Archive pour 9 avril 2017

De la Syrie à Standing Rock… L’empire et les armes chimiques… (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 9 avril 2017 by Résistance 71

A lire sous l’article, le point de vue éclairant de Russell Means sur le patriarcat, l’illusion du pouvoir et le féminisme impérialiste, que nous avons rajouté en précision du dernier point mentionné par MNN.

~ Résistance 71 ~

 

Attaques chimiques en Syrie et à Standing Rock

 

Mohawk Nation News

 

7 avril 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/04/07/chem-attacks-on-syria-standing-rock/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les Etats-Unis savaient que les Lakota, nos supporteurs et nos alliés étaient désarmés à Standing Rock. L’armée américaine a attaqué ses propres citoyens aux armes chimiques. C’est une violation du droit international et un crime contre l’humanité. Voyez le compte-rendu / vidéo:

“After Using Chemical Weapons at Standing Rock, U.S. Slams Syrian Attack” dans le lien ci-dessous:

http://theantimedia.org/chemical-weapons-us-syrian/

La “révolution américaine” ne s’est jamais produite ! Ce fut en fait le premier faux-drapeau contre les Aie-ra-kwa (iroquois). Le but véritable était d’abattre l’arbre de la paix et d’éliminer la Grande Loi de la Paix (kaianerekowa) à tout jamais afin de pouvoir créer la République de la Guerre (NdT: Les Yanks sont en guerre depuis plus de 200 ans depuis la création de leur pays factice en 1776…). Ils ont massacré plus de 100 millions d’entre nous sur le continent des Amériques. Rien ne leur est jamais arrivé parce qu’aux yeux de leurs tribunaux, nous ne sommes pas humains.

L’exceptionnalisme (bidon) américain se résume à ceci:Nous avons les canonnières. On peut attaquer qui on veut quand on veut dans le monde. Personne ne peut y faire quoi que ce soit et s’y opposer. Alors … fermez vos gueules !” La grande tragédie est que les Américains croient ces sales mensonges proférés en permanence. Ils ne sont pratiquement réduits qu’au fric !…

Les Etats-Unis pensent qu’ils peuvent commettre le génocide à volonté et que personne ne va les arrêter ni les accuser ou les trainer devant les tribunaux pour quelque crme que ce soit.
Les généraux qui pilotent Washington DC aurorisent toutes ces attaques faux-drapeaux. Les anciens combattants qui sont venus nous aider à Standing Rock ont vu la vérité de leurs propres yeux.
Le peuple sioux et la Russie se sont dresser devant l’empire.

Seul le peuple a le pouvoir de mettre un terme définitif aux ravages causés. Nous ne permettrons personne de notre communauté de travailler pour la corporation de la guerre.

Lorsque les femmes gèreront la communauté, alors nous aurons la paix mondiale.

(NdT: pas les harpies du style Clinton, Rice, Pelosi, Le Pen etc… issues de l’escroquerie du “féminisme” qui ne fait que créer et changer les femmes à l’image des patriarques. MNN ne parle pas ici des femmes en costard éructant la haine et la promotion de la domination et de la guerre dans les parlements, les entreprises coloniales ou autres entités aliénatoires iniques, criminelles et obsolètes…).

L’affaire des femmes est de s’occuper des générations futures et de la terre sur laquelle ces nouvelles générations viennent au monde. Le rôle des hommes est de protéger le peuple et la terre.

= = =

Au sujet de ce dernier point abordé par MNN, voici ce que nous dit le grand activiste et résistant Lakota Russell Means, dont nous avons traduit de larges extraits de son livre testament: Si vous avez oublié les noms des nuages, vous avez perdu votre chemin, une introduction à la pensée et philosophie amérindienne (2013)

“Le patriarcat est fondé sur une structure pyramidale. Le patriarche est inconfortable partout où il va. Il a peur parce qu’il vit sa vie en tremblottant en haut de la pyramide d’où les autres sont constamment en train d’essayer de le déloger… La structure féodale, où personne n’est libre et l’homme d’en haut a peur de tout, est le produit naturel du patriarcat. [..] Même l’homme en haut de la pyramide est un esclave, il est l’esclave de sa propre terreur d’être viré de sa place.

Dans notre système matriarcal, tout le monde est libre et personne n’a peur de quoi que ce soit. Nous savons qui nous sommes et à quoi nous appartenons. Ceci ne peut jamais nous être enlevé. C’est pourquoi les patriarques ont lutté si longtemps et si dur pour nous détruire, nous et nos cultures dans le monde entier. Nous sommes une terrible menace à cette illusion de pouvoir pour la simple raison que nous sommes immunisés contre elle.

[…]

C’est également un aspect absolument étonnant du mouvement féministe, que dans leur désir ardent d’être juste comme les hommes, des féministes qui veulent devenir des figures de proue puissantes dans le système socio-économique, mènent avidement la charge pour tuer et violer la femme ultime, notre grand-mère la Terre.

Regardez simplement les Jeux Olympiques, y voyez-vous une simple compétition de bonne manière ou d’activités féminines de quelque sorte que ce soit ? Tous les évènements sportifs pour femmes sont justes des évènements pour hommes ayant des femmes en compétition les unes contre les autres pour être de meilleurs hommes. Où sont les jeux olympiques de l’attention maternelle ? Ceux sur le comment développer un 6ème sens, une intuition ? Où sont les jeux olympiques du miracle de créer la vie ?

Pourquoi le mouvement féministe est-il tant contre les femmes ?”

 

Publicités