Dr Ashraf Ezzat: Entité sioniste et colonisation de la Palestine… Pour que Trump et la ligue mafieuse comprennent que…

 

Jerusalem n’est pas la capitale de l’Israel biblique

 

Dr Ashraf Ezzat

 

8 décembre 2017

 

url de l’article original:

https://ashraf62.wordpress.com/2017/12/08/mr-trump-jerusalem-is-not-the-capital-of-biblical-israel/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Si historiquement Jerusalem était bien la ville du roi David, la décision idiote de Trump d’y faire transférer l’ambassade des Etats-Unis ne m’aurait pas irrité outre mesure et je n’aurais pas écrit l’article que vous êtes en train de lire. Mais la vérité est que la Jerusalem moderne n’a jamais été la capitale du royaume de David.

Bien des gens ont pensé que l’idée de construire un mur à la frontière américano-mexicaine fut la promesse électorale la plus stupide de Trump. Mais en fait ça ne l’était pas, transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jerusalem le fut. La décision de Trump a ravivé l’idéologie sioniste de l’occupation illégale et d’apartheid et quelques sionistes fanatiques ont perçu l’affaire comme étant “plus grosse que Balfour” et tant pis pour ces analystes qui ont soutenu Trump en le voyant comme le candidat qui allait devenir le président anti-establishment. Ils ne semblaient pas vouloir comprendre que le seul establishment auquel Trump est attaché, c’est le sien.

Bouger l’ambassade vient-il vraiment comme une surprise ? En fait non, car contrairement à ses prédécesseurs, Trump veut être le premier président des Etats-Unis à remplir ses promesses électorales (aussi stupides furent-elles…). Peut-être veut-il que cela soit mémorisé comme son héritage présidentiel.

Mais ceci ne peut pas être le seul but de cette action si mal avisée, car relocaliser l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jerusalem va sûrement accordé à Trump le soutien (si nécessaire) du lobby juif et de ses organisations pleines de fric ainsi que le droit religieux sionistes et des évangélistes chrétiens (NdT: les plus sionistes de tous les chrétiens…)

Sans mentionner que cette pitrerie d’ambassade servira de diversion car un paquet de scandales sont en train de menacer la présidence de Trump et de transformer la Maison Blanche en un cirque.

Il semble que rien ne peut sauver Trump sauf de rendre Israël “encore plus grand”…

L’action de Trump, bien que stupide, va sans doute soulever de séreuses répercussions politiques et possiblement de la violence (et toujours plus d’extrémisme et de terrorisme) au Moyen-Orient et au-delà. Dans le même temps, peut-être pas, considérant que l’UE et le monde arabo-islamique s’opposent à cette décision scandaleuse.

Mais ce que ne réalise pas vraiment Trump, c’est que sa décision est extraordinairement ignorante du point de vue historique et c’est pourquoi je pense qu’elle est en même temps dangereuse. Ignorante parce que ni lui ni sont entourage de conseillers n’ont été éduqués, informés par des érudits et/ou universitaires impartiaux sur l’histoire ancienne du Proche Orient pour comprendre que Jerusalem n’est pas la ville historique de l’ancien Israël biblique. Décision dangereuse parce que cette décision inconsidérée va aider à consolider ce concept totalement falsifié au sujet de Jerusalem dans l’inconscient collectif des masses non informées dans le monde.

Le narratif/prétexte classique et déformé pour la justification de l’occupation de la ville palestinienne de Jerusalem (ainsi que du reste de la Palestine…) est qu’elle fut la capitale de ce magnifique royaume du roi David et de son fils Salomon.

Ce prétexte apparemment indiscutable parmi les pères du mouvement sioniste est que la Palestine est leur terre historique, terre sur laquelle eut lieu les histoires des patriarches. Ils voient aussi Jerusalem de manière non équivoque comme la ville établie par le roi David au 10ème siècle avant notre ère.

La construction de ce faux prétexte par le mouvement sioniste (aidé en cela par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis dans la première moitié du XXème siècle) ont encouragé les Européens convertis au judaïsme de voir la terre arabe de Palestine comme leur ancienne terre perdue qui fut promise à Abraham et ses descendants israélites. Le plus marrant qui a échappé à des milliers de juifs européens qui se sont ensuite installés en Palestine est qu’ils ne sont en rien les descendants d’Abraham ou de sa tribu israélite, mais qu’ils sont les descendants du royaume khazar.

Si les musulmans de Chine et des Philippines ne peuvent affirmer aucun droit historique sur la ville de La Mecque comme étant leur ancienne capitale, il en va ainsi de même pour les juifs européens et la ville de Jerusalem. La même logique s’applique.

La ville sainte de Jerusalem apparaît d’abord dans les descriptions de la bible pendant l’époque d’Abraham (vers 1850 avant notre ère). Ce fut dans cette ville qu’Abraham fut reçu par un mystérieux prêtre/prophète de dieu nominé comme le plus haut gradé Melchizedek (roi honnête dans l’ancienne langue arabe/hébraïque) et qui fut aussi le roi d’Ur-Salem. Salem en arabe veut dire paix et Ur-Salem / Jerusalem signifie la cité de la paix. Voyez-vous, tout le vocabulaire des histoires du patriarche israélite est véritablement arabe.

Un autre détail édifiant que nous donne la bible est qu’avant que David ne conquît la ville biblique de Jerusalem, celle-ci était habitée par une tribu appelée les Jebusites (2 Samuel 5:6-7) et que Jerusalem était sécurisée, placée au sommet d’une montagne, comme une forteresse.

Mais ce qui laisse perplexe, est que durant à la fois le temps d’Abraham (19ème siècle AEC) jusqu’au temps de la conquête de la ville par David (10ème siècle AEC), Jerusalem n’a pas existé comme une entité territoriale sur la carte de l’ancien Proche Orient et spécifiquement du Levant. Simplement la ville n’y existait pas encore.

Il n’y a pas eu de Jerusalem pouvant accommoder l’histoire d’Abraham datant du 19ème siècle AEC ni de David et de son fils Salomon aux 10ème – 9ème siècles avant notre ère.

Sans même mentionner que l’histoire antique de la Palestine n’a jamais été témoin d’un peuple ou d’une tribu répondant au nom des Jebusites et desquels on ne peut trouver de trace historique que dans l’Arabie et le Yémen antiques avec leurs terrains montagneux et leurs villages cadrant parfaitement avec le narratif géographique biblique.

““La montée des états territoriaux au Levant fut le résultat de l’expansion vers l’ouest de l’empire assyrien vers le 9ème siècle avant notre ère. De plus, ni les archives assyriennes, ni les archives égyptiennes ne font une quelconque référence au soi-disant royaume de David et Salomon. En fait, des sources extra-bibliques laissent peu de doute sur le fait que tous les états majeurs de la région comme par exemple Damas, Moab et bien sûr Jerusalem, émergèrent après le 9ème siècle AEC. Il est très difficile de concevoir un royaume unifié israélite qui aurait gouverné depuis Jerusalem plus d’un siècle avant ce processus. Le plus ennuyeux de tout après un siècle de recherches et d’excavations à Jerusalem, la (supposée) capitale de la monarchie unifiée d’israël si glamour, c’est que celles-ci ont échoué à montrer des preuves de toute construction notoire sur place au 10ème siècle. Il n’y a aucune trace de palais magnifiques ou de grands états, rien ne fut archéologiquement trouvé sur place concernant cette période. Bref, Jerusalem au 10ème siècle AEC, période de David et Salomon n’était rien de plus qu’un village perché et non pas cette capitale exquise et décorée d’un grand empire”, a éciri le professeur Israël Finkelstein, l’archéologue israélien de l’université de Tel Aviv et de l’académie des sciences israélienne dans son livre “The Bible Unearthed” (2001).

Quant à l’endroit de la Jerusalem biblique, d’autres universitaires de l’antiquité nous donnent certaines indications sur là où nous devrions regarder pour la trouver: sur la carte ancienne/antique de l’Arabie et du Yémen. La ville de Jérusalem d’après la Torah est située sur une montagne, c’est pour cela que le site le plus saint du judaïsme est nommé “Le Mont du Temple”. Mais lorsque nous regardons la carte de la Jerusalem actuelle, nous sommes surpris de découvrir qu’elle n’est pas située sur une montagne mais plutôt entre deux collines. N’est-ce pas un peu étrange ?

La mosquée Al-Aqsa et le dôme de la pierre (Le Mont du Temple pour les juifs) sont situés au point le plus bas de la topographie de Jérusalem. La question est: où est la montagne qui est mentionnée dans la bible ? Va t’elle venir avec l’ambassade de Trump ? Aucune intention de sarcasme ici.

Jerusalem pourrait être l’endroit où le temple d’Hérode (37 AEC ~ 70 EC) se situa mais elle n’est définitivement pas la terre du premier temple ou de la ville qui aurait été témoin des histoires des patriarches israélites.

Jerusalem n’est pas la ville historique du roi David ni la capitale de l’Israël biblique. Voilà pourquoi elle ne devrait jamais être reconnue ou acceptée comme la capitale de l’Israël moderne.

L’endroit réel du Mont du Temple et de la totalité de “l’état d’Israël” est basé sur une idéologie, à la fois fausse, mensongère et trompeuse. La décision fondée sur une ignorance crasse de Donald Trump, de transférer l’ambassade des Etats-Unis à Jerusalem ne fait que rendre l’affaire encore plus trompeuse.

Publicités

30 Réponses to “Dr Ashraf Ezzat: Entité sioniste et colonisation de la Palestine… Pour que Trump et la ligue mafieuse comprennent que…”

  1. Je sens que des dents vont encore grincer…
    Je le relaie, et met à jour le PDF avec.

    Lorsqu’Ezzat écrit : Le plus marrant qui a échappé à des milliers de juifs européens qui se sont ensuite installés en Palestine est qu’ils ne sont en rien les descendants d’Abraham ou de sa tribu israélite, mais qu’ils sont les descendants du royaume khazar.

    Cela corrobore les propos de VT qui expliquait la main mise de la mafia juive (khazar) russe sur un certain Donnie ‘Mains d’Enfant’ Trump, non ?

        • Cette affaire marque la fin officielle de toute crédibilité yankee dans la diplomatie moyen-orientale… C’est bien. Les positions sont clairement établies et certains commencent à faire la danse des faux-culs… classique, apprécions le cirque ! 😉

          • Ouais, ça gigote comme dirait not’Zident, Zupiter…

          • Tenez, j’ai intégré la MàJ du PDF dans cette version modifiée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/12/10/non-m-trump-jerusalem-nest-pas-la-capitale-de-lisrael-biblique-par-le-dr-ashraf-ezzat/
            J’ai rajouté une gravure d’Abraham rencontrant Melchisédech.
            Et sous l’article j’ai rajouté la dernière info presse qui justifie la décision de Trump comme allant faire avancer le processus de paix au MO…
            Y doutent de rien quand même !

          • http://www.alterinfo.net/notes/Trump-celebre-la-decision-sur-Jerusalem-lors-de-la-soiree-de-Hanoukka-a-la-Maison-Blanche_b18777763.html

            Gageons que ceux qui ont cru que Trump allait 1) drainer le marais et 2) couper la tête que tous savaient être le régime israélien comme l’avait écrit Jonas Alexis par exemple fin décembre 2016 vont enfin comprendre qu’il n’y a plus rien à « attendre pour voir »…

            • mais il n’y a jamais rien eu à « attendre », comme l’évidence nous le hurle depuis des siècles: il n’y a pas de solutions au sein du système. Il faut en sortir et créer la société des sociétés.
              tout le reste n’est que pisser dans un violon avec la clique de politicards se relayant comme (petit) chef d’orchestre…

            • Mais on est bien d’accord, d’ailleurs voici ce que j’écrivais pour introduire votre traduction de Jonas Alexis de 12/16 : Vous trouverez donc en toute fin mon analyse, mais je puis d’ores et déjà affirmer que le « wait and see » qui est l’expression favorite Zunienne qu’on lit en filigrane partout, tout le temps et ce texte ni échappe pas à mon sens. Qui en France, correspond à « il faut laisser du temps au temps » pour les politiques de tout poil ; Me gonfle à un point que vous n’imaginez pas ! Car en langage courant cela se traduit par « attendons pour voir, ou attendre et voir » !
              Attendre pour voir ? NON ! Il n’est plus temps d’attendre et dans ce Système là, de toute façon il n’y a rien à voir !
              Et JA lui aussi avait laissez le bénéfice du doute à Duffy, or nous avons toujours affirmé et pour ma part je me suis si souvent faite allumée (pas chez vous, ni par vous) car on me reprochait justement de ne pas vouloir attendre pour voir…
              C’est ce que j’expliquais d’ailleurs tout autour de l’analyse de Jonas Alexis de l’An neuf 2016 intitulé Au dernier jour du Nouveau Monde ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/01/le-dernier-jour-du-nouveau-monde/
              De son article : La mafia khazare et ses marionnettes veut diriger le monde
              Ce ne fut qu’après le 11 septembre 2001 que le plan de domination totale du monde fit surface – Dont pourtant l’analyse, au vu des derniers articles des uns et des autres, démontrent bien qu’il n’y avait rien à attendre pour voir.
              Et le fait que tous se rangent finalement après les gesticulations de façade derrière Trump devrait en déciller + d’un non ?

            • Oui, du reste le plan du NOM existait bien avant le 11/9/01, ce qui leur fallait mettre en scène pour accélérer le processus était ce « nouveau Pearl Harbor » dont parlait le think tank du PNAC en 1999, ainsi fut fait… Dès lors ce fut de nouveau « open bar » pour les guerres coloniales d’asservissement.

            • Absolument d’accord, et d’ailleurs on voit bien que depuis, c’est toujours le même process à l’œuvre c’est pourquoi à chaque nouvel attentat « manipulé » (false-flag) on les débunke en 2/2.
              Et cela vaut aussi pour le narratif impérialiste, toujours le même, et les merdias aux ordres qui racontent toujours la même chose et que de moins en moins de gens croient…

            • souhaitons jusqu’à la « masse critique » qui fera basculer les peuples vers les associations libres et l’abandon de l’obéissance aux institutions criminelles et divisives.
              La masse prolétaire, c’est à dire 99,9% de l’humanité qui n’a rien d’autre que sa force de travail à vendre aux habituels esclavagistes manipulateurs et utilisateurs de l’outil de répression et d’exploitation étatique, ne peut s’émanciper que par et pour elle-même. Rien ni personne ne le fera pour elle… pour nous…
              Il suffit de dire NON et de réorganiser la société pour qu’enfin l’attitude change et que l’esprit de la société humaine renaisse pour supplanter l’État qui a rempli l’espace laissé vacant depuis trop longtemps.
              La solution à 10% se profile, faudra pas louper la fenêtre d’opportunité… 😉

            • Oui, c’est d’ailleurs cette solution à 10 voire 15% pour moi en tête que j’ai écrit ce commentaire et aussi avec la « théorie » du 100ème singe de la Nation Mohawk pour être franche et tout à fait exacte !

            • Je partage avec plaisir le message que le Dr. Ashraf Ezzat vient de m’adresser : Your contribution is always appreciated Mrs. Jo Busta Lally.
              Car sans vos traductions de son livre d’abord, puis de ces articles, transcription de vidéo ensuite. Je n’aurais jamais pu réaliser le PDF que je tiens à jour grâce à vous le plus souvent, rajoutant mes propres traductions tant ces publications me semblent importantes et contribuent grandement à exploser les dogmes et doctrines, avec autant de puissance qu’un Steven Newcomb, ou Kahentinetha et Thahoketoteh de la Nation Mohawk, ou le Pr. Taiaiake Alfred.
              Pour ma part après 2 ans d’existence et près de 1000 petits billets à tiroirs et près de 80 PDF plus tard, j’ai pu affuter ma réflexion et je continue car rien n’est écrit, tout est à écrire.
              Cependant que j’ai compris que tout n’était pas à réécrire et que vous m’avez fait comprendre ce que voulait dire « adapter l’ancien au neuf » ainsi tout n’est pas à réinventer, juste à dépoussiérer dans de nombreux cas le meilleur, le sublime de l’ancien, et après étude, adapter ce qui peut l’être, avec un processus mental différent (puisqu’on ne peut résoudre un pb en gardant le même processus mental, comme disait Einstein) un changement d’attitude si cher à Landauer envers l’État et ses institutions qui sont le problème et non la solution nous pourrons une fois remplacer l’antagonisme à l’œuvre par notre complémentarité, enclencher le processus de la société des sociétés.
              C’est cela, pour moi, semer les graines du futur. Enclencher un processus et à charge pour les générations suivantes de le faire grandir et de le propager…
              JBL

            • C’est l’esprit oui.

  2. Tenez, je vous mets le lien direct vers la version MàJ avec cette dernière publication du PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/12/traductiondelabibleescroqueriehistorique.pdf
    Si vous voulez, je ne vous oblige pas.

  3. Petakorona Says:

    Avec cette annonce de Trump qui reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël, une autre prophétie viens de se réaliser. Zacharie 12:1-3Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.

  4. Merci pour la traduction française. Le projet messianique est toujours à l’ordre du jour. Pourquoi est-il d’une importance capitale ? Après des recherches sérieuses et approfondies dans divers domaines de sciences, j’ai bien relié le tout. Si vous arrivez à mettre de côté vos croyances et vos convictions, cette relation aboutit à une hypothèse impensable, et pourtant tellement logique face à la géopolitique. Suivant des scientifiques en physique quantique, nous pourrions vivre dans une réalité virtuelle. Dans cette option, où notre monde serait matérialisé par l’atome, j’ai fait un ajout. Reposant sur des thèmes aussi différents que la géopolitique, l’histoire des civilisations anciennes, l’archéologie interdite, le sionisme et la franc-maçonnerie, les écrits sacrés des trois religions monothéistes, pour n’énoncer que les principaux, nous évoluerions dans un jeu basé sur l’architecture. « Une idée est d’abord ridicule, puis dangereuse, et enfin évidente ». Les deux premiers points le sont assurément, le troisième reste à démontrer. Je maintiens que le temple de Salomon n’a jamais été construit, et c’est le deal du jeu. Avant de rejeter cette hypothèse, je serais heureuse que vous l’étudiez. Et je serai encore plus heureuse de recevoir une contre-argumentation plausible à cette idée difficilement concevable. Pourtant, je peux vous assurer que c’est une proposition on ne peut plus sérieuse. Quand je lis les articles de spécialistes dans ces différents domaines, je regrette de ne pas pouvoir faire étudier ce concept par une équipe multidisciplinaire compétente. Cordialement.

  5. […] le fait que Jerusalem ne peut en aucun cas être la capitale historique d’un état juif, il est important de réaliser que nous avons ici à faire à une nouvelle supercherie […]

  6. Tenez, l’affirmation d’Edouard Philippe : Dans une actualité internationale marquée par la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, qualifiée de «regrettable» par Emmanuel Macron, le Premier ministre français s’est exprimé à la convention annuelle du Crif.

    Le 10 décembre 2017, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahou était reçu à l’Elysée par Emmanuel Macron, Edouard Philippe était convié à s’exprimer lors de la 8ème convention annuelle du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

    Tempérant la déclaration d’Emmanuel Macron, qui avait jugé «regrettable» la reconnaissance de Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu, le Premier ministre a martelé : «Ceux qui nient le lien historique de Jérusalem avec le peuple juif ne connaissent pas l’Histoire.»

    http://www.alterinfo.net/notes/Devant-le-Crif-Edouard-Philippe-souligne-le-lien-historique-de-Jerusalem-avec-le-peuple-juif_b18834990.html

    Cela confirme bien que les gesticulations sont de façades et qu’en sous mains ça tricote dur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.