Résistance au colonialisme: Le pouvoir de dire NON !…

A lire:

Notre dossier: Textes fondateurs pour un changement de paradigme politique

 

Retirer le costume de lézard

 

Mohawk Nation News

 

21 mai 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/05/22/removing-the-lizard-suit/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’Agenda 30 de l’ONU consiste en une prise de pouvoir globale des corporations sur la planète, avec un agenda fasciste de mise en esclavage de l’humanité, le tout afin d’enrichir toujours plus une poignée de gros bourgeois mondialistes. Les actionnaires que sont le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, la Grande-Bretagne et autres entreprises coloniales factices, sont des prédateurs parfaitement entraînés.

Les Etats-Unis utilisent l’Île de la Grande Tortue et nos ressources naturelles pour leur guerre internationale. Nous ne pouvons pas et ne pourrons jamais acquiescer et gratifier leur illusion psychopathe de domination du monde.

Notre chair et nos possessions sont offertes à leur dieu monstrueux connu sous le nom “d’argent”. Depuis 1492, nous sommes dans une véritable guerre de tranchées et de combat au corps-à-corps avec ces criminels. L’élite gouvernante est constituée de banquiers, de politiciens, d’intellectuels, d’écrivains, de journalistes ayant un pied à la banque et l’autre sur nos têtes. Ils produisent une société malade, veule et brutale se cachant derrière l’illusion du “rêve américain” (NdT: dont le comédien George Carlin disait: “parce que vous devez être endormi pour y croire…”). Ils ne connaissent pas de frontières. Ils profitent en nous volant, nous mettant en prison ou en nous tuant.

Le boulot des journalopes est de détruire la vérité. De mentir, de créer des faux-drapeaux, de pervertir, de vilifier, de justifier le vol de notre terre et l’assassinat de notre race.
Les dirigeants/actionnaires donnent aux conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) une licence pour être les bourreaux locaux. La hiérarchie corporatiste/coloniale ne dit rien de leur marche en avant pour nous exterminer totalement.

Les Etats-Unis sont la tête du serpent. Eux et ceux qui les gèrent dans l’ombre veulent que le monde efface notre identité de façon à ce qu’ils puissent posséder l’Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord). Ils nous appellent des “animaux humains”.

Les guerres sont la moisson de la république de guerre des Etats-Unis. Plus de 100 millions d’entre nous ont été massacrés afin de mettre en place la machine de guerre américaine. Ils seront responsables de distribuer les privilèges. Quelques uns seront épargnés pour faire fonctionner les machines, labourer les champs, moissonner et prier. La propriété privée ne sera plus afin qu’ils puissent contrôler les ressources du monde. (NdT: de fait c’est que veut faire l’anarchie, la très GRANDE différence est que le contrôle en anarchie n’est pas aux mains d’une petite élite technocratique, oligarchique toute puissante, mais aux mains du peuple qui autogère les ressources, la production, la distribution et la consommation, sans plus aucune étiquette de prix sur quoi que ce soit. La société, à l’instar de la société communiste primordiale, se gère sous la formule du “à chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins”…)

Leurs prisons sont pleines de résistants. Des “instructions” faites par et pour les entreprises [via les langages humains] nous ont conditionné à être esclaves. Notre connexion à la Nature et à notre terre-mère, qui nous rappelle sans cesse de nos instructions originelles, nous garde connectés à la planète.

Leur plus grande crainte est la vérité. Pour dominer le monde, les gens des professions libérales, les officiers, les ingénieurs, les prêtres, les enseignants, les agronomes, les universitaires, les artistes, écrivains, inutiles à l’agenda fasciste en marche sont assassinés, mis en prison, détruits ou neutralisés.
L’ONU est la porte d’entrée d’un gigantesque camp de concentration. Les armes utilisées sont la dispute systémique, la confusion, la frustration et la peur diffusée dans nos vies.

L’énergie du dirigeant pour sa haine passionnée provient de la peur et de la rage fondées sur la décadence et la gangrène morales. Ils essaient de détruire tout ce qui leur fait peur.

La Nature n’envoie pas de tueurs pour se détruire elle-même, pour se violer, s’estropier, créer toujours plus de misère et de chaos dans nos rangs.

Te-wa-ta-tawi, notre pouvoir de nous soutenir nous-mêmes, provient de la création, de la nature. Notre moyen de communication est notre chant en communion avec la nature. Nous tous, Onkwe’hon:weh (peuples de l’Île de la Grande Tortue), ont toujours été sur cette terre, sans frontières. Nous avons toujours été auto-suffisants. Les envahisseurs nous ont tout volé, notre terre, nos ressources, nos vies. Ils n’ont jamais amené ici quoi que ce soit dont nous avions besoin.

Le colon bénéficie de cette atrocité. Maintenant leurs ravages à l’encontre de la vraie vie naturelle vont les détruire.
L’entreprise (coloniale) nous a segmenté en plus petites unités pour leur faciliter la tâche de s’emparer de notre terre-mère. Ils sont assis à table et nous sommes assis sur elle. Les lois humaines ne surclasseront jamais la volonté de la nature/création. La Nature, la vie naturelle et le véritable peuple qui en est issu persévèreront.

Publicités

13 Réponses to “Résistance au colonialisme: Le pouvoir de dire NON !…”

  1. Voici le reblog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/24/retire-ce-costard-en-peau-de-lezard/ J’ai utilisé l’illustration dans le billet original en une de mon billet ; du croco en train de digérer le draineur le marais et qui fait des grands « burp »…
    J’ai rappelé la Grande Loi de la Paix en intro. Et fait un lien avec le billet de Madsen, parce que le MacDeRoth aussi, peut enlever son costard en peau de lézard, non ? Jo

      • Faut dire que MNN a fait très fort. On a le sentiment, comme avec SN et dans un autre registre, que billet après billet, ils ascensionnent chacun dans leur style pour élever nos consciences et nous faire tutoyer les étoiles. MNN rajoute souvent une touche d’humour, comme avec leurs illustrations, il y en a d’autres pas piqué des vers (ou des lézard) dans les articles originaux. Je vais souvent me fournir en images chez eux !

        • oui très juste, ICMN et SN sont plus sobres dans ce domaine… 😉

          • MNN est plus tripal/tribal, SN ou D’errico, sont passés maitre en sémantique. Mais c’est ce qui est fabuleux, s’est qu’ils se rejoignent et véhiculent les mêmes images, les mêmes messages. Nous devons libérer nos esprits, nous libérer d’abord pour briser nos chaines.
            J’ai trouvé cette phrase de Harry Houdini fort juste « Mon cerveau est la clé qui me libère ». C’est pourquoi nous pouvons affirmer le sans dieu ni maitre, sans arme, ni haine ni violence. Car comme l’on dit et MNN et ITCMN via SN « nous n’avons pas besoin d’arme, nous nous libérerons pas la seule force de nos convictions » « La décolonisation commence d’abord dans nos têtes »… C’est ce qu’on se disait, hier, avec Z, nous devons trouver les moyens de lancer des passerelles pour contourner la coercition mise en place pour nous faire taire… Jo

  2. Pastèque Says:

    je partage ce sur quoi je suis tombé. c’est lui le grand spécialiste es conflits en france?

    https://comptoir.org/2017/05/24/gerard-chaliand-pour-les-pays-occidentaux-les-attentats-cest-du-spectacle/

    une buse : )

    • pas forcément une buse… Un pion du système, propagandiste et prosélyte… sans aucun doute. Impossible pour nous de perdre notre temps à lire tout ce blablabla… 😉

  3. Tenez, 15 activistes indigènes ont déboulé dans une Société Générale à Paris pour faire ce que nous devrions tous faire ; l’ouvrir ;

  4. Et pour qu’on comprenne bien ce que c’est qu’un tronçon de Pipe Line (qui fuit d’ailleurs à Sioux Standing Rock) parfois une photo vaut mieux qu’un long discours, voilà ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s