Colonialisme, banalisation du crime et socio-pathologie… (Mohawk Nation News)

“Où que possible les Romains créèrent des territoires, promulguèrent plus ou moins arbitrairement des distinctions ethniques et nommèrent ou reconnurent un chef unique qui était de fait le vecteur local de l’autorité romaine et répondait pour le ‘bien de son peuple’… Les barbares administrés dans les provinces gérées par les Romains perdirent leur désignation éthnique et devinrent tout comme les aysans, redevables de l’impôt et de la conscription. Tous ceux au-delà de cette sphere étaient invariablement étiquetés ethniquement, on leur donnait des chefs, et furent rendus responsables de payer le tribut (obsequium) distinctement des impôts, spécifiquement lorsqu’ils étaient perçus commes des peuples non agriculteurs.”
~ James C. Scott, professeur d’anthropologie, Yale ~

 

Voyouterie américaine

 

Mohawk Nation News

 

5 janvier 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/04/american-thuggery/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pour stopper les oléoducs, la tête de la corporation/du serpent doit être détruite, ainsi son corps mourra. Les Etats-Unis ne sont qu’un voyou avec un flingue qui essaie de faire peur à tout le monde.
Leurs racketeurs en charge contrôlent le gouvernement immoral, les hommes d’affaire et les politiciens. Un roi des voyous pense qu’il est le seul “malin” dans l’affaire. Il a ses coupe-gorges imbéciles qui volent, trichent, mentent et assassinent à volonté, au sein des règles qu’ils créent eux-mêmes.

Cette socio-pathologie est inhérente à leur société. La matrice psychopathe est à l’image de la culture américano-européenne basée sur la violence. Ils montrent une agression constante. Ils ont toujours besoin de leur fix d’adrénaline pour menacer de mort, créer la peur et perpétrer leurs assassinats. Le gouverneent dirige les forces militaires dans l’engagement et la destruction. Ils entraînent et lâchent leurs chiens d’attaque qui ont essayé de tuer les protecteurs de l’eau à Standing Rock.

L’entreprise coloniale est propriétaire des conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) qui font le boulot pour elle. Pour la corporation, nous ne sommes que des commodités qui leur barrent le chemin. Les conseils coloniaux permettent qu’on nous traite sadiquement, ceci incluant, le viol. La torture, la mutilation et l’assassinat.

Nous, les peuples originels, avons toujours été sur leur chemin, simplement parce que nous existons.
Les Américains du Nord ne peuvent pas voir leur véritable visage en face. Ils préfèrent rester hors des problèmes en perpétrant leur cruauté afin de dissimuler leur réputation d’assassins dans le monde entier. Ils étiquettent ceux qui n’obéissent pas comme étant des neurotiques et des terroristes. La belle affaire !
Les nord-américains veulent toujours grimper plus haut. Ce n’était plus haut qu’avant l’arrivée des enbahisseurs sur nos côtes. Depuis lors, ils n’ont jamais montré aucune grandeur en quoi que ce soit, mais seulement le mensonge, le vol, la destruction et la perpétuation du plus grand génocide de l’histoire de l’humanité.

Leurs leaders sont les sauveurs des mâles blancs et les protecteurs de leur faux sens de la propriété.

Leurs leaders ne font que valider leurs impulsions maniaques et psychotiques, et blâment les problèmes sur quelqu’un d’autre. Leur solution est toujours de nous flinguer et de nous tuer parce que nous protégeons l’environnement de leur rapacité et de leur veulerie. Le cercle des injuns planifie constamment de déchaîner la violence entre nous et contre nous alors qu’ils jubilent de nous voir tourmenter.
Les conseils de bandes et de tribus corpos aident la corporation coloniale à mettre en place cette bigotterie. Ils prennent avantage sur les faibles et les plus vulnérables en toute impunité.

Les dirigeants focalisent leur haine sur nous comme les petits caïds qui le font pour leurs pots-de-vin.

2 Réponses to “Colonialisme, banalisation du crime et socio-pathologie… (Mohawk Nation News)”

  1. « Leur solution est toujours de nous flinguer et de nous tuer parce que nous protégeons l’environnement de leur rapacité et de leur veulerie. »
    Oui, on n’a pas avancer d’un pouce sur ce point = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/10/la-solution-finale-du-probleme-indien/

    Et seul notre éveil, permettra de contrebalancer leu Plan et renverser l’empire. Le livre de Steven Newcomb en cela nous permet de comprendre le ressort colonial toujours à l’œuvre car implanté dans nos cortex et dont il est nécessaire de se désintoxiquer et une fois sevrer d’aider les autres à se désintoxiquer…

    Je le relaie demain. Merci de la traduc, Jo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s