Résistance politique: Quand même les marxistes appellent au boycott électoral…

Même les léninistes tendance maoïste se mettent à appeler au boycott des élections. Anarchistes nous sommes, anarchistes nous resterons bien entendu, nous relayons cette information pour montrer que la mèche est allumée… Il est évident que la solution ne réside en rien en un « parti d’avant-garde », mais en le peuple lui-même s’organisant en associations libres, organisant les communes libres confédérées pour tisser le réseau de la société des sociétés.

~ Résistance 71 ~

 

Macron nouveau visage de l’impérialisme français !

 

Par OCML-VP*

 

Le 9.05.2017.

 

Sur http://www.vp-partisan.org/article1768.html

 

(*) OCML-VP: Organisation Marxiste Léniniste-Voie Prolétarienne d’obédience maoïste

 

Emmanuel Macron a été élu (20 millions de voix), sans surprise face à Marine Le Pen (11 millions de voix). Le taux d’abstention à 25% est un record depuis 1969 (12 millions d’inscrits), de même que les votes blancs et nuls (4 millions de votants), sans même parler des non-inscrits et de nos camarades immigrés qui n’avaient pas le droit de vote. Beaucoup de gens ne se sont pas résignés à voter Macron pour faire « barrage au FN ». Ce n’est pas faute d’injonctions quotidiennes des médias et des politiciens bourgeois, ceux-là mêmes qui propagent à longueur d’année les idées réactionnaires.

Cette contestation est politique et même les médias bourgeois sont contraints de le reconnaître ! Elle est loin d’être « irresponsable » comme on nous l’a rabâché, au contraire, elle exprime la conscience embryonnaire, notamment des prolétaires et dans les quartiers populaires, de l’impasse que représente la démocratie bourgeoise pour notre avenir. Avec tous ceux et celles qui sont venues discuter et agir avec nous dans notre campagne pour le boycott, nous avons pu le mesurer.

Macron au pouvoir, tout va continuer pire comme avant : exploitation, répression, racisme, militarisme… Car chaque gouvernement, qu’il soit de gauche, de droite ou du milieu, fait toujours pire que le précédent. Le capitalisme c’est la guerre économique. La guerre économique c’est l’exploitation au travail, la pénibilité, la précarité, le chômage, la concurrence entre travailleurs…

Nous sommes déjà dans la rue, ce lundi 8 mai, preuve que des illusions de « renouvellement » n’ont pas fait long feu. Macron c’est vraiment le président de l’opportunisme, un pur « produit » du capitalisme, une étiquette à multiples appartenances, pour mieux se faire élire, aux présidentielles comme aux législatives à venir. C’est un bourgeois, le représentant parfait validé par tous, de Gattaz à Robert Hue en passant par les médias, de cette classe exploiteuse qui gère ce système, et qui va assurer le recyclage tranquille et la continuité des plus vieux requins de la politique bourgeoise du PS comme des LR.

Le Pen battue, c’est un soulagement pour beaucoup. Personne ne savait ce que son élection aurait pu déclencher, au-delà des mesures promises encore plus réactionnaires, islamophobes et rétrogrades. La crainte aussi, que les fascistes, comme après l’élection de Trump se sentent invincibles et que les agressions racistes, sexistes, homophobes se multiplient. Elles sont déjà répétées à l’égard des migrant.e.s, ou de militants dans le Nord ou le Sud-Est où le FN a déjà une assise locale. Mais élue ou pas, le combat continue, dans les quartiers, au travail, contre tous les racismes.

Avec les élections législatives qui arrivent, c’est reparti pour un tour : débats entre politiciens bourgeois, déferlantes de drapeaux bleu-blanc-rouge, rivalités et concurrence y compris chez les Insoumis. Nous le disions dès le début de notre campagne : l’enjeu des élections pour la bourgeoisie, c’est de confisquer notre force collective, nous laisser croire que notre seul choix se résume à voter puis subir notre sort. On ne peut pas changer le système en réformant ses institutions de l’intérieur. Nous refusons de nous ranger derrière une bannière « patriotique » impérialiste quelle quel soit.

Alors aujourd’hui, refusons que tout continue comme avant, refusons à nouveau de nous laisser engluer dans le système parlementaire, prenons nos affaires en main et organisons-nous !

OCML Voie Prolétarienne, 9 mai 2017

Publicités

6 Réponses to “Résistance politique: Quand même les marxistes appellent au boycott électoral…”

  1. Ah oui ! Comme quoi, NON ça veut pas dire OUI…
    Depuis le 7 mai au soir, qu’est-ce qu’on a pris dans la tronche, les abstentionnistes politiques : C’est de votre faute, voilà vous êtes content, vous êtes responsables du chaos…
    Ben voyons.
    « Baisé si on le fait, baisé si on le fait pas » (votre traduction d’un Newcomb) en gros !

    Alors certains on le blues à l’âme et prennent la route, comme Stanechy ; http://stanechy.over-blog.com/2017/05/pause-zen-le-blues.html

    Et comme vous me le disiez hier « Interdit de mollir ».
    J’ai l’heur de croire que je serai un chouïa plus utile à l’ouvrir, même si c’est un peu dans le désert, pour le moment. Et même si c’est tentant, de prendre la route. Sauf que l’appel à prendre nos affaires en main et à s’organiser me parle… Alors, j’écoute ma petite voix intérieure, qui me dit de ne rien lâcher maintenant…
    A+ Jo

    • Stanéchy a raison sur le sentiment, mais pour nous, pas question de lâcher le morceau. Accélérons le processus de décrépitude étatico-capitaliste que vienne enfin le tsunami de la révolution sociale.
      Superbe Blues d’un des grands…

      “On peut dire qu’il n’y a pas encore eu de révolution dans l’histoire, il ne peut y en avoir qu’une qui serait une révolution définitive. Le mouvement qui semble achever la boucle en entame déjà une nouvelle à l’instant même où le gouvernement se constitue. Les anarchistes, Varlet en tête, ont bien vu que gouvernement et révolution sont incompatibles au sens direct. Il implique contradiction, dit Proudhon, que le gouvernement puisse être jamais révolutionnaire et cela pour la raison toute simple qu’il est gouvernement.’ […] S’il y avait une seule fois révolution, en effet, il n’y aurait plus d’histoire. Il y aurait unité heureuse et mort rassasiée.“
      ~ Albert Camus ~

  2. vraianarchiste Says:

    Le Nouvel Ordre Mondial veut faire une liste de tous les anarchistes, alors il utilise le mouvement marxiste qui fait semblant d’être anarchiste pour tous les gober.

    Le mouvement marxiste vise à changer l’hermine.

    Jacques Attali a prédit une révolution avant 2022

    Jacques Attali a prédit que Marine Lepen serait présidente en 2022
    j’irais même plus loin (après avoir parlé de Macron, je crois que je connais celle

    Marine Lepen a pris le pouvoir des médias
    http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20141107.OBS4443/comment-marine-le-pen-a-pris-le-pouvoir-dans-les-medias.html

    Pas une seule journée, sans voir un journal parler d’elle, c’est elle qu’ils veulent faire élire après Macron.

    Ils essayent de la faire passer pour marxiste.

    Cette révolution marxiste fait partie de leur plan pour amener le Nouvel Ordre Mondial

    la Chine est marxiste et appelle à voter le FN
    http://www.lefigaro.fr/politique/2008/08/11/01002-20080811ARTFIG00396-des-chinois-achetent-le-paquebot-du-fn-.php

    les marxistes vont tôt ou tard s’abandonner au fascisme.

    Un livre marxiste fait la louange de Marine Lepen
    http://www.atlantico.fr/decryptage/marine-pen-pour-que-vive-france-livre-marxisme-rouge-yvan-blot-301601.html

    Des marxistes votent déjà pour Marine Lepen
    http://www.voxnr.com/8894/pourquoi-en-tant-que-marxiste-ex-communiste-et-juif-je-voterai-marine

    Les marxistes ont besoin des anarchistes, pour l’instant, mais le jour venu, ils établiront des gouvernements autoritaires donc fascistes comme à Cuba, où les marxistes une fois au pouvoir, se sont mis à traquer leurs alliés anarchistes (qui les avaient pourtant aidé) .http://endehors.net/news/fidel-castro-assassin-des-anarchistes-cubains
    http://endehors.net/news/cuba-comment-le-castrisme-reprima-les-anarchistes-dans-les-annees-1960

    Et ils savaient leur liste, puisque justement tous les anarchistes, qu’ils avaient persécuté, étaient leurs alliés pour combattre la dominance capitaliste avant.

    « Marx, Engels et Lénine auront mené une lutte sans merci contre les anarchistes et les anarcho-syndicalistes. Pour satisfaire leurs ambitions et leur soif de pouvoir, ces sycophantes se sont servis du mouvement ouvrier international en le manipulant au nom de leur sacro-sainte théorie dite scientifique, le marxisme-léninisme, leur bible.

    Leur volonté de remplacer le capitalisme bourgeois par une autre forme de capitalisme, le capitalisme d’Etat sans changer fondamentalement le système si ce n’est par les mots, s’opposait à l’idée que les anarchistes avaient de la société nouvelle. Les prophètes du marxisme-léninisme mettent en avant le pouvoir centralisateur, la dictature du prolétariat, le système parlementaire pour donner l’illusion aux travailleurs que ce sont eux qui dirigent et prennent les décisions alors que dans la réalité c’est une poignée d’individus qui gère les affaires. Tandis que les anarchistes et les anarcho-syndicalistes militent pour un système fédératif où à chaque échelon il est nécessaire que les travailleur(euse)s, les citoyen(ne)s eux-mêmes dans leurs communes, dans leurs quartiers, dans le pays construisent la société anti-autoritaire en supprimant l’Etat (parlement, bureaucratie administrative, etc.) car ce fonctionnement permettra aux citoyen(ne)s de prendre en mains leur propre destinée sans intermédiaires et sans lois, sans décrets et sans circulaires d’application.

    Ces deux stratégies sont en totale opposition et l’influence des idées anarchistes ne pouvait être laissée prédominante car dangereuse pour le développement de la théorie « scientifique », le marxisme-léninisme. Il était donc nécessaire pour ces penseurs du socialisme dit scientifique de casser et de bouffer de l’anarchiste et c’est ce qu’ils ont fait toute leur vie.

    Les forces d’opposition au bolchevisme furent importantes notamment celles menées par les anarchistes. Il suffit de se rappeler la lutte des seize mille marins, soldats et ouvriers de Cronstadt ainsi que la révolte menée par Nestor MAKHNO en Ukraine, révolte également soutenue par la population. Toutes ces révoltes ont été anéanties au nom de la dictature du prolétariat dans un bain de sang. Une répression sans nom s’est abattue sur les anarchistes et tous ceux qui les soutenaient (emprisonnements, condamnations à perpétuité, condamnations à mort, déportations, assassinats…). Il fallait absolument faire taire tous ceux qui s’opposaient non pas seulement par la lutte armée mais aussi par les idées aux ambitions des nouveaux maîtres du pays.

    A cet égard, l’ouvrage de Pierre Archinov, compagnon de Nestor MAKHNO, La Makhnovstchina, est très instructif. Je cite ici quelques extraits qui sont révélateurs de la justesse des idées anarchistes. A propos du bolchevisme, il dit:

    « C’est une nouvelle caste de maîtres venant remplacer la bourgeoisie et aspirant sciemment à la domination économique et politique sur les masses travailleuses. »

    Et comment ne pas rappeler les propos d’Archinov lorsqu’il fut appelé à comparaître devant le « juge d’instruction ». Il fit remarquer au juge:

    « qu’il considérait la conduite des bolcheviks envers Makhno, au temps de leur traité avec lui, comme perfide »,

    Le juge Samsonov répartit vivement:

    « Vous appelez cela perfidie ? Eh bien ! Notre avis, cela prouve simplement que nous sommes des hommes d’Etat très habiles: pendant que nous avions besoin de Makhno, nous sûmes en tirer parti ; et quand nous n’en eûmes plus besoin, nous sûmes nous en débarrasser. »

    Pour terminer et surtout pas pour conclure, je reprendrai ce qui est écrit un peu plus loin dans cet ouvrage d’Archinov, ô combien important:

    « Les faits exposés dans ce livre démontrent clairement que « la réalité » du bolchevisme est au fond la même que celle du tsarisme. Ces faits le confirment nettement, d’une façon concrète, et opposent à ladite réalité la véritable et profonde réalité de l’Anarchie comme seule idéologie vraiment révolutionnaire du travail. Les aspirations anarchistes sont apparues dans la révolution russe, tant que cette dernière s’est montrée une véritable révolution des masses travailleuses, faite par elles-mêmes, non pas comme une « utopie des rêveurs fantastiques », mais comme un mouvement révolutionnaire de ces masses, parfaitement concret et réel ; comme tel, il a été sciemment, cruellement et lâchement écrasé par le bolchevisme. »
    http://anarchie23.centerblog.net/6582862-Quand-Marx–Engels–Lenine-flinguaient-les-anarchistes

    Marine Lepen essaye de se faire passer pour une marxiste
    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/marine-le-pen-plus-marxiste-que-la-44097

    Au Parlement européen, les votes méprisants du FN et de Marine Le Pen à l’égard des travailleurs
    https://actudirect.com/libre/au-parlement-europeen-les-votes-meprisants-du-fn-et-de-marine-le-pen-a-legard-des-travailleurs/

    Marine Lepen est contre les anarchistes
    « Maintenant la décision a été prise et la fermeté doit être de mise car il n’est pas question qu’un petit groupuscule d’anarchistes fasse céder indéfiniment l’État français »
    http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nddl-marine-le-pen-est-contre-mais-respectera-le-oui-du-vote-4819659

    des milliers d’anarchistes ont dénoncé les mensonges de Marine Lepen
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/02/25/a-nantes-une-manifestation-contre-la-venue-de-marine-le-pen-dans-une-ambiance-tendue_5085642_3224.html

    • Oui et le marxisme a été financé par le capital. La révolution bolchévique, puis l’URSS, puis la Chine marxiste etc.. toutes furent financées par la City de Londres et Wall Street.
      Il y a un courant de « renouveau » marxiste reprenant la déclaration de Marx à la fin de sa vie qui a (aurait ?…) dit: « Je ne suis pas marxiste », reniant de ce fait ce qu’il considérait à la fin de sa vie peut-être comme une récupération et une falsification de sa pensée.
      Les anarchistes, Bakounine en tête qui se heurta frontalement à Marx et Engels durant la 1ère internationale, avaient dénoncé et anticipé le totalitarisme du capitalisme d’état marxiste.
      Il semblerait que le marxisme soit de nos jours morcelés et que tous ne jouent pas le jeu du N.O.M, l’exemple de quelqu’un comme Francis Cousin est assez marquant en ce sens et il n’est pas le seul.
      Ce qui semble être la pensée radicale marxienne et les anarchistes sont-ils réconciliables ?
      Possible… Probable… Nous avons besoin d’une fusion de pensée et d’action critiques radicales, totalement hors système étatique et institutionnel, pour prendre la tangente vers l’émancipation.
      Tout ceci est très intéressant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s