Briser le conditionnement colonial…

Des mitrailleuses pour des souvenirs enfouis

 

Mohawk Nation News

 

2 février 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/02/02/gatling-guns-to-buried-memories/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“orowiio” est la parfaite réalité. Ces envahisseurs entrepreneuriaux coloniaux n’appartiennent pas à notre façon de faire naturelle. Ils souffent de choc culturel. Nous connaissons le moyen d’une paix durable sur terre, pour toujours. Nous, leurs victimes, souffront de leur processus brutal de meurtres en série afin qu’ils puissent garder les richesses volées.
Leurs langues artificielles créent des souvenirs que leurs manipulateurs choisissent pour eux tout en essayant de nous forcer à abandonner notre culture. Notre langue est fondée sur des tons et des images issus de la nature et qui remontent aux origines, lorsque nous avons atteint le vérttable pouvoir. Ils n’ont que de vieux souvenirs enfouis et grotesques. Bientôt ils n’entendront plus que la vérité, qu’ils ne pourront ni ignorer ni accepter. Tout doit être corrigé ou ils devront alors quitter l’Île de la Grande Tortue. Le génocide ne restera pas impuni.

L’esprit des envahisseurs est construit par leurs manipulateurs de façon à ne pouvoir poser qu’un minimum de questions à l’autorité en charge.

Leur language possède une gâchette incorporée pour déclencher certaines actions lorsqu’activée. Notre existence, notre lien avec la nature ne peut jamais être brisé. Nous communiquons avec nos ancêtres par le language où se trouve nos réponses. Nous entendons des sons et voyons des images qui ne peuvent en aucun cas exister dans le langage de l’amirauté (colonial). Nous voyons le véritable pouvoir de la création. Pas par des artifices, mais par notre association intrinsèque avec toute vie naturelle.

L’église a planifié le programme diabolique qui annihile ceux qui se trouvent sur son chemin, comme par exemple l’assassinat de masse de plus de 100 millions d’entre nous sur le continent des Amériques.

L’entreprise, la corporation crée les guerres. Nous ne profitons en rien de ce qui est retiré de notre mère. Les créateurs de l’esprit “occidental” ont mis fin à leur capacité d’empathie. L’état pourrait bien d’un seul coup abandonner ces gens qui sont totalement dépendants de lui pour leurs instructions. Les plus vieux cauchemars retourneront pour se venger. Ils ne possèdent abolument rien légalement sur le continent des Amériques. Ils ont peur qu’on leur rappelle leur passé destructeur. Ces pirates ne sont bons qu’a piller. Certains ont une conscience. Malheureusement, ils n’ont pas de véritable langue pour l’exprimer.

Ils disent qu’ils sont maintenant prêts à faire face à la vérité, ce qui veut dire qu’ils vont se réconcilier avec leurs crimes passés. Nous prévoyons que les criminels vont créer leur propre police de la réconciliation afin de protéger ceux qui ont perpétrés ces crimes, les actionnaires de la “Couronne” (City de Londres). Ils continueront d’en profiter tant que cette illusion de réconciliation persiste.

Les banquiers ne peuvent plus perdre la guerre après avoir tant volé et commis tant d’atrocités. Les dirigeants ne veulent par perdre leur entreprise parce qu’ils sont essentiellement en faillite.

Les gens sont contrôlés en apprenant des mots artificiels ayant un sens créé par leurs dirigeants. Leur langue n’est pas fondée sur la nature, mais sur la veulerie et la possession. La liberté n’est pas au programme. Ceux qui parlent de liberté “disparaissent”. Les conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) qui appartiennent à la corporation ne sont que des nids de vipères ne faisant que parler pour leurs maîtres de la matrice, ce que le public peut plus généralement accepter. Ils doivent tous disparaître pour que commence vraiment la cicatrisation de la terre-mère.

Les gens vont gober les mensonges mais pas la nature. Nous sommes la conscience. La corporation a toujours essayé de nous dissoudre. Ceci a toujours échoué. Un retour en 1491 ferait de notre terre une grande terre de nouveau. Les gens sont aveuglément conditionnés pour suivre les règles des leaders de leurs sectes. Pour survivre, vivre de manière durable avec la terre-mère, ils doivent venir avec nous.

Publicités

Une Réponse to “Briser le conditionnement colonial…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s