Cirque électoral: D’où sort le nouveau pitre élyséen ?…

Alors oui, ci-dessous nous reproduisons une info bien utile en provenance de T. Meyssan et du Réseau Voltaire sur l’origine de la nouvelle marionnette placée en vitrine de l’état obsolète, mais cela soulève une question tout aussi brûlante: pourquoi maintenant ? Pourquoi ne pas avoir sorti cette info AVANT ? Qu’elle ait au moins eu la chance d’être largement diffusée dans les médias alternatifs, du moins ceux intéressés de la diffuser et ne faisant pas partie de la « dissidence contrôlée ».
Alors on pourra dire, peut-être par crainte de se voir accuser de favoritisme envers l’autre candidat(e)… Nous répondrons: peut-être, mais Meyssan n’a t’il pas enquêté à fond il y a plus de 15 ans sur le FN, n’a t’il pas témoigné sur son fonctionnement dans une commission parlementaire en 1999 ? N’en sait-il pas largement assez pour gêner également l’autre camps. Ainsi il aurait fallu publier deux critiques acerbes de chacun des candidats et ce qu’ils représentent, afin que tout à chacun décidant de veauter quand même, le fasse en connaissance de cause et de manière la mieux informée possible.

Présenter Macron si pertinemment maintenant n’est-il pas un peu tard ? Nous posons une question qui se doit ici d’être posée: Meyssan, à quel jeu joues-tu ?…

~ Résistance 71 ~

 

Kadima ! En marche !

 

Thierry Meyssan

 

9 mai 2017

 

url de l’article original:

http://www.voltairenet.org/article196289.html

 

Après avoir successivement élu à la présidence de la République un agent de la CIA et un employé des émirs du Golfe, les Français se sont fait escroquer une troisième fois, par un produit israélien. Ils croient avoir éloigné le spectre du fascisme en votant pour un candidat soutenu par l’Otan, les Rothschild, toutes les sociétés du CAC40 et la presse unanime. Loin de mesurer leur erreur, ils sont encore sous hypnose et ne devraient pas se réveiller avant la fin des élections législatives.

L’équipe du président français élu, Emmanuel Macron, est parvenue à placer les Français sous hypnose. Elle a fait élire son poulain avec deux-tiers des suffrages exprimés ; un jeune homme de 39 ans seulement, dont le parti a été créé sur Internet, il y a tout juste un an, et qui ne s’était jusque là jamais présenté à la moindre élection.

Steele & Holt

Ce tour de force a été réalisé par l’équipe de Steele & Holt, une mystérieuse société, dont le nom fait référence au feuilleton télévisé Remington Steele, une histoire policière où la directrice d’une agence de détectives demande à un voleur (Pierce Brosnan) de jouer le rôle de son patron pour lui servir de couverture

Ne cherchez pas qui se cache derrière ce cabinet. Vous ne trouverez rien. Sinon que ses deux principaux clients sont AXA et la famille Rothschild. Qu’Emmanuel Macron ait travaillé pour les Rothschild, tout le monde le sait, qu’ils aient organisé son parti, c’est un secret bien gardé. Quant à l’assureur AXA, il est présidé par Henri de La Croix cinquième duc de Castries, par ailleurs président du think tank de l’Otan (le groupe de Bilderberg), de l’Institut du Bosphore (le think tank de la Turquie) et, en France, de l’Institut Montaigne (un think tank de droite).

Henry Kissinger avait d’ailleurs invité Macron à la réunion annuelle du Bilderberg, en 2014, aux côtés de François Baroin et de Christine Lagarde.

L’Institut du Bosphore a permis d’identifier et de corrompre diverses personnalités de droite et de gauche qui ont apporté leur soutien à Macron.

C’est dans les locaux de l’Institut Montaigne que se sont tenues les premières réunions du nouveau parti, dont le siège social a été déclaré à l’adresse personnelle du directeur de l’Institut.

Kadima !

Le nom du nouveau parti, En Marche !, a été choisi pour avoir les mêmes initiales que son candidat. Sinon, il se serait appelé En Avant !. En hébreu : Kadima !. Lorsqu’on avait fait remarquer au vieux général Ariel Sharon que le nom de son nouveau parti évoquait celui de Mussolini (Avanti !), il répliqua que pas du tout. En Avant ! était l’ordre qu’il donna lors de chacune de ses équipées solitaires, par exemple lorsqu’il envahit Beyrouth contre l’avis de son état-major militaire.

Kadima ! et En Marche ! sont des partis centristes rassemblant des personnalités de droite et de gauche —c’est bien connu, Ariel Sharon était un « centriste »—. Il avait créé son parti pour rompre avec Benjamin Netanyahu : Sharon était un colonialiste qui souhaitait créer un État palestinien sur le modèle des Bantoustans sud-africains. L’apartheid était, selon lui, le seul moyen de préserver Israël. Au contraire, Netanyahu est un talmudiste. Il se refuse à admettre l’idée de partager la Palestine avec des goyim. Pour lui, il faut les expulser à défaut de pouvoir les exterminer.

On apprendra sûrement par la suite pourquoi Macron voulait rompre avec le Premier ministre socialiste, Manuel Valls. Il suffit d’observer pour le moment l’insistance avec laquelle celui-ci tente de rejoindre En Marche ! et la désinvolture avec laquelle Macron le repousse pour observer qu’il existe un grave conflit entre eux.

Le fascisme en marche

Pour lancer Macron, Steele & Holt —c’est-à-dire l’Otan et les Rothschild— s’est appuyé sur les anciens réseaux pro-US de la Fondation Saint-Simon. Ensemble, ils ont mis en scène le « péril Le Pen », de sorte que beaucoup d’électeurs intimement opposés à Macron ont cependant voté pour lui de peur d’une possible victoire de la « bête immonde ». N’ayant pas grand-chose à reprocher à Marine Le Pen, ils l’ont accusée des crimes de son père et de bien d’autres encore.

Cette manipulation atteste que, dans la « société du spectacle », la forme est plus importante que le fond. Quelles sont en effet les caractéristiques du fascisme ? La fin de la lutte des classes grâce au corporatisme qui réunit patrons et ouvriers dans les mêmes organisations, la fin de la dialectique droite-gauche grâce à un parti unique, et par voie de conséquence, la fin de toute opposition par l’usage de la force.

Alors que la première de ces trois caractéristiques aurait pu être appliquée à la vision de Jean-Marie Le Pen, aucune ne peut l’être à celle de sa fille, tandis que les deux premières peuvent l’être à celle d’Emmanuel Macron. Il est soutenu par tous les grands patrons du CAC40 aussi bien que par la CGT. Il ne remet pas en question la capacité des partis de droite et de gauche à défendre les valeurs dont ils se réclament, mais appelle les leaders de ces partis à le rejoindre dans le sien pour défendre leurs intérêts communs. À n’en pas douter, si les élections législatives se passent comme Macron l’espère, la destruction de l’opposition débutera. Au demeurant, l’unanimisme de la presse écrite aux côtés du candidat Macron et la campagne contre les sites internet contestataires donnent un avant goût de ce qui se prépare.

L’Histoire se répète : en 1940, les Français soutinrent Philippe Pétain pour se préserver du nazisme, mais c’est Pétain qui installa le fascisme. En 2017, ils ont voté Macron pour se protéger du fascisme et c’est lui qui l’instaurera.

Une campagne parasitée

Il est vrai que certains électeurs ont été perturbés à la fois par la personnalité inhabituelle des candidats et par l’usage par un camp de méthodes de propagande jamais utilisées en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

À l’âge de 15 ans, Emmanuel Macron a eu une relation sexuelle avec son professeur de théâtre de 23 ans son aînée, il n’a pas tardé à vivre avec elle, et l’a épousée 15 ans plus tard. Marine Le Pen a hérité de son père de la présidence de son parti qu’elle a d’abord nettoyé, puis dont elle l’a exclu. En termes psychanalytiques, le premier a donc épousé sa mère, tandis que la seconde a tué son père.

Surtout, l’équipe d’Emmanuel Macron n’a pas hésité à accuser ses rivaux des pires trahisons, sans aucune logique, sûre que les quotidiens régionaux et nationaux —qu’elle contrôle déjà dans leur totalité— n’oseraient pas émettre la moindre critique. Le candidat de la droite, François Fillon passe désormais pour un voleur alors même qu’aucune des accusations portées contre lui n’est vérifiée. Marine Le Pen est considérée comme l’incarnation du fascisme, alors qu’elle n’a jamais tenu les positions qui lui sont imputées.

Une victoire solitaire

Dès son élection annoncée, le président Macron a prononcé une brève allocution depuis son QG de campagne. Des banalités prononcées avec l’air grave de l’homme qui sent soudain le poids des responsabilités peser sur ses frêles épaules. Puis, il s’est offert un nouveau moment de théâtre avec ses partisans dans la cour du Louvre. Il a traversé Paris dans un cortège aux vitres fumées. Il a longuement traversé, seul, inaccessible, la cour du Louvre pour monter sur le podium dressé en son honneur. Là, aux pieds de la pyramide, tel Bonaparte, il a prononcé un nouveau discours, également fait de banalités, mais sur un ton enflammé, lui qui n’a jamais combattu par les armes. Enfin, il s’est entouré de sa famille et de quelques militants pour chanter La Marseillaise.

Contrairement à tous ses prédécesseurs, jamais durant cette soirée il n’a serré de mains. Jamais personne n’a été autorisé à l’approcher. Il n’a laissé aucune des personnalités politiques qui l’ont soutenu apparaître avec lui et partager sa victoire. Elles ne pourront toucher le prix de la trahison de leurs partis respectifs qu’en les trahissant à nouveau et en le soutenant lors des législatives de juin.

Ce n’est que lorsque le président Macron tiendra tous les rênes du pouvoir qu’il laissera les Français se réveiller. Il sera trop tard.

En avant, marche !

Publicités

25 Réponses to “Cirque électoral: D’où sort le nouveau pitre élyséen ?…”

  1. J’ai intégré en préambule de ce billet votre analyse sur le pourquoi Meyssan ne sort que maintenant cet excellent article, peut être même le meilleur, sur le Macron pucé par Rothschild ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/10/1ere-liste-sous-macderoth-et-pour-la-toute-derniere-fois/ Et complété avec mon analyse.

    Sachez que TF1 a déprogrammé la bouse du lundi soir pour diffuser à la place un doc sur la campagne jusqu’à la victoire de Macron, de la veille donc ! Laissant aucun doute sur la manipulation.

    Je relaie ensuite, et pour la dernière fois, la liste des licenciements mondiaux tenue à jour par Pierre Jovanovic. Parce qu’elle prouve que le Système est plié en 4 et que nous sommes la variable d’ajustement. On peut revenir dans 5 ans, si les psychopathes aux manettes n’ont pas tout fait péter entre temps pour éliminer 95% de la population mondiale et rester entre-eux, rien n’aura changé. Et ceux qui croient que veauter aux législatives pour combattre MacDeRoth changera quelque chose, se fourre le doigt dans l’œil !
    Jovanovic appelle a envoyer cette liste à MacDeRoth en envoi gratuit à sa nouvelle adresse de Président… Vous pensez si ça va lui faire peur ; Bou-Hou ! Même pas peur ! JBL

  2. Je me permets de vous mettre mon billet d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/09/resume-sott-042017/
    Dans lequel j’ai rappelé le PDF sur la théorie russo-ukrainienne du pétrole abioltique. Et de nombreux de vos billets sur l’escroquerie du RCA.
    J’ai donné de nombreuses infos presse, car ici en campagne, les vignes, vignobles et cultures ont été touchés, salement, par le gel du mois d’avril (les professionnels parlent de la même gravité qu’en 1991) et pour la 2ème année consécutive. Et que le temps est toujours soumis à de graves et extrêmes changement. Et que cela rappelle aussi, l’année 1788…

    • et oui…
      ah çà ira, çà ira, çà ira, les aristocrates …. (air connu)
      😉

      • Y sont hors sol quand même tous…
        C’est cela qui est le plus décourageant, car certes, c’est pas le moment de mollir. Mais l’inertie, voir l’atonie générale en France, et quand même incroyable. Un com sur un site, présentait Sutton comme un « conspirationniste » et précisément pour expliquer que Meyssan et Chouard étaient eux aussi à ce titre des « confusionnistes » de haut vol…

        • oui çà c’est la tactique classique des trolls: tout ce qui ne suit pas la doxa officielle est « conspiration ». Tous ces gugusses sont à ignorer. Il faut continuer à argumenter en citant les sources de recherches, les preuves de ce qui est avancé et surtout ne pas se laisser embarquer dans l’émotionnel, c’est le piège, les trolls le posent en permanence… 😉

          • Très juste, mais y sont de plus en plus organisés les trolls et on est obligés parfois de le reconnaitre !
            Je vous met sous l’article de Sutton que vous avez publié, mon intro, car pour mon tout petit blog, j’ai traité les 3 PDF par un seul billet. Et précisément j’ai rappelé une morceau de Zinn, dans lequel je suis plongée en ce moment et qui me remet plein de truc en mémoire, parfaitement connexe avec ce qui se passe en ce moment même !

  3. Sylvie la votarde Says:

    Il fallait lire son nouveau livre « sous nos yeux » publié il y a deux mois. (Je peux vous le prêter, si vous voulez).

    Ce livre est énervant car Meyssan biffe un nombre reccord de noms. Il estime peut-être que c’est à nous de faire nos propres recherches, et surtout, caressait-il aussi l’espoir de rentrer un jour en France ?

    Allez-donc lui poser la question directement je ne suis pas sa confidente.

    Fallait aussi se bouger le cul et « élire » François Asselineau au premier tour (ce que j’ai fait) pour sortir de cette « facho land » qu’est l’ue, l’otan et l’euro. (cf Chouard).

    Sylvie la votarde

    • ah bon il a caviardé les noms dans son bouquin ?… Wow !
      Quant au vote: n’importe quel clown du système est une ineptie, car il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais. Asselineau comme les autres est un pantin qui bouffe au ratelier oligarchique.
      Boycott du vote outil de la société du spectacle marchand ! PLUS QUE JAMAIS !
      Ne pas comprendre çà n’est plus de la naïveté mais de la complicité… 😉

      • Sylvie mieux votard AF que jamais Says:

        Sans doute suis-je une naïve complice, mais depuis peu de temps seulement, je n’ai pas envie de me laisser bouffer par le truc européen qui arrive.

        C’est l’unique raison pour laquelle j’ai donné mon chèque en blanc pour FA : une sortie en douceur de l’ue.
        Je ne sais pas où vous vivez, ni de quoi, ni quel âge vous avez.

        Mais une chose est certaine, passé 50 ans, si vous n’avez la chance d’être fonctionnaire, que vous vous retrouvez au chômage, vous n’avez aucune chance de retrouver un emploi.

        Et je dis bien : aucune.

        Dans cette société malade, tout est fait pour l’uberisation de tout.

        Moi, je n’ai pas envie d’avoir à faire à des ROBOTS ; Aujourd’hui pour te rendre ta monnaie, la moindre boulangerie le fait à l’aide d’un robot !!!

        Tu peux toujours boycotter cette boulangerie, demain ce sera une autre !

        Tout cela pour dire que celui qui trouvera un dossier sur FA sera bien malin.

        • oui nous sommes d’accord, mais le pb est que voter ne changera JAMAIS rien ! Nous prônons ici depuis des années l’abstentionnisme politique cad suivi d’une action politique, qui pour nous passe par le court-circuitage des institutions et de l’État obsolètes. C’est à nous, le peuple, de reprendre l’affaire en main, SANS INTERMEDIAIRES. En associations libres sur les lieux de travail, voisinages etc. La solution n’a jamais été de remplacer Bozo par Kiri, mais de devenir politiquement adulte, cad nous prendre en charge nous-mêmes, tout comme une usine ne peut être mieux gérée que par ses ouvriers, une comune ne peut être mieux gérée que par ses habitants et ainsi de suite.
          Le système étatique électoral de représentation bidon est un enfantillage imposé, une régression intellectuelle et pratique.
          cette imposition économico-sociale n’est pas inéluctable loin s’en faut, elle n’existe que parce que nous acquiesçons.
          La solution est en nous et passe par nous et nous seulement.
          L’émancipation du peuple ne se fera que par lui-même.
          Cela devrait être aujourd’hui une évidence.

          • Sylvie mieux votard FA que jamais Says:

            « Le système étatique électoral de représentation bidon est un enfantillage imposé, une régression intellectuelle et pratique.
            cette imposition économico-sociale n’est pas inéluctable loin s’en faut, elle n’existe que parce que nous acquiesçons.
            La solution est en nous et passe par nous et nous seulement.
            L’émancipation du peuple ne se fera que par lui-même.
            Cela devrait être aujourd’hui une évidence. »

            Oui, je suis tout à fait d’accord, vous prêchez une convaincue. Encore faut-il que le maximum de personnes le soit.

            Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir un débat public. Avec FA il était encore possible de toucher un maximum de monde.

            Me semblait-il …

    • ratuma Says:

      J’ai fait comme vous – pour former une société comme le voudrait R71 – encore faut-il des gens qui en aient le courage et les capacité – tout par terre d’un seul coup – c’est impossible – mais il faut être ou avoir été sur le tas pour le comprendre – m oi maintenant, c’est « on ne m’y reprendra plus bande de pleutres »

      l’urgence c’est de sortir de l’ ue et de l’otan et on verra ensuite les camarades se mettre au travai !!!!

  4. Pastèque Says:

    réseau voltaire a publié des articles sur la campagne électorale et sur macron.
    http://www.voltairenet.org/article196012.html

    ce n’est pas réseau voltaire qui influence l’opinion, sinon on ne serait même plus ici à discuter de tout cela, étant donné que la population, consciente du monde dans lequel nous vivons, nous aurions réussi une insurrection populaire, pacifique et démocratique : )

    wikileaks a bien plus d’influence sur les opinions des gens que réseau voltaire.

    réseau voltaire c’est pour les plus courageux (humour) d’entre nous
    : )

    • @ Pastèques = Très juste ! Cependant vous conviendrez que son dernier article est une pépite qu’il pouvait publier bien avant et qu’on aurait relayé à donf comme on la fait pour Ezzat, Annett, Izambert (avant qu’il n’appelle à veauter pour La Marine pour battre Macaron).
      Combien de fois avons nous constaté que Meyssan, Escobar, PCR étaient avant tout des analystes et qu’ils n’étaient pas là pour donner des solutions (ça aussi, ça se saurait). Parce qu’ils sont surtout toujours convaincus que le système doit demeurer et qu’ils suffit de le « réformer ». Ils sont à un stade de doute majeur, enfin, clairement Meyssan avec cet article, mais ils ne peuvent pas dire au système qui les nourrit, fort bien : « va te faire foutre » ! Alors ils analysent, et tournent en rond, et les ceusses qui les lisent, en mode macro(n) ne pensent pas à lever la tête pour avoir une vision plus panoramique des choses. Alors qu’il suffit de dézoomer et bim, c’est flou un instant, mais après tout devient très très clair, non ?
      Sont tous très lucides, mais sont toujours neutres dans un train en marche : par peur, par convenance, par conviction, par complicité ? Eux seuls le savent. Zinn dans son autobiographie qu’a largement traduit R71 « On ne peut rester neutre dans un train En Marche (curieux, hein ?) avait précisé ceci : « Je pense à l’hypocrisie totale des leaders politiques ; au contrôle de l’information au travers du mensonge, de la désinformation et de l’omission ; Et comment à travers le monde, les gouvernement de tout poil jouent sur la fibre nationaliste et de la haine de l’autre ». C’était en 1994… Et on a vraiment l’impression que beaucoup viennent juste de découvrir de qui ce MacDeRoth est le N.O.M.que 20 millions d’électeurs viennent de porter au pouvoir. C’est cela qui est particulièrement déconcertant. J’ai pour ma part dès le dèbut relayé tout ce que je pouvais, dès l’affaire du costard ► https://jbl1960blog.wordpress.com/?s=macron Aussi, quand on lis, pas ici, « Et si on avait élu un fou ? » ben, pour ma part, j’ai juste envie de mordre, ou de pincer, vu que j’ai une dent tout les 6 mètres… Parce que je sais qu’il a été mis là pour nous péter les gencives, le gars… Jo

  5. Sylvie mieux votard etc. Says:

    En me rendant sur le site de la librairie de Meyssan, j’ai demandé à avoir les noms carottés de « sous nos yeux ».

    En fait, c’est uniquement pour éviter un procès à la librairie qu’ils ont décidés de procéder ainsi.

    J’ai donc demandé à être avertie dès que la liste sera disponible.

    J’en ai profité aussi pour demander pourquoi la publication tardive de cet article sur Macron.

    Je vous tiendrai informés…

    Bonsoir

    • ok merci du suivi, ce sera intéressant de savoir en effet…

      • Sylvie Says:

        Pour la liste des noms noircis, elle sera rendue publique bientôt, sur le site du Réseau Voltaire.

        En effet, la librairie et Meyssan, ont ainsi évité un procès couteux voire le retrait du livre.

        Pour ce qui concerne la publication tardive de l’article réponse : « ce n’est malheureusement Meyssan qui « fait » ou défait les élections ».

        Je souhaite le bonsoir à tous !

  6. BHL à voir

  7. Sylvie Says:

    Une dernière réflexion au sujet de En Marche ! Soit EM! :
    EMI = expérience de mort imminente.

    Ça promet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s