2/#.WkuUuWeWxeM

    Là une école soutient un professeur de sport qui a harcelé un élève (bullied le mot) qui s’est cassé les doigts lors d’une séance de sport:

    « Azai Junior High School a d’abord expliqué à une réunion de l’association des parents et enseignants dimanche que l’élève de 14 ans avait été « harcelé par le professeur ». Mais lors d’une conférence de presse lundi, le principal Takashi Ueda s’est rétracté et a déclaré qu’il ne pensait pas que l’élève avait été victime d’intimidation. Le père du garçon a dit que ni l’école ni le conseil scolaire local n’avaient traité la question de façon sincère. L’élève s’est cassé les deux pouces pendant qu’il effectuait une formation gymnastique au festival sportif de l’école en septembre, mais son enseignant principal n’ a pas signalé l’accident à un directeur adjoint alors que la famille de l’élève avait communiqué avec lui L’élève a dit à sa famille que l’enseignant ne le traitait pas avec sympathie et sa famille a consulté l’école, selon Ueda. Le garçon s’est suicidé le soir du 6 février en sautant du septième étage d’un complexe commercial près de la gare JR d’Osaka. Il a laissé une note datée du 5 février dans un appareil de jeu qui dit que sa  » vie entière a été détruite  » par l’enseignant, selon le conseil scolaire »
    https://www.japantimes.co.jp/news/2017/02/13/national/aichi-teacher-draws-blame-following-student-suicide-sports-accident/#.WkuWWWeWxeM

    Un parent a dit après la réunion: »J’ai ressenti de la colère[au cours de la réunion] et je ne pouvais m’empêcher de me demander pourquoi personne ne disciplinait les élèves qui étaient les intimidateurs. Je ne suis toujours pas convaincu que l’école a fait quoi que ce soit pour arrêter l’intimidation. » Un autre parent a dit: »Si l’école était au courant de l’intimidation et que le conseil scolaire et les enseignants avaient fait quelque chose lorsqu’ils en ont entendu parler pour la première fois, peut-être qu’il ne serait rien arrivé[au garçon].https://japantoday.com/category/national/Student-who-committed-suicide-was-bullied-at-least-5-times-principal-says

    A mon avis, les intimidateurs sont toujours des gosses de riches.

    D’ailleurs dans toutes les écoles, les gosses mettent la profession de leurs parents, donc le principal voit directement qui lécher les bottes et qui laisser de côté.

    Donc les enfants des pauvres se font harceler par les gosses des riches, ils ne peuvent pas se concentrer, ils décrochent après des harcèlements, rackets, et c’est toujours la même élite qui va à l’université.

    Voilà pourquoi les sélections à l’université sont bidons depuis le départ. Les pauvres n’auront l’accès à l’éducation que lors qu’il n’y aura plus de distinction entre gosses de pauvre et gosses de riches, et quand l’autodidacte sera reconnu, comme cela même si les écoles sont hypocrites et menacent de renvoyer un élève qui ne leur plait pas. Dans un roman japonais que j’ai lu, un élève a été forcé par son prof d’appartenir à un club sous menace d’être renvoyé. Hors si l’autodidacte est reconnu, et que n’importe qui ayant une bonne note à l’examen peut entrer dans une université alors c’est bon.

    D’ailleurs c’est quoi la sélection au juste?

    Imagine que seulement 10 personnes peuvent avoir accès à une école. Mais que 100 y appliquent. Imagine que les 100 ont la même note. Alors comment vont-ils sélectionner pour n’en garder que 10?

    Forcément c’est à ce moment là que se joue la discrimination, on choisit les fils à papa en premier, et on laisse les autres de côté.

    Voilà pourquoi la méritocratie est un canular. C’est juste un mythe pour faire accepter l’injustice de la société.

    D’ailleurs la majorité des grands savants ne sont jamais passés par des écoles. Avec le système hypocritique, et l’esprit étroit, jamais de grands esprits auraient pu être forgés de cette façon

    • oui mais peut-être pas pour les mêmes raisons… 😉
      leur boycott est un boycott idéologique, parce qu’ils se sentent lésés, mais s’ils étaient en position de force ils encourageraient au vote plus que vraisemblablement. On comprend leur motif, mais il est conjoncturel.
      Le boycott du vote doit être INCONDITIONNEL ! Là réside sa force.

  10. […] fait la différence pour moi et qui me permettent aujourd’hui de saisir la proposition faite par R71, car elle me parait la plus sensée et la plus plausible en regard de la situation planétaire […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.