Education: La Finlande révolutionne l’enseignement…

De 1er système éducatif au monde en 2012, la Finlande est 5ème en 2016 rattrappée apparemment par les 4 géants asiatiques: La Corée du Sud, le Japon, Hong-Kong et Singapour. La Finlande est néanmoins toujours le leader des pays “non-asiatiques” devant la GB, le Canada et la Hollande. Voir le lien sous notre traduction.

Initiative intéressante à suivre…

~ Résistance 71 ~

« Glorifier la démocratie et réduire les gens au silence est une farce, discourir sur l’humanisme et nier les gens est un mensonge… Seul le dialogue qui requiert une pensée critique peut aussi générer une pensée critique. Sans dialogue il n’y a pas de communication et sans communication il ne peut pas y avoir de véritable éducation. »

« Toute investigation thématique qui approfondit l’éveil historique est véritablement éducative, tandis que toute authentique éducation enquête sur la pensée. »

~ Paolo Freire, « La pédagogie des opprimés », 1970 ~

  

La Finlande va devenir le premier pays au monde à se débarrasser de tous les sujets scolaires

 

Novembre 2016

 

Source: reprise février 2017

http://www.globalresearch.ca/finland-will-become-the-first-country-in-the-world-to-get-rid-of-all-school-subjects/5572373

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le système éducatif de la Finlande est considéré comme un des tous meilleurs au monde. Dans la classification mondiale, il est toujours dans le top 10 (NdT: 1er en 2012, 5ème en 2016). Mais quoi qu’il en soit, les officiels là-bas ne se reposent jamais sous leurs lauriers et ils ont décidé d’entreprendre une véritable révolution de leur système scolaire.

Les Finlandais veulent mettre fin aux sujets d’études scolaires et les enlever des programmes d’enseignement. Il n’y aura donc plus de cours de maths, de physique, de littérature, d’histoire ou de géographie.

Le patron du ministère de l’éducation à Helsinki, Marjo Kyllonen a expliqué les changements:

“Il y a des écoles qui enseignent à l’ancienne méthode, système qui n’a eu de bénéfice qu’au début du XXème siècle, mais les besoins ont changé et nous avons besoin de quelque chose pour le XXIème siècle.”

Au lieu d’enseigner des sujets individuels, les élèves vont étudier des évènements et des phénomènes dans un format multi-disciplinaire. Par exemple, la seconde guerre mondiale sera examinée de la perspective de l’histoire, de la géographie et des mathématiques. En prenant le cours “travailler dans un Café”, les élèves vont absorber un corps complet de connaissances sur l’anglais, l’économie et les techniques de communication.

Ce système sera inroduit pour les classes de secondaire, commençant à l’âge de 16 ans, L’idée générale est que les élèves choisissent pour et par eux-mêmes quel sujet ou quel phénomène ils veulent étudier en considérant leurs ambitions pour le futur et leurs propres capacités.

De cette manière, aucun élève ne devra plus passer par des cours complets de physique et de chimie alors qu’ils se demandent perpétuellement “en quoi cela me servira t’il ?” le format traditionnel de relation prof-élève sera aussi amené à changer. Les élèves ne devront plus s’assoir derrière une table en attendant anxieusement que leur nom soit appelé pour répondre à une question. Ils travailleront dès lors en petits groupes pour discuter de problèmes.

Le système éducatif finlandais encourage le travail collectif, c’est pourquoi cela va aussi changer la relation avec les professeurs. La réforme scolaire demandera un grand effort de coopération entre les profs des différents sujets et les élèves. Environ 70% des professeurs d’Helsinki ont déjà entrepris le travail préparatoire à ce changement et sur la nouvelle méthodologie d’enseignement, ils reçoivent des augmentations de salaires compensatoires.

Ce changement doit être complété avant 2020.

= = =

Les systèmes éducatifs du monde (évaluation subjective):

http://www.edudemic.com/learning-curve-report-education/

Advertisements

23 Réponses to “Education: La Finlande révolutionne l’enseignement…”

  1. pas nouveau en ce qui concerne la Finlande – c’était déjà dit il y a 25 ans à la fac, en Sciences de l’éducation –

    quant à la Corée et au Japon, j’ai des doutes …..

    • La Scandinavie en général est au top en matière éducative (dans le système courant s’entend…), après quels sont les critères d’évaluation, l’histoire ne le dit pas…

  2. Oui, et après ?…
    Quelle est exactement l’intention derrière cette réforme ? C’est l’intention qui compte, comme dit l’adage.
    Je note que les deux seuls sujets d’étude donnés en exemple sont vraiment ce qu’il y a de plus exaltant et de plus élévateur de conscience pour un jeune de 16 ans :
    – 1) la guerre ! Joli programme…
    – 2) Le supplice de l’esclave ! Le travail (etymologie : tripallium), en tant que serveur (etymologie : servus, serf : esclave et, franchement, ce n’est pas autre chose dans les faits, si on ose regarder la réalité en face !) et pour des touristes anglophones qui plus est…
    Ma foi, il faut bien s’adapter à notre destinée du XXIème siècle, d’humanité-objet, sujette de la tyrannique Nécessité-faite-reine… pour le bien-être durable de quelques-uns…

    • Merci – j’ai des doutes également…… finalité de tout cela ???

    • ah bon… parce que chez nous on l’étudie pas la guerre ?… au moins les Finlandais ne la font pas… 😉 Ceci dit, oui, les exemples sont pas três bien choisis.
      Le système scolaire « orthodoxe » est obsolète c’est certain, il faut trouver d’autres solutions éducatives, mais pour cela, on en revient toujours au même, il faut changer radicalement de système, d’où nos citations de Paolo Freire, un éducateur qui avait sérieusement réfléchi à la question de la pensée et de la pédagogie critiques.
      Ce que vont faire les Finlandais peut-être intéressant, faudrait voir sur le terrain, mais il faudra complètement adapter le cursus universitaire en conséquence. S’ils font çà dans les bahuts et les étudiants arrivent en Uni dans un système « orthodoxe »… De plus les universités s’internationalisent de plus en plus… A suivre donc…

      • J’avais conclu un billet avec les mots de Paolo Freire et la citation de Condorcet comme suit ;
        […] Il n’est pas rare que ceux qui participent à nos sessions [d’information], laissant voir leur «peur de la liberté», fassent allusion à ce qu’ils appellent le «danger de la conscientisation». «La conscience critique, disent-ils, est anarchique». À quoi d’autres ajoutent : «est-ce que la conscience critique ne risque pas de mener au désordre ?». 1
        D’autres cependant disent aussi : «Pourquoi le nier ? J’avais peur de la liberté, mais déjà je n’en ai plus peur». […] Le doute ainsi exprimé contient une présupposition pas toujours explicite chez celui qui a peur de la liberté : «il est préférable que la situation concrète d’injustice ne soit pas clairement perçue par la conscience de ceux qui la subissent». 2 […]
        N’ayons pas peur de la liberté ! N’ayons pas peur d’être libre !

        « Plus un peuple est éclairé plus ses suffrages sont difficiles à suspendre. […] Même sous la Constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. »
        ~~ Condorcet ~~
        Comme quoi, tout est lié, et effectivement, ce saut presque quantique de la Finlande est pour le moins questionnant, quand on sait que c’est un lab du N.O.M. comme vous le dites plus haut. Tenez, je me permets de vous donner le lien vers ce billet car il explique la nécessité de rompre avec le Système actuel ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/12/tchao-les-pantins/ Dans mon style… JBL

  3. les pays scandinaves sont en top au niveau éducation mais ce sont les premiers pays à mettre fin au cash
    2029 pour la Finlande.http://yle.fi/uutiset/osasto/news/bank_of_finland_predicts_country_will_be_cash-free_by_2029/8689417
    2021 pour la Suèdehttps://challenge-news.com/fr/actualit%C3%A9s/billet/la-su%C3%A8de-sans-argent-liquide-%C3%A0-partir-de-2021-mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9.html

    Apparemment la France va copier la Suède, ce qui veut dire que la fin du cash est prévu pour 2021
    http://www.20minutes.fr/economie/1062927-20121212-flexisecurite-france-doit-elle-inspirer-suede

  4. Difficile à dire à la lecture de l’article trop succint, mais cela pourrait ressembler à une variante de l’école moderne de Francisco Ferrer:

    http://www.ihoes.be/PDF/Analyse_116-Ferrer_pedagogie.pdf

  5. La transdisciplinarité me semble être juste l’autre nom de la manipulation éducative des consciences. Quels sujets transversaux, qui décide, sous quel angle les aborder ?
    C’est l’État finlandais qui porte cette réforme, au passage, donc rien de bien ne peut en sortir, si je vous suis dans votre raisonnement fondamental.

    Les « disciplines scolaires » qu’ils veulent supprimer sont en revanche en grande partie des apprentissages non dogmatiques, qui donnent des outils intellectuel pour apprendre à penser et à communiquer librement.

    Donc plus que douteux, pour moi, la Finlande…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s