Mettre fin au colonialisme: démantèlement des corporations « USA et Canada » par les peuples (Mohawk Nation News)

“Regardez bien ce qui se passe ici, parce quand ils en auront fini avec nous ce sera votre tour.”

~ Membre du conseil des femmes de la nation Mohawk aux Québécois locaux venus aux nouvelles lors du siège d’Oka en 1990~

 

A lire: « Païens en terre promise, décoder la doctrie chrétienne de la découverte » (Steven Newcomb, 2008, traduction Résistance 71, mise en page Jo de JBL1960) et « Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada », TIDC, 2016, traduction Résistance 71

 

Guerre mondiale zéro

 

Mohawk Nation News

 

17 avril 2017

 

Url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/04/17/world-war-0/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une personne a été frappée et sortie d’un vol de l’Unitedf Airlines par des agents de sécurité de la compagnie aérienne à l’aéroport O’Hare. Les gens dans le monde entier ont manifesté leur colère et leur désaprobation. Il y a maintenant des discussions internationales afin de protéger les passagers de telles violences.

Depuis 2016, Standing Rock est la scène d’une brutalité étatique ouverte et vicieuse, des attaques chimiques ont eu lieu contre des protecteurs pacifiques et désarmés de l’eau si précieuse. L’entreprise coloniale appelée USA attaque et essaie de tuer ceux qui se mettent en travers de son chemin. Depuis plus de 500 ans nous avons combattu cette entreprise seuls. Maintenant les autres sont ciblés également.

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique ont systématiquement couvert leur brutalité à notre encontre. Des milliers des nôtres sont brutalisés et victimisés, assassinés en prison comme prisonniers politiques et otages. Beaucoup sont vicieusement battus à mort pour être déclarés “mourir de pneumonie”. Nos prisonniers politiques et économiques doivent être libérés. L’ordre d’extermination totale de nos peuples doit être répudié. Le système carcéral nous individualise et nous sépare. Pour être libéré, vous devez vous soumettre et obéir.

Des forums publics se tiennent maintenant au sujet des problèmes et affaires indigènes afin “d’enregistrer” notre souffrance émanant de la politique du génocide qui continue jusqu’à ce jour. L’entreprise coloniale a mis en place des conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) et des organisations d’état et provinciales pour nous représenter de manière frauduleuse au travers du prisme politique colonial. Les membres de ces conseils aident au vol de notre terre, de nos ressources, de nos possessions et au meurtre de masse.

De véritables négociations doivent faire valoir un tiers neutre que les deux côtés jugent équitable.

Le gouvernement a mis en place notre souffrance et notre mort planifiée, chose que nous essayons d’enrayer. On nous met sous pression d’accepter les termes entrepreneuriaux coloniaux. Le public est soumis à une intense propagande pour qu’il soutienne les concessiosn en leur faveur.
Les criminels ne peuvent pas tracer la voie, Ils n’ont du reste jamais essayé de rectifier leur tort.

Des attaques faux-drapeau régulières et des menaces créent la peur de ce qui en découle. Nous sommes le peuple de la paix mondiale. Nous n’avons pas d’armée qui puisse être achetée ou contrôlée.

Le sens des mots doit bien être compris par les deux parties impliquées dans les deux langues utilisées. Le gouvernement dit généralement: “Nous avons dit ceci mais nous voulions dire cela…” Nous, Onkwe’honweh, le peuple originel de l’Île de la Grande Tortue, ne pouvons qu’utiliser notre cerveau, notre esprit, et ne nous occuper que de la vérité.

L’État utilise la propagande menée par ses merdias de masse afin de tromper le public. Celui-ci est conditionné à croire que “c’est une situation sans espoir” et que nous devons abandonner et nous en remettre à la corporation. Les critiques sont étiquetés comme terroristes et ciblés. Nous avons refusé d’être dépeints comme des terroristes pour ne faire que défendre nos vies, notre terre-mère et la vie qu’elle supporte en révélant le passé.

L’ennemi est rompu à la tactique du diviser pour mieux règner, de séparer les gens en groupes afin de créer des conflits de toute pièce.
Le peuple va dissoudre la corporation coloniale et tous les actionnaires seront traînés devant la justice pour les crimes commis par leurs entreprises. Nous déciderons qui parle pour nous, en accord avec notre processus politique traditionnel et ancestral. Notre position sur tel ou tel sujet sera lue ouvertement et publiquement, aux conseils et assemblées publiques. Le monde va enfin savoir la vérité au sujet du plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité qui se perpétue jusqu’à aujourd’hui.

La corporation coloniale semble ne pas se sentir concernée du fait que le monde entier voit sa brutalité éhontée. Les actionnaires de l’entreprise ne pourront jamais échapper aux conséquences des crimes commis et des génocides passés et présents. Nous continuons inlassablement à suivre la loi naturelle de la terre.

Les piètres compensations (financières) n’y feront rien. Les règles entrepreneuriales seront démantelées et ne domineront plus jamais les lois naturelles d’Ono’waregeh (Île de la Grande Tortue).

Les Etats-Unis doivent prendre un engagement ferme de paix pour le monde.

 

 

Publicités

14 Réponses to “Mettre fin au colonialisme: démantèlement des corporations « USA et Canada » par les peuples (Mohawk Nation News)”

  1. Cela monte d’un cran aussi et dans un autre registre que Newcomb, D’Errico ou Alfred. Comme il est dit plus haut, avec le langage de « vérité » et cela rejoint bien ce que disait Newcomb il y a peu, pour nous libérer ; Libérons notre esprit d’abord… Nous pouvons être connectés et agir ici & maintenant et d’où nous sommes. Jo

    • la révolution sociale des peuples qui vient balaiera tout et rétablira les sociétés organiques qui se fédèreront sans État ni pouvoir coercitif. Peut-être verrons-nous le début, les prémices de notre vivant… 😉

  2. Tenez ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/18/guerre-mondiale-0-par-mohawk-nation-news/

    J’ai rappelé 2 ou 3 trucs en plus…

    Je fini le PDF sur P. Clastres, et je vous l’envoie ; Jo

  3. Pastèque Says:

    lorsque vous parlez de corporation US, est-ce que c’est de cet acte dont vous parlez? (lié à la réserve fédérale US de 1913)

    http://www.teamlaw.org/DCOA-1871.pdf

    lu sur reddit.com/r/conspiracy

    conspiracy d’accord mais tous ceux qui ont pris conscience de l’effroyable imposture du 11 septembre 2001 sont objectivés *conspirationnistes* alors tant pis, tant mieux 🙂

    Look into the Organic Act of 1871. That was when our Republic became the Corporation of The United States of America, we became slaves through legal trickery written into our birth certificates, and the USA ceased to truly be a free nation and people, or a Constitutional government. The Rothschilds, their Jesuit handlers and the will of the Vatican, who assassinated Lincoln through their loyal Catholic soldier John Wilkes Booth, got their hooks in. Washington DC is capital of this Corporation of the Holy Roman Empire’s military city-state, just as London is it’s financial arm and the Vatican is the control/religious arm. Behind them are the Black Nobility and the 13 Bloodlines of the Mystery Babylon cult who claim descent from « the gods ». All heads of the same beast.

    les Anonymous en ont aussi parlé.

    • la trilogie des trois cités oui… City de Londres – Vatican – DC. On a aussi écrit à ce sujet à maintes reprises.

      • Pastèque Says:

        attendez, ces réseaux, cette internationale des capitalistes existe donc réellement? comité des 300? Black nobility?

        là bas sur reddit/conspiracy ils en sont arrivés aux Archons et Gnostiques..

        ou alors je suis définitivement trop crédule? 🙂

        il manque des preuves..

        des preuves du genre de celle que william engdhal publie le document en ce qui concerne la création du choc pétrolier de 1973, planifié au sein du groupe de bilderberg et mis en oeuvre par kissinger en piégant les États arabes.

        les commanditaires? les banques de la City 🙂

        pages 151 et suivant.

        • « la finance conspire. » (Abraham Lincoln)

          • Pastèque Says:

            vous ne répondez pas à la question..

            ce n’est pas moi qui parle de changement de coquille du bernard lhermitte 🙂
            qui est ce bernard lhermitte? de toute évidence il est (bien) caché.

            vous avez expliqué à plusieurs reprises que c’est le vatican, la city de londres et washington dc, alors d’où est-ce que vous connaissez ces informations?

            1er document: travail universitaire de *sociologie*

            America’s Post-Cold War Grand Strategy-Makers and the Policy
            Planning Network

            http://jar2.com/Files/dcb70c61c06c4071b36d9e774e4645b4.pdf

            2e document
            difficile à croire parce que sont mêlés des éléments connus de tous et des éléments qui fleurent bon le conspirationnisme habituel sur le grand complot mondial des rothschild et compagnie

            http://www.jar2.com/Topics/NWO.html

            et alors le 3e document c’est la jambon-oeuf-fromage
            http://www.jar2.com/Files/TheNewWorldOrder.pdf

            donc, où se situe votre bernard l’hermite dans ces 3 documents?

            • Mais si on répond à la question. Bernard c’est notre allégorie de l’empire. Le système actuel est au bout du rouleau, normalement une guerre mondiale remettrait les compteurs (presque) à zéro. Ils ne peuvent plus le faire parce que l’atomisation générale les emporterait eux-aussi ou les verrait se terrer dans leurs bunkers pour les 200 000 prochaines années… pas glop. Donc leur plan B est la mutation de l’empire vers une fusion calculée avec la Chine, du moins les zélites auto-proclamées des deux entités. Il change de coquille, il mute pour survivre. Quand tout le monde (en haut de la pyramide) en croque, plus personne ne se rebelle contre le système qui les nourrit. Leur pb en ce moment n’est pas la Chine, toute acquise à l’empire.. c’est la Russie qui n’est pas au diapason…
              L’empire actuel, paroxysme mortifère du capitalisme est un virus social qui doit muter pour sa survie. Tant que nous laisserons la main aux ordures qui le pilotent, le système en place perdurera pour le plus grand malheur de l’humanité. On l’a souvent dit: la balle est dans notre camp depuis un bon moment, le plus grand pb est que la très vaste majorité des gens ne le sait pas…

            • P.S: pas le temps de lire les documents désolés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s