Résistance au colonialisme: état policier et exploitation sans retenue (Mohawk Nation News)

Gorge Profonde

 

Mohawk Nation News

 

2 décembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/12/02/deep-throat/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Raniakwes, Gorge Profonde*, nous dit ces mots de sagesse:

Nous vivons dans un état policier. L’entreprise crée l’esclavage, l’endoctrination et le génocide du peuple. Lorsque nous ne nous soumettons pas, on nous voit comme des INDIENS ‘hors réserve’. Géronimo, Crazy Horse, Gall et bien d’autres aujourd’hui qui n’obéissent pas, sont diabolisés, bannis ou mis en prison, voire même assassinés. Nous refusons de laisser les envahisseurs mettre en place et forcer sur nous, leurs règles personnelles qui ne servent qu’eux-mêmes.
D’autres Onkwe’hon:weh, peuples naturels, tout comme des Américains et des Canadiens ainsi que le monde, refusent d’être contrôlés par cet ordre mondial de la domination par le Vatican, la City de Londres, Washington DC (NdT: Les 3 cités états qui gèrent le monde) et Goldman Sachs.

Ils utilisent nos fils et nos filles, nos neveux et nièces et nos petits-enfants pour imposer leur programme d’annihilation ici et à l’étranger. Ils leur font faire le sale boulot et se prostituer afin de réduire leur propre peuple en esclavage, de façon à ce que le 1% (NdT: le 0,001% en fait, c’est a dire en gros 70 000 membres de l’hyper-classe capitaliste dans le monde entier contrôlant 80-90% de la richesse et du patrimoine, qui tiennent en laisse les 7 autres milliards et quelques, surréaliste non ?…) puisse devenir encore plus riche, plus puissant et plus brutal.

Cet agenda apocalyptique est fondé sur l’exploitation des humains, des ressources, de la nature, des minerais et de tout ce qui peut les rendre plus puissants. De fait, absolument rien ne leur appartient de manière légale.

Nous refusons d’être intimidés. Nous laisserons un héritage à nos enfants qu’ils respecteront et dont ils seront fiers, ainsi ils pourront continuer d’accomplir à leur tout les instructions originelles.

L’exploitation corporatrice de tout le monde ne sera pas tolérée. La volonté de la création est que le pouvoir est en fait les gens et toutes espèces vivantes sur cette planète. Kaia’nere:kowa, la Grande Loi de la Paix, nous aide à l’instrospection afin de trouver les réponses.

Le tout premier groupe d’anciens combattants est arrivé aujourd’hui à Standing Rock afin de créer un bouclier humain aurout des protecteurs Onkwe’honweh de l’eau. Ce moment historique nous rappelle 1917 et le début de la révolution en Russie. La police refusa de combattre le peuple et le rejoignit. Le tsar Nicolas II envoya l’armée pour mâter le peuple et la police. L’armée aussi rejoignit le peuple. La vie du tsar se termina peu de temps après. L’union objective commune coupera la tête du serpent noir. Nous savons que pour survivre, nous devons sauver la terre, l’eau, l’air et toute vie.”

(*) “Gorge Profonde” ou “Deep Throat” en anglais était le nom de code du fuiteur du FBI dans l’affaire du Watergate. Il était le contact et la “taupe” des journalistes du Washington Post Bob Woodward et Carl Bernstein en 1972, qui leur refilait des infos sur les agissements du gouvernement de Richerd “je ne suis pas un escroc” Nixon. En utilisant ce nom comme personnage de ce billet, l’auteure fait une référence directe à la corruption inhérente et intrinsèque à l’État et à ses institutions.

Le véritable nom de “Gorge Profonde” était le direcrteur adjoint du FBI d’alors Mark Felt, décédé en 2008, il admit et il fut confirmé par de multiples sources y compris le WP en 2005 qu’il était bien “Gorger Profonde”.

Advertisements

2 Réponses to “Résistance au colonialisme: état policier et exploitation sans retenue (Mohawk Nation News)”

  1. Tenez, j’ai intégré vos 2 dernières publications sur le sujet dans ce billet de blog et à la suite des extraits de presse du jour toute sur ce sujet = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/05/aucune-raison-de-lever-le-camp/
    J’ai rappelé tous les liens pour soutenir cette lutte, d’où nous sommes. Merci pour la traduc de MNN qui donne corps à ce sentiment qu’il ne faut rien lâcher ! Jo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s