La présidence Trump est finie !… Trump a plié devant l’état profond en moins d’un mois… Pour les nouveaux cons: « Que la fête continue!… »

Parce qu’il N’Y A PAS DE SOLUTIONS AU SEIN DU SYSTEME, N’Y EN A JAMAIS EU ET N’Y EN AURA JAMAIS…

France ! Le nouveau tournez manège du mensonge institutionnalisé arrive à grands pas. STOP à la mascarade politique du cirque de la société du spectacle…

BOYCOTT DU VOTE ! MISE EN PLACE DE LA RESISTANCE POLITIQUE PAR LA CONFEDERATION DES ASSOCIATIONS LIBRES !

~ Résistance 71 ~

 

Mise à jour du Saker sur le coup de l’état profond américain contre Flynn et Trump

L’état profond a émasculé Trump et sa présidence, c’est fini les gars!

 

Le Saker

 

14 février 2017

 

Source:

http://www.informationclearinghouse.info/46444.htm

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Note des traducteurs: Nous n’avons traduit que la mise à jour du Saker qui est plus percutante et directe que son analyse précédente. Elle permet de garder les points essentiels de ce qui vient de se produire à Washington. Nous partageons l’analyse du Saker sur cette affaire (mise à part sa position sur le vote bien entendu… nos commentaires nécessaires sont intégrés à la traduction), qui est essentielle et visiblement mal comprise (volontairement ?…) par bien des analystes et “experts” en géopolitique.

 

La première analyse du Saker en français est ici:

http://lesakerfrancophone.fr/les-neocons-et-l-etat-profond-ont-chatre-la-presidence-de-trump-cest-cuit-les-gars

 

Mise à jour de l’article en lien ci-dessus:

 

Ok, il me semble qu’un grand nombre de commentateurs comprennent mal ce qui se passe. Il est donc temps, plutôt que d’écrire une analyse, de cracher le morceau, je vais énumérer les points essentiels dans un style plus abrupt afin d’être plus clair dans mon point de vue. Allons-y donc:

  1. TOUT CECI N’EST PAS A CAUSE DE FLYNN. Laissez-moi encore répéter cela:
    CECI N’EST PAS A CAUSE DE FLYNN !!…
    SVP ne venez pas me dire que Flynn avait tort sur l’Iran, sur l’Islam, sur la Chine. Je suis d’accord, Mais…
    ==>>
    CECI N’EST PAS A CAUSE DE FLYNN !!<<==
  2. C’EST AU SUJET DU POUVOIR. Au sujet de qui est la patron ? Qui est le numéro 1 ? Qui est le top alpha mâle ? Le président ou “l’État Profond” ? Ce n’est qu’à ce propos, montrer clairement à tout le monde qui est en charge.
  3. FLYNN ETAIT UN SYMBOLE. Le symbole de toute cette notion de drainer le marécage de Washington, qui consiste essentiellement en les agences à 3 lettres et le Pentagone. Flynn fut le mec qui osa défier la police de la pensée et être amical avec les Russes. Flynn fut le mec qui voulut ramener la CIA et le grand Etat-Major des armées (Join Chief of Staff) sous le contrôle de la Maison Blanche. Et Flynn était le mec qui avait les contacts avec le SOCOM (NdT: Special Operations Command ou haut commandement des opérations secrètes) et l’Etat-Major des armées. Flynn devait être éliminé.
  4. FLYNN ETAIT AUSSI UNE PIERRE ANGULAIRE. Pour le meilleur ou pour le pire, il est absolument évident que Flynn était le cerveau derrière toute la politique étrangère de Trump. Sur quelques affaires Flynn était super (la Russie), sur d’autres juste OK (le terrorisme takfiri), sur d’autres il était ridicule (la Chine) voire même franchement mauvais (l’Iran). Mais ce n’est pas ce qui est important ici. Ecoutez Kucinich qui nous dit clairement que tout cela n’est pas au sujet de Flynn ou de Trump, mais au sujet d’un coup d’état (silencieux) contre la présidence des Etats-Unis, mené par son “État Profond”. Maintenant que Flynn a été sorti, il ne reste plus rien de la “politique étrangère de Trump”.
  5. FLYNN EST AUSSI UN DOMINO. Ok, ceci est crucial à comprendre, faites maintenant bien attention à ce qui suit… Poutine a souvent été critiqué pour protéger ses amis et ce même quand ses amis sont coupables de malversations. Maintenant laissez-moi vous poser une question très simple: pour qui vous mouilleriez-vous, pour Trump ou Poutine ?… Exactement… Si Trump était un mec loyal, il aurait très bien pu appeler Pence et Flynn dans le bureau ovale, demander à Flynn de s’excuser et dire à Pence de fermer sa gueule. Mais il n’en a rien fait. En acceptant la “démission” de Flynn, Trump a démontré qu’il ne protège et ne protègera pas ceux qui travaillent pour lui. Il y aura donc certainement un effet domino, car tous ceux qui ont de l’importance savent maintenant ceci: Trump est un faible, les nouveaux cons le tiennent par les couilles et Trump va les larguer en rase campagne lorsque le niveau de merde atteindra le ventilateur.
  6. LA CHUTE DE FLYNN EST AUSSI UN MESSAGE. Un message à tous ceux qui détestent Trump et tout ce qu’il représente. Ce message est très simple: Nous sommes revenus en contrôle et la fête continue !... Maintenant que Trump a été brisé et humilié, mainenant qu’il a perdu son haut QI et son allié puissant à la Maison Blanche, les nouveaux cons et l’état profond ont senti le sang et les cercles se rapetissent, il vont doubler l’attaque qui va augmenter en intensité. La prochaine victime sacrificielle des plus symboliques pourrait bien être le très détesté Steve Bannon. Le but est très simple: la chasse est ouverte pour les “penseurs criminels” du contre-état profond.
  7. EN FAIT. TOUT EN VIENT A LA PERSONNALITE DE TRUMP. C’était la grande inconnue non ?… Personne ne savait vraiment quel type de président Trump ferait. Tout le monde, incluant votre dévoué serviteur, se complaisait à spéculer sur son ego, son manque d’expérience politique, sur le fait qu’il ne devait rien à personne, qu’il était celui qui faisait les deals, un pragmatiste de sens commun. Bon, on ne sait toujours pas quel type de président il sera, mais j’ai bien peur que l’on sache déjà quel type de président il NE SERA PAS: il ne VA PAS drainer le marécage de Washington, il ne VA PAS changer la subordination des intérêts nationaux des Etats-Unis à l’empire anglo-sioniste, il NE VA PAS forger un partenariat historique avec la Russie et enfin, IL NE VA PAS renvoyer les nouveaux cons(ervateurs) au placard d’où ils ont rampé il y a quelques 24 années. On ne peut que supputer si Trump manque d’intelligence ou de couilles, mais il est maintenant évident à tous qu’il a bien plus en commun avec le président Yanoukovitch (NdT: l’ancien président ukrainien déposé par le coup d’état néo-nazi piloté par la Maison blanche sous Obama…) qu’avec Poutine.

Comme je l’ai dit précédemment, c’est fini. Pas à cause des vues de Flynn sur l’Iran ou l’Islam ; mais parce que Trump a plié, il a été brisé et maintenant tout ce qu’il reste devant nous sont 4 longues années d’agonie pure. Ceci en assumant que les nouveaux cons ne le fassent pas destituer juste pour se vautrer un peu plus dans leur arrogance et leur sens de la suprématie.

Franchement, mon cœur va à tous ceux et celles qui ont sincèrement cru que Trump serait l’homme de la libération des Etats-Unis de l’emprise des nouveaux cons et de la restauration du pouvoir de ce “panier de déplorables” sur la multitude de minorités des intérêts particuliers. Quelques personnes vont sûrement maintenant se pavaner dans des remarques du style “je vous l’avais bien dit”, mais ils auront tort. Espérer le meilleur fut la meilleure des choses à faire. Ceux qui ont voté pour Trump ont fait la seule chose en leur pouvoir pour empêcher Hillary d’occuper la Maison Blanche (NdT; et au bout du compte, guerre il y aura quand même, peut-être en d’autres termes, mais on est parti pour d’une manière ou d’une autre et çà oui Mr Saker, on l’avait dit, beaucoup avaient prévenu. Une chose est on ne peut plus claire: notre slogan en préambule de l’article…). Ce fut la bonne décision, ils ont fait ce qu’il fallait faire, moralement et pragmatiquement (NdT: bref, le “vote utile” imbécile qui ne sert à rien… la preuve !… C’est çà ta solution Saker ?… Continuer de voter pour les futurs Bozos ad vitam aeternam ?… Pour continuer à en prendre plein la gueule ?… Jusqu’à quand ?… Quand assez est-il assez ?…)

Mais maintenant nous devons rassembler notre courage et accepter la réalité de ce qui s’est produit. Minimiser les implications de ce coup de l’état profond n’a absolument aucun sens, ni moralement, ni pragmatiquement. Et la réalité est la suivante:

Il aura fallu moins d’un mois aux nouveaux cons et à l’état profond pour renverser les résultats de l’élection présidentielle.”

Trump maintenant déclare qu’il “attend que la Russie rende la Crimée.”

C’est fini les gars. Nous vous souhaitons la bienvenue de retour dans la guerre entre la Russie et l’empire.

The Saker

PS: Une chose encore. Trump lui-même a toujours été, bien entendu, le candidat d’une partie de “l’État Profond Américain”. Trump n’est pas tombé de nulle part, ni Flynn du reste. Ce qui se passe est qu’une faction de l’état profond se bat contre une autre. Les élites américaines sont divisées depuis un bon moment. (NdT: ce que nous disons sur R71 depuis des années…) Mais comme Trump a maintenant l’autorité légale, ceux qui essaient de le faire tomber sous le coup d’une révolution colorée, je parle donc ici de l’état profond contre la présidence.

Advertisements

63 Réponses to “La présidence Trump est finie !… Trump a plié devant l’état profond en moins d’un mois… Pour les nouveaux cons: « Que la fête continue!… »”

  1. Exellent, car précisément son précédent article que j’avais mis en lien dans le Donald Trump, de l’article de D’Errico hier, et sans le mettre en avant, c’est parce que je n’étais pas d’accord avec son argumentation qui, comme en France, consiste à appeler à voter, coûte que coûte, pour le candidat le moins pire (mais ils le sont tous, ce sont les candidats du Système et on le voit bien avec Trump, peut importe la fraction du système puisque celui-ci n’est pas réformable de l’intérieur !) et beaucoup, pensent que la MLP est la seule capable. Et parce que ce serait notre seul droit et le seul moyen de changer les choses ! Et donc, si voter changeait quelque chose, ils l’auraient rendu illégal ! Emma Goldman…

    • oui, compréhensible, c’est pourquoi nous commentons lorsque nécessaire. Son analyse est pertinente, sa solution (veauter) passe à la trappe alors maintenant que reste t’il ?…
      Il est évident que seule la société des sociétés est la voie du véritable progressisme sur le chemin du « politiquement adulte ».
      « Allez veauter » est de l’enfantillage, un déni de réalité, un refuge puéril dans une illusion de sécurité « démocratique »…
      Bien évidemment l’abstention ne suffit pas, ce n’est pas le but de l’abstention politique, celle-ci a une fonction fédératrice, qui peut se résumer en: « si tous les abstentionnistes voulaient bien se donner la main »… et passer à l’action des associations libres de quartier, de travail, de loisirs, tout ceci menant à une forme de confédéralisme démocratique.
      Profitons de la fenêtre d’opportunité issue de la fin de l’ère étatique. C’est la seule solution viable à terme.

      • Absolument, m’autorisez-vous à relayer votre commentaire sur LME, car un intervenant précisément demandait hier comment on passerait, sans heurts, d’un État à l’autre si j’ose dire ? Jo

      • j’irai quand même voter JL au premier tour, ne serait-ce que pour ‘buter’ politiquement le parti scélérat. JL contre marine en mai 2017 ce serait incroyable, c’est possible, malgré les sondages d’opinions trafiqués et manipulés.
        pour la société des sociétés, cela passe par des citoyens conscientisés politiquement à un certain niveau, et à un niveau certain. cela n’arrivera pas..

        je vous rassure, je ne crois pas non plus que nous soyons en ‘démocratie’, castoriadis l’a bien expliqué: nous vivons dans une oligarchie libérale. nous avons des droits, réunions politiques, liberté d’expression et encore elle a été attaquéen 30 ans!, mais nous n’avons pas le pouvoir. seulement la possibilité de refuser certaines contre-réformes néolibérales: 1995, 2006 pour les dernières ‘victoires’ dans la rue ; 2003, 2010 et 2016 le peuple a perdu..

        • Mais tu ne vas rien « buter » du tout. Le pb est le suivant: le simple fait de lâcher ton papelard dans la boîte à suggestions pour esclaves, tu valides du même coup un système inique qui n’a JAMAIS servi le peuple… JAMAIS ! Tu sembles être ouvert et conscient, le moment est venu pour toi et nous tous de dire NON ! et dire NON ! passe invariablement par le boycott total du merdier politico-étatique ! Nous n’avons pas de « droits »… en aucun cas ce sont des « droits », ce ne sont que des privilèges, révocables à tout moment par les ordures pilotant le bateau ivre… C’est parce que tu crois encore que ce sont des « droits » (te , nous, donnant des « devoirs »…) que tu perds encore ton temps à aller veauter. Tu l’as fort justement dis toi-même, tous ces « droits et libertés » sont attaqués depuis 30 ans…
          Bien évidemment nous n’avons pas le pouvoir, il nous a été retiré dès 1789… Mais on peut le reprendre, en refusant de cautionner l’infâmie de cette escroquerie « démocratique » et en nous associant librement, en formant la fédération des communes libres.
          C’est la seule issue véritablement démocratique, qui avait été initiée avec les sections communales entre 1790 et 1793 et qui fut mis à bas par les Jacobins bourgeois terrifiés de perdre le pouvoir oligarchique mis en place.
          JLM est un de ces jacobins bien plus proche de Robespierre que de Roux et Varlet et des sections communales. Pour conserver le pouvoir et les privilèges des fonctions d’état JLM écrasera encore les sections, du moins il essaiera.
          IL N’Y A PAS DE SOLUTIONS AU SEIN DU SYSTEME !
          Il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais. Le chemin émancipateur est hors du sentier, dans les ronces et comme disait le poète: « Marcheur ! Il n’y a pas de chemin, tu le fais en marchant.. »
          fraternellement

        • bien sur que tu as raison, mais je choisis de croire que ce moment n’arrivera jamais. ce moment c’est celui où nous serions ‘libres’ de cette machine à dominer le peuple qu’est le couple État-capitalisme. est-ce que la zad de notre dame des landes est ce qui se rapproche le plus de ce que tu appelles comme société humaine? si c’est le cas je préfère rester dans la matrice avec l’électricté, internet et steam 🙂

          la conscience se travaille tous les jours. je suis allé à une réunion de la france insoumise, me suis assis à la table ‘traités européens’ et il y en a un qui défendait l’option A de JL: négocier avec la Prusse! jamais la Prusse ne négocie. d’ailleurs elle n’a jamais négocier: depuis qu’elle s’est levée dans les années 1860 la Prusse a toujours eu une volonté de domination. les anglais aussi, sauf qu’ils n’ont pas essayé de nous envahir, ils se sont contentés de coloniser, donc de massacrer, les peuples ‘indigènes’.
          concrètement c’est simple: sortie de l’union européiste et de l’otan. pas d’équivoque.

          par contre, tu ne peux pas faire comme si nous étions en chine communiste ou dans l’urss où les luttes sociales qui ont eu lieu depuis le 19e siècle n’auraient jamais pu fonctionner. bon en chine il y a un peu de mouvement, mais cela reste un pouvoir bureaucratique totalitaire!

          est-ce que Emma Goldman aurait pu faire le 1/10e de ce qu’elle a fait en Russie tsariste ou communiste? en chine?

          sur la révolution française, robespierre est jacobin mais la réalité de la pratique jacobine en 1792-1794 n’est pas celle que les thermidoriens et leurs héritiers ont raconté jusqu’à maintenant. les jacobins écoutaient le peuple, tenaient compte des remontées du pays. exemple: la pétition pour la ‘nationalisation’ des mines racontée par Jean Jaurès dans son histoire socialiste de la révolution française.
          Jacques Roux et les autres sont allés trop vite, en septembre-décembre 1793 le moment n’était pas venu pour déchristianiser la france! les jacobins sur-réagissent comme tu le dis, tuent jacques roux et conséquence: les sections parisiennes n’ont plus autant soutenu Robespierre le 27-28 juillet 1794 qu’elles ne l’ont fait jusqu’alors.

          c’est la faute de robespierre d’avoir ‘glacé’ la révolution, c’est indéniable..

          est-ce que tu vas sur comite-valmy.org ? ils n’ont pas le même référentiel que toi, je suis plutôt sur leur ligne, mais leur ligne est claire, sans équivoque.

          en dehors de 1871, 1917 Russie, 1918 Allemagne, à quel moment le peuple (sa partie ouvrière, révolutionnaire et ‘conscientisée’) a-t-il lancé une révolution dans l’intérêt du peuple, sans passer par la lutte armée? cuba, indochine, algérie, chine sont différents, ils ne vivaient pas dans une oligarchie libérale comme les nôtres. pour 1871, 1917 et 1918 ce n’était pas des oligarchies libérales mais des pouvoirs plus ou moins autocratiques.
          1871, 1917 et 1918 ont été possibles uniquement par la défaite militaire du pouvoir impérial d’avant.

          tu vas me dire que cela ne représente rien car on est malgré tout rester dans le ‘Sytème’, mais en 1936 et 1945 en france, ce sont les élections qui ont rendu possible l’amélioration des conditions des travailleurs.
          en amérique du sud aussi c’est par les élections que les mouvements ‘de gauche’ ont amélioré les conditions de vie d’une majorité du peuple. même si chavez a ‘trahi’ la révolution bolivarienne avec la corruption et autres choses..

        • Il faut raisonner hors état. Les exemples que tu donnes ont échoué pour deux raisons essentielles:
          1- Le temps n’était pas venu, la fenêtre de l’opportunité politique n’était pas encore ouverte.
          2- Tout s’est déroulé en maintenant les structures étatiques, qui ne peuvent être qu’autocratiques et coercitives.
          Il faut se tourner vers des expériences qui ont fonctionné, fonctionnent et les adapter à nos vies (ex: révolution espagnole 1936-39 et les collectifs d’Aragon de Catalogne, l’expérience zapatiste du Chiapas depuis 1994, l’expérience actuelle du Rojava kurde et son confédéralisme démocratique…).
          Le capitalisme et l’étatisme sont deux idéologies qui arrivent en fin de parcours, les grands monopoles veulent fusionner avec ce qu’il reste des états pour fonder la dictature mondiale (ce qui est appelé le Nouvel Ordre Mondial) technotronique dont le paroxysme sera le transhumanisme réservé à l’élite toujours bien sûr auto-proclamée, sa fontaine de jouvence dans un « eden » cybernétique. Seuls les peuples émancipés de l’idéologie impérialiste et du schéma divisionnaire de la société pourront arrêter les psychopathes aux manettes. Cela ne se réalisera pas de notre vivant, mais nous en verrons peut-être les prémices.
          Nous devons adapter ce qui a déjà existé. Redécouvrir l’agencement social naturel à l’humain: le communisme primordial dont l’anarcho-communisme est ce qui dans la pratique, lui ressemble le plus (cf Kropotkine, Landauer et certains aspects de Bookchin repris par Ocalan et le PKK kurde).
          On suit le Comité Valmy et ils nous sont sympathiques. Ils y gagneraient néanmoins en « lâchant-prise » de l’étatisme, idéologie inique, coercitive et franchement obsolète…

          « Là où il n’y a aucun esprit et aucune compulsion interne, il y a forcément une force externe, une régimentation, un État. Là où il y a un esprit, il y a société. La forme dénuée d’esprit (Geist) engendre l’État. L’État est le remplaçant de l’esprit. »
          « L’État ne s’établit jamais au sein de l’individu, il n’est jamais devenu une qualité individuelle, il n’a jamais été volontaire. Il réside dans le centralisme, le commandement et la discipline au lieu d’être dans le centre qui régit le monde de l’esprit: c’est à dire la pensée libre, pulsant comme un battement de cœur et indépendante dans le corps vivant d’une personne. »
          « Le socialisme est la tendance de la volonté d’hommes unifiés de créer quelque chose de nouveau pour la réalisation d’un idéal. »
          ~ Gustav Landauer, 1911 ~

        • Pastèque Says:

          ce qui est quasi-certain c’est que l’on ne verra pas ce à quoi tu appelles. le présupposé c’est d’abord et avant tout par la prise de conscience de la nature de l’état des choses. capitalisme, étatisme, globalisme, c’est une forme de domination verticale, de nature oligarchique.
          tu avances l’argument que les conditions objectives n’étaient pas réunies en 1871, mais elles ne le sont quasiment jamais. la révolution espagnole n’aurait jamais pris la tournure libertaire dans certaines villes, si franco n’avait pas déclaré son putsch militaire au maroc. sans la réaction fasciste (fascitoïde?), malgré les forces libertaires, marxistes ou anarchistes, est-ce que le gouvernement bourgeois se serait lancé dans une véritable révolution socialiste? je ne crois pas. cela aurait été comme la front populaire en france, plus ou moins.

          pour le pkk kurde, d’accord sur les principes, sur les idées, sur l’idéal, sur l’utopie (mais une qui soit encrée dans l’Histoire.. cd guy debord),
          sauf qu’aujourd’hui:
          1. les kurdes ont été opportunistes en profitant de la guerre par proxy salafo-djihadistes (les takfiristes) des États occidentaux, mais ca on ne peut pas le leur reprocher, et de toute façon il valait mieux qu’une partie des arabes syriens rejoignent les kurdes plutôt que les Contras non syriens et non libres de la soit-disante ‘ASL’
          2. aujourd’hui les kurdes du PYD/YPG sont utilisés par les états unis pour faire éclater l’unité de l’État Syrien, le seul à même de combattre les Contras des occidentaux.

          tu connais surement lundi matin, lundi.am. ils sont proches de l’ultra gauche. sauf que pour la guerre en syrie ce sont de véritables idiots utiles de la CIA 🙂

          comment peut-on en arriver à une telle monstrueuse inversion de la vérité? si tant est que la ‘vérité’ existe..

          http://lundi.am/Rejoindre-le-Rojava-Episode-4
          http://lundi.am/La-revolution-syrienne-est-une-revolution-acephale
          http://lundi.am/Revolutions-et-Contre-Revolutions-Des-printemps-arabes-a-aujourd-hui
          http://lundi.am/Experiences-de-communes-autonomes-dans-la-Syrie-en-guerre
          https://lundi.am/Retour-de-Syrie-interview

          ces deux sont les meilleurs (sic)
          https://lundi.am/Burning-Country-Les-syriens-dans-la-guerre-et-la-revolution
          https://lundi.am/J-avais-17-ans-quand-tout-a-commence-Cinq-ans-de-revolution-syrienne

          ‘les lectures conspirationnistes’ LOL.

        • Nous pensons que l’avènement de la société des sociétés, confédération des associations libres à grande échelle sera l’aboutissement de la société humaine dans son évolution. Il aura fallu l’apparition de l’État, sa nécessité historique, son épuisement, pour que la société humaine ferme le cercle et retourne au communisme primordial bien sûr adapté à la société et technologie moderne. C’est alors que la prise de tangente sera possible pour retrouver une linéarité perdue depuis la formation des premiers états dans des sociétés devenues politiquement divisées.
          Tout ce qui s’est produit jusqu’ici n’a été que brouillons sanglants pour maintenir une vision fragmentée de ce qui est à venir.
          L’État et l’économie de marchés culminant dans l’inepte et meurtrier capitalisme sont des freins au développement de l’humanité. Ce n’est que libérée de ces carcans artificiels et forcés sur nous, que la société humaine tutoiera les étoiles, au sens figuré sûrement, au sens propre… qui sait ?…
          Pour les Kurdes du nord de la Syrie, il est clair que s’ils suivent les Yanks, ils seront trahis comme tous ceux qui les ont suivi. Espérons qu’ils savent de quoi il retourne…
          « Les communes libres de l’ASL » ? wow, fallait oser celle-là hein ?…
          pour l’Espagne de la révolution sociale, tu touches un point essentiel: que se serait-il passé sans le putsch de Franco ?
          Fragment de réponse par anticipation: des marxistes quasiment inexistants et la CNT ayant plus d’1 million et demi d’ouvriers syndiqués + FAI. Des communes anarchsites existant en Andalousie et un peu partout en Espagne depuis 1868 (l’anarchisme n’est pas tombé du ciel en Espagne, il a été adopté dans les campagnes pas à pas pendant plus d’un demi siècle avant les évènements de 1936…), alors un Front Populaire en Espagne ?… Non, mais sans doute une grande expérience anarchiste dans un climat de paix, ce qui aurait donné tout autre chose. C’est le climat de guerre civile et la trahison des communistes staliniens (une de plus après celle de Lénine et Trotski en 1918 et suivant), qui ont forcé la main de la CNT/FAI à entrer au gouvernement, grosse et fatale erreur, quand il fallait sauver la révolution sociale avant tout. La même erreur fut commis en de plus précaires circonstances durant la Commune de Paris en 1871.
          C’est pour cela que tirant les leçons du passé, il faut agir en formant les associations libres des producteurs et consommateurs et les confédérer AVANT tout trouble violent de guerre civile ou d’invasion.
          Nous sommes d’accord pour dire que cela doit se faire à grande échelle sous peine d’être une fois de plus écraser par la réaction coercitive de l’État qui ne sait faire que cela en bonne machine de répression bureaucratique et armée.
          Le passé a vu des peuples plus politiquement conscients que nous ne le sommes aujourd’hui et de loin, mais les circonstances historiques n’étaient pas favorables. Aujourd’hui, c’est l’inverse. La roue, les roues tournent et un jour viendra où les deux fenêtres coïncideront, alors, le plus naturellement du monde et sans doute avec un minimum voire pas de violence du tout, le nouveau paradigme politique prendra son essor. L’État et le capitalisme sont des fruits bien mûrs qui vont tomber de l’arbre, c’est une évidence.
          La question n’est pas de savoir si cela se produira un jour mais quand ? Peut-être pas de notre vivant, mais cela ne doit pas nous empêcher d’agir pour les générations futures.
          😉 😀

        • Pastèque Says:

          pour continuer notre dialectique, as-tu lu les écrits de jean jaurès?
          ‘le courage c’est de chercher la vérité et de la dire’, aux éditions le livre de poche est très bien. on y trouve des textes et discours de jean Jaurès sur son programme économique et sur l’agriculture. si tu l’as lu, j’imagine que oui, qu’en penses-tu?
          notamment le texte ‘Pas d’équivoque’. son programme est encore d’actualité.

          je dis j’imagine parce que, même si Jaurès n’appartient pas au référentiel du socialisme libertaire auquel je te rattache, Jaurès était un véritable révolutionnaire. pas au sens de Lénine, mais il croyait que transformer les structures institutionnelles politiques et économiques de pouvoir, de domination, de contrôle était possible dans le cadre d’une société libérale avec un sysème politique de type électoral-représentatif.

          Allende a réussi à lancer ce mouvement révolutionnaire à partir d’une victoire aux élections 🙂

        • non on a pas lu… tout çà c’est du réformisme, croire qu’on peut changer le monstre de l’intérieur est une totale utopie. Lénine n’était pas un « révolutionnaire » mais un agent de la City de Londres tout comme Trotski était un agent de Wall Street (cf les recherches du prof. Sutton que nous avons traduit sur ce blog). Ces ordures ont bossé pour leurs maîtres de la finance et ont détruit la révolution russe, dont le premier soviet en 1905 fut d’instigation anarchiste. « Le pouvoir aux soviets » est un slogan fondamentalement anarchiste. Les agents des banquiers en charge ont détruit l’idéal.
          Jaurès était un brave homme, mais un utopiste réformiste.
          L’Histoire nous enseigne qu’il n’y a pas de solutions au sein du système. Y croire est une perte de temps au détriment de la véritable révolution sociale. Allemde s’est fait torcher par Wall Street aussi, seuls aujourd’hui les Zapatistes du Chiapas tiennent, pourquoi ?
          Fondamental de le comprendre. Ils nous montrent le chemin à suivre…

        • 1. tu dis ‘non on n’a pas lu’, vous êtes donc plusieurs à animer ce site internet?
          2. j’ai du mal à croire que lénine et trotsky étaient des agents des financiers de londres ou de new york. que lénine ait été soutenu par des juifs de new york est indéniable, mais il y avait aussi des anarchistes et socialistes juifs aux états unis. Emma Goldman est juive américano-polonaise.
          lénine et trotsky, des agents anglo-américains, cela signifie que la IIe internationale socialiste a été infiltrée par les États impérialistes/capitalistes?
          je vais lire vos articles sur antony sutton, je reviendrai après..
          3. est-ce que des États/pouvoirs comme l’Iran, la Chine sont tenus par l’oligopole bancaire/financier occidental? si l’irak et la libye ont été détruits c’est parce qu’ils ont décidé de se passer du dollar américain.
          4. je continue de croire que les idées de Jean Jaurès sont révolutionnaires, certes pas

          *seuls aujourd’hui les Zapatistes du Chiapas tiennent, pourquoi ?
          Fondamental de le comprendre.*

          abrégez et donnez la réponse!

        • 1. oui
          2. C’est mieux de le lire oui… 😉 Bien évidemment que l' »Internationale socialiste » a été infiltrée, et de longue date… d’où crois-tu que viennent les neocons yankees ? qu’ont fait les « lambertistes » en France ?… etc…
          3. La Chine oui, l’Iran non pas à notre connaissance, d’où l’hostilité sans bornes à son égard. L’Iran ne fait pas partie du « club des banques centrales »…
          4- ok 😉 parce qu’ils fonctionnent HORS ETAT selon une adaptation de la gouvernance indigène, il pratique ce que le pr. mohawk de science politique de l’université de Victoria en Colombie Britannique a appelé « l’anarcho-indigénisme », qui un peu un pléonasme parce que les gouvernances traditionnelles amérindiennes sont anarchistes par essence même si bien sur elles n’emploient pas ce terme qu’elles ignorent, ce qui est très bien, ce n’est que de la pratique quotidienne, c’est çà l’anarchie: un mode de vie, pas une idéologie… 😉

        • en ligne gratos:

          https://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Jean_Jaurès

          et çà aussi:

          https://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Pierre_Kropotkine

          https://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Michel_Bakounine

          https://fr.wikisource.org/wiki/Auteur:Élisée_Reclus

          et ce superbe texte de Voline, participant anarchiste de la révolution russe, qui fut présent à la création du premier soviet à St Pétersbourg en 1905, miraculé après avoir été condamné à mort par Trotski, qu’il connaissait personnellement. Un texte de pure réflexion et d’analyse de faits empiriques sur la révolution bolchévique, que notre échange nous incite à publier:

          https://fr.wikisource.org/wiki/Choses_vécues

  2. […] BOYCOTT DU VOTE ! MISE EN PLACE DE LA RÉSISTANCE POLITIQUE PAR LA CONFÉDÉRATION DES ASSOCIATIONS LIBRES  ► https://resistance71.wordpress.com/2017/02/15/la-presidence-trump-est-finie-trump-a-plie-devant-leta&#8230; […]

  3. Tenez, le résultat final et bien sûr j’ai rajouté 2 ou 3 choses en lien sur le sujet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/15/vote-ou-encore/

  4. Merci pour la qualité de vos échanges et pour les explications et précisions qui nous permettent d’affiner notre réflexion et notre pensée. Car je pense, tout comme vous, que nous ne verrons pas la société des sociétés, mais pour autant nous pouvons, ici et maintenant et d’où nous sommes ; vaincre l’inertie de départ, impulser la poussée « non-violente » et enclencher ce nouveau paradigme, en lien avec tous les Natifs. Cela est de notre ressort et ne doit pas « attendre pour voir ». Cela suppose bien sûr que nous devrons commencer par créer une « société parallèle », une nouvelle réalité quoi, tout en affinant notre réflexion, inter-connecté et inter-relié. Et avant qu’ils nous éteignent…
    En lisant cette analyse d’Emmanuel Leroy source Algarath via Olivier Demeulenaere, qui est excellente au demeurant ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/02/15/mondialisation-2-0-pourquoi-le-systeme-peut-jouer-la-carte-marine-le-pen/ J’ai ressenti la même chose qu’en lisant l’analyse et la MàJ du Saker ; Il faut arrêter de nourrir le Système, et le meilleur moyen, c’est tout d’abord en ne votant plus, c’est ça le Boycott total, illimité et expropriateur (comme dans l’idée de Élisée Reclus et ‘à toi mon frère le paysan’) et surtout en lâchant prise oui, car on s’épuise à vouloir défendre l’indéfendable. Il faut changer de braquet et se concentrer sur ce que l’on peut changer. Ce sur quoi on peut agir ! Merci à vous ; Jo

  5. Sans doute, il ne vous étonnera pas de Voir que Thierry Messan nous invite à observer Donald Trump sans le juger avec les critères de ses prédécesseurs, mais en essayant de comprendre sa propre logique. Il observe que le président états-unien tente de restaurer la paix et de relancer le commerce mondial, mais sur une base nouvelle, totalement différente de l’actuelle globalisation. Dans son analyse d’hier ► http://www.voltairenet.org/article195219.html Cherchant à renverser le pouvoir qui l’a précédé et qui tente de se maintenir malgré lui, le président Trump ne peut pas composer son administration en s’appuyant sur la classe politique ou sur de hauts-fonctionnaires. Il a donc sollicité des personnes nouvelles, des entrepreneurs comme lui, malgré le risque que cette confusion des genres comporte.

    Et je trouve que votre analyse, irait comme un gant aussi à celle de Meyssan, non ? JBL

    • oui, Meyssan « espère » pour la pérennité du système, il se fourvoie. Dommage…

      • Et oui, c’est tout à fait clair maintenant…

      • Meyssan pourrait répondre que lui se place sur le terrain de ce qu’il se passe, et que vous sur le terrain de ce que nous devrions faire.
        Machiavel: considérer les hommes et donc le monde tel qu’il est, et non pas tel que nous voudrions qu’il soit.

        alors, le monde est de quelle nature?

        • oui, çà n’empêche pas de trouver des solutions pour éviter d’aller dans le mur à mach 12 parce que là on y va…
          Machiavel étáít une ordure qui pédalait pour la pire espèce d’oligarques: les Borgia, c’est tout dire… Si son « Prince » est aussi utile à lire que Zbigniew Brzezinski pour mieux comprendre son ennemi, le mieux est de lire l’anti-« Prince » qui est « Les chaînes de l’esclavage » écrit par Jean-Paul Marat en 1774 (voir sur le blog aussi…), c’est bien plus utile et ancré dans les solutions… 😉

        • « Il y a deux loups en chacun de nous, un bon et un mauvais, qui nous sommes dépend de celui que nous nourrissons le mieux. » dit le proverbe amérindien.

          C’est çà la nature du monde. L’Homme n’est ni bon ni mauvais, il est. Et parce que conscient il fait des choix et ces choix sont en accord avec la Nature ou pas. L’humain ne peut être jugé que sur ses rapports avec l’agencement naturel des choses, tout le reste n’est qu’ethnocentrisme… 😉
          Quelle est la fonction de l’humain ? En quoi est-il positif au monde ?
          Considérant le fait que nous sommes ici, comment vivre sans perturber l’agencement naturel ?

        • est-ce que vous ne jugez pas Machiavel avec les yeux du présent? ‘on’ en a fait une légende ‘noire’ comme pour Robespierre, alors que la réalité est toute autre. Machiavel a écrit un bouquin pour gouverner *efficacement* une monarchie et un autre bouquin sur l’idée de république. il n’a pas inventé ses conseils au prince, il n’a fait que conceptualiser des pratiques déjà existantes.
          et cela n’est pas la fin justifie les moyens, mais la fin aura justifié les moyens. il y a une différence!
          la fin, l’objectif, c’est le dernier chapitre: l’unité de la nation italienne. au 16e siècle cela a du sens.

        • Il ne sert que l’étatisme forcené et coercitif (pléonasme on sait… 😉 ), il n’a d’importance que pour la psychopathie ambiante du pouvoir et de l’affirmation du « droit » de domination d’une caste sur une autre. C’est un stratège qui eut accès aux miettes du privilège par les bonnes grâces du mécénat en échange de la production de son cerveau au profit des riches et puissants, jamais du peuple. C’est une de ces ordures mercenaires, précurseur de la clique contemporaine des Kissinger, Brzezinski, Gates (Robert pas Bill hein ?…), Attali chez nous, qui ne font que pédaler pour leurs maîtres qui en échange s’occupent bien d’eux et de leur progéniture.
          Rien n’a changé, les Borgia sont toujours parmi nous, parce que le système politique les engendre, c’est une machine à Borgia si on veut, il ne peut survivre que par cela, en créant des monstres voués à ne servir que ce « plus froid des monstres froids » qu’est l’entité de l’État devenue organique.
          Changer cela demande un changement radical d’attitude, ce changement est en marche, ce sera long au départ du moins, car il faut vaincre les inerties et les mécanismes de sécurité inhérents au système, mais une fois l’inertie vaincue, les verrous pétés… Eeeeeah, rodeo time !… 😉 😀
          De là, seule l’anarchie rétablira l’équilibre perdu et ramènera l’humain dans l’ordre naturel des choses.
          Cela se passera t’il de notre vivant ?… Sans doute pas, mais on en verra sûrement les prémices et participeront (participent déjà) à vaincre cette énorme inertie de départ.

      • Un passant Says:

        « L’humain ne peut être jugé que sur ses rapports avec l’agencement naturel des choses »

        « ce n’est que de la pratique quotidienne, c’est çà l’anarchie: un mode de vie, pas une idéologie… »

        2 paroles de sagesse qu’à défaut de rebloguer je me permets de mettre en exergue ici-même.
        Prenons-en tous de la graine… et arrosons-là…
        Évidemment, on pourra éventuellement regretter qu’il y ait ds ce blog comme ds d’autres des partages de textes (surtout ceux liés à l’actu) qui ne manquent pas « d’idéologie » justement – mais bon, c’est normal en fait, ça fait partie du clair-obscur des choses (et vous vous en êtes déjà expliqués)… Mais question tout de même (tu me connais): tu parles souvent de conscience politique. Ok… mais ne serait-il pas encore plus juste de parler avant tout (certes sans doute dans un autre contexte que ce blog proprement dit) de conscience tout court ? Il y a dans la « Politique » un manque de sentimentalité et de poésie qui m’a toujours insatisfait…
        Vu que tu es pas mal sollicité aujourd’hui, prend ton temps!

        Tiens, R71, puisque certains d’entre vous ont pratiqué des arts martiaux, tu connais la traduction du mot japonais « Aikido »?
        En anglais: Way of harmony with Universe……….
        Ai harmonie
        Ki univers (plus ou moins car c’est très difficilement traduisible hors-japonais, ça peut aussi être « énergie universelle » mais le concept d’énergie dont tu m’as d’ailleurs parlé l’autre jour (énergie, essence du nomadisme) n’est peut-être pas tout à fait exact, je t’en parlerai une autre fois si j’en sens l’inspiration)
        Do voie (ou chemin bien sûr)
        😉

        • l’émission est pas mal, george orwell a eu la même réaction face aux doutes des ‘ouvriers’ sur ses chroniques, chroniques dans lesquelles Orwell parle de la nature, de poésie, toussa toussa

          https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/george-orwell-what-else-44-orwell-journaliste-ma-guise

        • Un passant Says:

          Merci pour ce partage. La « vérité objective » est justement un thème qui m’intéresse (je devrais envoyer cette émission à Doctorix, tiens) et si à l’époque Orwell l’adresse en l’occurrence aux journalistes, j’imagine qu’aujourd’hui il pourrait amplement l’adresser aux blogueurs (oui, t’inquiète, questionner la véracité de l’internet alternatif est une de mes mascottes)… Là-dessus j’attends la réponse de R71 et vous souhaite à tous une très philosophique nuit (ou journée pour ceux qui sont sur une autre latitude)…

        • https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/bac-blanc-philo-44-dissertation-peut-soutenir-que-la-verite

          bonne émission. bonnes références.
          sa copie.
          https://fr.scribd.com/document/338777334/Peut-On-Soutenir-Que-La-Verite-n-Existe-Pas#from_embed

          http://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/noam-chomsky-la-verite-dialogue-avec-jacques-bouveresse

          je ne sais pas ce que pense les petits gars de resistance 71 de la-bas si j’y suis. de très bonnes émissions. des limites, évidentes, habituelles.

          chomsky n’a pas le courage d’aller *over the raimbow* sur certains sujets..

        • oui y a bien pire comme émission.
          Chomsky à l’instar de gens comme Chris Hedges, Amy Goodman etc… fait partie de la dissidence contrôlée, cette « goooooche » yankee de convénience qui pousse certains agendas (sionisme, réchauffement climatique anthropique, version officielle orthodoxe d’évènements…) en échange d’un laisser-passer pour leur pseudo grande gueule et quelques positions bien rémunérées au sein du système. Nous n’avons jamais publié Chomsky sur R71, il y a une raison… Par contre nous avons traduit et publié Howard Zinn. C’était deux potes… l’un est vrai, l’autre faux (cul)

        • oui la « conscience politique » est un cas particulier si on veut de la « conscience » générale, qu’on voudrait tendre vers l’universel (pas possible à l’échelle humaine de notre finitude). Puisque tu parles de spiritualité au travers des arts martiaux, la « conscience » pure, la perception ultime de l’univers, survient dans un « lâcher-prise » d’avec le matériel, c’est la plongée dans le vide interstitiel de la pensée (mécanisme méthodologique du satori). Cette conscience embrasse tout et implique le non-agir afin de laisser l’énergie couler librement. La conscience politique pousse à l’action pour l’amélioration de notre condition de vie en société. Nous ne vivons pas reclus dans des cavernes ou des monastères en méditation ne nous nourrissant que de rosée matinale et de « ki », l’énergie de l’univers…
          Ceci dit, nous pouvons sans aucun doute utiliser « l’union » (Aï) de « l’énergie » (Ki ou chi) pour nous ramener sur la voie (Do) de l’ordre naturel perdu lorsque la société humaine s’est politiquement divisée originellement entre dominant et dominé. Le rapport dominant/dominé, la violence sociale des castes est une perturbation de l’harmonie naturelle des choses, faut pas être un maître Zen ou être Morihei Ueshiba pour s’en rendre compte… Rétablir l’équilibre, l’harmonie c’est retourner à l’ordre naturel du non-pouvoir indivisé.
          N’est-il pas paradoxal de constater qu’une des plus grande culture de la recherche l’harmonie universelle, individuelle il est vrai, la culture Zen (venant du Ch’an taoïste chinois) qui imprègne toute la tradition martiale nippone, s’est déroulée dans une société bloquée et engluée dans sa féodalité et les relents de celle-ci jusqu’à aujourd’hui ? Ironie du sort ou message à saisir ?…
          Sur le plan de l’action politique, donc sociale de l’interaction entre individus, il n’y a qu’un pas que nous franchissons allègrement pour dire que l’Anarchie est la voie « zen » du retour à l’harmonie sociale naturelle.
          A titre indicatif, le plus « zen » des penseurs anarchistes est sans conteste Voline. Certains passages de sa « Révolution Inconnue » relatant la révolution russe à laquelle il participa dès 1905 et la création du premier Soviet à St Pétersbourg, sont simplement « zenifiant »… 😉
          A t’on répondu à ta question ?…

        • Un passant Says:

          Oui merci, c déjà pas mal comme réponse 😀 Il y aurait bien des choses à dire encore mais il faut peut-être le diluer dans le temps et je risque de m’éloigner fort – si ce n’est déjà fait – du sujet de l’article 😀
          Par exemple: « Ironie du sort ou message à saisir ?… »
          Quel serait ce message d’après vous? (entre parenthèses, on ne peut pas dire que les nippons aient l’exclusivité des paradoxes entre la recherche de l’harmonie et la réalité politico-étatique qui l’entoure 😉 )

        • sûrement un peu des deux !…

        • Un passant Says:

          ERRATUM: longitude bien sûr. Et encore merci pour les nouveaux partages. Bonne journée (ou nuit 😉 )

        • Un passant Says:

          ERRATUM: marotte et non mascotte… ouais, passé minuit et après avoir consulté une 50aine de sites, le cerveau fatigue…

    • un des pbs maintenant est que tous ceux qui ont soutenu ou vu d’un bon œil une « présidence Trump » se retrouvent coincés et vont passer leur temps à faire du rétro-pédalage masqué ou à justifier leur position. D’autres plus honnêtes comme PCR et le Saker disent qu’ils se sont trompés et recadrent leurs analyses, c’est mieux, mais ils resteront dans le moule, vont espérer la prochaine « vague réformiste ». Meyssan est en mission donc il gère à sa sauce… Souvent pertinent, parfois à la ramasse, comme là.
      Quand tous ces gens lâcheront prise, et basculeront vers l’évidence (le stade 3 de Schopenhauer…), le portail d’acier coulissera un peu mieux… 😉

      • Un passant Says:

        « Meyssan est en mission »
        Vous pouvez préciser en quoi consiste d’après vous sa « mission »?

        • déjà sur le 11 septembre il ne parle pas de l’hypothèse de l’utilisation de ‘nukes’. je lui ai envoyé des emails, sur ce sujet là il n’a pas répondu. il a déjà écrit dans son billet de 2014: *Alors que la plupart de ses lecteurs continuent à se passionner pour cette journée, il a poursuivi son chemin et s’est engagé contre l’impérialisme au Liban, en Libye, et aujourd’hui en Syrie.*

          http://www.voltairenet.org/article185303.html

          l’un n’empêche pas l’autre 🙂

        • exact… tout le monde suit son chemin, faudrait les faire converger à un moment donné quand même ce serait cool… 😉

      • Voilà, parce que pour le moment, ben ça patine grave, et on s’en prend plein la tronche…. D’où aussi l’idée de changer de position, parfois juste un peu, suffit à « voir » les choses différemment et donc à agir autrement.

  6. Suite à vos passionnants d’hier, vous avez indiqué que JLM est un de ces jacobins bien plus proche de Robespierre que de Roux et Varlet et des sections communales. Et pour conserver le pouvoir et les privilèges des fonctions d’État JLM n’hésitera pas à écraser encore les sections, ou du moins qu’il essaierait. Voilà, pourquoi vous n’avez pas tort ► http://www.20minutes.fr/elections/2015175-20170216-presidentielle-melenchon-propose-jadot-hamon-soutenir-candidature-unique-sienne

    Présidentielle: Mélenchon propose à Jadot et Hamon de soutenir une candidature unique, «la sienne»
    POLITIQUE Le candidat de la « France insoumise » a proposé « un rendez-vous la semaine prochaine soit vendredi, soit samedi, soit dimanche »…

    Lorsque j’ai écrit ce billet : Mais quelle bande de « ons » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/30/mais-quelle-bande-de-ons/ Je précise bien que ni Mélenchon, ni Fillon, ni Macron, ni Hamon, mais ni La Maréchale ne changeront quoi que ce soit et de m’expliquer. Un intervenant m’a fait une réflexion similaire ne comprenant pas pourquoi j’avais inclus JLM…

  7. Gaudefroy Says:

    Complètement d’accord avec le Saker. Je trouve que sur ce sujet, Meyssan a fait beaucoup d’annonces.
    Tant de personnes espéraient tant un nouveau kennedy ou roosevelt…

    Lucide et sans illusion aucune, Chris Hedges avec un article qui devrait vous plaire (non traduit à l’heure actuelle) :
    http://www.commondreams.org/views/2017/02/06/make-america-ungovernable

    • peut pas s’empêcher avec son « global warming » hein le hedges… c’est sa fonction dans la dissidence contrôlée. On le laisse critiquer, mais il fait la promo de l’escroquerie du RCA.
      pénible le Hedges… pertinent sur certains trucs, franchement nul sur d’autres.

  8. […] déjà donné mon sentiment sur l’article de The Saker et la mise à jour, en complément de Résistance71 et de Robert Bibeau du site Les 7 du Québec dans ce billet le 15 février dernier ► VOTE OU […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s