Jour du souvenir ? Celui de l’indestructible indigène (Mohawk Nation News)

Lectures connexes:

effondrer le colonialisme

Manifeste de la societe des societes

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

 


kaianerekowa Grande Loi de la Paix

 

Souvenir de l’indestructible indigène

 

Mohawk Nation News

 

11 novembre 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/11/11/remembrance-of-indestructable-indigenous/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistasnce 71 ~

 

La blancheur est un culte dangereux. Il veut dire la suprématie raciale auto-proclamée, le génocide, la colonisation, l’esclavage, la ségrégation, le ghettoïsme, les frontières militarisées et l’incarcération de masse. Ils essaient maintenant d’apporter toujours plus de chaos dans le monde. Les blancs ne peuvent pas indéfiniment se raccrocher à leur puissance militaire et à leur butin de guerre. Aujourd’hui [11 novembre], ils célèbrent le grand carnage qu’ils ont fabriqué en 1914, tandis que nous continuons à vivre parmi les morts-vivant en décomposition.

Ils cachent le plaisir qu’ils éprouvent à la vue de la souffrance des gens, de la douleur et du sang. C’est pour cela qu’ils créent et invoquent les horribles camps de prisonniers de guerre dans lesquels la plupart d’entre nous vivent ? Ils ont besoin d’êtres vivants à torturer.

Nous avons perdu des millions tombés entre leurs mains, des gens qui n’ont jamais fait de mal à leurs enfants, leurs bébés ou quiconque d’autres. L’empire s’effondre. Les prédateurs s’échappent des filets de la justice accompagnés de leurs chiens loyaux alors qu’ils arrivent à la fin de leur héritage psychopathe.

Tout ce qu’ils possèdent est fondé sur notre sang qui a abondamment coulé. Ils refusent de nettoyer leur crasse.

Notre terre est-elle toujours un bon endroit pour vivre ? Toute vie naturelle sur l’île de la Grande Tortue ressent la douleur et le mal qu’ils infligent.

Leur idée d’ordre racial est fondé sur le contrôle des “barbares” qui sont à exterminer, terroriser, emprisonner, ostraciser et formater de force.

La blancheur est l’auto-appropriation de la terre pour l’éternité. Fondée sur la création d’animosités nationales, de guerres étrangères et de construction d’empire. Tout ceci est promu et encouragé par les médias et assisté par la bureaucratie et la technologie.

La morale publique et privée est quasi-inexistante. La “guerre contre le terrorisme” n’est qu’une licence, une autorisation pour torturer et exécuter. La société occidentale repose sur la violence, les guerres non déclarées et les nouvelles batailles à venir.

Pour avancer ils ont besoin de toujours plus tuer. Notre existence leur rappelle quelque chose dont ils ne veulent pas se souvenir.

Ils nous ont tabassé, mais ne peuvent pas nous tuer. Nous sommes indestructibles. Ils ont besoin de victimes. Ils vivent pour la guerre et non pas pour la paix. Ce sont des pleutres et des couards.

La société entrepreneuriale (coloniale) occidentale est bâtie sur une hiérarchie raciale, une force criminelle qui donne du pouvoir et de la puissance à des démagogues volages et inconsistants. La blancheur est la catastrophe qui arrive.

Le jour de l’armistice et du souvenir est une occasion pour eux de célébrer la guerre.

Publicités

9 Réponses to “Jour du souvenir ? Celui de l’indestructible indigène (Mohawk Nation News)”

  1. Cela répond bien à l’article de GD sur le 11 novembre.
    Comme quoi, comme je l’ai mis en section commentaires de mon billet de reblog de GD qui veut la paix prépare la paix.

    Rappelez-vous que Ben Gourion avait avoué que la paix n’était pas leur priorité !
    Ah bah tu m’étonnes…
    C’est d’ailleurs bien pourquoi on appelle à effondrer le colonialisme à la manœuvre depuis 1492 dans l’Empire anglo-américano-christo-sioniste…
    Bien entendu je le relaye cet aprèm !

  2. […] Nation Mohawk, grâce à Résistance71 qui traduit de l’anglais, nous livre ce qu’évoque pour eux ce jour du souvenir ► […]

  3. Merci pour cette traduction qui encore une fois nous élève et nous pousse à l’excellence.

    Je l’ai complété par des billets ad hoc dans les mots clés ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/14/souvenir-dindigenes-indestructibles-mohawk-nation-news-complete-par-jbl1960/

    Et en lien avec la vision de Gordon Duff du 11 novembre.
    Et je me permets de rappeler que la pire des célébrations est à venir : Thanksgiving.
    =*=

    « Nous pensons que l’amour des possessions matérielles est une faiblesse qu’il faut surmonter. Ce désir fait appel à la partie matérielle et si on le permet, il perturbera en son temps l’équilibre spirituel de tout à chacun. Ainsi, les enfants doivent apprendre très tôt la beauté de la générosité. On leur enseigne de donner ce qu’ils ont de plus cher, ainsi ils peuvent expérimenter la joie profonde de donner. » Ohiyesa, wahpeton Santee Lakotah (Sioux)

    Pour ce jour d’anniversaire, je me permets de vous offrir le texte en format PDF que Zénon m’avait lui-même « offert » l’an dernier avec votre complicité ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/mediocratie131116.pdf

    J’espère que j’aurai la possibilité encore, de partager avec vous la beauté de la générosité, et ainsi expérimenter, sans cesse, la joie profonde de donner…

    JBL14111960

    • « Planter l’arbre de demain, voilà ce que nous voulons… L’arbre de demain est un espace où tout le monde se trouve, où l’autre connaît et respecte les autres Autres et où la fausse lumière perd sa dernière bataille. »
      ~ SCI Marcos, 1999 ~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s