Résistance au colonialisme: Traîtrise et corruption coloniale (Mohawk Nation News)

“Vous dites être le père et que je suis votre fils. Nous disons, nous ne serons pas comme père et fils, mais plutôt comme des frères. Cette ceinture Wampum confirme nos paroles. Ces deux rangées vont symboliser nos deux vies ou nos deux vaisseaux, descendant la rivière ensemble. L’un est un canoë d’écorce de bouleau et représente Onkwe’hon:we, leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre ; l’autre, un navire représentant le peuple blanc avec leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre. Nous voyagerons ensemble sur la rivière, côte à côte, mais chacun dans son embarcation. Aucun de nous ne fera des lois obligatoires ou n’interfèrera dans les affaires intérieures de l’autre. Aucun de nous n’essaiera de diriger l’embarcation de l’autre.”

“Aussi longtemps que le soleil brillera sur cette terre sera le temps de durée de NOTRE accord, aussi longtemps que l’eau coulera et aussi longtemps que l’herbe demeurera verte à certaines périodes de l’année. Maintenant nous avons symbolisé cet accord qui nous liera pour toujours aussi longtemps que notre terre-mère est toujours en mouvement.”

~ Traité Wampum Deux Rangées entre le peuple Rotinoshonni (iroquois) et le peuple hollandais de 1613, traité qui fut par la suite accepté par les Français et les Anglais en 1701… pour n’être que bafoué depuis ~

 

La matrice dérangée

 

Mohawk Nation News

 

2 janvier 2017

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/01/02/deranged-matrix/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La résistance commence avec la vérité et la parole franche qui défont la matrice corporatiste entrepreneuriale (coloniale). La matrix américano-européenne est construite et contrôlée par l’entreprise privée qu’est le gouvernement des Etats-Unis. Les règles sont faites pour le profit, les bénéfices de ses actionnaires et de ses investisseurs, fondées sur le vol, l’assassinat, le mensonge et la tricherie. Des mercenaires du gouvernement bien armés agissent pour remplir l’agenda national et international, pour assassiner des millions de personnes qui résistent le vol de leurs ressources et la destruction de la nature.
A Standing Rock, la matrice est tirée dans différentes directions. Les conseils de bandes et de tribus (entités sous contrôle colonial) reçoivent le contrôle des opérations sans être responsables et on leur donne l’immunité judiciaire contre toute responsabilité légale, Ils font partie intégrante de la matrix, et leur brutalité envers nous augmente lorsqu’ils perdent le contrôle du “projet” entrepreneurial (colonial).

Les Etats-Unis sont le plus grand commerçant d’armes au monde, ils vendent de tous les côtés du conflit. Les robots sont des armes de destruction massive afin de contrôler le monde. Le génocide de plus de 100 millions d’onkwe’hon:weh (peuples de l’Île de la Grande Tortue) du continent des Amériques est caché à la face du monde.
Leur agenda entrepreneurial (colonial) nous égare de manière ouverte et sans concession.

La fausse moralité est basée sur le “Oh désolé, veuillez m’excuser” et sur les prières. Lorsqu’on nous maltraite et que nous mourons, nous sommes encouragés à le faire stoïquement et à prier pour qu’un superman vienne à notre rescousse. Nos instructions originelles sont celles d’utiliser nos instincts pour survivre par quelque moyen que ce soit. Tout tort doit être corrigé.

La société américaine ne fait que servir ses dirigeants, elle est liée par une réglementation corporatrice (coloniale) et par des règlements en veux-tu en voilà. La hiérarchie est faite pour dresser tout le monde contre tout le monde. Les dirigeants et leurs portes-flingue siègent dans tous les comités directeurs d’importance de la matrice corporatrice, ils gèrent chaque aspect de nos vies.
La maladie et la confusion sont l’agenda. Nous avons toujours été faussement étiquetés comme terroristes et comme déviants parce que nous ne les avons jamais laissé détruire kaianere’kowa, la Grande Loi de la Paix.

Le langage occidental (l’anglais en tant que langue impérialiste) est fait pour renforcer la volontee de l’entreprise coloniale. Les langues des peuples originels, leurs chansons et leurs cérémonies sont fondées sur la loi naturelle.

La matrice occidentale est la guerre. Le résultat de leur dépendance à cette fausse matrice est l’infertilité, un bas taux démographique, des maladies bizarres et des gens qui ne sont plus connectés avec leur famille, la terre et le monde naturel.

La pensée non naturelle mène vers une attitude déviante prévalente comme la pédophilie, le viol, l’abus d’enfants, le meurtre en série, le racisme et la désacralisation de notre Mère à tous. Cette addiction à “owistah”, la veulerie, se passe au fil des générations.

L’histoire étatique est une illusion ainsi que les mensonges écrits et promus par les corporations. Les “croyances” humaines dans des fables qu’on ne peut prouver plutôt que de tout questionner souloigne le refus d’accepter et de prendre en compte la réalité parfaite, la Nature. Priez et un super-héro fantôme va apparaître est l’artifice qui sert de contrôle des esprits pour le public. Notre volonté est basée sur nos instructions orginelles. Nous ne devons pas souffrir lorsque ceux qui nous tourmentent ne souffrrent pas. On peut éviter la peur, la douleur et la mort qu’ils occasionnent en adhérant aux instructions originelles de préservation.

L’armée américaine a massacré plus de 300 Sioux à Wounded Knee le 29 décembre 1890, exerçant en cela la bonne volonté de la corporation (coloniale).

=*=

Parfaite stupidité

 

Mohawk Nation News

 

3 janvier 2017

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le système de conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) fait la promotion, entraîne et récompense la stupidité et tout ce qui peut aider à perpétrer le génocide. La corporation/gouvernement utilise des provocateurs spécifiquement choisis et entraînés ceux-ci n’ont aucune conscience pour détruire la cohésion de notre peuple et notre adhérence à kaia’ner:kowa, la Grande Loi de la Paix (méthode Saul Alinski).
Ces vendus ont été parmi nous depuis le départ. La corporation (coloniale) leur donne des pouvoirs destructeurs afin de nous faire disparaître et de rendre nos terres et nos ressources libres à la saisie par et pour l’exploitation corporatrice.

Le slogan des chefs corpos est celui-ci: “Je vais (frauduleusement) signer cet accord, donnez-moi mon fric.” On ne peut pas changer un idiot !

C’est du banditisme tribal et de bande avec une couche de stupidité. Les gens les voient maintenant pour ce qu’ils sont, des escrocs avec le pouvoir de nous menacer, de nous punir, de nous voler et de nous assassiner.
Au nom de la corporation (coloniale) le président de Standing Rock a volontairement violé des droits de l’Homme en emttant les protecteurs de l’eau dans une situation de vulnérabilité et de danger physique. Les dons de braves gens du monde entier furent confisqués. Ils furent laissés à se débrouiller avec très peu de choses dans le froid hivernal.

Un idiot est dangereux. La corporation (coloniale) met des idiots, des incompétents et des lâches en charge de nos communautés en leur donnant un soutien militaire. Les présidents corpos infligent des pertes et même des menaces de mort sur leur propre peuple. Ces pions inutiles et imbéciles sont parfaitement conscients qu’ils font du tort et causent des conditions encore plus difficiles tout cela afin qu’ils puissent réclamer leur dû.

Ils constituent un pouvoir destructeur qui s’assure qu’il ne reste plus suffisamment de force pour que les gens puissent résister contre le complot continuel visant à s’emparer de tous nos territoires et de toutes nos ressources naturelles. Quelques accords ont été signés secrètement avec les sbires de l’oléoduc afin d’acheminer ce pétrole brut toxique au moyen de trains bombes à retardement, de camions citernes par route et de pétroliers par voies navigables, au travers de nos communautés et ce malgré toutes nos objections.

Les dirigeants paient leurs vassaux pour être stupides et obéissants. Le script est écrit pour essayer de nous rendre impuissants et dépendants de façon à ce que nous puissions tous devenir imbéciles et corrompus comme leurs sbires.

L’imbécilité est un requis majeur pour devenir un de ces “chefs” INJUNS corporatistes (coloniaux) aidant la corporation mère à éradiquer notre population.
Bientôt viendra la fin de notre frustration !

“Les gens pensent qu’être seul fait de vous un solitaire. Je ne pense pas que cela soit vrai: être entouré par les mauvaises personnes est la chose la plus solitaire du monde.”

Advertisements

6 Réponses to “Résistance au colonialisme: Traîtrise et corruption coloniale (Mohawk Nation News)”

  1. Oui, la conclusion est fort claire, mieux vaut être seul que mal, très mal accompagné…
    Je relaye ces messages cet aprèm, et en les lisant me sont venues des images que je rajouterai en complément… La France grelotte pouvait-on lire ce matin, mais imaginez les conditions de « résistance » à Sioux Standing Rock et avec la menace constante des « canons à eaux ». Rappelons-nous qu’un temps, on empêchait les indigènes dans les réserves de chauffer leurs habitations, pour que ça aille plus vite ! 100 millions, Le « Oups désolé » ne doit plus avoir cours, jamais. Jo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s