Guerre impérialiste au Moyen-Orient: L’empire utilise ses proies saoudo-sionistes pour sa prochaine étape… guerre contre le Liban et l’Iran

L’oligarchie impérialiste veut sa 3ème guerre mondiale non thermonucléaire pour faire perdurer le système oppresseur étatico-capitaliste. Elle la tient peut-être avec un conflit qu’elle ourdit entre l’Arabie Saoudite et l’Iran par Liban (Hezbollah) interposé et avec l’intervention de l’entité sioniste. L’épisode Daesh en Irak et en Syrie se termine, aussitôt surgit le nouveau chaos piloté de l’intérieur par la même clique oligarque. Quand les peuples comprendront-ils qu’il n’y a pas de solutions au sein du système et que l’heure arrive pour eux de reprendre les rênes de l’affaire pour l’avènement de la société des sociétés.
~ Résistance 71 ~

 

Après le Yémen, l’Arabie Saoudite risque de s’enliser dans un nouveau conflit

 

Press TV

 

4 novembre 2017

 

url de l’article en français:

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/11/05/541048/Harirdmission-le-pari-perdu-WashingtonRiyad

 

La démission du Premier ministre libanais est un pari israélo-américain à haut risque. Le scénario est le suivant : Riyad devra financer la guerre israélienne contre le Hezbollah et partant contre le Liban. Quasi ruinée par la guerre au Yémen, l’Arabie de Ben Salmane où est menée en ce moment une purge anti-Ben Salmane sans précédent, va s’endetter davantage et pour quel résultat? Raï al-Youm apporte les éléments d’une réponse.

L’analyste Abdelbari Atwan, rédacteur en chef de Raï al-Youm, a analysé dans un article la démission de Saad Hariri de son poste de Premier ministre du Liban. Il y voit un pari saoudo-américain dont les répercussions ne sont pas précises.

« L’analyste exclut toute menace de mort contre Saad Hariri (venue de la part du Hezbollah, NDLR) comme ce dernier l’a laissé entrendre pour expliquer sa démission. Il ne semble pas que la vie de Hariri soit en danger, car le Hezbollah qui aurait pu « procéder à son assassinat », selon l’allégation de Hariri lui-même, le soutenait et c’était en fait avec l’aval de ce mouvement de la Résistance que le président Michel Aoun l’avait désigné à ce poste, explique Atwan.

La démission de Hariri se fait, poursuit Atwan, dans le cadre d’un plan saoudo-américain visant le Hezbollah, alors que Riyad se trouve empêtré au Yémen. Et n’oublions pas qu’Ansarallah a infligé d’importants dégâts à l’Arabie saoudite, visant par ses missiles balistiques les frontières méridionales saoudiennes aussi bien que le cœur même de sa capitale Riyad. Le plus récent cas en est  l’attaque balistique d’Ansarallah sur l’aéroport du roi Khaled à Riyad.

Le rédacteur en chef de Raï al-Youm rappelle que le « ton agressif », avec lequel Saad Hariri s’est adressé à l’Iran, était « sans précédent »; les « propos particulièrement virulents de Hariri ont complété ceux de Thamer al-Sabhan, ministre conseiller saoudien pour les affaires du golfe Persique qui a traité le gouvernement libanais de tous les nom pour s’être tenu aux côtés du Hezbollah dans sa guerre contre le terrorisme.

Pour Atwan, l’Arabie saoudite qui n’a pas de frontières avec le Liban ne pourrait « s’attaquer à ce pays » sans passer par l’intermédiaire d’Israël :

« La déclaration de guerre contre le Hezbollah ne pourrait être lancée qu’en coordination totale avec Israël. L’Arabie saoudite n’est absolument pas en mesure de mener des guerres combinées, à la fois, contre le Yémen, contre le Liban, voire contre l’Iran d’autant plus qu’elle ne partage pas de frontières communes avec le Liban. En plus, ses alliés sont beaucoup plus faibles pour pouvoir vaincre un Hezbollah sorti largement renforcé de sa guerre contre le terrorisme en Syrie. Ceci étant dit, cette possible guerre, si elle venait à éclater, serait loin de surprendre Nasrallah. Après tout, chef politique et commandent militaire qu’il est, Nasrallah est prêt à faire face à tout complot saoudo-américain. En ce sens, ce pari Washington/Riyad à l’issu bien incertain, risque d’avoir des effets inverses. Hariri a parlé d’un « mal qui retournerait contre l’Iran », les réalités sur le terrain prouve le contraire : Israël a bien prouvé qu’il n’est jamais un allié sur qui on peut compter.

Publicités

24 Réponses to “Guerre impérialiste au Moyen-Orient: L’empire utilise ses proies saoudo-sionistes pour sa prochaine étape… guerre contre le Liban et l’Iran”

  1. « L’oligarchie impérialiste veut sa 3ème guerre mondiale non thermonucléaire pour faire perdurer le système oppresseur étatico-capitaliste. »
    =*=
    Oui, sauf que personne n’est a l’abri d’une connerie vue les égos des uns et des autres, et c’est Vlad compris.
    Mais aussi notre Narcisse Plumeaucul…

    • Je relaie cet article, qui me parait être la suite logique aux interrogations d’hier.

      Je me permets de vous rappeler les très juste analyses de Pepe Escobar sur le même sujet, d’il y a 2 ans incluant les dernières MàJ ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/12/cest-ou-le-boukhisthan/
      Car aujourd’hui on peut affirmer sans se tromper, que le Pepe n’a travaillé que pour une intégration eurasiatique comme y disait et aura démontré qu’il voulait réformer le système : rien d’autre.
      Et ici nous savons que c’est peine perdue…

      • Non seulement peine perdue… mais c’est aider Bernard dans son changement de coquille !… du moins lui faciliter la tâche, c’est dans le changement de coquille qu’il est vulnérable le Bernard, c’est à ce moment qu’il faut le harceler pas lui brosser les pinces… 😉

        • Oui, et c’est là qu’on peut « reprocher » à certains de lui brosser les pinces (intentionnellement ou inconsciemment) au Bernard.
          C’est cela que j’appelle, pour ma part, je ne sais si vous serez d’accord, la dissidence contrôlée et elle s’avère aussi dangereuse que les Merdias conventionnels au final non ?

          • dans ce cas oui, Pepe Escobar dissidence contrôlée ? pas sûr, on pense qu’il pense ce qu’il dit, qu’il ne triche pas, c’est sa nature, on se trompe peut-être… parce qu’il nous est sympathique… 😉

            • Ah mais je suis d’accord, oui, Escobar ne triche pas il est sincère , il pense sincèrement que seule l’intégration eurasiatique nous sauvera la mise à tous…

            • Il part d’un bon principe, celui d’une rayonnance universelle de l’humanité, mais celle-ci si bien évidemment souhaitable étant l’avenir de l’Homme, ne pourra pas survenir dans le système que nous subissons… Nous devons transcender l’antagonisme pour embrasser la complémentarité, ceci ne pourra JAMAIS se produire dans un monde divisé et où se succède empire après empire. Toutes illusions perdues, le Pepe franchira le pas, c’est beaucoup moins sûr pour Meyssan.

            • Je n’ai pas osé dire que pour TM j’y croyais pas alors que oui y’a de l’espoir pour PE (enfin je crois).
              Parce qu’effectivement, on a trop besoin de cohésion, de mutualisation de nos réflexions et actions.
              Mais y’en a quezuns avec lesquels ce sera très très très dur oui… Mais peut-être pas impossible, qui sait ?

            • l’avenir dira…

            • Oui, absolument !
              Je vous pose un question par mail.

  2. Sur le même sujet, l’analyse d’un autre « brosseur de pince » non ?

    http://www.voltairenet.org/article198630.html

  3. la Cariatide Says:

    aie!

    • la jonction avec la mafia Barzani est maintenant impossible, il est clair que ceux qui ont détourné le confédéralisme démocratique au profit de l’empire et de ses intérêts, sont dans la merde… Le CD y a t’il survécu ? Il n’y a pas d’info sur le sujet, omerta totale…

      • maintenant, peu importe les intentions, ce qui compte ce sont les territoires et puits de pétrole que les mercenaires kurdes et arabes occupent pour les intérêts de washington et de tel aviv.

        les forces démocratiques syriennes ont accepté parmi leurs troupes d’anciens soldats de l’émirat islamique.. les mercenaires ont juste changé d’écusson, hop, passés de terroristes à forces à dominante kurde.

        vivement que l’Armée Arabe Syrienne écrase ces kurdes qui occupent la Syrie! 🙂
        comme les Iraqiens ont battu sèchement les kurdes qui avaient colonisé le nord de l’Iraq depuis 2014! ahah.

        loyal comme un kurde..

        • tu en fais un peu trop.. la réalité est sans aucun doute plus « mitigée », à savoir: trahison, corruption de quelques sbires clef (comme la clique mafieuse Barzani) pour contrôler fermement un parti. Nous le disons depuis toujours: tout parti politique est une validation de la division, le CD a essayé de mitiger l’affaire en rendant le parti YPD responsable devant les conseils populaires, ceci a échoué et a été facilement détourné avec quelques millions de dollars de récompense…
          Le Rojava doit revenir au CD et éradiquer les traîtres en son sein, cependant il est peut-être déjà trop tard…

          • du point de vue Syrien et Iranien il n’y a qu’une seule façon de regarder la situation: les nord-américains tentent de dépecer la Syrie, ce qu’ils n’ont pas réussi à faire avec les proxy islamistes, ils vont le tenter par les proxy kurdes (+arabes du nord de la Syrie achetés par les usa).

            bonux: les proxy kurdes passent bien mieux dans les media occidentaux! ils sont si courageux et braves ces kurdes, lorsqu’ils volent le territoire des habitants d’avant 2011-2014..

  4. […] logique de l’article de Press TV en français du 4 novembre relayé par R71 et auxquels j’ai joint mon analyse […]

  5. comparez les territoires habités par les kurdes en Syrie depuis les années 1970-1980

    et les territoires occupés par ces mêmes kurdes, devenus entre temps les mercenaires des nord-américains..

    http://syriancivilwarmap.com/

  6. […] comme me le faisait remarquer R71 : s’il part d’un bon principe (Pepe Escobar), celui d’une rayonnance universelle de […]

Répondre à la Cariatide Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.