Archives de 7 avril 2017

La guerre en Syrie après un nouveau faux drapeau ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 7 avril 2017 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

7 avril 2017

 

Qui Trump pouvait-il tromper ?… Nous avions dit à l’époque de son élection en Novembre dernier d’attendre la nomination de son “cabinet”. On n’a pas été déçu depuis.

Qu’attendre en effet d’un ministre des affaires étrangères yankee ex-CEO d’Exxon-Mobil sur la crise syrienne entre autre, personne ne voit un quelconque conflit d’intérêt ? Si ? Mais on s’en fout, bon d’accord…

Rappelons que toute l’affaire de cette guerre impérialiste par procuration au moyen de mercenaires “djihadistes” d’Al CIAda importés en Syrie et soutenus par les USA, la GB, la France, Israël, la Jordanie, la Turquie et financés par l’Arabie Saoudite, le Qatar, résulte du refus du président syrien Al Assad en 2009, de laisser passer un gazoduc qatari sur son territoire.

Nous avons déjà mentionné que le Qatar (soit disant indépendant depuis 1971) est la propriété d’Exxon-Mobil, donc des intérêts Rockefeller, Exxon elle-même actionnaire de la grosse pétrolière ARAMCO d’Arabie, avec d’autres major de l’or noir et accessoirement la famille royale saoudienne mise et maintenue sur le trône par les services anglo-américains dès la chute de l’empire ottoman après la première guerre mondiale.

Ainsi donc le ministre des AE yankee est l’ex-CEO de l’entreprise propriétaire du pays (le Qatar) qui s’est vue refusé le passage du gazoduc et c’est sous cette administration (rancunière pour le moins…) que le milliardaire Donald Trump vient juste de donner l’ordre de faire tirer une cinquantaine de missiles Tomahawk (à un million de $$$ du bout) sur une base aérienne syrienne ?… On prend encore les gens pour des cons.

Mais, comme cette affaire de soi-disant attaque chimique allait encore partir en sucette preuve à l’appui et être dans les semaines qui viennent confirmée comme une autre attaque faux-drapeau comme celle de La Ghouta en 2013, les criminels de la mafia yankee en charge ont pris les devant et mettent le monde devant le fait accompli: un acte de guerre massif contre la Syrie.

Les Etats-Unis viennent de déclencher officiellement la guerre contre la Syrie, reste à savoir si nous sommes partis pour une 3ème guerre mondiale tant désirée par les criminels banquiers et des transnationales de tout poil. La survie du capitalisme passe par la guerre mondiale obligée, la seule question est de savoir comment ne pas en faire une guerre thermo-nucléaire ?…

Question à suivre dans les heures qui viennent: que vont faire la Syrie et la Russie ?… La Syrie va t’elle riposter comme elle en a le droit suite à cette agression délibérée et sans équivoque ? La Russie va t’elle s’écraser et se retirer. La paix à tout prix ou donner une leçon à l’empire décadent ?… Tempête sous les crânes d’œuf assurée.

La clique mafieuse Trump a court-circuité le rationnel (les enquêtes en cours) pour placer le monde entier dans l’émotionnel et l’arbitraire total, ce à quoi nous devrions être habitués avec Yankland. Nul doute que nous sommes en route pour une salade que tout le monde aura bien du mal à avaler.

La Russie et Poutine ont fait confiance à Trump, ont baissé leur garde… Qu’attendre d’une nation qui a passé plus de 200 ans de sa courte existence en guerre et qui a trahi tous les traités qu’elle a signé avec autrui. Vous ne nous croyez pas ? Demandez aux Amérindiens !

Guerre impérialiste en Syrie: Idlib… Faux drapeau La Ghouta 2.0 ??….

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 7 avril 2017 by Résistance 71

Poutine fustige des accusations inacceptables au sujet de la soi-disante attaque chimique d’Idlib

 

Press TV

 

6 avril 2017

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/Detail/2017/04/06/517010/Russia-Putin-slam-accusations-chemical-weapons-incident-Idlib-Israel-Netanyahu

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le président russe Vladimir Poutine a fustigé comme étant “inacceptable”, les “accusations infondées” au sujet d’une attaque chimique suspecté dans la province syrienne d’Idlib dans le nord-ouest du pays plus tôt cette semaine, appelant pour une enquête internationale.

Durant une conversation téléphonique avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou ce jeudi, “les deux camps ont échangé des vues sur l’incident chimique qui s’est déroulé le 4 avril”, a dit le Kremlin dans une déclaration officielle.

Poutine “a fait remarquer que c’était inacceptable que de proférer des accusations infondées contre quiconque sans avoir mené une enquête détaillée et impartiale.”

Plus tôt jeudi, le ministre israélien des AE Avigdor Lieberman avait dit au quotidien de langue hébreue le Yedioth Ahronoth qu’il était “sûr que les forces gouvernementales syriennes étaient derrière l’attaque par armes chimiques.”

Plus de 80 personnes ont été rapportées tuées dans un incident suspecté être chimique dans la ville de Khan Shaykhun dans la province nord-ouest de la Syrie d’dlib, mardi dernier. D’après le fond de l’enfance de l’ONU, au moins 27 enfants se trouvaient parmi les victimes de l’attaque.

Les Etats-Unis et leurs alliés ont mis le blâme sur le gouvernement syrien.

Le ministre des AE syrien Walid al-Muallem a réfuté toutes accusations disant que l’armée syrienne avait déployé des armes chimiques à Idlib.

Il a dit durant une conférence de presse qui s’est tenue à Damas jeudi que des groupes takfiris sponsorisés par des puissances étrangères continuent de stocker des armes chimiques dans les zones urbaines et résidentielles des villes qu’ils contrôlent.

Le Front Al Nosra (NdT: celui-là même qui “faisait du bon boulot” selon le ministre des AE Laurent Fabius), aussi connu sous le nom de Jabhat Fateh al-Sham (NdT: Al CIAda en Syrie…), Daesh et “d’autres organisations terroristes continuent de stocker des armes chimiques en zones urbaines et résidentielles.” a dit Muallem.

L’Organisation Internationale contre les Armes Chimiques (OIAC) et la Commission Internationale d’Enquête Indépendante de l’ONU pour la Syrie mènent toutes deux une enquête sur cette affaire.

Muallem a dit que la Syrie fournirait à l’OIAC et à l’ONU “le renseignement preuve faisant état du transfert de substances chimiques de l’Irak à la Syrie, ou de Turquie en Syrie.”

Il a dit que Damas avait besoin de l’assurance que toute mission d’enquête sur l’attaque d’Idlib ne serait pas politisé, ajoutant que l’expérience passée de son pays avec les enquêtes internationales n’a pas été encourageante…